5 403.87 PTS
-0.43 %
5 410.5
-0.32 %
SBF 120 PTS
4 310.72
-0.32 %
DAX PTS
13 169.00
-0.11 %
Dowjones PTS
24 575.29
+0.29 %
6 415.37
+0.50 %
Nikkei PTS
22 758.07
-0.47 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Clôture de Wall Street : fin de semaine en roue libre...

| Boursier | 230 | Aucun vote sur cette news

Wall Street a fini proche de l'équilibre, vendredi, après l'annonce surprise de destructions d'emplois aux Etats-Unis en septembre, suite aux ouragans. La semaine se solde néanmoins par une nette hausse ponctuée de records.

Clôture de Wall Street : fin de semaine en roue libre...
Credits Reuters

Les principaux indices boursiers américains ont mis fin vendredi à une série de 8 séances haussières, tout en restant très proches de leurs récents records en série. Les chiffres de l'emploi en septembre aux Etats-Unis ont été diversement interprétés, après l'annonce surprise de destructions d'emplois, causées par les ouragans Harvey et Irma. Les marchés ont aussi joué la prudence sur fond de rumeurs évoquant un projet de nouveau tir de missile par la Corée du Nord ce week-end... Les cours du pétrole ont replongé, et le dollar s'est effrité.

A la clôture, le Dow Jones a fini vendredi à l'équilibre (-0,01%) à 22.773 points, tandis que l'indice large S&P 500 a cédé 0,11% à 2.549 pts, et que le Nasdaq composite, riche en valeurs technologiques et biotechnologiques, a gagné un petit 0,07% à 6.590 pts (un nouveau record historique). Sur la semaine, les trois indices ont nettement progressé, respectivement de 1,6%, 1,2% et 1,4%. Depuis le début de l'année 2017, ils grimpent désormais respectivement de 15%, 13,8% et 22%.

Sur le marché des changes, l'indice du dollar (qui mesure son évolution face à un panier de 6 monnaies de référence) a cédé vendredi 0,1% à 93,81 après les chiffres de l'emploi. L'euro a gagné 0,17% à 1,1731$ dans les échanges interbancaires à New York. Le billet vert avait pourtant démarré la séance en hausse, mais il a inversé la tendance après des informations de l'agence de presse russe Ria, affirmant que la Corée du Nord s'apprêterait à tester ce week-end un nouveau missile à longue portée capable d'atteindre les côtes américaines. Ria cite le député russe Anton Morozov qui revient d'un séjour à Pyongyang.

Sur les marchés obligataires américains, le rendement du T-Bond à 10 ans a progressé vendredi de 2 points de base à 2,37%.

Le cours du pétrole est reparti en nette baisse, toujours agité par les doutes sur l'efficacité des efforts de l'Opep et de ses alliés pour rééquilibrer le marché mondial. Le baril de brut léger américain WTI pour livraison novembre a plongé vendredi de 2,95%, à 49,29$, ce qui porte sa chute à 4,6% sur la semaine. Au moment de la clôture du Nymex, le Brent chutait de 2,42% à 55,62$ (contrat à terme de décembre).

Destructions d'emplois en septembre mais salaires en hausse

La publication des chiffres de l'emploi en septembre a monopolisé l'attention des investisseurs ce vendredi. Ils étaient assez déconcertants, puisque le taux de chômage a reculé à 4,2% (consensus 4,4%), alors même que l'économie a détruit 33.000 postes le mois dernier sous l'impact des ouragans. Le consensus s'attendait à la création de 90.000 à 100.000 postes malgré les intempéries.

Autre élément très suivi par les marchés, le salaire horaire moyen a quant à lui augmenté plus que prévu, de +0,5% en septembre, contre +0,2% en août et +0,3% de consensus. Cette hausse des salaires pourrait conforter la Fed dans son intention de relever une nouvelle fois ses taux directeurs en décembre dernier.

Une hausse des taux de la Fed reste probable en décembre prochain

Vendredi, le président de la Fed de New York, William Dudley, a ainsi plaidé pour un relèvement graduel des taux d'intérêt. Il a réitéré sa confiance dans la reprise de l'économie américaine, estimant que la baisse du dollar et un taux de chômage au plus bas depuis 2001 plaidaient pour la poursuite du resserrement monétaire entamé en 2015. "Même si l'inflation est actuellement un peu inférieure à notre objectif à plus long terme, j'estime qu'il est toujours approprié de continuer à s'écarter progressivement d'une politique monétaire accommodante", a-t-il dit dans un discours prévu pour une conférence à Brooklyn.

