5 267.13 PTS
+0.00 %
5 262.00
-0.03 %
SBF 120 PTS
4 211.68
+0.00 %
DAX PTS
12 594.81
+0.02 %
Dowjones PTS
22 296.09
-0.24 %
5 867.35
-1.10 %
Nikkei PTS
20 333.70
-0.31 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Clôture de Wall Street : nette correction avec les tensions géopolitiques

| Boursier | 142 | Aucun vote sur cette news

La Bourse de New York a abandonné environ 1% mardi, sous l'effet de la montée des tensions dans la péninsule coréenne après le nouvel essai nucléaire de Pyongyang.

Clôture de Wall Street : nette correction avec les tensions géopolitiques
Credits Reuters

Après un jour férié pour Labor Day, lundi, la Bourse américaine a fait sa rentrée mardi sous des auspices plutôt défavorables. Les tensions géopolitiques liées au nouvel essai nucléaire mené dimanche par la Corée du Nord ont ébranlé la confiance des investisseurs. Ces derniers se sont réfugiés vers des placements jugés plus sûrs que les actions, tels que les obligations d'Etat, le yen japonais et l'or. Le pétrole WTI a rebondi de près de 3% pour remonter à 48,66$ le baril à New York.

Le Dow Jones a fini mardi en baisse de 1,07% à 21.753 points, tandis que l'indice large S&P 500 a reculé de 0,76% à 2.458 pts, et que le Nasdaq composite, riche en valeurs technologiques et biotechnologiques, a lâché 0,93% à 6.375 pts, mettant fin à une série de deux records historiques.

La semaine dernière, le DJIA avait progressé de 0,8%, le S&P 500 avait pris 1,3% et le Nasdaq avait bondi de 2,7%. L'indice Nasdaq des biotechnologies, le NBI, avait fortement contribué à cette hausse, avec une flambée de 8% sur la semaine. Mardi, il a cependant corrigé de 0,8%.

Washington hausse le ton, Pyongyang veut lancer un nouveau missile

La volatilité a fait un bond mardi : l'indice Vix (aussi appelé "indice de la peur") a flambé de 25% à 12,66, témoignant de la nervosité des investisseurs face aux menaces de conflit nucléaire brandies par la Corée du Nord.

Le président américain Donald Trump a autorisé mardi la vente à la Corée du Sud et au Japon d'armes américaines "ultra-sophistiquées", dans le contexte de tensions exacerbées avec la Corée du Nord. L'ambassadrice des Etats-Unis à l'ONU a affirmé que Washington exigerait les sanctions "les plus fortes possibles" contre le régime nord-coréen de Kim Jong Un. La tension est encore montée d'un cran lorsque le journal 'Asia Business Daily' a affirmé que Pyongyang se préparait à un tir de missile balistique intercontinental dans les prochains jours...

Sur le marché des changes, l'indice du dollar a cédé 0,4% à 92,22. L'euro a repris sa progression, remontant de 0,26% pour atteindre 1,1928$. Le dollar a été affaibli par des déclarations prudentes de la gouverneure de la Fed Lael Brainard.

Les taux des emprunts d'Etat américains en nette baisse

Celle-ci a déclaré que l'inflation aux Etats-Unis est "bien éloignée" de l'objectif de 2% de la Réserve fédérale et que cette dernière doit donc faire preuve de prudence en matière de relèvement des taux. La majorité des investisseurs n'attend désormais plus de hausses des taux directeurs avant début 2018 au plus tôt.

Les propos de Mme Brainard et l'effet valeur-refuge ont entraîné mardi un vif recul des taux d'intérêt sur les marchés obligataires américains. Le rendement de l'emprunt d'Etat (T-Bond) à 10 ans a plongé de 10 points de base (centièmes de point) pour revenir à 2,07%. L'or a grimpé de 1,2% à 1.346,90$ pour le contrat à terme de décembre, tandis que le pétrole brut américain WTI a bondi de 2,9% à 48,66$ le baril.

