5 548.45 PTS
-0.31 %
5 511.5
-0.05 %
SBF 120 PTS
4 431.96
-0.22 %
DAX PTS
12 855.09
-0.94 %
Dowjones PTS
24 804.01
-0.33 %
6 947.22
-0.09 %
Nikkei PTS
22 437.01
-1.11 %

Clôture de Wall Street : en ordre dispersé, avant les comptes des "Gafa"

| Boursier | 227 | Aucun vote sur cette news

Les indices boursiers ont hésité toute la journée entre le rouge et le vert jeudi, terminant en ordre dispersé. Les résultats d'entreprises ont soufflé le chaud et le froid.

Clôture de Wall Street : en ordre dispersé, avant les comptes des "Gafa"
Credits Reuters

Wall Street a terminé sur une note prudente jeudi, au lendemain de la réunion de la Fed qui a maintenu ses taux directeurs à leur niveau actuel. Du côté des entreprises, les résultats du jour ont été diversement accueillis : +3,3% pour Facebook, +14% pour eBay, mais -0,8% pour Microsoft et -8% pour Paypal. Après la clôture, ce sont trois "Gafa"(géants d'internet), Apple, Amazon et Alphabet (Google) qui étaient attendus pour leurs comptes du 4ème trimestre.

Pour cette première séance du mois de février, le Dow Jones a gagné 0,14% à 26.186 points en clôture, tandis que l'indice large S&P 500 a cédé 0,05% à 2.821 pts et que le Nasdaq composite, riche en valeurs technologiques et biotechnologiques, a fléchi de 0,35% à 7.385 pts. Au mois de janvier, les trois indices ont gagné respectivement 5,8%, 5,6% et 6,3%.

Nette tension obligataire, le 10 ans américain approche des 3%

Sur les marchés obligataires américains, les rendements des emprunts d'Etat ont bondi, dans l'anticipation d'un durcissement de politique monétaire cette année. Le rendement du bon du Trésor américain (T-Bond) à 10 ans a grimpé de 7 points de base à 2,78% jeudi, au plus haut depuis près de 4 ans, en mars 2014. Les taux américains se sont fortement tendus depuis le début de l'année, le 10 ans ayant achevé 2017 sur le niveau de 2,40%.

Mercredi, la Fed a maintenu en l'état ses taux directeurs, à 1,25%-1,50%, ce qui était largement attendu par les marchés. La banque centrale américaine a cependant laissé la voie ouverte à une nouvelle hausse des taux lors de sa prochaine réunion, les 20 et 21 mars. Elle a ainsi légèrement infléchi son discours, en se montrant confiante sur une accélération de l'inflation en cours d'année. Un discours qui fait penser à certains analystes que la Fed, sous la houlette de son nouveau président Jerome (Jay) Powell, pourrait procéder à 4 tours de vis monétaires cette année, au lieu des 3 attendus jusqu'ici...

Malgré la tension sur les taux, l'indice du dollar s'est orienté en nette baisse, cédant 0,6% jeudi soir à 88,57, au plus bas depuis plus de trois ans, en novembre 2014, face à un panier de 6 devises internationales. L'euro a bondi de 0,80% à 1,2510$ dans les échanges entre banques.

Pétrole et or repartent de l'avant avec la faiblesse du dollar

Le pétrole a poursuivi son rebond entamé la veille. Le cours du brut léger américain (WTI) a progressé jeudi de 1,65%, à 65,80$ (contrat à terme de mars sur le Nymex), tandis que le baril de Brent a pris 1,05% à 69,61$ le baril. L'or noir a été soutenu par la baisse du dollar, mais aussi par des informations selon lesquelles l'Opep et ses alliés continuent de respecter leur accord de réduction de sa production.

L'or a également profité de la faiblesse du billet vert, gagnant 0,8% pour remonter jeudi soir au dessus des 1.350$ l'once, à 1.354,10$, pour le contrat à terme d'avril sur le Comex.

