5 115.39 PTS
+0.00 %
5 121.50
+0.15 %
SBF 120 PTS
4 089.38
+0.00 %
DAX PTS
12 174.30
+0.00 %
Dowjones PTS
21 812.09
-0.40 %
5 851.78
+0.00 %
Nikkei PTS
19 353.77
-0.42 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Clôture de Wall Street : le DJ termine au-dessus des 22.000 pts !

| Boursier | 120 | Aucun vote sur cette news

Wall Street a terminé pour la première fois de son histoire au-dessus des 22...

Clôture de Wall Street : le DJ termine au-dessus des 22.000 pts !
Credits Reuters

Wall Street a terminé pour la première fois de son histoire au-dessus des 22.000 pts sur le DJ, en hausse de 0,24% à 22.016 pts ce mercredi, dans un marché qui continue d'aligner les records, aidé cette fois par la forte progression d'Apple après ses comptes. L'indice S&P500 a progressé plus modestement de 0,05% à 2.477 pts et le Nasdaq est resté stable à 6.362 pts. Apple a donc été la vedette du jour, en hausse de 5% après ses comptes... Sur le front économique, les créations de postes dans le privé aux Etats-Unis sont ressorties globalement conformes aux attentes selon ADP en juillet. Le rapport officiel de l'emploi US mensuel sera quant à lui dévoilé vendredi...

ECO ET DEVISES

Selon le dernier rapport d'ADP sur le sujet, les créations de postes dans le secteur privé non-agricole aux États-Unis, pour le mois de juillet 2017 sont ressorties au nombre de 178.000, ce qui ressort assez proche du consensus de place (environ 180.000). Par ailleurs, les créations d'emplois dans le privé pour le mois de juin ont été révisées en forte hausse à 191.000, contre 158.000 pour la précédente lecture.

Sur le Nymex, le baril de brut (contrat de septembre) remonte sur les 49,49$ le WTI. D'après le dernier rapport hebdomadaire dévoilé par le Département à l'Energie américain, les stocks commerciaux de brut, hors réserve stratégique, ont reculé de 1,5 million de barils sur la semaine close au 28 juillet, à 481,9 millions de barils. Le consensus tablait sur une baisse de 3 millions de barils. Les stocks d'essence ont pour leur part reculé de 2,5 millions de barils, contre une diminution de 0,6 million attendue, alors que les stocks de produits distillés (gazole et fioul de chauffage) se sont repliés de 0,2 million de barils contre une baisse de 0,5 million anticipée.
Sur les devises, l'euro reste très ferme à 1,1855/$ entre banques.

VALEURS DU JOUR

Apple (+5%) s'envole à Wall Street, alors que le géant technologique californien a publié hier soir des résultats du troisième trimestre fiscal 2017 supérieurs aux attentes. Sur le trimestre clos au 1er juillet 2017, Apple a enregistré des revenus de 45,4 Mds$, contre 42,4 Mds$ un an avant. Les profits s'affichent à 8,72 Mds$, contre 7,79 Mds$ il y a un an. Le bénéfice par action ressort ainsi à 1,67$, contre 1,42$ un an plus tôt. Les analystes anticipaient en moyenne un bénéfice par action de 1,57$, pour des revenus de 44,9 Mds$. Le nombre d'iPhone vendus s'élève à 41 millions sur la période (contre 40,7 millions de consensus), en hausse de 2% en glissement annuel, mais en baisse de 19% par rapport au trimestre précédent. Sur le trimestre actuel (quatrième trimestre fiscal), le groupe vise des revenus compris entre 49 et 52 Mds$, pour une marge brute entre 37,5 et 38%.

Groupon (+9%) a dévoilé ses derniers comptes trimestriels. Pour le second trimestre 2017, les revenus ont totalisé 663 M$, déclinant de 8% en glissement annuel. La marge brute s'est toutefois améliorée à 328 M$, contre 315 M$ un an avant. La perte nette des opérations continues a été de 5,4 M$, contre 48,8 M$ un an auparavant. La perte nette attribuable aux actionnaires ordinaires a atteint 9,3 M$ et 2 cents par titre, alors que le bénéfice net ajusté attribuable aux actionnaires ordinaires est ressorti à 12 M$ et 2 cents par action.

KBR (+8,2%), le groupe d'ingénierie et de construction de Houston, a annoncé pour le second trimestre un bénéfice de 77 M$ soit 54 cents par titre, alors que le consensus était de 49 cents. Les revenus ont atteint environ 1,1 Md$ sur la période close, contre 1,07 Md$ de consensus de place. Le bpa annuel est anticipé entre 1,25 et 1,45$ par titre.

