Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
6 712.48 PTS
+0.08 %
6 711.0
+0.18 %
SBF 120 PTS
5 151.27
+0.07 %
DAX PTS
14 541.38
+0.01 %
Dow Jones PTS
34 347.03
+0.45 %
11 756.03
-0.7 %
1.035
-0.43 %

Clôture de Wall Street : le vert reprend le dessus, Warner Music et Best Buy flambent !

| Boursier | 279 | Aucun vote sur cette news

La cote américaine était orientée dans le vert ce mardi...

Clôture de Wall Street : le vert reprend le dessus, Warner Music et Best Buy flambent !
Credits PivèsPictures

La cote américaine était orientée dans le vert ce mardi. Le S&P 500 avance en clôture de 1,36% à 4.003 pts, le Dow Jones prend 1,18% à 34.098 pts et le Nasdaq monte de 1,36% à 11.174 pts. Le baril de brut WTI, sous pression hier avec la potentielle hausse de production de l'Arabie saoudite et d'autres Etats membres de l'Opep, se reprend de 2% à 81$ ce mardi, alors que Riyad a démenti ces rumeurs... L'indice dollar recule de 0,4% face à un panier de devises de référence, tandis que l'euro retrouve les 1,03/$.

L'indice d'activité manufacturière régionale de la Fed de Richmond pour le mois de novembre 2022 s'est établi à -9, contre un consensus FactSet de -4,5 et un niveau de -10 un mois auparavant, ce qui signale une poursuite de la correction de l'activité... De quoi dissuader un peu plus la Fed de trop resserrer les boulons monétaires ? Loretta Mester de la Fed a exprimé son soutien à un ralentissement du rythme des hausses de taux, mais a également déclaré que la banque centrale devait voir davantage de progrès sur l'inflation avant de mettre fin au cycle de resserrement.

A part cet indicateur, il n'y a pas eu de vrai moteur directionnel ce jour sur les marchés, compte tenu des congés de Thanksgiving aux États-Unis jeudi et de l'attente de certaines données clés sur l'inflation et le marché du travail au cours des prochaines semaines, ainsi que de la réunion du FOMC de décembre... Selon les derniers commentaires de responsables de la banque centrale, la Fed serait donc bien sur le point de ralentir le rythme du resserrement monétaire et se rapprocherait du taux terminal prévu. Néanmoins, les taux pourraient rester élevés plus longtemps...

Les tendances des révisions de perspectives de bénéfices sont quant à elles négatives de manière générale. L'incertitude macroéconomique persiste par ailleurs, alors que les commentaires de dirigeants d'entreprises se multiplient concernant la demande plus faible. Néanmoins, la solidité des bilans des consommateurs et des entreprises constitue un matelas de sécurité indéniable à Wall Street.

La Chine peaufine pour sa part sa politique "zéro-Covid" et intensifie le soutien au marché immobilier, alors que les cas de Covid demeurent très élevés. Le bilan quotidien national chinois de Covid se rapproche même du pic d'avril... Le Guangdong reste l'épicentre alors que les épidémies se multiplient dans les provinces de Chongqing, Pékin, Xinjiang et Henan. Le chef du Parti communiste de Pékin, Yin Li, a exhorté les responsables locaux à s'en tenir au zéro-Covid et à limiter l'entrée dans la ville, alors que les restrictions se resserrent dans les principaux districts.
Les restrictions couvrent désormais 48 villes, ce qui représentent près d'un cinquième du PIB chinois selon Nomura, contre 15,6% lundi, la semaine dernière. L'indice de 'verrouillage effectif' de Goldman Sachs est également en hausse. Les autorités n'introduisent pas de verrouillages généralisés, mais demandent des mesures décisives pour freiner les épidémies tout en minimisant l'impact sur l'économie et la vie quotidienne. La ville de Shijiazhuang, dont on disait qu'elle était un test pour une réouverture plus large, est revenue au confinement de facto après avoir initialement assoupli les restrictions.