En revanche, les marchés n'ont pas vraiment réagi à la présentation par le département du Trésor américain d'un projet de réforme d'envergure des marchés de capitaux américains qui va dans le sens d'une forte déréglementation. Le rapport du Trésor avance notamment des mesures destinées à encourager les introductions en Bourse, à faciliter l'accès aux marchés pour les entreprises et à présenter aux investisseurs une vaste gamme d'opportunités d'investissement.

LES VALEURS

MasterCard (-0,1%) et PayPal ont annoncé une expansion significative de leur partenariat de longue date sur de nouveaux territoires : Canada, Europe, Amérique latine, Caraïbes, Moyen-Orient et Afrique. Objectif : accroître le choix des consommateurs, optimiser leur expérience et proposer clairement MasterCard comme option de paiement au sein de PayPal dans le monde. Avec l'ajout de ces marchés - et après l'expansion récente de leur partenariat aux États-Unis et en Asie-Pacifique - MasterCard et PayPal bénéficient désormais d'un accord à l'échelle mondiale.

Costco Wholesale (-6%) a publié ses résultats du quatrième trimestre fiscal. Les bénéfices sont de 919 M$ (2,08$ par action), contre 779 M$ (1,77$ par action) un an avant. Les revenus s'élèvent à 42,3 Mds$, contre 36,5 Mds$ un an plus tôt. Les analystes anticipaient en moyenne un bénéfice par action trimestriel de 2,02$, pour des revenus de 41,6 Mds$. A magasins comparables, les ventes progressent de 5,7% sur le trimestre, et de 6,2% en septembre. Le groupe déçoit e revanche en publiant une baisse de sa marge brute trimestrielle.

Pinnacle Entertainment (+3,1%) et Penn National Gaming (-0,2%) font l'objet de rumeurs de fusion. Les deux acteurs du marché du jeu auraient discuté, sans toutefois parvenir pour l'heure à conclure, si l'on en croit les informations du prestigieux 'Wall Street Journal'.

Apple (stable) reste sous surveillance, après certains rapports médias évoquant d'éventuels problèmes de batterie de l'iPhone 8 Plus. Apple pèse actuellement plus de 800 Mds$ à Wall Street, ce qui fait du groupe de Cupertino la première capitalisation mondiale.

3M (stable) a annoncé la finalisation de l'acquisition de Scott Safety auprès de Johnson Controls pour une valeur totale de 2 Mds$. Scott Safety est un fabricant de premier plan d'équipements de protection tels que des appareils de protection respiratoire autonomes, des dispositifs de détection de gaz et de lutte contre l'incendie. Cette gamme de solutions innovantes vient ainsi compléter le portefeuille de 3M dans le secteur de la protection individuelle.

Switch (+22,6%). L'opérateur de centre de données a pricé son introduction en bourse à Wall Street à un niveau supérieur aux attentes. Le groupe de Las Vegas a écoulé 31,25 millions de titres à un prix de 17$, alors que la fourchette indicative allant de 14 à 16$. Le titre débute ce vendredi en forte progression sur le New York Stock Exchange.

Yum China (+2,1%) monte après les comptes. Le 'spinoff' de Yum Brands a dévoilé des comptes sans grande surprise, ainsi que son premier dividende et des plans de rachat d'actions accrus.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 13/12/2017

Modèle toujours valable

Publié le 13/12/2017

Le lanceur Ariane 5 vient de réussir son 82ème lancement consécutif, mettant en orbite quatre nouveaux satellites européens de navigation Galileo...

Publié le 13/12/2017

Résultats trimestriels...

Publié le 13/12/2017

La prise de participation du Groupe Renault se fera en partie via une augmentation de capital...

Publié le 13/12/2017

Orange a été désigné "opérateur du service universel des communications électroniques" pour une période de trois ans, a annoncé le ministère de l'Economie et des finances. Le service…

CONTENUS SPONSORISÉS