AutoNation (-7,1%) a publié ses comptes du second trimestre. Les revenus sont de 5,28 Mds$, contre 5,44 Mds$ un an avant. Les bénéfices s'élèvent à 87,7 M$, contre 112 M$ un an plus tôt. Le bénéfice par action ressort ainsi à 0,86$, contre 1,08$ sur la même période de l'exercice précédent. Les analystes anticipaient en moyenne un bpa trimestriel de 0,97$, pour des revenus de 5,5 Mds$.

Carlyle Group LP (+4,4%) a dévoilé ses comptes du second trimestre. Les profits sont de 57,6 M$ (0,59$ par action), contre 6,1 M$ un an plus tôt. Le bpa ajusté ressort à 0,81$. Les revenus ressortent à 908 M$, contre 608 M$ un an avant. Les analystes anticipaient en moyenne un bpa trimestriel de 0,44$, pour des revenus de 683 M$.

Mondelez (+1,1%) a annoncé des comptes trimestriels plutôt solides, une augmentation du dividende et un changement de directeur général. Pour le second trimestre, le bénéfice net s'est élevé à 498 M$ soit 32 cents par titre, contre 464 M$ un an auparavant. Le bénéfice ajusté par action s'est établi à 48 cents, contre 46 cents de consensus. Les revenus ont totalisé 5,99 Mds$, contre 6,3 Mds$ un an plus tôt et 6 Mds$ de consensus. Le groupe maintient ses prévisions 2017, tablant sur un bpa ajusté en croissance à deux chiffres à changes constants. Le dividende est renforcé de 16% à 22 cents. Enfin, Dirk Van de Put va prendre les fonctions de CEO à partir de novembre. Il était DG de McCain Foods, et prend la succession d'Irene Rosenfeld, qui poursuit à la tête du 'board' jusqu'en mars 2018.

Criteo (-2,6%), la firme française cotée à Wall Street, active sur le marché du reciblage publicitaire, fléchit désormais après les comptes. Pour le second trimestre, les revenus ont augmenté de 33% à 542 M$, alors que les revenus hors coûts d'acquisition du trafic (TAC) ont progressé quant à eux de 32% à 220 M$. L'Ebitda ajusté a grimpé de 38% à 54 M$. Le cash flow des activités opérationnelles a plus que triplé à 60 M$. Le bénéfice net consolidé a toutefois décliné de 44% à 8 M$ avec un impact comptable de l'acquisition HookLogic et les frais de restructurations en Chine. Le bénéfice net dilué ajusté par action a enfin augmenté de 18% à 39 cents. Pour son troisième trimestre fiscal, le groupe envisage des revenus allant de 227 M$ à 230 M$ hors 'TAC'. L'Ebitda ajusté est anticipé entre 69 et 72 M$ sur cette période.

Molson Coors Brewing (+3%) a publié ses résultats du second trimestre. Les ventes baissent de 0,6% en glissement annuel, à 3,09 Mds$. Les profits montent de 4% à 322 M$. Le bénéfice par action ressort ainsi à 1,49$, contre 1,43$ un an avant. Le bpa non-GAAP est quant à lui de 1,66$, contre 1,61$ sur la même période de l'exercice précédent. Les analystes anticipaient en moyenne un bpa trimestriel de 2,15$, pour des revenus de 3,1 Mds$.

Cardinal Health (-8,2%), le distributeur pharmaceutique américain, a annoncé pour le quatrième trimestre fiscal un bénéfice net, part du groupe, en déclin de 18% à 274 M$ soit 86 cents par titre, pour des revenus en augmentation de 5% à 33 Mds$. Le groupe a été affecté par la faiblesse des prix des génériques.

Humana (+4,5%) a annoncé ses comptes du second trimestre. Les profits ressortent à 1,04 Md$ (4,46$ par action), contre 636 M$ (2,06$ par action) un an avant. Le bpa ajusté ressort à 3,49$. Les revenus s'élèvent à 13,53 Mds$, contre 14 Mds$ un an plus tôt. Les analystes anticipaient en moyenne un bpa trimestriel de 3,08$, pour des revenus de 13,6 Mds$. Sur 2017, le groupe vise désormais un bpa d'environ 11,5$ (contre une précédente anticipation d'au moins 11,10$).

