5 403.18 PTS
+0.57 %
5 386.50
+0.32 %
SBF 120 PTS
4 296.60
+0.19 %
DAX PTS
13 033.38
+0.32 %
Dowjones PTS
23 328.63
+0.71 %
6 108.82
+0.00 %
Nikkei PTS
21 696.65
+1.11 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Clôture de Wall Street : le Dow Jones souffle sur les sommets

| Boursier | 115 | Aucun vote sur cette news

Wall Street a marqué une pause ce jeudi soir en clôture, à la veille du rapport mensuel gouvernemental sur l'emploi...

Clôture de Wall Street : le Dow Jones souffle sur les sommets
Credits Reuters

Wall Street a marqué une pause ce jeudi soir en clôture, à la veille du rapport mensuel gouvernemental sur l'emploi. La prudence l'a emporté après les records historiques inscrits hier soir par le Dow Jones sur les 22.000 pts. Sur le front économique US, l'ISM des services a déçu... Le DJIA grappille finalement 0,04% à 22.026 pts, le Nasdaq fléchit de 0,35% à 6.340 pts, et le S&P500 consolide de 0,22% à 2.472 pts.

ECO ET DEVISES

D'après la dernière étude de la firme Challenger sur le sujet, les annonces de destructions d'emplois aux USA pour le mois de juillet 2017 ont concerné 'seulement' 28.307 postes, contre 31.105 un mois auparavant. Le niveau des destructions d'emplois en juillet est le plus faible observé à ce stade de l'année. Les secteurs les plus touchés en juillet sont la distribution et la santé.

Le Département US au Travail a annoncé que les inscriptions hebdomadaires nouvelles au chômage, sur un rythme ajusté des variations saisonnières, avaient reculé de 5.000 la semaine passée à 240.000. Le consensus avait anticipé une baisse limitée à 242.000.

L'indice Markit PMI final des services américains pour le mois de juillet 2017 est ressorti légèrement supérieur aux attentes de marché, à 54,7 contre 54,2 de consensus. Il traduit donc toujours une franche expansion de l'activité dans les services aux États-Unis.

L'indice ISM américain des services du mois de juillet 2017 a par contre déçu, ressortant à seulement 53,9 contre un consensus de place de 56,9. Il était de 57,4 un mois plus tôt. L'ISM du jour traduit donc un ralentissement de l'expansion.

D'après le rapport gouvernemental du jour aux USA, les commandes industrielles du mois de juin se sont établies en forte progression de 3% en comparaison du mois antérieur, contre +2,7% de consensus et -0,3% (données révisées) pour le mois de mai 2017.

Sur le Nymex, le baril de brut (contrat de septembre) revient à 49$ le WTI. L'euro campe sur les 1,1875/$ entre banques.

VALEURS DU JOUR

Tesla (+6,5%) a présenté ses résultats du second trimestre. Les revenus sont de 2,79 Mds$, contre 1,27 Md$ un an avant. La perte s'élève à 336,4 M$ (2,04$ par action), contre une perte de 293,2 M$ (2,09$ par action) un an plus tôt. En non-GAAP, la perte nette s'élève à 1,33$ par action, contre 1,61$ sur la même période de l'exercice précédent. Les analystes anticipaient en moyenne une perte par action trimestrielle de 1,8$, pour des revenus de 2,5 Mds$. Même si le constructeur de voitures électriques continue à perdre beaucoup d'argent, ses résultats supérieurs aux attentes des analystes et la confirmation de son objectif de 50.000 véhicules livrés au second semestre ont entraîné une nette hausse du titre... Les commentaires autour du nouveau Model 3 ont également atténué l'inquiétude de certains opérateurs. Le groupe dirigé par Elon Musk a indiqué que la production du Model 3, le premier 'véhicule grand public' du groupe, était en bonne voie pour atteindre les objectifs annoncés précédemment. Tesla anticipe une marge brute positive au quatrième trimestre pour la voiture disponible à partir de 35.000$ aux Etats-Unis. La marge devrait ensuite grimper à 25% l'an prochain. Depuis la journée événement consacrée au Model 3 le 28 juillet, la firme reçoit en moyenne 1.800 commandes nettes chaque jour pour la voiture.

Fitbit (+14,6%) a publié ses résultats du second trimestre. Les revenus s'élèvent à 353 M$, contre 586 M$ un an avant. La perte s'affiche à 58,2 M$ (0,25$ par action), contre un bénéfice de 6,3 M$ (0,03$ par action) un an avant. En non-GAAP, la perte par action ressort à 0,08$, contre un bénéfice par action de 0,12$ sur la même période de l'exercice précédent. Les analystes anticipaient en moyenne une perte par action de 0,15$, pour des revenus de 342 M$.

