Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
6 553.86 PTS
+0.14 %
6 554.0
+0.93 %
SBF 120 PTS
5 070.82
+0.09 %
DAX PTS
13 795.85
+0.74 %
Dow Jones PTS
33 761.05
+1.27 %
13 565.87
+2.06 %
1.026
+0. %

Clôture de Wall Street : le Nasdaq chute de plus de 2%

| Boursier | 348 | Aucun vote sur cette news

La semaine démarre dans le rouge...

Clôture de Wall Street : le Nasdaq chute de plus de 2%
Credits Reuters

La Bourse de New York a connu une séance difficile pour démarrer la semaine, et notamment le Nasdaq, qui a chuté de plus de 2%. Les investisseurs se sont montrés prudents avant le début de la nouvelle saison des résultats d'entreprises et la publication mercredi de données clef sur l'inflation aux Etats-Unis. Les nouvelles restrictions sanitaires en Chine, pour contenir la propagation du COVID-19, ont pesé également, avec de nouvelles inquiétudes pour la croissance économique mondiale.

A la clôture de Wall Street, le Dow Jones est en repli de 0,52% à 31.175 points, tandis que le S&P 500, plus large perd 1,15% à 3.854 points. Le Nasdaq chute de 2,26% à 11.372 points, plombé par la baisse des géants de la "tech", à l'image de Tesla (-6,5%) ou Apple (-1,5%).

En Europe, les marchés sont également restés prudents et ont clôturé en territoire négatif. À Paris, le CAC 40 a perdu 0,61% à 5.996 points à 17 heures. À Francfort, le Dax recule de 1,40% et à Londres, le Footsie est stable.

Les rendez-vous de la semaine

La publication, programmée mercredi, des données sur l'inflation de juin aux Etats-Unis sera au centre de l'attention cette semaine. L'indice des prix à la consommation devrait afficher une accélération par rapport au nombre du mois dernier, principalement en raison de la hausse des prix de l'essence et du coût de l'énergie.

Les investisseurs, en quête d'indices sur les décisions de la Fed en matière de politique monétaire à la fin du mois, ont pris connaissance vendredi d'un rapport officiel sur l'emploi qui témoigne une fois de plus de la robustesse du marché du travail, tandis que la pression sur les salaires reste forte.

Côté publications de résultats de sociétés, les banques JPMorgan Chase et Morgan Stanley vont ouvrir le bal du deuxième trimestre jeudi, avant Citigroup et Wells Fargo vendredi. Selon une étude de Citigroup, les bénéfices des entreprises devraient rester résilients face à la flambée de l'inflation et au ralentissement de la croissance économique, ce qui pourrait entraîner un redressement des actions au second semestre.

La Chine inquiète

La tendance sur les marchés est affectée par la situation sanitaire en Chine, plusieurs villes chinoises ayant annoncé de nouvelles restrictions de déplacement, voire des confinements, pour tenter de contenir l'épidémie de COVID-19 tandis que Shanghaï se prépare à une nouvelle campagne de dépistage massive.

Le dollar monte encore

Sur le marché des changes, l'euro, qui a frôlé la parité avec le dollar vendredi après la publication du rapport mensuel sur l'emploi américain, chute encore de 1,36% à 1,0046. La monnaie unique européenne est pénalisée notamment par les travaux de maintenance sur Nord Stream 1, le plus important gazoduc russe desservant l'Allemagne, qui est mis à l'arrêt pendant dix jours, alors que le contexte de la guerre en Ukraine fait craindre une suspension prolongée des approvisionnements en hydrocarbures russes.

Le dollar (+0,99%), de son côté, bénéficie une nouvelle fois de son statut d'actif refuge face aux autres grandes devises.

Le pétrole recule

Les cours pétroliers, pénalisés par les craintes d'une récession et les nouvelles restrictions sanitaires en Chine, ont un peu réduit leurs pertes. Le baril de Brent abandonne 0,51% à 106,47 dollars et celui du brut léger américain (West Texas Intermediate, WTI) 1,10% à 103,60 dollars.

