5 427.19 PTS
+0.00 %
5 419.5
-0.15 %
SBF 120 PTS
4 324.77
+0.00 %
DAX PTS
13 183.53
-
Dowjones PTS
24 504.80
+0.49 %
6 383.65
+0.00 %
Nikkei PTS
22 758.07
-0.47 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Préouverture Paris : une fin de semaine morose à souhait ?

| Boursier | 1116 | Aucun vote sur cette news

L'avalanche de publications se poursuit...

Préouverture Paris : une fin de semaine morose à souhait ?
Credits Reuters

LA TENDANCE

L'accalmie traditionnelle du vendredi dans l'actualité boursière n'aura pas lieu aujourd'hui, la faute à l'embouteillage de publications semestrielles d'entreprises avant le chassé-croisé sur la route des vacances entre juilletistes et aoûtiens. Les sociétés s'emploient en effet à s'acquitter de leurs obligations de communication avant la période creuse. A Paris, après des dizaines de publications hier, le programme est encore particulièrement étoffé ce matin avec sept sociétés du CAC40 et une multitude d'entreprises de taille plus modeste. Et n'allez pas croire que la torpeur aoûtienne est franco-française : on dénombre aussi aujourd'hui 42 publications au sein de l'indice européen des grandes valeurs STOXX 600 Europe, et 19 pour le S&P 500 américain. Sur la totalité de la semaine, 192 grandes entreprises européennes et 193 grandes sociétés américaines auront publié leurs performances à mi-exercice.

Les comptes semestriels ne seront pas le seul centre d'intérêt des investisseurs, puisque les premières estimations des PIB du second trimestre sont attendues dans plusieurs pays, dont la France (+0,5% comme prévu) et les Etats-Unis. Il sera aussi question d'estimation de l'inflation de juillet dans l'hexagone et en Allemagne, et de confiance du sacrosaint consommateur américain.

La tendance est franchement morose à l'ouverture, avec des indicateurs avancés fermement ancrés dans le rouge. Ce matin en Asie, les prises de profits l'ont emporté assez largement.

WALL STREET

Wall Street a calmé le jeu jeudi soir en clôture après une ouverture sur de nouveaux sommets historiques. Si le DJ a encore pris 0,39% à 21.797 pts, le Nasdaq a perdu 0,63% à 6.382 pts et le S&P500 a reculé de 0,10% à 2.475 pts. Dans l'actualité des sociétés, le déluge de publications trimestrielles s'est poursuivi, avec notamment Facebook, Twitter, UPS, Procter & Gamble, PayPal ou encore Mastercard...

ECO ET DEVISES

En Europe, la France a publié son PIB du 2ème trimestre en première estimation (07h30 : +0,5%, comme prévu), et dévoilera l'indice des prix à consommation de juillet et la consommation des ménages de juin (08h45), avant à 11h00 que ne soient connus les indices de confiances de la zone euro en juillet, puis à 14h00 l'inflation allemande de juillet. Aux Etats-Unis, le PIB américain du deuxième trimestre 2017 en première estimation et l'indice des coûts de l'emploi (14h30) précèderont l'indice du sentiment des consommateurs américains selon l'Université du Michigan (16h00).

La parité euro / dollar atteint 1,1761 ce matin. Le baril de Brent se négocie 50,89$ et le WTI 48,68$ pour l'échéance de septembre. L'once d'or se traite 1.264$ (+0,3%).

VALEURS A SUIVRE

* L'Oréal : la croissance organique du second trimestre déçoit un peu, après la dynamique du premier. Le groupe confirme son objectif de faire progresser le chiffre d'affaires et les résultats cette année.

* Engie : le groupe est en bonne voie dans son plan de transformation. Les objectifs 2017 ont été confirmés en marge de la publication des résultats semestriels.

* Kering : la croissance est très forte à l'issue du semestre pour les ventes : +26,5% à périmètre et taux de change comparables. Les objectifs sont confirmés.

* BNP Paribas : la banque a dévoilé ce matin des résultats plutôt bien placés par rapport aux attentes en matière de bénéfice net, même s'il faudra attendre la lecture des analystes sur la qualité de la performance. Le ratio CET1 grappille 0,1 point par rapport à mars, à 11,7%.

* Airbus : Mediapart a appris que l'enquête franco-britannique qui vise le groupe pour corruption porte sur des centaines de millions d'euros. "C'est le plus grand scandale financier depuis l'affaire Elf", selon le site d'information.

* Safran : les résultats sont proches des attentes au premier semestre. Le groupe confirme viser cette année une croissance de 2 à 3% du chiffre d'affaires ajusté publié et un résultat opérationnel courant ajusté proche de celui de 2016.

* Vinci : le groupe a amélioré ses résultats semestriels. Les perspectives ont été confirmées, dans un environnement qui s'améliore.

* Saint-Gobain : le bénéfice net a progressé de 26% au 1er semestre, malgré la cyberattaque dont a été victime la société. Le groupe confirme "avec confiance" son objectif pour l'année 2017 d'une progression du résultat d'exploitation à structure et taux de change comparable.

* Renault : le constructeur a confirmé ses objectifs 2017, après avoir hissé sa marge opérationnelle 6,2% de son chiffre d'affaires premier semestre. Le management est plus optimiste sur les marchés russe et brésilien qu'au début de l'année.

* Essilor : le groupe peine toujours à faire décoller sa croissance organique. Le groupe, en marge de la publication de ses résultats semestriels, a annoncé que sa croissance en base homogène sera voisine de 3% cette année, alors qu'il espérait jusque-là parvenir dans la fourchette 3 à 5%.