Les valeurs

Warner Music Group (+15,% !) a battu le consensus de profit sur le trimestre clos, malgré l'environnement macroéconomique difficile. La maison de disque a gagné 28 cents par action et affiché un bénéfice net de 150 millions de dollars, contre 5 cents par action pour un bénéfice net de 30 millions de dollars à la même période, l'an dernier, au-dessus de l'estimation des analystes de 13 cents par action. La société a dévoilé un chiffre d'affaires de 1,497 milliard de dollars, contre 1,376 milliard de dollars un an avant. L'Ebitda ajusté a représenté 276 millions de dollars, en croissance de 16%. Pour l'exercice clos, les revenus ont augmenté de 12%, alors que l'Ebitda ajusté a augmenté de 10% à 1,196 milliard.

Best Buy (+12,7%). Le géant américain de la distribution de produits d'électronique grand public a dépassé les attentes de marché pour le troisième trimestre fiscal... En outre, le groupe table sur une baisse des ventes annuelles moins prononcée que prévu, les promotions agressives ayant apparemment limité l'impact du ralentissement de la demande. Pour le troisième trimestre, l'activité a reculé de 10,4% à comparable, mais les analystes s'attendaient à pire encore. Sur l'année, le groupe envisage un déclin de l'activité à comparable de 10%, contre une guidance antérieure de -11%. Le bénéfice opérationnel ajusté annuel est attendu légèrement supérieur à 4%. Le détaillant en électronique grand public et appareils électroménagers a fait état d'une amélioration de la situation des stocks. Le bénéfice net trimestriel est tombé à 277 millions de dollars, ou 1,22$ par action, contre 499 millions de dollars, ou 2$ par action, il y a un an. Hors éléments non récurrents, le bénéfice ajusté par action a été de 1,38$, contre un consensus FactSet de 1$ environ. Le groupe a par ailleurs repris ses rachats d'actions.

Dell Technologies (+6,7%) a publié hier soir, pour son troisième trimestre fiscal, un bénéfice ajusté par action de 2,3$ à comparer à un consensus de 1,6$. Un an plus tôt, ce bénéfice était de 2,37$ par titre. Les revenus trimestriels du groupe ont été de 24,7 milliards de dollars, contre 28,4 milliards un an plus tôt. Les revenus dépassent tout de même d'environ 1% le consensus de marché. Le concepteur d'ordinateurs anticipe, pour son quatrième trimestre fiscal, un bénéfice allant de 1,5 à 1,8$ par action, en déclin de 4% pour le milieu de fourchette, ainsi que des revenus allant de 23 à 24 milliards de dollars, en retrait de 16% en milieu de fourchette. Le consensus était de 1,63$ de bpa et 24,9 milliards de revenus sur cette période. "Nous nous attendons à ce que les facteurs macroéconomiques mondiaux, notamment le ralentissement de la croissance économique, l'inflation, la hausse des taux d'intérêt et la pression monétaire, pèsent sur nos clients et, par conséquent, sur leurs intentions de dépenses informatiques, même s'ils continuent de numériser leurs activités", a déclaré Thomas Sweet, directeur financier.

Agilent (+8%), le géant américain des instruments de mesure et solutions scientifiques, dédiés notamment aux laboratoires et cliniques, bondit à Wall Street. Hier soir, le groupe a publié pour son quatrième trimestre fiscal un bénéfice ajusté par action de 1,53$, à comparer à un consensus de 1,39$ et un niveau de 1,21$ un an avant. Les revenus trimestriels ont été de 1,85 milliard de dollars, près de 5% supérieurs au consensus, contre 1,66 milliard pour la période correspondante, l'an dernier. Ainsi, le groupe a affiché une croissance de 11% en glissement annuel et de 17% en données ajustées. Le bénéfice net GAAP a été de 368 millions de dollars, tandis que le bénéfice net ajusté a atteint 456 millions de dollars, en croissance de 26%. Pour l'exercice 2023 juste entamé, Agilent envisage des revenus allant de 6,9 à 7 milliards de dollars, en augmentation de 0,8 à 2,2%, avec une croissance organique de 5 à 6,5%. Le bpa ajusté sur la période est attendu entre 5,61 et 5,69$.

Analog Devices (+5,7%), l'un des acteurs américains majeurs des semi-conducteurs, a publié pour son quatrième trimestre fiscal 2022 des comptes record. En outre, le groupe fournit une guidance solide. Les revenus du quatrième trimestre fiscal ont été de 3,25 milliards de dollars, avec une croissance séquentielle sur tous les marchés. Ainsi, les revenus de l'exercice ont atteint 12 milliards, avec des records sur les marchés B2B de l'industrie, de l'automobile et des communications. Sur le trimestre clos fin octobre, le bénéfice d'exploitation ajusté a augmenté de 64% à 1,66 milliard, alors que le bpa ajusté s'est apprécié de 58% à 2,73$. La société a enregistré un bénéfice net du quatrième trimestre fiscal de 936 millions de dollars, contre 76 millions de dollars un an avant. Les analystes suivis par FactSet prévoyaient un bpa ajusté de 2,58$ et des revenus de 3,15 milliards de dollars.