Les valeurs

Twitter plonge de 11,5%. Fin d'un long feuilleton à rebondissements, Elon Musk a finalement annoncé vendredi qu'il mettait fin à l'accord de rachat de Twitter pour 44 milliards de dollars (43 milliards d'euros). L'homme le plus riche du monde, qui dirige Tesla et SpaceX, reproche au réseau social de ne pas avoir fourni des données exactes sur le nombre de faux comptes et les spams.

Las Vegas Sands (-6%), Wynn Resorts (-6,5%), Melco Resorts (-9,6%), MGM Resorts (-3,2%), Bilibili (-10%) ont souffert après la fermeture à Macao de tous les casinos pour la première fois en plus de deux ans afin de contenir la propagation du COVID-19.

Tesla chute de 6,5%. L'agence de sécurité automobile des Etats-Unis a annoncé vendredi qu'elle allait ouvrir une enquête sur un accident d'une voiture Tesla qui a fait deux morts en Floride.

GlobalFoundries (-5,3%) et STMicroelectronics ont annoncé leur intention de construire une usine de semi-conducteurs en France.

Abbott Laboratories (-0,4%)a annoncé samedi avoir rouvert son usine de Sturgis, dans le Michigan, et y avoir repris la production de lait infantile après une fermeture le mois dernier en raison des dégâts causés par des intempéries.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Pour toute 1ère ouverture de compte avant le 15 septembre 2022

CODE OFFRE : SUMMER22

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : SUMMER22 lors de votre ouverture de compte.

UNE OFFRE EXCLUSIVE EN FRANCE AVEC

Grâce à un partenariat exclusif en France avec Morgan Stanley, Bourse Direct propose, à ses clients et en exclusivité, la plus large gamme de produits de bourse jamais présentée jusqu'ici sur le marché français.

» Découvrir

PRODUITS A EFFET DE LEVIER PRESENTANT UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL EN COURS DE VIE ET A L'ECHEANCE.
Produits à destination d'investisseurs avertis disposant des connaissances et de l'expérience nécessaires pour évaluer les avantages et les risques. Consultez la rubrique “facteurs de risques”.

CONTENUS SPONSORISÉS
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 12/08/2022

Les marchés américains ont clôturé en ordre dispersé. Après l’annonce d’un ralentissement de l’inflation américaine, une autre bonne nouvelle est pourtant arrivée aux oreilles des…

Publié le 12/08/2022

Après un bon début de séance, la Bourse de New York est revenue sur ses pas, tiraillée entre les signes de ralentissement de l'inflation américaine et les incertitudes persistantes quant au…

Publié le 11/08/2022

Seul le Dow Jones résiste jeudi soir, malgré un bon début de séance. La hausse du jour est signée Disney, qui a réussi à doubler Netflix en nombre d'abonnés.

Publié le 11/08/2022

La Bourse de New York a fini en nette hausse, les investisseurs étant rassurés par le ralentissement de la hausse de l’inflation en juillet, des données qui pourraient conduire la Fed à être…

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 12/08/2022

Epizyme opère désormais comme " une société du Groupe Ipsen " suite à la clôture de l'acquisition.

Publié le 12/08/2022

14h30Indice manufacturier 'Empire State' de la Fed de New York.16H00Indice du marché immobilier américain de la NAHB.source : AOF

Publié le 12/08/2022

L'action Johnson & Johnson est en repli de 0,81 % à 165,78 dollars à la bourse new-yorkaise. Le groupe a annoncé qu'il allait cesser de commercialiser de la poudre pour bébé à base de talc dès…

Publié le 12/08/2022

L'action TF1 perd 3,17 % à 6,88 euros. Le groupe de médias est pénalisé par Barclays, qui a dégradé sa recommandation de Sur-pondérer à Sous-pondérer en raison de la récession qui se profile…

Publié le 12/08/2022

Vente du Turbo Illimité Best CALL VIVENDI C021T à 0,19 EUR (+0 %) Analyse :Nous visions 10,2 euros sur Vivendi après le déclenchement d'un double bottom en juillet. La…

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne