5 420.52 PTS
-0.12 %
5 420.0
-0.14 %
SBF 120 PTS
4 318.45
-0.15 %
DAX PTS
13 168.14
-0.12 %
Dowjones PTS
24 504.80
+0.49 %
6 383.65
+0.00 %
Nikkei PTS
22 758.07
-0.47 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Clôture de Wall Street : les "technos" envoient le Nasdaq au sommet

| Boursier | 137 | Aucun vote sur cette news

La Bourse de New York est repartie à la hausse jeudi, notamment grâce aux valeurs technologiques, qui ont envoyé le Nasdaq à un nouveau record. A Washington, la réforme fiscale a été adoptée par la Chambre des représentants.

Clôture de Wall Street : les "technos" envoient le Nasdaq au sommet

L'heure du rebond a sonné jeudi pour Wall Street, après la correction des derniers jours. Les bons résultats trimestriels de Cisco Systems (+5,2%) ont redonné du tonus au secteur technologique et à l'indice Nasdaq, tandis que le distributeur Wal-Mart (+10,9%) a lui aussi publié des comptes supérieurs aux attentes. Les craintes concernant la réforme fiscale ont reflué, alors que la Chambre des représentants a adopté jeudi soir le projet, qui doit encore franchir l'étape du Sénat, plus réticent. Par ailleurs, les cours du pétrole ont poursuivi leur recul pour le 3ème jour d'affilée.

A la clôture, l'indice Dow Jones a repris jeudi 0,8% à 23.458 points, tandis que l'indice large S&P 500 a regagné de 0,82% à 2.585 pts. Le Nasdaq composite, riche en valeurs technologiques et biotechnologiques, a rebondi de 1,3%, finissant à 6.793 pts, ce qui constitue un nouveau record historique.

Sur le marché des changes, le dollar a lui aussi retrouvé des couleurs : l'indice du dollar, qui mesure son évolution face à un panier de 6 devises de référence, a progressé de 0,13% à 93,94. L'euro a cédé 0,05% à 1,1797$ après avoir franchi brièvement la veille en séance le seuil de 1,18$ . Sur les marchés obligataires, les cours ont reculé et les taux (qui évoluent en sens inverse) sont repartis en hausse : le rendement du T-Bond à 10 ans a repris 5 points de base à 2,37%.

La réforme fiscale franchit le cap de la Chambre des représentants

Le billet vert a pâti ces derniers jours des divisions entre les Républicains du Sénat et de la Chambre des représentants sur le contenu de la réforme fiscale aux Etats-Unis. Ces dissensions menacent de reporter le projet de loi ou d'en diminuer la portée, ce qui affaiblit les perspectives du billet vert et de la croissance américaine.

Toutefois, jeudi, soir, une étape importante a été franchie : la Chambre de représentants, dominée par les Républicains, a adopté le projet de réforme par 227 voix contre 205. Il reste encore au texte à franchir l'étape du Sénat, dont le projet diffère pour l'instant de celui de la Chambre. Les Républicains ne disposent que de deux voix de majorité au Sénat et au moins un de leur membres a affirmé qu'il ne voterait pas en faveur du texte. Celui-ci prévoit notamment une baisse de 35% à 20% de l'impôt sur les sociétés et représente une baisse d'impôts globale de l'ordre de 1.400 Mds$ d'ici à 2027 pour les entreprises et les ménages.

Sur le plan macro-économique, la production industrielle américaine a augmenté plus que prévu en octobre, en hausse de 0,9% sur un mois, contre +0,5% de consensus et +0,4% en septembre. L'indice du marché immobilier américain de la National Association of Home Builders (NAHB) est ressorti à 70 en novembre, contre 67 de consensus et 68 pour sa lecture antérieure. Cet indicateur ressort ainsi au plus haut depuis le mois de mars. Les indicateurs des ventes actuelles et futures sont également solides à 77.

