5 357.14 PTS
-
5 340.0
-1.10 %
SBF 120 PTS
4 274.04
-
DAX PTS
13 068.08
-0.44 %
Dowjones PTS
24 508.66
-0.31 %
6 389.91
-0.07 %
Nikkei PTS
22 506.23
-0.83 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Clôture de Wall Street : à l'équilibre, avec Yellen et Apple

| Boursier | 190 | Aucun vote sur cette news

Le Bourse américaine a fini en légère hausse mardi, notamment grâce à un vif rebond de l'action Apple. La président de la Fed Janet Yellen a en outre confirmé son approche prudente sur les taux.

Clôture de Wall Street : à l'équilibre, avec Yellen et Apple
Credits Reuters

Le marché boursier américain a fini mardi soir sans tendance, confirmant un début de semaine hésitant. Les valeurs technologiques ont un peu rebondi dans le sillage de l'action Apple, qui a repris 1,7% après avoir subi ces derniers jours une chute de l'ordre de 8%. Par ailleurs, la présidente de la Fed, Janet Yellen, a confirmé la poursuite de la hausse graduelle des taux, compte-tenu de la faible inflation actuelle outre-Atlantique. Le dollar a poursuivi son avancée, notamment face à l'euro, qui pâtit toujours des incertitudes politiques en Allemagne après les élections de dimanche.

A la clôture, le Dow Jones a fini presque stable (-0,05%) à 22.284 points, tandis que l'indice large S&P 500 a grappillé 0,01% à 2.497 pts, et que le Nasdaq composite, riche en valeurs technologiques et biotechnologiques, a progressé de 0,15%, pour finir à 6.380 pts.

L'euro toujours affaibli, prises de bénéfices sur le pétrole

Sur le marché des changes, l'euro a cédé du terrain face au dollar, reculant de 0,5% à 1,1790$, après un recul de 0,8% la veille. Les investisseurs s'inquiètent de la coloration de la future coalition gouvernementale en Allemagne, où Angela Merkel devra trouver de nouveaux alliés pour gouverner. Compte-tenu de refus du SPD, la chancelière pourrait former une coalition dite "jamaïcaine", rassemblant son parti (la CDU-CSU), les libéraux du FDP et les Verts. Mais une telle coalition "rendrait sans doute plus difficile la poursuite de réformes dans la zone euro", a estimé la banque Barclays dans une note publiée lundi.

Sur les marchés obligataires, le rendement de l'emprunt d'Etat américain (T-Bond) à 10 ans s'est légèrement tendu mardi, d'un pdb, à 2,23%.

Le marché pétrolier a retrouvé son calme après un bond de plus de 3% lundi. Le cours du baril de brut léger américain WTI a cédé 0,65% à 51,88$, après une hausse de 3,1% lundi. Le baril de Brent de la Mer du Nord a reculé de 1% à 58,43$ (après +3,7% lundi). Les marchés anticipent de possibles difficultés d'approvisionnement après le référendum d'autodétermination qui s'est déroulé lundi au Kurdistan irakien.

Janet Yellen maintient le cap de la hausse des taux, malgré la faible inflation

Les tensions géopolitiques entre Washington et la Corée du Nord ont été pour l'instant reléguées au second plan par les marchés, mais le discours de Janet Yellen, la présidente de la Fed, lors d'une conférence économique, a été très suivi.

Elle a estimé que la Fed devrait poursuivre ses hausses progressives de taux d'intérêt en dépit d'importantes incertitudes sur la trajectoire de l'inflation. Malgré ces "nombreuses incertitudes", Mme Yellen a jugé qu'il "serait imprudent d'observer le statu quo en matière de politique monétaire jusqu'à ce que l'inflation retrouve un niveau de 2%."
"Sans de nouvelles modestes hausses du taux des Fed funds sur la durée, nous courons le risque, au bout du compte, d'une surchauffe du marché du travail, ce qui pourrait créer un problème inflationniste potentiellement difficile à surmonter sans provoquer de récession", a poursuivi la présidente de la Fed.