Sur le plan macro-économique, le chiffre-clé de la semaine sera le rapport sur l'emploi en janvier, publié vendredi. En attendant, les inscriptions hebdomadaires nouvelles au chômage ont reculé de 1.000 la semaine passée, à 230.000, contre un consensus à 238.000.
La productivité non-agricole s'est dégradée au quatrième trimestre 2017, en lecture préliminaire, s'affichant en retrait de 0,1%, alors que le consensus était de +1,1%. La productivité du trimestre antérieur a été revue à +2,7%. Les coûts unitaires du travail, quant à eux, ont progressé sur un rythme de +2% au quatrième trimestre, contre +0,9% de consensus.

L'activité manufacturière est restée très solide en janvier aux Etats-Unis. L'indice IHS Markit PMI manufacturier américain est ressorti à 55,5, en ligne avec le consensus de place, au plus haut depuis près de trois ans. De son côté, l'indice ISM manufacturier est ressorti à 59,1, contre un consensus de place de 58,6.
Enfin, les dépenses de construction ont augmenté de 0,7% en décembre sur un mois, contre +0,5% de consensus et +0,6% pour le mois de novembre. En glissement annuel, les dépenses de décembre s'affichent en hausse de 2,6%.

VALEURS A SUIVRE

Facebook (+3,3%) a présenté mercredi soir ses résultats du quatrième trimestre. Les profits s'élèvent à 4,27 Mds$ (1,44$ par action), contre 3,57 Mds$ (1,21$ par action) un an avant. Les revenus s'affichent à 12,97 Mds$, contre 8,81 Mds$ un an plus tôt. Sans prendre en compte l'impact de la réforme fiscale américaine, le bénéfice par action ressort à 2,21$. Les analystes anticipaient en moyenne un bénéfice par action de 1,95$, pour des revenus de 12,5 Mds$. Le nombre d'utilisateurs actifs quotidiens est en moyenne de 1,40 milliard en décembre 2017, en hausse de 14% en glissement annuel. En base mensuelle, le nombre d'utilisateurs ressort à 2,13 milliards au 31 décembre 2017, en croissance de 14% également.

Microsoft (-0,8%) a révélé ses résultats du second trimestre fiscal 2018. Les revenus sont de 28,92 Mds$, contre 25,83 Mds$ un an avant. Le groupe affiche une perte nette de 6,3 Mds$, contre un bénéfice de 6,27 Mds$ un an plus tôt. La perte par action ressort ainsi à 0,82$, contre un bénéfice par action de 0,80$ un an auparavant. En non-GAAP, sans prendre en compte une charge exceptionnelle de 13,8 Mds$ relative à la réforme fiscale américaine, le bénéfice par action trimestriel s'élève à 0,96$. Les analystes anticipaient en moyenne un bénéfice ajusté par action de 0,86$, pour des revenus de 28,4 Mds$.

Qualcomm (-2,1%) a annoncé ses comptes du premier trimestre fiscal. Le groupe affiche une perte nette de 5,95 Mds$ (4,03$ par action), contre un bénéfice de 682 M$ (0,46$ par action) un an avant. Sans prendre en compte la réforme fiscale américaine et d'autres charges exceptionnelles sur la période, le bénéfice par action non-GAAP ressort à 0,98$, contre 1,19$ sur la même période de l'exercice précédent. Les revenus s'élèvent à 6,07 Mds$, contre 6 Mds$ un an plus tôt. Les analystes anticipaient en moyenne un bpa trimestriel de 0,91$, pour des revenus de 5,92 Mds$. Sur le trimestre actuel, le groupe vise un bpa compris entre 0,65 et 0,75$.

eBay (+13,8%) a publié ses résultats du quatrième trimestre. Les revenus sont en croissance de 9% en glissement annuel, à 2,61 Mds$. Le groupe affiche une perte nette de 2,6 Mds$ (2,51$ par action), contre un bénéfice de 5,9 Mds$ (5,30$ par action) un an avant. Le bénéfice par action non-GAAP des opérations poursuivies, qui ne prend pas un compte une charge exceptionnelle de 3,1 Mds$ sur la période liée à la réforme fiscale américaine, ressort à 0,59$, en hausse de 9%. Les analystes anticipaient en moyenne un bpa trimestriel de 0,59$, pour des revenus de 2,6 Mds$. Sur le premier trimestre, le groupe vise des revenus compris entre 2,57 et 2,61 Mds$ (contre 2,4 Mds$ de consensus), et un bpa entre 0,52 et 0,54$ (contre 0,52$ de consensus). Sur 2018, les revenus sont attendus entre 10,9 et 11,1 Mds$, pour un bpa logé entre 2,25 et 2,30$.