Les nouvelles inscriptions au chômage ont été un peu plus nombreuses que prévu la semaine dernière, à 249.000 contre 236.000 de consensus et 239.000 une semaine auparavant. Par ailleurs, les prix à l'importation ont augmenté de 0,2% en octobre sur un mois, moins que prévu (+0,4% de consensus de place) et +0,8% un mois avant. L'indice des prix à l'exportation est pour sa part demeuré stable, contre +0,1% de consensus. En comparaison de l'an dernier, les prix à l'import grimpent de 2,5% et les prix à l'export de 2,7%.

Enfin, l'indice manufacturier régional de la Fed de Philadelphie a déçu en novembre à 18,9, contre 25 de consensus de place et 27,9 en octobre.

Le rééquilibrage du marché pétrolier reporté au-delà de mars 2018

Par ailleurs, les cours du pétrole ont reculé pour le 3ème jour d'affilée, plombés par la perspective d'un report du rééquilibrage du marché mondial au-delà du 1er trimestre 2018. Sur le Nymex, le cours du baril de brut léger américain WTI (contrat à terme de décembre) a cédé jeudi de 0,34% à 55,14$. Au moment de la clôture du Nymex, le Brent de la Mer du Nord fléchissait de 0,89% à 61,32$.

Mardi, l'Agence Internationale de l'Energie (AIE) avait déclenché la chute des cours en revoyant en baisse la demande mondiale en 2017 et 2018. En outre, l'AIE estime en outre que la production américaine de pétrole de schiste devrait poursuivre son essor, retardant le rééquilibrage du marché mondial qui souffre de surproduction depuis près de 3 ans...

A l'approche de la réunion de l'Opep du 30 novembre, le ministre saoudien de l'Energie, Khalid al-Falih, a reconnu jeudi que le marché ne sera toujours pas rééquilibré d'ici la fin mars 2018, date d'expiration de l'accord de baisse de production de l'Opep et de ses alliés, dont la Russie. Les investisseurs s'attendent à une prolongation de cet accord jusqu'à la fin 2018.

VALEURS A SUIVRE

Cisco Systems (+5,2%) a publié ses résultats du premier trimestre fiscal. Les bénéfices sont de 2,39 Mds$ (0,48$ par action), contre 2,32 Mds$ (0,46$ par action) un an avant. Le bpa ajusté ressort à 0,61$, stable par rapport à l'an dernier. Les revenus s'élèvent à 12,14 Mds$, contre 12,35 Mds$ un an plus tôt. Les analystes anticipaient en moyenne un bpa trimestriel de 0,60$, pour des revenus de 12,11 Mds$. Sur le trimestre actuel, le groupe vise un bpa compris entre 0,58 et 0,60$, pour une croissance des revenus entre 1 et 3% en glissement annuel.

Wal-Mart (+10,9%) a présenté ses comptes du troisième trimestre. Les profits s'élèvent à 1,75 Md$ (0,58$ par action), contre 3,03 Mds$ (0,98$ par action) un an avant. Le bpa ajusté ressort à 1$. Les revenus grimpent de 4,2% en glissement annuel, à 123,2 Mds$. Les analystes anticipaient en moyenne un bpa trimestriel de 0,97$, pour des revenus de 121 Mds$. A magasins comparables, les ventes US progressent de 2,7%, contre 1,9% de consensus. Sur l'exercice, le groupe vise désormais un bpa compris entre 4,38 et 4,46$, contre une précédente fourchette de 4,30/4,40$. Sur le trimestre actuel, Wal-Mart anticipe une croissance des ventes US à comparable allant de 1,5 à 2%.