* Air France-KLM : la compagnie, en amont de ses résultats semestriels, annonce le renforcement de ses alliances avec des opérations capitalistiques. Le groupe français va racheterà Virgin Group 31% du capital de Virgin Atlantictandis que Delta et China Eastern prendront chacune une participation de 10% dans le capital d'Air France-KLM dans le cadre d'augmentations de capital réservées pour un montant total de 751 ME.

* Air France KLM (bis) : le transporteur vient de rendre une très bonne copie trimestrielle. La compagnie franco-hollandaise dévoile des résultats supérieurs aux attentes des analystes grâce à un trafic passagers robuste, une amélioration de la recette unitaire, une reprise graduelle de l'activité cargo, un repli de ses coûts unitaires et de la facture carburant.

* Areva : après l'augmentation de capital de 2 MdsE intervenue le 12 juillet, la prochaine étape est la cession de "New NP" à EDF prévue d'ici la fin de l'année 2017 pour un montant de l'ordre de 2,5 MdsE. En parallèle, Areva SA a perdu le contrôle de NewCo, après l'augmentation de capital réservée à l'Etat réalisée le 26 juillet et le projet de cession du contrôle majoritaire de New NP à EDF. L'Etat a déposé un projet d'Offre Publique de Retrait à 4,50 euros pièce.

* Lagardère : les résultats du 1er semestre sont conformes aux prévisions. Le management confirme l'objectif de Résop Groupe pour l'année 2017, soit une croissance de +5% et +8% par rapport à 2016 à change constant et hors effet de la cession des activités de Distribution.

* Chiffre d'affaires / Résultats : Amundi, CGG, Crédit Agricole Ile de France, Coface, Adthink, Gensight, Inea, Astellia, Eutelsat, SES, Keyyo, MRM, Parrot, Les Nouveaux Constructeurs, Total Gabon, Samse, Bureau Veritas, Spie, Assystem, MBWS, Diaxonhit, Gfi Informatique, Netgem, Econocom, Harvest, Lacroix, ADL Partner, Locindus, Société Foncière Lyonnaise, Groupe Flo, UFF, Sqli, Wallix, Keyrus, Eurazeo, Micropole, Cast, Vétoquinol, Altur, Terreis, Quantel, Maisons du Monde, Budget Telecom, PSB Industries, Lanson-BCC, A2Micile, MGI Digital Technology, Guillemot, ITS Group, Balyo, Akka, Focus Home Interactive, Altarea Cogedim, MGI Coutier, Teleperformance, Euler Hermès, Plastivaloire, Lectra, Genkyotex, Guerbet, Artea...

* Analystes :

- MainFirst démarre le suivi d'Arkema à "surperformance" en visant 115 euros.

- Goldman Sachs reprend le suivi de Groupe ADP sur une recommandation neutre.

- Jefferies relève de 120 à 130 euros son objectif de cours sur Ipsen, en restant acheteur.

- Barclays reste à pondération en ligne sur TechnipFMC, mais réduit à 29 euros son objectif de cours.

- Berenberg relève de 105 à 135 euros son objectif de cours sur Atos, mais reste à conserver.

- Berenberg relève de 100 à 115 euros son objectif de cours sur Capgemini, en restant acheteur.

- Bernstein relève son objectif de cours sur Kering de 300 à 315 euros, en restant à performance de marché.

- Liberum reste acheteur de Nokia, revalorisé 6,40 euros contre 6 euros précédemment.

- Portzamparc passe d'alléger à conserver sur Prodways.

* En Bref :

- Orchestra-Premaman et Destination Maternity renoncent à leur mariage.

- Stallergènes Greer boucle le recrutement de sa phase III avec STG320 contre la rhinite des acariens.

- Stentys finalise le recrutement de l'étude TRUNC.

- Xilam lève 15 ME sur le marché EuroPP.

- Toupargel annule 1,9% de son capital.

- Affine signe un bail avec Gfi à Lyon.

- Tessi rachète Dhimyotis.

- Groupe SFPI monte à 98% e JKF Indutri A/S.

- Fountaine Pajot s'associe à NextStage pour soutenir le développement de Dream Yacht Charter.

- Amoeba signe une lettre d'intention avec Momar pour la distribution de Biomeba sur une partie des Etats-Unis.

- Carmila lève finalement 629 ME.

- Groupe Parot acquiert Brienne Auto.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 13/12/2017

ESI Group, un éditeur de logiciels et services de prototypage virtuel, a annoncé l'ouverture de son nouveau bureau à Colomiers dans la région de Toulouse. Après l’annonce récente du…

Publié le 13/12/2017

Sanofi et Regeneron Pharmaceuticals ont annoncé les premiers résultats positifs d'une étude clinique pivot de phase 2 consacrée au cemiplimab chez 82 patients atteints d'un carcinome épidermoïde…

Publié le 13/12/2017

Inditex a vu son bénéfice net à neuf mois (février-octobre) croitre de 6% pour atteindre 2,34 milliards d'euros tandis que son Ebitda a progressé de 6% également à 3,82 milliards. La marge…

Publié le 13/12/2017

L'EUR/USD se maintient à la hausse

Publié le 13/12/2017

Suez organise une réunion avec les investisseurs et analystes financiers pour présenter sa nouvelle Business Unit "Water Technologies & Solutions"...

CONTENUS SPONSORISÉS