5 349.30 PTS
-0.15 %
5 355.0
+0.10 %
SBF 120 PTS
4 267.01
-0.16 %
DAX PTS
13 103.56
+0.27 %
Dowjones PTS
24 651.74
+0.58 %
6 466.32
+1.20 %
Nikkei PTS
22 553.22
-0.62 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Clôture de Wall Street : les statistiques dopent encore la Bourse US !

| Boursier | 188 | Aucun vote sur cette news

Les records continuent de s'enchaîner à la Bourse de New York, où de bons indicateurs macro-économiques ont une nouvelle fois envoyé les indices à des niveaux records.

Clôture de Wall Street : les statistiques dopent encore la Bourse US !
Credits Reuters

Les principaux indices boursiers américains ont progressé pour le 8ème jour d'affilée, jeudi, franchissant de nouveaux records historiques à la faveur de statistiques positives pour l'économie américaine (emploi hebdomadaire, commandes à l'industrie). La perspective d'une vaste réforme fiscale aux Etats-Unis a également continué à soutenir les cours. Le dollar est reparti en hausse, de même que les taux d'intérêts et le pétrole. Le cours de l'or noir a profité d'une rencontre à Moscou entre Vladimir Poutine et le roi d'Arabie saoudite.

A la clôture, le Dow Jones a avancé jeudi de 0,50% à 22.775 points, tandis que l'indice large S&P 500 a gagné 0,57% à 2.552 pts, et que le Nasdaq composite, riche en valeurs technologiques et biotechnologiques, a gagné 0,78% à 6.585 pts. Depuis le début de l'année 2017, ces 3 indices grimpent désormais respectivement de 15%, 13,9% et 22%.

Sur le marché des changes, le dollar a vivement rebondi après deux séances hésitantes. L'indice du dollar a avancé de 0,5% à 93,96, les dernières statistiques renforçant les chances d'un nouveau relèvement des taux directeurs de la Fed en décembre prochain. L'euro a rechuté de 0,45% jeudi pour revenir à 1,1705$ dans les échanges interbancaires à Ne York. Sur les marchés obligataires américains, le rendement du T-Bond à 10 ans a progressé de 2 points de base à 2,35%.

Vladimir Poutine prêt à prolonger l'accord avec l'Opep jusqu'à la fin 2018

Le cours du pétrole a mis fin à une série de trois séances baissières, porté par la perspective d'une prolongation de l'accord d'encadrement de la production, après une rencontre entre Vladimir Poutine et le roi d'Arabie saoudite qui a renforcé les liens entre Moscou et Riyad. Le baril de brut léger américain WTI pour livraison novembre a repris jeudi 1,62%, à 50,79$ sur le Nymex, remontant au-dessus des 50$. Au moment de la clôture du Nymex, le Brent bondissait de 2,04% à 56,94$ (contrat à terme de décembre).

Le président russe s'est prononcé mercredi soir en faveur d'une poursuite des efforts de réduction de production jusqu'à fin 2018 afin de stabiliser durablement le marché. De son côté, le roi Salmane a affirmé jeudi lors des pourparlers avec Vladimir Poutine que "nous aspirons à poursuivre la coopération positive entre nos pays en vue de stabiliser les marchés pétroliers mondiaux".

En attendant les chiffres de l'emploi en septembre

Par ailleurs, les indicateurs macro-économiques américains publiés ce jeudi ont confirmé la bonne santé de l'économie américaine. Après les indices ISM manufacturier et des services, en début de semaine, les commandes à l'industrie ont également dépassé les attentes. Elles ont progressé en août de 1,2% en comparaison du mois antérieur, alors que le consensus de place était de +1%. Un mois auparavant, les commandes avaient reculé de plus de 3%.

Sur le front de l'emploi, les inscriptions hebdomadaires nouvelles ont reculé de 12.000 la semaine passée, tombant à 260.000. Le consensus tablait sur 265.000 inscriptions sur la période. A la veille de la publication du rapport officiel sur l'emploi en septembre, attendu vendredi, l'enquête mensuelle de la firme Challenger a fait état de la destruction de 32.346 emplois en septembre, un chiffre inférieur à celui d'août (33.825).

La réforme fiscale fait un petit pas en avant, la Fed met en garde

Les investisseurs ont en outre apprécié l'annonce d'une avancée dans le processus d'adoption à la Chambre des représentant de la réforme fiscale très attendue aux Etats-Unis. Les Républicains de la Chambre ont ainsi voté jeudi un avant-projet de dépenses fédérales pour 2018, qui devrait permettre d'avancer ensuite vers un projet définitif de réforme fiscale. L'adoption définitive de la réforme n'est toutefois pas attendue avant plusieurs mois, fin 2017 ou début 2018.

Toutefois, un membre de la Réserve fédérale est monté au créneau pour mettre en garde le président Trump et ses alliés républicains contre les risques d'une baisse trop importante des impôts : celle-ci risquerait d'entraîner un dérapage de l'inflation mais aussi de creuser de façon très conséquente le déficit de l'Etat fédéral, a ainsi prévenu John Williams, le patron de la Fed de San Francisco.

LES VALEURS

L Brands (+3,4%) a annoncé que ses ventes du mois de septembre s'élevaient à 981,6 M$, contre 971,4 M$ un an avant. A magasins comparables, les ventes mensuelles du groupe reculent de 2% en glissement annuel.

Constellation Brands (+4%) a publié ses résultats du second trimestre fiscal 2018. Les ventes ont grimpé de 3% à 2,08 Mds$. Les profits s'élèvent à 499,5 M$, contre 358,9 M$ un an avant. Le bénéfice par action s'affiche ainsi à 2,48$ et à 2,47$ en base comparable. Les analystes anticipaient en moyenne un bpa trimestriel de 2,17$, pour des revenus de 2,06 Mds$. Sur l'exercice, le groupe vise un bpa compris entre 8,25 et 8,40$.

Zumiez (-0,5%). Dans un secteur aux performances très contrastées ces derniers temps, Zumiez a affiché une croissance à comparable supérieure aux attentes en septembre à +9,3%. Le revendeur de vêtements de sport prévoit des revenus supérieurs au consensus pour le trimestre en cours.

Microsoft (+1,7%). Canaccord a relevé son conseil de 'conserver' à 'acheter' sur la valeur du géant software américain. Le broker évoque notamment les perspectives d'accélération de croissance à long terme, et juge que les investisseurs sous-estiment les tendances cycliques des moteurs de croissance du groupe.

MasterCard (+1,1%) et PayPal (+2%) ont étendu leur partenariat à l'Europe, au Canada, à l'Amérique Latine, au Moyen-Orient, à l'Afrique et aux Caraïbes. Selon cet accord entre les deux groupes, MasterCard est présenté en tant qu'option de paiement sur le portefeuille PayPal.

Norwegian Cruise Line (+4,3%) va remplacer Level 3 Communications au sein de l'indice large S&P500, une fois finalisée l'acquisition de Level 3 par CenturyLink. Le changement doit en principe intervenir le 13 octobre.

Apple (+1,2%) a livré la mise à jour logicielle de la dernière version de son Apple Watch. Le groupe californien à la pomme a résolu notamment certains problèmes de connectivité.

Coach (+0,2%). Le concepteur de produits de luxe est victime d'une dégradation de Piper Jaffray, qui vient de passer de 'surpondérer' à 'neutre'. Le broker cite à ce propos l'intégration de Kate Spade.

Amazon (+1,6%) testerait son propre service de livraison, selon l'agence Bloomberg. Amazon pourrait ainsi concurrencer les leaders sectoriels UPS ou FedEx...

SeaWorld (-6,5%) aurait été approché par le britannique Merlin Entertainments en vue d'une offre potentielle. C'est du moins ce qu'affirment Reuters et Bloomberg. Néanmoins, Merlin ne convoiterait que certaines activités de SeaWorld, alors que ce dernier préférerait une vente totale.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 15/12/2017

Le conseil d'administration de SoLocal Group a pris acte de la démission de Monica Menghini et a décidé, sur proposition du comité des nominations, de coopter Marie-Christine Levet en qualité…

Publié le 15/12/2017

En prévision de son départ de Wendel le 31 décembre prochain, Frédéric Lemoine a présenté sa démission du conseil d'administration de Bureau Veritas à compter du 31 décembre 2017. En…

Publié le 15/12/2017

André François-Poncet remplace Frédéric Lemoine au Conseil d'administration de Bureau Veritas à compter du 1er janvier 2018   Neuilly-sur-Seine, le 15 décembre…

Publié le 15/12/2017

L'objectif d'Immobilière Dassault est de lancer un projet de restructuration de ce bâtiment

Publié le 15/12/2017

Immobilière Dassault a finalisé l'achat d'un immeuble situé au 16 rue de la Paix, Paris 2ème, dont elle avait annoncé avoir signé une promesse le 23 octobre dernier. Il est rappelé que cet…

CONTENUS SPONSORISÉS