Take-Two Interactive (+12,2%) a dévoilé ses résultats du premier trimestre fiscal. Les profits sont de 60,3 M$ (0,56$ par action), contre une perte de 38,6 M$ (0,46$ par action) un an avant. Les revenus grimpent de 34%, à 418 M$. Les analystes anticipaient en moyenne un bpa trimestriel de 0,20$, pour des revenus de 281 M$. Sur le trimestre actuel, le groupe vise des revenus entre 400 et 450 M$, pour un bpa entre 0,15 et 0,25$. Sur l'exercice, les revenus sont attendus entre 1,62 et 1,72 Md$, pour un bpa entre 1 et 1,25$.

MetLife (-3,8%) a présenté ses comptes du second trimestre. Les bénéfices sont de 838 M$ (0,77$ par action), contre 64 M$ (0,06$ par action) un an avant. Le bpa ajusté ressort à 1,30$, en progression de 57% en glissement annuel. Les revenus s'élèvent à 17,2 Mds$, contre 15,2 Mds$ un an plus tôt. Les analystes anticipaient en moyenne un bpa trimestriel de 1,28$, pour des revenus de 17,1 Mds$.

AIG (stable) a publié ses résultats du deuxième trimestre. Les bénéfices s'affichent à 1,13 Md$ (1,19$ par action), contre 1,91 Md$ (1,68$ par action) un an avant. Le bpa opérationnel après-impôts ressort à 1,53$, contre 1,15$ un an plus tôt. Les analystes anticipaient en moyenne un bpa trimestriel de 1,20$.

Square (-2%) a dévoilé ses comptes du second trimestre. La perte nette s'élève à 16 M$ (0,04$ par action), contre 27,3 M$ (0,08$ par action) un an avant. Les revenus grimpent de 26% en glissement annuel, à 552 M$. Les revenus ajustés progressent quant à eux de 41% à 240 M$. Les analystes anticipaient en moyenne une perte par action trimestrielle de 0,05$, pour des revenus de 229 M$. Sur l'exercice, le groupe vise désormais un bpa entre 0,21 et 0,23$, (contre une précédente fourchette de 0,16/0,20$), pour des revenus ajustés entre 925 et 935 M$ (contre une précédente fourchette de 890/910 M$).

Symantec (-2%) a dévoilé ses comptes du premier trimestre fiscal. La perte ressort à 133 M$ (0,22$ par action), contre un bénéfice de 135 M$ (0,22$ par action) un an avant. Le bpa ajusté s'affiche à 0,33$, en hausse de 14%. Les revenus s'élèvent à 1,18 Md$, contre 884 M$ un an plus tôt. En non-GAAP, les revenus sont de 1,23 Mds$. Les analystes anticipaient en moyenne un bpa trimestriel de 0,31$, pour des revenus de 1,2 Md$. Sur le trimestre actuel, le groupe vise un bpa entre 0,40 et 0,44$, pour des revenus entre 1,26 et 1,29 Md$. Symantec a annoncé par ailleurs la vente de son activité "website security" à DigiCert, pour 950 M$ en numéraire, un montant auquel s'ajoute une part de 30% de DigiCert.

Yum! Brands (-2,5%) a publié ses comptes du second trimestre. Le bénéfice par action recule de 10% à 0,58$. Le bpa ajusté grimpe quant à lui de 21% à 0,68$. Les revenus s'élèvent à 1,45 Md$, en baisse de 4% en glissement annuel. Les bénéfices chutent de 39% à 206 M$. Les ventes "comparables" sont en croissance de 3% pour KFC, en baisse de 1% pour Pizza Hut et en progression de 4% pour Taco Bell. Au total, les ventes "comparables" du groupe montent de 2%. Les analystes anticipaient en moyenne un bpa trimestriel de 0,61$, des revenus de 1,4 Md$ et des ventes "comparables" en croissance d'un peu moins de 2%.

L Brands (-6%), connu pour sa marque Victoria's Secret, a annoncé des ventes de 767,7 M$ au mois de juillet, contre 777 M$ un an avant... Les ventes mensuelles à magasins comparables sont en baisse de 7%. Sur le second trimestre, le groupe vise désormais un bénéfice par action proche de la borne haute de la fourchette d'anticipations précédemment dévoilée, qui allait de 0,40 à 0,45$.

Aetna (+2,2%), l'un des principaux groupes américains d'assurance-santé, a annoncé pour le second trimestre 2017, clos fin juin, un bénéfice net de 1,2 Md$ soit 3,60$ par titre, contre 791 M$ un an plus tôt. Le bénéfice ajusté par action a représenté 3,42$, ce qui dépasse très largement le consensus des analystes de la place. Les revenus ont pourtant reculé de 3% à 15,5 Mds$ sur la période. Les revenus ajustés demeurent légèrement supérieurs au consensus.