Time Warner (stable) a réaffirmé ce mercredi ses prévisions financières 2017. Le groupe anticipe toujours un bénéfice opérationnel ajusté annuel en augmentation de 6 à 9%, sur la base des taux actuels de change. Pour le second trimestre 2017, le groupe américain a affiché des revenus améliorés de 5% à 7,3 Mds$, pour un bénéfice opérationnel en repli de 8% à 1,7 Md$. Le bénéfice dilué par action des opérations continues a progressé de 12% à 1,34$. Le bpa dilué ajusté des opérations poursuivies a grimpé de 3% à 1,33$.

Illumina (+14,8%) a annoncé ses comptes du second trimestre. Les revenus grimpent de 10% à 662 M$. Les bénéfices ressortent à 128 M$ (0,87$ par action), contre 120 M$ (0,82$ par action) un an plus tôt. En non-GAAP, le bpa s'élève à 0,82$, contre 0,86$ sur la même période de l'exercice précédent. Les analystes anticipaient en moyenne un bpa trimestriel de 0,69$, pour des revenus de 642 M$.

Allstate (+3,5%) a dévoilé ses comptes du second trimestre. Les profits sont de 550 M$ (1,49$ par action), contre 242 M$ (0,64$ par action) un an avant. Le bpa opérationnel ressort à 1,38$, contre 0,62$ sur la même période de l'exercice précédent. Les revenus s'élèvent à 9,59 Mds$, contre 9,16 Mds$ un an plus tôt. Les analystes anticipaient en moyenne un bpa trimestriel de 0,88$, pour des revenus de 8,31 Mds$. Le groupe annonce par ailleurs la mise en place d'un nouveau programme de rachat d'actions, d'un montant de 2 Mds$.

Herbalife (-2%) a publié ses résultats du second trimestre. Les ventes s'élèvent à 1,15 Md$, en baisse de 5%. Les bénéfices sont de 137,6 M$ (1,61$ par action), conte une perte de 22,9 M$ (0,28$ par action) un an plus tôt. Le bpa ajusté ressort à 1,51$, contre 1,29$ sur la même période de l'exercice précédent. Les analystes anticipaient en moyenne un bpa trimestriel de 1,12$, pour des revenus de 1,16 Md$. Sur l'exercice, le groupe vise désormais un bpa compris entre 4,30 et 4,70$, contre une précédente fourchette de 4,10 et 4,50$. Sur le trimestre actuel, le bpa est attendu entre 0,65 et 0,85$.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE BOURSE DU MOMENT

Jusqu'à
1000 € OFFERTS*

en Chèques-Cadeaux !*

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 31 août 2017

CODE OFFRE : ETE17

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, joignez le coupon ou saisissiez le code offre : ETE17 lors de votre ouverture de compte.

SUR LE MÊME SUJET
Publié le 02/08/2017

Les marchés américains évoluent en ordre dispersé, selon un scénario déjà mis en scène à plusieurs reprises récemment. Le Dow Jones a inscrit un nouveau record, franchissant la barre…

Publié le 02/03/2017

Les marchés actions américains ont clôturé en nette hausse. Le Dow Jones a franchi peu après l’ouverture le seuil record des 21 000 points cinq semaines seulement après celui des 20 000. Les…

Publié le 01/03/2017

Les marchés actions américains sont en nette hausse à l’approche de la mi-séance. Le Dow Jones a franchi peu après l’ouverture le seuil record des 21 000 points. Les investisseurs se…

Publié le 30/01/2017

Les marchés actions américains ont marqué une pause vendredi alors que des indicateurs économiques majeurs se sont révélées décevants : la croissance des Etats-Unis a progressé de 1,9% au…

Publié le 27/01/2017

Les marchés actions américains ont fini proches de l’équilibre. Les indices ont repris leur souffle après les nouveaux records décrochés hier. Bien orienté, le Dow Jones a atteint un nouveau…

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 24/08/2017

LafargeHolcim pourrait réagir aujourd'hui en Bourse à la publication des résultats semestriels de son concurrent CRH. Le groupe irlandais a fait état d'une hausse de 27% de son bénéfice…

Publié le 24/08/2017

Le symposium de Jackson Hole démarre aujourd'hui. Les discours importants sont pour demain...

Publié le 24/08/2017

Berenberg a initié sa couverture de Dassault Systèmes avec une recommandation Conserver et un objectif de cours de 80 euros. Le bureau d'études note que le groupe français fait face à une forte…

CONTENUS SPONSORISÉS