En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 494.17 PTS
-
5 475.50
-0.13 %
SBF 120 PTS
4 397.14
-
DAX PTS
12 430.88
-
Dowjones PTS
26 743.50
+0.32 %
7 531.07
-0.50 %
1.174
-0.08 %

Clôture de Wall Street : le Nasdaq en berne, le Dow Jones résiste

| Boursier | 143 | Aucun vote sur cette news

Les valeurs technologiques ont subi un coup de tabac mercredi à New York, le Nasdaq chutant de plus 1%. Le DJIA a en revanche résisté malgré les tensions commerciales avec la Chine et le Canada.

Clôture de Wall Street : le Nasdaq en berne, le Dow Jones résiste
Credits Reuters

Wall Street a terminé en ordre dispersé, mercredi, les valeurs technologiques affichant leur pire journée depuis un mois, tandis que les autres secteurs ont limité les dégâts, alors que les tensions commerciales persistent. La correction des "technos" a coïncidé avec l'audition devant le Congrès américain de responsables de Facebook (-2,3%) et Twitter (-6%) concernant la manipulation d'informations et la diffusion de fausses informations.

L'indice Dow Jones a légèrement progressé à la clôture, de 0,09% à 25.975 points, tandis que l'indice large S&P 500 a reculé de 0,28% à 2.888 pts, et que le Nasdaq composite, riche en valeurs technologiques et biotechnologiques, a chuté de 1,19% à 7.995 pts.

Sur le marché des changes, l'indice du dollar, qui reflète son évolution face à un panier de 6 devises, a cédé 0,30% à 95,15, tandis que l'euro a progressé de 0,4% à 1,1629$. Sur le marché obligataire américain, les taux d'intérêts se sont stabilisés, le rendement du T-Bond américain à 10 ans finissant au même niveau que la veille, à 2,90%.

Le pétrole est reparti à la baisse mercredi, le baril de brut léger américain WTI reculant de 1,65%, à 68,72$ sur le Nymex, tandis que le Brent a lâché 1,15% à 77,27$.

Négociations "très intenses" avec le Canada

Sur le plan commercial, le président américain Donald Trump a fait durer le suspense mercredi, en évoquant des "négociations très intenses" avec le Canada sur la modernisation de l'Accord de libre-échange nord-américain (Aléna). "Nous sommes (engagés) dans des négociations très intenses je dirais. Nous allons voir ce qui va se passer demain ou dans les deux jours. Je pense qu'ils vont nous traiter de manière juste", a dit le président américain, interrogé à ce sujet alors qu'il recevait l'émir du Koweït à la Maison Blanche.

Mardi, le Premier ministre canadien Justin Trudeau avait répété que "pas d'accord (Aléna) est mieux qu'un mauvais accord pour les Canadiens, et nous ne démordrons pas de cela".

Par ailleurs, les Etats-Unis pourraient appliquer dès jeudi soir la taxation à 25% de 200 milliards de dollars (173 milliards d'euros) supplémentaires de produits chinois. La phase de commentaire public concernant ces taxes supplémentaires prend en effet fin ce jeudi, ouvrant la voie à une mise ne place de ces nouvelles barrières douanières, auxquelles la Chine entend évidemment riposter de manière proportionnée...

En attendant, les chiffres du commerce international américain pour le mois de juillet sont ressortis conformes aux attentes. Le rapport gouvernemental, publié mercredi, a fait état d'une hausse de près de 10% du déficit, à 50,1 milliards de dollars (consensus -50,2 Mds$), contre 45,7 Mds$ pour la lecture révisée du mois de juin. Ce fort creusement du déficit commercial américain, remonté au plus haut depuis 5 mois, fournit en tout cas un argument de plus à Donald Trump pour défendre l'application de ses tarifs douaniers.

VALEURS A SUIVRE

Les valeurs technologiques, qui ont affiché des performances impressionnantes depuis le début de l'année, ont connu un coup d'arrêt brutal. Parmi les plus fortes baisses du jour figurent notamment Facebook (-2,3%), Twitter (-6%), Alphabet (-1%), Microsoft (-2,9%), Amazon (-2,2%), Apple (-0,65%) et Netflix (-6,2%).

Sheryl Sandberg, la directrice opérationnelle de Facebook, et Jack Dorsey, le directeur général de Twitter, étaient entendus par le Congrès américain ce mercredi à propos de la manière dont leurs firmes ont combattu les efforts étrangers pour influer sur les débats politiques américains. Face aux élus, ils se sont tous deux engagés à faire en sorte de mieux protéger leurs plateformes contre les manipulations venues de l'étranger durant la campagne des élections américaines de mi-mandat prévues en fin d'année, et au-delà.

Avant ces auditions, le patron de Facebook, Mark Zuckerberg, a lui aussi réaffirmé les efforts du réseau social pour combattre la manipulation politique et ainsi aider à "protéger la démocratie". Dans une tribune parue mardi sur le site du 'Washington Post', Zuckerberg a qualifié cette lutte de "course aux armements".

Notons qu'Alphabet, maison mère de Google, ne s'est pas rendu à ce rendez-vous avec les élus américains. Le groupe de Mountain View a décliné l'invitation du Comité du Sénat, qui réclamait l'un de ses principaux dirigeants pour participer aux échanges. Google avait proposé d'envoyer son responsable des affaires légales Kent Walker aux auditions, mais la carrure de ce dernier n'était apparemment pas suffisante, le Comité ayant opposé un refus.

Le titre de Nike a rebondi de 0,4%, au lendemain d'une chute de 3%, suivant l'annonce d'un contrat publicitaire avec le joueur de football américain Colin Kaepernick, qui fait craindre un possible boycott de la marque par les partisans de Donald Trump... Le sportif est en effet connu pour avoir protesté contre les violences policières contre les Noirs. Il avait manifesté notamment ses protestations en posant le genou à terre lors de l'hymne américain, lançant un mouvement parmi les autres sportifs.

Le secteur de l'assurance santé était globalement bien orienté après des informations du 'Wall Street Journal' affirmant que le département américain de la Justice s'apprête à donner son feu vert à deux grandes opérations dans la santé. Il s'agit d'une part du projet de rachat de l'assureur Aetna (+1,3%) par la chaîne de pharmacies CVS Health (+1,2%) et d'autre part de l'acquisition du gestionnaire de prescriptions Express Scripts (+3,3%) par l'assureur Cigna (-0,6%).

L'indice Dow Jones a été soutenu par une nette progression des valeurs industrielles comme Caterpillar (+1,7%) ou ExxonMobil (+1,3%), ainsi que de la consommation (1,4% pour Coca-Cola, +1,6% pour Johnson & Johnson et +1,3% pour Walmart).

Halliburton a en revanche chuté de 5,9%. Le géant des services pétroliers a prévenu qu'il s'attendait à une activité modérée en Amérique du Nord dans le pétrole et le gaz. La montée en puissance des nouveaux contrats au Moyen-Orient devrait être quant à elle plus lente que prévu, ce qui pèsera sur les résultats du troisième trimestre.

Tesla (-2,8%) a poursuivi sa correction, après avoir déjà perdu plus de 4% mardi, plombé par un conseil vendeur de Goldman Sachs assorti d'un objectif de cours de 210$. Goldman Sachs, qui avait conseillé Elon Musk à propos de ses projets (désormais abandonnés) de sortie de la cote, affirme notamment s'inquiéter de la montée en puissance de la concurrence, ainsi que de l'impact de l'extinction des incitations fiscales américaines.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 21/09/2018

  A propos du contrat Rafale en Inde     Saint-Cloud, le 21 septembre 2018 - A propos du contrat signé en 2016 avec l'Inde pour la fourniture de 36 avions de combat…

Publié le 21/09/2018

Le boycott qui affecte depuis avril les produits Danone au Maroc a fait plonger dans le rouge les résultats de Centrale Danone, la filiale marocaine du géant français des produits laitiers.

Publié le 21/09/2018

Paris, le 21 septembre 2018                                                                    Communiqué de mise à…

Publié le 21/09/2018

Vicat a annoncé la nomination d'Hugues Chomel comme Directeur financier du groupe, en remplacement de Jean-Pierre Souchet, Directeur général adjoint, qui devient conseiller du Président Directeur…

Publié le 21/09/2018

L'Assemblée Générale de Laurent-Perrier réunie le 21 septembre 2018 a décidé de nommer Philippe-Loïc Jacob en qualité de censeur...