L Brands (-0,3%) a dévoilé ses résultats du troisième trimestre. Les profits s'élèvent à 86 M$ (0,30$ par action), contre 122 M$ (0,42$ par action) un an avant. Les ventes s'affichent à 2,62 Mds$, contre 2,58 Mds$ un an plus tôt. Les analystes anticipaient en moyenne un bpa trimestriel de 0,30$, pour des ventes de 2,62 Mds$. A magasins comparables, les ventes reculent de 1%, avec une baisse de 4% pour la marque Victoria's Secret. Sur le quatrième trimestre, le groupe vise un bpa entre 1,95 et 2,10$. Le bpa annuel est ainsi attendu entre 3,05 et 3,20$.

Viacom (-2,1%) a publié ses résultats du quatrième trimestre fiscal. Les bénéfices sont de 674 M$ (1,67$ par action), contre 254 M$ (0,64$ par action) un an avant. Le bpa ajusté ressort à 0,77$, contre 0,69$ sur la même période de l'exercice précédent. Les revenus montent à 3,32 Mds$, contre 3,23 Mds$ un an plus tôt. Les analystes anticipaient en moyenne un bpa trimestriel de 0,72$, pour des revenus de 3,2 Mds$.

J.M. Smucker (+9,5%) a publié ses résultats du second trimestre fiscal. Les bénéfices sont de 194,6 M$ (1,71$ par action), contre 177,3 M$ (1,52$ par action) un an avant. Le bpa ajusté ressort à 2,02$, contre 2,05$ sur la même période de l'exercice précédent. Les ventes montent de 1% à 1,92 Md$. Les analystes anticipaient en moyenne un bpa trimestriel de 1,90$, pour des revenus de 1,9 Md$. Sur l'exercice, le groupe vise désormais un bpa entre 7,75 et 7,90$, contre une précédente fourchette de 7,75/7,95$. Les ventes sont quant à elles attendues stables ou en légère baisse.

Best Buy (-3,6%), géant américain de la distribution de produits d'électronique grand public, chute à Wall Street après les comptes. Le groupe a raté le consensus de revenus et affiche par ailleurs des perspectives un peu courtes. Sur le troisième trimestre, le bénéfice net est ressorti à 239 M$ soit 78 cents par titre, contre 194 M$ et 61 cents par action un an plus tôt. Le consensus était de 78 cents. Les revenus trimestriels du groupe ont totalisé quant à eux 9,3 Mds$, contre 8,9 Mds$ un an avant et 9,4 Mds$ de consensus. Pour le T4, le détaillant table sur des revenus allant de 14,2 à 14,5 Mds$, tandis que le bpa ajusté est anticipé entre 1,89 et 1,99$. Le consensus était de 14,35 Mds$ de revenus pour 2,03$ de bpa ajusté.

Emerson Electric (-0,1%) a dopé son offre d'acquisition sur Rockwell Automation (+2,6%) à 29 Mds$, après le rejet de sa précédente approche. La nouvelle offre fait ressortir un prix de 225$ par action Rockwell, dont 135$ en numéraire et 90$ en titres. Rockwell Automation va étudier la nouvelle offre non sollicitée. En octobre, Rockwell avait repoussé une offre à 27,6 Mds$ de ce même Emerson, dont la proposition initiale datait du mois d'août.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 13/12/2017

Sanofi abandonne 0,63% à 74,56 euros, les investisseurs ne réagissent guère à la présentation de sa stratégie de R&D et de son portefeuille innovant. Le laboratoire pharmaceutique français…

Publié le 13/12/2017

Résultats en ligne avec les attentes

Publié le 13/12/2017

Dubai Duty Free, Dubai Airports et JCDecaux ont annoncé leur partenariat pour le lancement d'une nouvelle offre publicitaire 'Drive-to-Store' basée...

Publié le 13/12/2017

Elior s'adjuge 1,4% à 16,5 euros en matinée après que le groupe de restauration collective eut signé un nouveau contrat pour l'aéroport de Toulouse...

Publié le 13/12/2017

Plastic Omnium grimpe de 1,7% ce mercredi à 36,15 euros, alors que le groupe veut devenir un équipementier de référence pour les énergies de...

CONTENUS SPONSORISÉS