5 317.37 PTS
+0.15 %
5 334.5
+0.52 %
SBF 120 PTS
4 256.95
+0.13 %
DAX PTS
12 483.79
+0.18 %
Dowjones PTS
25 309.99
+1.39 %
6 896.60
+1.99 %
Nikkei PTS
21 892.78
+0.72 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Clôture de Wall Street : journée de tous les records, Apple en vedette

| Boursier | 182 | Aucun vote sur cette news

Wall Street a signé mardi une 2ème séance consécutive de hausse, qui a porté ses trois principaux indices à des nouveaux records historiques.

Clôture de Wall Street : journée de tous les records, Apple en vedette
Credits Reuters

Wall Street a signé mardi une 2ème séance consécutive de hausse, qui a porté ses trois principaux indices à des nouveaux records historiques.

La tendance a notamment été soutenue par les valeurs financières, qui ont profité d'un vif rebond des taux d'intérêts et de déclarations optimistes du secrétaire américain au Trésor Steven Mnuchin sur le projet de réforme fiscale. Le titre Apple a été au centre de toutes les attentions, à l'occasion de la très attendue conférence de rentrée de la firme à la pomme. L'action a gagné plus de 1% en séance avant de finir en léger recul (-0,42%), après la présentation de trois nouveaux iPhones.

Mardi, l'indice Dow Jones a atteint de justesse un nouveau record, gagnant 0,28% à 22.118,86 points en clôture. Son précédent record remontait au 7 août dernier à 22.118,42 pts. L'indice large S&P 500 a gagné 0,34% pour atteindre un record de 2.496 pts, et le Nasdaq composite, riche en valeurs technologiques et biotechnologiques, a pris 0,34% à 6.454 pts, là aussi un nouveau plus haut absolu.

Les baisses d'impôts pourraient être rétroactives à début 2017

Le secrétaire au Trésor Steven Mnuchin a mis du baume au coeur des investisseurs en déclarant mardi qu'il espérait voir la réforme fiscale promise par Donald Trump adoptée avant la fin de l'année. Il a même laissé entendre que cette réforme, qui prévoit des baisses d'impôts significatives, pourrait être rétroactive pour prendre effet début 2017. Pourtant, M. Mnuchin a aussi laissé entendre que les promesses, très ambitieuses, de baisser l'impôt sur les sociétés à 15% pourraient ne pas être tenues... "Le taux exact est moins important, ce qui est important est de s'assurer que nous ayons un système compétitif", a assuré le ministre.

Sur le marché des changes, l'indice du dollar s'est stabilisé à 91,90. Côté obligations, le rendement du T-Bond à 10 ans a gagné encore 4 points de base à 2,17%, après un gain de 8 pdb la veille.

L'or a fini stable à 1.335,90$ l'once sur le Comex, tandis que le pétrole a poursuivi sa remontée : le baril de brut léger américain WTI a gagné 0,33%, à 48,23$ pour le contrat à terme d'octobre sur le Nymex.

Seule statistique américaine notable du jour, les ouvertures de postes aux Etats-Unis pour le mois de juillet 2017 sont ressorties au nombre de 6,17 millions, contre 6,01 millions de consensus de place et 6,116 millions pour la lecture révisée (en baisse) du mois de juin.

LES VALEURS

Apple (-0,42%) a donc procédé comme chaque année à sa conférence de rentrée pour présenter ses nouveaux produits. Depuis son siège flambant neuf de Cupertino en Californie, la firme à la pomme a ainsi dévoilé mardi trois nouveaux iPhones, mais aussi une montre connectée (la 3ème génération d'Apple Watch), un nouveau système d'exploitation mobile et un chargeur sans fil.