Cette semaine sera marquée par une réunion de politique monétaire de la BCE, mercredi et jeudi, qui intervient dans un contexte de net renforcement de l'euro. La devise européenne a franchi la semaine dernière le seuil psychologique de 1,20$, pour la première fois depuis janvier 2015. La conférence de presse de Mario Draghi, le président de la BCE, prévue jeudi, sera donc particulièrement suivie, des deux côtés de l'Atlantique.

Mardi, les statistiques américaines du jour sont passées relativement inaperçues et n'ont pas recelé de grandes surprises. Les commandes industrielles du mois de juillet 2017 sont ressorties en forte baisse de 3,3% en comparaison du mois antérieur, contre -3,2% de consensus de place et +3,2% pour la lecture révisée du mois de juin 2017.

LES VALEURS

Rockwell Collins (+0,3%), contractant américain de défense, a accepté l'offre d'acquisition tant attendue d'United Technologies (-5,7%), chiffrée à 23 Mds$ (30 Mds$ dette comprise). Il s'agit d'un 'deal' record pour le secteur aéronautique. Les actionnaires actuels de Rockwell recevront 140$ par titre, dont 93,33$ en numéraire et le reste en actions United Technologies.

Delphi Automotive (-1%). Selon le 'Wall Street Journal', Delphi serait une proie attractive en cas d'acquisition dans le secteur, après la scission de ses activités dédiées aux groupes propulseurs.

HB Fuller (+2,5%) a annoncé un accord d'acquisition du concepteur concurrent d'adhésifs Royal Adhesives & Sealants, pour un montant proche de 1,6 Md$, auprès de la firme de private equity American Securities.

Alphabet (-1,1%). L'unité Google pourrait être sanctionnée d'une amende record de la Commission européenne ce mois, croit savoir le 'Sunday Times'. L'affaire concernerait des infractions potentielles aux règles de concurrence, impliquant les logiciels pour smartphones Android.

Walt Disney (+0,1%). Wells Fargo a revu sa recommandation de 'performance de marché' à 'surperformance' sur Disney, citant la présence accrue du groupe sur le segment du streaming. Les stratégies du géant des médias et du divertissement en la matière sont jugées solides.

Oracle (+0,6%). Crédit Suisse a initié son conseil à 'surperformance' sur la valeur du leader des logiciels d'entreprise. Selon le broker, le marché sous-évalue actuellement la puissance de la technologie d'Oracle et ses opportunités dans le 'cloud'.

Comcast (-0,9%). L'unité Universal Pictures chercherait à céder ses 45% du producteur chinois Oriental DreamWorks, selon le 'Financial Times'. Le FT évoque des discussions avec Warner Bros (Time Warner, -0,4%).

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE BOURSE DU MOMENT

Jusqu'à
1000 € OFFERTS

sur vos frais de courtage !*

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 15 novembre 2017

CODE OFFRE : RENTREE17

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : RENTREE17 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 25/09/2017

Genfit, la biotech spécialisée dans la NASH a publié une perte nette semestrielle de 22,615 millions d'euros contre une perte de 12,662 millions d'euros l'année dernière. Cette détérioration…

Publié le 25/09/2017

Linedata Services Société Anonyme au Capital de 7.294.029 euros Siège Social 27, rue d'Orléans - 92200 NEUILLY-SUR-SEINE 414 945 089 RCS NANTERRE Tél : 01 73 43 70 10 - Site…

Publié le 25/09/2017

L'action Apple a subi lundi une 4ème séance de baisse, portant sa chute à plus de 8,5% depuis l'annonce de ses nouveaux produits le 12 septembre dernier.

Publié le 25/09/2017

Horizontal Software a annoncé avoir obtenu un prêt à taux zéro pour l'Innovation (PTZI) de 735 000 euros auprès de Bpifrance Financement associé au Fonds Régional d'Aides pour l'Innovation et…

Publié le 25/09/2017

HF Company a publié des comptes en nette dégradation au titre du premier semestre, victime de la chute de son activité en raison d’une base de comparaison défavorable. Le spécialiste des…

CONTENUS SPONSORISÉS