AmerisourceBergen (-10,5%), distributeur pharmaceutique américain, a annoncé pour le troisième trimestre fiscal, clos fin juin 2017, un bénéfice net de 50 M$ et 23 cents par titre, contre 349 M$ de profit un an avant. Hors éléments, le bénéfice par action est ressorti toutefois à 1,43$, contre un consensus de place de 1,37$. Les revenus trimestriels se sont appréciés de 5% à 38,7 Mds$.

Avon Products (-11%) a annoncé ses comptes du second trimestre. La perte ressort à 45,5 M$ (0,12$ par action), contre un bénéfice de 33 M$ (0,06$ par action) un an avant. En base ajustée, la perte par action s'affiche à 0,03$. Les revenus s'élèvent à 1,40 Md$, contre 1,43 Md$ un an avant. Les analystes anticipaient en moyenne un bénéfice par action de 0,07$, pour des revenus de 1,44 Md$. Le groupe annonce par ailleurs le départ, effectif au 31 mars 2018, de son CEO Sheri McCoy, et se lance ainsi à la recherche d'un successeur.

Allergan (stable), le groupe pharmaceutique basé en Irlande, connu pour son Botox, a annoncé pour le second trimestre une perte nette attribuable aux actionnaires ordinaires de 795 M$ soit 2,37$ par titre, contre 571 M$ et 1,44$ par action un an avant. Les revenus trimestriels du groupe ont augmenté de 9% à plus de 4 Mds$. Le bénéfice ajusté par action a toutefois dépassé le consensus, à 4,02$. Le bpa ajusté annuel est anticipé entre 16,05 et 16,45$, pour des revenus allant de 15,85 à 16,05 Mds$.

Kellogg (+4,3%) a publié ses comptes du second trimestre. Les revenus baissent de 2,5% à 3,18 Mds$. Les bénéfices progressent de 0,7% à 282 M$. Le bénéfice par action est ainsi de 0,80$, contre 0,79$ un an avant. Le bpa comparable ressort de son côté à 0,97$, contre 0,91$ sur la même période de l'exercice précédent. Les analystes anticipaient en moyenne un bpa trimestriel de 0,92$, pour des revenus de 3,16 Mds$.

Teva (-24%) dévisse à Wall Street, le groupe pharmaceutique israélien ayant raté le consensus de 3 cents, avec un bpa ajusté de 1,02$ sur le trimestre. Le groupe évoque la faiblesse des activités génériques américaines. Après une charge massive de dépréciation, la perte nette trimestrielle dépasse les 6 Mds$, soit 5,94$ par titre, contre un profit de 188 M$ un an avant. Les revenus totalisent 5,7 Mds$, contre 5 Mds$ un an plus tôt. Le bpa ajusté annuel 2017 est anticipé entre 4,3 et 4,5$, soit une révision en forte baisse de la guidance antérieure. Le groupe envisage des réductions significatives de coûts et une rationalisation de ses actifs.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE BOURSE DU MOMENT

Jusqu'à
1000 € OFFERTS

sur vos frais de courtage !*

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 15 novembre 2017

CODE OFFRE : RENTREE17

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : RENTREE17 lors de votre ouverture de compte.

SUR LE MÊME SUJET
Publié le 09/06/2017

Wall Street s'est livré à une rotation sectorielle, vendredi, au détriment des "technos". A l'inverse, les "pharmas", pétrolières et bancaires ont grimpé, envoyant le DJIA à un nouveau record.

Publié le 25/04/2017

Wall Street renoue avec les grandes envolées qui ont suivi l'élection de Donald Trump en fin d'année dernière puis début 2017. Les indices tutoient à nouveau les sommets - le Nasdaq a dépassé…

Publié le 07/12/2016

Wall Street s'affiche en légère baisse ce mercredi en pré-séance...

Publié le 16/11/2016

Les marchés actions américains marquent le pas après une semaine de hausses record, alimentée par la victoire de Donald Trump aux élections présidentielles. L'humeur des investisseurs est…

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 23/10/2017

La réalisation d'un chandelier en marteau le 19 octobre a permis au titre d'entamer une phase de rebond. Les indicateurs techniques restent bien orientés et militent pour une nouvelle phase de…

Publié le 23/10/2017

JC DECAUX SA. constituera ce jour le sous-jacent de notre conseil sur le produit dérivé à destination des investisseurs les plus actifs. L’outil sélectionné est le warrant Call P576S émis par…

Publié le 23/10/2017

Atos a remporté lors des Oracle Excellence Awards 2017 le prix du Partenaire de l'année spécialisé dans le Cloud pour la zone Europe, Moyen-Orient et...

Publié le 23/10/2017

Réservé à la baisse ce matin, le titre DBV Technologies chute de 40,8% à 48,56 euros après les résultats très décevants de son étude de phase 3 évaluant son traitement Viaskin Peanut chez…

Publié le 23/10/2017

Ymagis annonce l'arrivée de Pascal Mogavero en tant que Senior Vice-Président Eclair...

CONTENUS SPONSORISÉS