Parmi les indicateurs macro-économiques du jour, l'indice S&P Corelogic Case-Shiller des prix de l'immobilier a augmenté de 0,3% en juillet (indice '20-City') sur un mois et de 5,8% sur un an. Les ventes de logements neufs ont déçu en août, à 560.000, contre 585.000 de consensus de place et 580.000 un mois auparavant (lecture de juillet révisée en hausse), d'après le rapport gouvernemental du jour sur la question.

Par ailleurs, l'indice de confiance des consommateurs, mesuré par le Conference Board, est ressorti à 119,8 en septembre contre un consensus de place de 120. Enfin, l'indice manufacturier régional de la Fed de Richmond est ressorti à 19 en septembre, contre un consensus de 13 et une lecture de 14 en août.

LES VALEURS

Apple (+1,7%) remonte, après sa récente série baissière à Wall Street. La firme KKR aurait demandé à Apple de changer de camp, sur le dossier Toshiba. Ainsi, la firme de private equity voudrait qu'Apple rejoigne son groupement en vue du rachat des 'puces' de Toshiba, alors que le groupe californien à la pomme fait partie du groupe mené par Bain Capital. KKR est notamment associé à Western Digital sur ce dossier.

Microsoft (stable). Hier s'est ouvert Microsoft Ignite, la conférence annuelle de Microsoft qui réunit plus de 25.000 décideurs métier et professionnels de l'IT à Orlando, en Floride. A l'occasion de cet événement, Satya Nadella a souligné l'importance d'intégrer l'intelligence artificielle dans l'ensemble des applicatifs métiers pour accélérer la transformation numérique des organisations... Le groupe doit d'ailleurs dévoiler un assistant virtuel de service la semaine prochaine.

Amazon.com (-0,1%), pour sa part, va intégrer son assistant digital Alexa au sein du service Amazon Music. Par ailleurs, des rumeurs ont circulé en France concernant un possible intérêt d'Amazon pour le distributeur Carrefour.

Alphabet (+0,3%). Google devrait séparer son service Google Shopping de sa plateforme principale de recherche, afin de répondre aux exigences antitrust de l'Union Européenne en matière d'affichage des résultats de requêtes. C'est du moins ce que croit savoir l'agence 'Bloomberg' ce jour.

Red Hat (+4%) a publié ses résultats du second trimestre fiscal. Les bénéfices sont de 96,9 M$ (0,53$ par action), contre 58,8 M$ (0,32$ par action) un an avant. Le bpa ajusté ressort à 0,77$, contre 0,55$ sur la même période de l'exercice précédent. Les revenus s'élèvent à 723,4 M$, contre 599,8 M$ un an plus tôt. Les analystes anticipaient en moyenne un bpa trimestriel de 0,67$, pour des revenus de 700 M$. Sur le trimestre actuel, le groupe vise un bpa d'environ 0,70$ et des revenus compris entre 730 et 737 M$.

Darden Restaurants (-6,5%) fléchit après les comptes. Pour le trimestre clos, Le groupe a publié des bénéfices conformes aux attentes de marché, mais une activité inférieure aux attentes à magasins comparables. Le bpa s'est élevé à 99 cents, pour des revenus de 1,94 Md$ (+13% en glissement annuel). Darden maintient sa guidance de bpa pour l'exercice 2018, le bénéfice étant attendu entre 4,38 et 4,50$ par titre. Les revenus sont anticipés entre 7,99 et 8,1 Mds$.

Shake Shack (-5%). Le courtier Wedbush a dégradé la valeur de la chaîne de restauration Shake Shack de 'surperformance' à 'neutre'. Le broker évoque notamment un risque de cannibalisation potentielle des nouveaux points de vente.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 14/12/2017

Selon des sources citées par 'La Tribune' et 'Reuters', le numéro deux d'Airbus pourrait démissionner de son poste de directeur adjoint à l'issue d'un conseil d'administration se tenant jeudi…

Publié le 14/12/2017

Un nouveau contrat d'offre globale de services...

Publié le 14/12/2017

L'édition 2018 du CES de Las Vegas se tiendra du 9 au 12 janvier...

Publié le 14/12/2017

David Jones est nommé Senior Vice-président, Digital Business Unit, Thales, avec effet au 8 décembre...

Publié le 14/12/2017

iSee permet l'obtention de données d'imagerie de haute qualité...

CONTENUS SPONSORISÉS