5 399.45 PTS
-0.51 %
5 398.0
-0.54 %
SBF 120 PTS
4 304.48
-0.47 %
DAX PTS
13 125.64
-0.44 %
Dowjones PTS
24 656.68
+0.62 %
6 400.52
+0.26 %
Nikkei PTS
22 758.07
-0.47 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Clôture de Wall Street : le trimestre s'achève sur des records

| Boursier | 207 | Aucun vote sur cette news

New York a terminé le 3ème trimestre sur des records absolus pour le S&P 500 et le Nasdaq Composite, tandis que le DJIA frôle aussi ses plus hauts historiques.

Clôture de Wall Street : le trimestre s'achève sur des records
Credits Reuters

Les marchés boursiers américains ont terminé la semaine en hausse, toujours soutenus par l'annonce, mercredi soir par Donald Trump, d'un projet de réforme fiscale présentée comme "révolutionnaire". Le S&P 500 et le Nasdaq Composite ont signé de nouveaux records historiques tandis que le Dow Jones a fini à quelques points de ses plus hauts. Les investisseurs espèrent que les baisses d'impôts seront adoptées au plus tard début 2018 par le Congrès américain, même si leur coût élevé pour les finances publiques devrait entraîner des discussions serrées entre les parlementaires.

A la clôture, le Dow Jones a avancé vendredi de 0,11% à 22.405 points (frôlant son record de 22.412 pts), tandis que l'indice large S&P 500 a gagné 0,37% à 2.519 pts, et que le Nasdaq composite, riche en valeurs technologiques et biotechnologiques, a gagné 0,66% 6.496 pts.

Sur la semaine, les trois indices ont progressé respectivement de 0,25%, 0,67% et de 1%. Le troisième trimestre se solde par un gain de 5% pour le Dow Jones, de 3,9% pour le S&P 500 et de 5,8% pour le Nasdaq. Et depuis le début de l'année, les trois indices grimpent respectivement de 13,3%, 12,5% et de 20,7% !

Sur le marché des changes, le dollar a cédé vendredi un peu de terrain pour la deuxième séance consécutive. Dans les échanges entre banques, l'euro a gagné 0,24% face au dollar à 1,1811$, mais il recule tout de même de 1,1% sur la semaine face au billet vert.

Le pétrole a repris le chemin de la hausse, confirmant son récent "rally" lié à une reprise de la demande mondiale, tandis que l'Opep et ses alliés mettent en oeuvre efficacement leur accord de réduction de la production. Le cours du baril de brut léger américain WTI a fini vendredi en hausse de 1,1%, à 51,56$ sur le Nymex (contrat à terme de novembre), tandis que le baril de Brent de la Mer du Nord a avancé de 0,23% à 57,54$.
Sur les marchés obligataires, les taux d'intérêts ont progressé vendredi, le rendement du T-Bond (emprunt d'Etat américain) à 10 ans finissant la semaine à 2,34%, en hausse de 3 points de base.

Les spéculations vont bon train sur la présidence de la Fed

Sur le front de la politique monétaire, des informations de presse ont fait état d'une rencontre entre Donald Trump, le secrétaire au Trésor Steven Mnuchin et l'ancien gouverneur de la Fed, Kevin Warsh, afin de discuter du rôle du président de la banque centrale américaine. Le mandat de l'actuelle patronne de la Fed, Janet Yellen, s'achève en février 2018 et le président américain, qui a beaucoup critiqué sa politique pendant sa campagne électorale, laisse planer le suspense au sujet de sa reconduction.

Les statistiques macro-économiques du jour n'ont pas réservé de grosses surprises. Les revenus personnels des ménages ont augmenté en août de 0,2% sur un mois, en ligne avec le consensus de place, après un gain de +0,3% en juillet. Les dépenses de consommation du mois d'août ont quant à elles progressé de 0,1%, là aussi en ligne avec le consensus. L'indice des prix 'core PCE' augmente de 1,3% en glissement annuel (consensus +1,4%).