PayPal (-8,1%) a dévoilé ses comptes du quatrième trimestre. Les revenus grimpent de 26% à 3,74 Mds$. Les bénéfices s'affichent à 620 M$ (0,50$ par action), contre 390 M$ (0,32$ par action) un an avant. En non-GAAP, les revenus ressortent à 3,71 Mds$ et le bénéfice par action s'élève à 0,55$. Les analystes anticipaient en moyenne un bpa trimestriel de 0,48$, pour des revenus de 3,6 Mds$. Pour 2018, le groupe vise des revenus compris entre 15 et 15,25 Mds$, pour un bpa entre 2,24 et 2,30$. Sur le premier trimestre, les revenus sont attendus entre 3,58 et 3,63 Mds$, pour un bpa situé entre 0,52 et 0,54$.

AT&T (+4,6%) a publié ses résultats du quatrième trimestre. Les bénéfices sont de 19 Mds$ (3,08$ par action), contre 2,4 Mds$ (0,39$ par action) un an plus tôt. Le bénéfice par action ajusté ressort à 0,78$, contre 0,66$ un an avant. Les revenus s'élèvent à 41,7 Mds$, contre 41,8 Mds$ un an plus tôt. Les analystes anticipaient en moyenne un bpa trimestriel de 0,65$, pour des revenus de 41,2 Mds$. Sur 2018, le groupe vise un bpa de 3,50$, contre 3,05$ en 2017. Le groupe précise être confiant quant à sa capacité à finaliser son projet de fusion avec Time Warner malgré l'opposition du département américain de la Justice.

Symantec (+0,5%) a présenté ses résultats du troisième trimestre fiscal 2018. Les bénéfices sont de 1,34 Md$ (2,01$ par action), contre 46 M$ (0,07$ par action) un an avant. Le bpa ajusté ressort à 0,49$, contre 0,32$ un an plus tôt, et les revenus non-GAAP s'affichent à 1,23 Md$, en croissance de 13% en glissement annuel. Les analystes anticipaient en moyenne un bpa trimestriel de 0,44$, pour des ventes de 1,3 Md$. Sur le quatrième trimestre fiscal, le groupe vise un bpa compris entre 0,37 et 0,41$, pour des revenus logés entre 1,175 et 1,205 Md$. Le consensus de place est logé à 0,5$ de bpa et 1,3 Md$ de revenus.

DowDuPont (-2,7%) a annoncé ses comptes du quatrième trimestre. La perte nette s'affiche à 1,26 Md$ (0,54$ par action), contre une perte de 33 M$ (0,03$ par action) un an avant. En base ajustée, le bpa ressort à 0,83$. Les revenus s'élèvent à 20 Mds$, contre 13 Mds$ un an plus tôt. Les analystes anticipaient en moyenne un bpa trimestriel de 0,67$, pour des revenus de 19,5 Mds$.

Boston Scientific (-1,2%) a publié ses comptes du quatrième trimestre. La perte nette ressort à 615 M$ (0,45$ par action), contre des bénéfices de 124 M$ (0,09$ par action) un an avant. En base ajustée, le bénéfice par action s'affiche à 0,34$, contre 0,30$ sur la même période de l'exercice précédent. Les revenus s'élèvent à 2,41 Mds$, contre 2,19 Mds$ un an plus tôt. Les analystes anticipaient en moyenne un bpa trimestriel de 0,34$, pour des revenus de 2,4 Mds$. Sur 2018, le groupe vise un bpa compris entre 1,35 et 1,39$ (contre 1,26$ en 2017), pour des revenus compris entre 9,65 et 9,8 Mds$.

United Parcel Service (-6,1%) a annoncé ses comptes du quatrième trimestre. Les profits sont de 1,10 Md$ (1,27$ par action), contre une perte de 239 M$ (0,27$ par action) un an avant. Le bpa ajusté ressort à 1,67$, contre 1,63$ un an plus tôt. Les revenus montent à 18,8 Mds$, contre 16,9 Mds$ sur la même période de l'exercice précédent. Les analystes anticipaient en moyenne un bpa trimestriel de 1,66$, pour des revenus de 18,2 Mds$. Sur 2018, UPS vise un bpa compris entre 7,03 et 7,37$.