Urban Outfitters (+8,8%), le détaillant américain en vêtements, a raté le consensus de profit pour le troisième trimestre fiscal. Le bénéfice ajusté par action a été de 40 cents, contre 41 cents de consensus de marché et 89 cents un an plus tôt. Les revenus ont totalisé quant à eux 1,18 milliard de dollars, 2% de mieux que le consensus, alors qu'ils se situaient à 1,13 milliard de dollars pour la période comparable, un an avant. Le bénéfice net a baissé de 58% à 37,2 millions. La marge brute s'est tassée à 30,4%. Le groupe indique que les clients les plus jeunes de la marque Urban Outfitters ont été affectés par l'inflation. En revanche, les marques Anthropologie et Free People ont progressé de respectivement 13% et 8% sur le trimestre, compensant la baisse de 9% d'Urban Outfitters à comparable. Les perspectives globales resteraient cependant bonnes, à en croire le management, qui voit des raisons de rester optimiste, à moins d'une récession majeure.

Baidu (+0,5%), le moteur de recherche chinois coté à Wall Street a dépassé les attentes de marché sur le trimestre clos, malgré les inquiétudes persistantes liées au covid. Les ventes trimestrielles ont légèrement augmenté de 2% à 32,5 milliards de yuans, 4,6 milliards de dollars, à comparer à un consensus de 31,8 milliards de yuans. Le groupe a affiché une perte nette de 146 millions de yuans. Hors marketing en ligne, les activités du groupe, comprenant le cloud et d'autres activités d'IA, ont affiché des revenus en augmentation de 25% à 6,5 milliards de yuans. Baidu a commencé à facturer des frais pour son service de robotaxi Apollo Go sur routes ouvertes. Apollo Go a effectué plus de 474 000 trajets au cours du trimestre et a accumulé un total de 1,4 million de trajets à la fin du trimestre... Le bénéfice d'exploitation de la société a atteint 5,32 milliards de yuans contre 2,31 milliards de yuans un an plus tôt. Hors éléments, Baidu a gagné 16,87 yuans par American Depository Share, ce qui ressort plutôt dans les estimations basses des courtiers.

Zoom Video Communications (-3,8%), le fournisseur californien de services de visioconférence, "star" de la période des confinements, décroche à Wall Street suite à sa publication financière trimestrielle, assortie d'un léger avertissement sur les ventes. Pour le trimestre clos, Zoom a affiché sa plus faible croissance historique. Les revenus ont augmenté de 5% à 1,1 milliard de dollars, en ligne avec les attentes. Pour l'exercice, le groupe software américain anticipe désormais des revenus allant jusqu'à 4,38 milliards de dollars, contre 4,4 milliards auparavant. Les prévisions de ventes pour l'année complète publiées lundi supposent que les activités 'entreprises' de Zoom augmentent de plus de 20%, mais que les revenus des consommateurs en ligne et des petites entreprises diminuent d'environ 8%. Zoom a annoncé par ailleurs un bénéfice trimestriel supérieur aux estimations de Wall Street et a relevé ses prévisions de bénéfices pour l'année entière. Sur le troisième trimestre fiscal, le bpa ajusté a été de 1,07$. Le bpa annuel est anticipé jusqu'à 3,94$.