Côté smartphones, Apple a dévoilé les iPhones 8 et 8 Plus, dotés d'appareils photos haut de gamme, mais c'est surtout le troisième appareil, l'iPhone X (prononcer iPhone Ten ou Dix en français), qui a accaparé l'attention. Ce combiné marque en effet le 10ème anniversaire de la création par Apple de son tout premier iPhone.
L'action Apple a gagné plus de 1% au début de la conférence, mais a ensuite inversé la tendance pour céder 0,42% après la fin de la réunion... La déception semblait liée à la date de commercialisation de l'iPhone X, qui ne démarrera pas avant le 3 novembre, au prix de 999$ pièce aux Etats-Unis, un record pour un smartphone d'Apple.
Les comptes d'Apple, dont l'année fiscale s'achèvera fin octobre, ne bénéficieront donc pas des ventes de l'iPhone X avant le premier trimestre de l'exercice suivant (qui est aussi celui des ventes de fin d'année)...

Le titre de McDonald's a plongé de 3,2% sans raison apparente. Certains observateurs évoquaient une note négative du broker M Science. D'autres soulignaient que les ventes de la chaîne de restauration rapide pourraient souffrir des cyclones qui ont dévasté le Texas et la Floride, deux Etats où le groupe exploite plus de 2.000 restaurants.

Parmi les valeurs bancaires, Goldman Sachs a gagné 2,2%, JP Morgan Chase 1,2%, Morgan Stanley 1,3% et Bank of America a bondi de 2,5%.

Nike (+0,7%) bénéficie d'une recommandation à 'surperformance' de Bernstein. Le broker pense que le segment des vêtements et chaussures de sport devrait surperformer la catégorie globale de l'habillement. Il initie donc un conseil favorable au dossier Nike. Ce même Bernstein conseille les dossiers Coach (+1,2%) et L Brands (+3,8%) à 'surperformance'.

Western Digital (+1,6%). Affaire conclue ? Plusieurs rapports de médias japonais expliquent que Toshiba aurait accepté de céder son unité 'puces' à un groupement mené par Western Digital, pour environ 18,3 milliards de dollars. Toshiba a néanmoins démenti, et explique étudier encore les offres.

Teva Pharmaceutical (+4,5%). Le génériqueur israélien a accepté la cession de sa marque Paragard (contraceptifs) à une entité de Cooper Companies, pour un montant en numéraire de 1,1 milliard de dollars.

Kroger (+1,1%). Pivotal Research a revu sa recommandation de 'conserver' à 'achat' sur la valeur Kroger à Wall Street, sur des critères de valorisation (après une chute boursière de près de 40% cette année).

DowDupont (+2,5%), le nouveau groupe né du rapprochement de Dow Chemical et DuPont, a modifié ses projets de scission en trois compagnies. Deux semaines seulement après sa formation, DowDupont annonce ce jour le résultat d'une étude approfondie du portefeuille. Le 'board' a conclu à la nécessité de certains ajustements entre les divisions 'Materials Science' et 'Specialty Products', ajustements qui devraient 'renforcer les avantages compétitifs' des futures compagnies.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 23/02/2018

      CASINO, GUICHARD-PERRACHON Société anonyme au capital de 169 825 403,88 EUR Siège social : 1, Cours Antoine Guichard 42000…

Publié le 23/02/2018

Eiffage, au travers de sa filiale Eiffage Énergie Systèmes, a conclu un accord en vue d’acquérir 51 % du groupe Kropman, basé à Nimègue, aux Pays-Bas, spécialisé dans les domaines multi…

Publié le 23/02/2018

AXA a annoncé avoir publié au Bulletin des annonces légales obligatoires les résolutions que le Conseil d'administration soumettra à la prochaine Assemblée générale annuelle des actionnaires,…

Publié le 23/02/2018

BLEECKER   Société Anonyme à Directoire et Conseil de Surveillance Au capital de 20.787.356,70 EUR 39, Avenue George V - PARIS (75008) 572 920 650 RCS PARIS       Paris, le 23…

Publié le 23/02/2018

Natixis soumettra au vote de ses actionnaires, le 23 mai, le versement d'un dividende ordinaire, payé en numéraire, de 0,37 euro par action, au titre de l'année fiscale 2017. Le dividende sera…

CONTENUS SPONSORISÉS