ConocoPhillips (+0,9%) a annoncé ses résultats du quatrième trimestre. Les bénéfices sont de 1,6 M$ (1,32$ par action), contre une perte de 35 M$ (0,03$ par action) un an avant. Le bpa ajusté ressort à 0,45$, contre 0,44$ de consensus. Le groupe annonce en outre une hausse de 7,5% de son dividende trimestriel et le rachat de 22% des parts de Western North Slope of Alaska auprès d'Anadarko Petroleum pour 400 M$ en numéraire.

Alibaba (-5,9%) a publié ses résultats du quatrième trimestre. Les revenus sont en croissance de 56% à 12,8 Mds$. Les bénéfices s'élèvent à 3,6 Mds$, en progression de 36%, faisant ressortir un bénéfice par action de 1,41$, en hausse de 33%. Les bpa ajusté grimpe de son côté de 18% à 1,63$. Les analystes anticipaient en moyenne un bpa trimestriel de 1,67$, pour des revenus de 12,7 Mds$.

Parker Hannifin (-3,9%) a annoncé ses comptes du second trimestre fiscal 2018. Les bénéfices sont de 56,3 M$ (0,41$ par action), contre 241,4 M$ (1,78$ par action) un an avant. Le bpa ajusté ressort à 2,15$. Les ventes s'élèvent à 3,37 Mds$, contre 2,67 Mds$ un an plus tôt. Les analystes anticipaient en moyenne un bpa trimestriel de 1,89$, pour des ventes de 3,32 Mds$.

MasterCard (+2,3%) a dévoilé ses comptes du quatrième trimestre. Les revenus progressent de 20% à 3,31 Mds$. Les bénéfices sont de 227 M$ (0,21$ par action), contre 933 M$ (0,86$ par action) un an avant. Le résultat opérationnel monte de 12% à 1,52 Md$. En base ajustée, sans prendre en compte la réforme fiscale US, le bénéfice par action ressort à 1,14$, contre 0,86$ sur la même période de l'exercice précédent. Les analystes anticipaient en moyenne un bpa trimestriel de 1,12$, pour des revenus de 3,2 Mds$.

Time Warner (+1,7%) a publié ses comptes du quatrième trimestre. Les bénéfices sont de 1,39 Md$ (1,75$ par action), contre 293 M$ (0,37$ par action) un an avant. Le bpa ajusté, sans prendre en compte la réforme fiscale US, ressort à 1,60$. Les revenus s'élèvent à 8,61 Mds$, contre 7,89 Mds$ un an plus tôt. Les analystes anticipaient en moyenne un bpa trimestriel de 1,44$, pour des revenus de 8,42 Mds$. Sur l'année 2017, le groupe enregistre des revenus de 31,3 Mds$ en croissance de 7%.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

ÉVÈNEMENT

IMMERSION EXCLUSIVE AU COEUR DE LA BOURSE
DU 28 MAI AU 1erJUIN 2018

EN PARTENARIAT AVEC

INSCRIVEZ-VOUS DÈS MAINTENANT ! Cliquez ici

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 24/05/2018

  JCDecaux met le dialogue avec les startups au coeur de son dispositif Viva Technology 2018     Paris, le 24 mai 2018 - JCDecaux S.A. (Euronext Paris : DEC), numéro un…

Publié le 24/05/2018

Paris, le 24 mai 2018 En application des articles 241-1 et suivants du règlement général de l'Autorité des Marchés Financier (AMF), le présent descriptif du programme de rachat…

Publié le 24/05/2018

        ASSEMBLEE GENERALE DE REXEL 24 MAI 2018     L'Assemblée générale mixte des actionnaires de Rexel s'est tenue ce jour à Paris sous la présidence de…

Publié le 24/05/2018

Le dividende Tour Eiffel sera détaché le 5 juin et mis en paiement le 28 juin...

Publié le 24/05/2018

94,94% des actionnaires ont choisi le paiement du dividende ordinaire 2017 en actions nouvelles...