L'indice du sentiment des consommateurs américains mesuré par l'Université du Michigan atteint 95,1 en septembre 2017 (lecture finale), alors que le consensus était logé à 95,3. Enfin, l'indice manufacturier régional PMI de Chicago est ressorti à 65,2 en septembre, en très forte augmentation par rapport au niveau du mois antérieur (58,9) et très nettement supérieur au consensus de place (58,5).

LES VALEURS

Tyson Foods (+7,6%), le groupe alimentaire américain, se sépare de 450 employés dans le cadre de l'intégration des activités récemment acquises d'AdvancePierre Foods. Les coupes concernent le siège de Tyson (Arkansas), ainsi que les villes de Chicago et Cincinnati. Les économies annuelles sont estimées à 200 M$.

Alphabet (+0,9%). La maison-mère de Google plancherait sur un potentiel rival du terminal Echo Show d'Amazon (assistant personnel doté d'un écran tactile). C'est du moins ce qu'affirme 'TechCrunch', généralement bien renseigné sur ces questions.

Apple (+0,5%). Le groupe californien à la pomme explique que les demandes d'informations de sécurité nationale provenant du gouvernement ont plus que quadruplé durant le premier semestre, en comparaison de l'an dernier, avec environ 13.500 requêtes de ce type, contre 'seulement' 3.000 un an plus tôt.

Amazon (+0,5%). Whole Foods, la toute nouvelle unité d'Amazon a reconnu avoir été victime d'une fuite limitée de données impliquant des informations de paiement par carte.

KB Home (+8,5%) a dépassé les attentes de marché en termes de profits sur le trimestre clos. Le promoteur immobilier américain a réalisé un bpa de 51 cents, contre 46 cents de consensus de place. Les revenus sont également ressortis meilleurs que prévu, avec une croissance à deux chiffres de l'activité. En outre, le prix moyen a grimpé de 12%.

AIG (+0,7%) aurait presque obtenu gain de cause, et n'aurait peut-être bientôt plus à subir les contraintes de l'encombrante désignation d'établissement financier "d'importance systémique". Ce changement potentiel allègerait la supervision pesant sur l'assureur. D'après l'agence Bloomberg, le Financial Stability Oversight Council américain se réunirait ce jour à ce sujet.

Visa (+0,6) / MasterCard (+0,7%). Cantor Fitzgerald a initié ses recommandations à 'surpondérer' sur les deux valeurs à Wall Street. Le broker souligne les opportunités internationales de Visa et la capacité de croissance de MasterCard.

Honeywell (+0,8%) a annoncé une hausse de 12% de son dividende annuel, qui passe ainsi de 2,66$ à 2,98$ par action. La progression débutera au 4ème trimestre, avec le versement d'un dividende de 0,745$ par action.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 13/12/2017

L'activité de Manutan est en croissance de 6% sur l'exercice 2016/2017 à change, périmètre et jours constants et de +3,8% en intégrant ces impacts...

Publié le 13/12/2017

Le chiffre d'affaires s'inscrit en progression de +6% à 102,6 ME

Publié le 13/12/2017

  FALCON 5X     Saint-Cloud, le 13 décembre 2017 - Dassault Aviation engage le processus de résiliation du contrat Silvercrest conduisant à l'arrêt du programme…

Publié le 13/12/2017

Claranova a annoncé la commercialisation de son offre « IoT in a Box » et le lancement de sa plateforme Internet des Objets (IoT, Internet of Things) Cayenne par le groupe Dr. Peng, le plus grand…

Publié le 13/12/2017

Capelli a publié des résultats semestriels en forte hausse. Le résultat net part du groupe s'inscrit en hausse de 54% pour atteindre 1,53 million d'euros et le résultat opérationnel du promoteur…

CONTENUS SPONSORISÉS