Medtronic (-5,3%), le géant des technologies médicales coté à Wall Street, trébuche. Il vient en effet d'abaisser ses prévisions de bénéfices. Medtronic a annoncé un bénéfice du deuxième trimestre fiscal dépassant les attentes, mais des revenus décevant. Les perspectives sont mitigées sur l'exercice, le groupe citant la faiblesse des volumes de procédures dans certaines activités et l'impact en termes de prix des achats en Chine. Le bénéfice net pour le trimestre clos au 28 octobre est tombé à 427 millions de dollars, ou 32 cents par action, contre 1,31 milliard de dollars il y a un an. Hors éléments non récurrents, le bénéfice ajusté par action a été de 1,30$, contre un consensus FactSet de 1,28$. Les ventes ont décliné de 3,3% à 7,59 milliards de dollars, en dessous du consensus FactSet qui était de 7,7 milliards, les revenus cardiovasculaires ayant décliné de 2%, les revenus de chirurgie médicale de 10% et les revenus du diabète de 5%. Les revenus des neurosciences ont augmenté néanmoins de 2%. Pour l'exercice 2023, la société a abaissé ses prévisions de revenus compte tenu d'un "ralentissement du rythme de reprise du marché et de l'offre". Medtronic s'attend à un bpa ajusté allant de 5,25 à 5,30$.

Dollar Tree (-7,7%), le détaillant américain à bas prix, a publié pour son troisième trimestre fiscal des comptes supérieurs aux attentes, mais ses prévisions sont mitigées, sur fond de pression sur les marges. Le groupe a annoncé des bénéfices du troisième trimestre fiscal dépassant les attentes, mais le bénéfice pour l'ensemble de l'année serait dans le bas des prévisions en raison de fortes pressions sur les marges sur les ventes de consommables. Le bénéfice net trimestriel a atteint 266,9 millions de dollars, ou 1,20 dollar par action, contre 216,8 millions de dollars à la même période, l'an dernier. Les ventes ont augmenté de 8,1% pour atteindre 6,94 milliards de dollars, au-dessus du consensus FactSet (6,84 milliards). Les ventes à magasins comparables ont augmenté de 6,5%, dépassant le consensus qui était de 4,6%. La marge brute s'est améliorée de 2,4 points de pourcentage à 29,9%, et les stocks de marchandises de 5,66 milliards de dollars au 29 octobre ont augmenté de 31,1%. Pour l'ensemble de l'exercice, la société a relevé sa fourchette de prévisions de ventes entre 28,14 milliards et 28,28 milliards de dollars, mais a déclaré que le bpa se situerait dans la moitié inférieure de la fourchette précédemment fournie.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

Bourse Direct vous souhaite la bienvenue
et vous offre vos frais de courtage*

Découvrir l'offre

Valable jusqu'au 30 novembre
*Voir conditions

UNE OFFRE EXCLUSIVE EN FRANCE AVEC

Grâce à un partenariat exclusif en France avec Morgan Stanley, Bourse Direct propose, à ses clients et en exclusivité, la plus large gamme de produits de bourse jamais présentée jusqu'ici sur le marché français.

» Découvrir

PRODUITS A EFFET DE LEVIER PRESENTANT UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL EN COURS DE VIE ET A L'ECHEANCE.
Produits à destination d'investisseurs avertis disposant des connaissances et de l'expérience nécessaires pour évaluer les avantages et les risques. Consultez la rubrique “facteurs de risques”.

CONTENUS SPONSORISÉS
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 25/11/2022

Wall Street s'affiche hésitant ce vendredi, après sa pause de la veille pour Thanksgiving...

Publié le 25/11/2022

Wall Street s'affiche hésitant avant bourse ce vendredi, après sa pause de la veille pour Thanksgiving...

Publié le 23/11/2022

La cote américaine s'est affichée de nouveau en hausse mercredi, avec une performance particulière du Nasdaq, aidé par Tesla qui a profité d'une note...

Publié le 23/11/2022

La cote américaine s'affiche en hausse désormais ce mercredi, avec une performance particulière du Nasdaq, tiré par Tesla qui profite d'une note de...

Publié le 23/11/2022

La cote américaine s'affiche pratiquement stable avant bourse ce mercredi...

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 25/11/2022

Cette dernière séance de la semaine s'est avérée sans réelle tendance...

Publié le 25/11/2022

LVMH a annoncé l’acquisition, auprès du fonds d’investissement Equinox III SLP SIF, du Groupe Pedemonte, producteur de joaillerie implanté en Italie et en France. " Cette opération…

Publié le 25/11/2022

Bigben InteractiveLe groupe présent dans l'édition de jeux vidéo, les accessoires mobiles et gaming et les produits présentera ses résultats du premier semestre.DékupleL'expert du data marketing…

Publié le 25/11/2022

Aquila a publié pour son troisième trimestre un chiffre d'affaires de 7,79 millions d'euros, en augmentation de 8,5% en glissement annuel...

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne