En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 447.44 PTS
+0.46 %
5 443.00
+0.39 %
SBF 120 PTS
4 358.59
+0.42 %
DAX PTS
12 765.94
+0.82 %
Dowjones PTS
25 199.29
+0.32 %
7 390.13
-0.19 %
Nikkei PTS
22 794.19
-

Clôture de Wall Street : le divorce avec Donald Trump est consommé ?

| Boursier | 328 | Aucun vote sur cette news

Les marchés américains s'inquiètent des réactions du président.

Clôture de Wall Street : le divorce avec Donald Trump est consommé ?
Credits Reuters

Le torchon brûle entre Wall Street et Donald Trump. Les financiers américains ont de plus en plus de mal à excuser les écarts de leur président. Ce ne sont pas tant ses déclarations à l'emporte-pièce que sa capacité à faire le vide autour de lui qui inquiète. Hier soir, la bourse de New York a perdu beaucoup de terrain : le Dow Jones -1,24%, le S&P 500 -1,54% et le Nasdaq -1,94%. Après avoir dissous deux comités composés de dirigeants d'entreprises importants chargés de le conseiller, Donald Trump a renoncé à en constituer un troisième dédié aux infrastructures. Les pertes de Wall Street se sont en accrues en séance lorsque des rumeurs de démission du conseiller économique de la Maison Blanche, Gary Cohn, ont commencé à circuler. Le démenti de Washington n'a pas rassuré pour autant les investisseurs. Chez les gérants américains, le discours est assez uniforme : ils remettent en cause la capacité de Trump à déployer son programme. Un programme résolument pro-business qui avait aidé Wall Street à avaler la pilule de son élection.

ECO ET DEVISES

L'indice manufacturier de Philadelphie et les chiffres hebdomadaires américains de l'emploi sont ressortis solides, alors que la production industrielle a déçu. Cette dernière n'a progressé que de 0,2% entre juin et juillet, contre un consensus de +0,3%. Les regards se tourneront aujourd'hui vers la seule statistique importante du jour, l'indice de confiance des consommateurs du Conference Board pour août à 16h00.

La parité euro / dollar atteint 1,1733 ce matin. Le baril de Brent se négocie 51$ et le WTI 47,21$ pour l'échéance d'octobre. L'once d'or se traite 1.287$ (-0,05%).

LES VALEURS

Wal-Mart, L-Brands, Cisco et NetApp ont tous souffert hier après la publication de leurs comptes trimestriels. Aujourd'hui, Estée Lauder, Foot Locker et Deere clôtureront la semaine des publications du S&P500. Depuis le début du mois de juillet, 452 sociétés de l'indice large américain auront publié leurs résultats.

Hier, plusieurs dirigeants de grandes entreprises technologiques américaines ont clairement pris position contre le manque de bonne volonté de Donald Trump de condamner les violences des suprémacistes blancs en Virginie. Le patron d'Apple, Tim Cook, a même écrit à ses employés pour critiquer la façon dont le président américain a mis sur le même plan "suprémacistes blancs et nazis" et "ceux qui s'opposent à eux en défendant les droits de l'homme". Sa société a fait don d'1 M$ à deux organisations de défense des droits civiques. Facebook, Twitter, Spotify ou Google ont également pris des mesures contre les suprémacistes.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

SEMAINE TRICOLORE

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 24 juillet 2018

CODE OFFRE : BLEUS18

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : BLEUS18 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 18/07/2018

Le RevPar (Revenu par chambre) s'établit à 262,29 euros...

Publié le 18/07/2018

L'environnement de marché demeure très porteur pour Voltalia au Brésil...

Publié le 18/07/2018

Résultats trimestriels...

Publié le 18/07/2018

Le chiffre d'affaires de HighCo au 1er semestre 2018 s'élève à 89 ME...

Publié le 18/07/2018

Forbes France a décerné à Esker le prix de la Croissance...