5 399.45 PTS
-0.51 %
5 385.5
-0.77 %
SBF 120 PTS
4 304.48
-0.47 %
DAX PTS
13 125.64
-0.44 %
Dowjones PTS
24 585.43
+0.33 %
6 394.67
+0.17 %
Nikkei PTS
22 758.07
-
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Préouverture Paris : Trump sous pression

| Boursier | 347 | Aucun vote sur cette news

L'hypothèse de la constitution d'un grand jury pour traiter l'affaire russe fragilise le président américain...

Préouverture Paris : Trump sous pression
Credits Reuters

LA TENDANCE

Les montagnes russes continuent sur le CAC40, qui a repris hier le terrain perdu mercredi, après avoir fait de même entre lundi et mardi. Résultat ? L'indice parisien évolue autour de 5.130 points, tout près de son niveau de fin de semaine précédente. Quatre séances pour rien donc, si ce n'est donner l'occasion à plusieurs sociétés du SBF120 de publier leurs comptes avant une période de trois semaines durant laquelle il ne se passera pas grand-chose sur les marchés. L'actualité est dominée par les tensions à haut niveau aux Etats-Unis alors que le Wall Street Journal a révélé qu'un grand jury est en cours de constitution outre-Atlantique dans le dossier des liens entre Donald Trump et la Russie durant la campagne électorale de 2016. Il décidera s'il y a ou non lieu d'ouvrir un procès. Les investisseurs attendent aussi à 14h30 la publication des chiffres américains de l'emploi du mois de juillet. Pour patienter, ils auront pris connaissance des résultats trimestriels de Swiss Re, Allianz, Mediobanca, RBS, Atlantia et Pearson en Europe et de ceux de Cigna, Aon et peut-être Berkshire Hathaway aux Etats-Unis. Ce soir, 400 des 500 sociétés du S&P500 et 377 sur les 600 du STOXX 600 Europe auront publié leurs comptes.

Le CAC40 est attendu autour de l'équilibre, avec un léger biais baissier en Europe, mais qui peut encore évoluer d'ici l'ouverture.

WALL STREET

Wall Street a marqué une pause jeudi soir en clôture, à la veille du rapport mensuel gouvernemental sur l'emploi. La prudence l'a emporté après les records historiques inscrits hier soir par le Dow Jones sur les 22.000 pts. Sur le front économique US, l'ISM des services a déçu. Le DJIA grappille finalement 0,04% à 22.026 pts, le Nasdaq fléchit de 0,35% à 6.340 pts, et le S&P500 consolide de 0,22% à 2.472 pts.

ECO ET DEVISES

Les commandes d'usines allemandes étaient en hausse de 1% en juin 2017 par rapport à mai, a fait savoir ce matin l'institut statistique Destatis. C'est deux fois plus que ce que le consensus anticipait (0,5%), grâce à une demande intérieure en progression de -5,1%. Aux Etats-Unis, le rapport mensuel sur la situation de l'emploi et la balance commerciale américaine sont programmés à 14h30.

La parité euro / dollar atteint 1,1879 ce matin. Le baril de Brent se négocie 51,88$ et le WTI 48,92$ pour l'échéance d'octobre. L'once d'or se traite 1.268$ (-0,05%).

VALEURS A SUIVRE

* Sanofi : le groupe et Regeneron auront mis fin d'ici la fin de l'année à leur partenariat vieux de dix ans dans les anticorps, a annoncé hier le laboratoire américain, mais uniquement pour la partie recherche. Les deux groupes maintiennent leurs liens en immuno-oncologie.

* Airbus : le patron d'Air Lease, Steven Udvar-Hazy, a exhorté Airbus et Boeing à revoir à la baisse leurs ambitions d'accroissement des cadences de production, qui amplifient de son point de vue la tension sur la chaîne d'approvisionnement et ne font que renforcer les retards accumulés dernièrement sur les livraisons. "Ils sont plus intéressés par le prix de leurs actions que par la réalité économique dans laquelle nous évoluons", a souligné le patron du plus gros loueur américain coté dans un entretien accordé à Bloomberg.

* Constellium : le spécialiste de l'aluminium aurait reçu une marque d'intérêt en vue d'un rachat, a appris l'agence Bloomberg d'une source bien informée. La société réfléchirait à la suite à donner à la proposition.

* Vicat : la marge opérationnelle semestrielle a reculé à 6,9% contre 8,3% au premier semestre 2016, à cause de conditions difficiles en Turquie et en Egypte. Le second semestre devrait bénéficier d'un environnement nettement plus positif, tant en termes de volumes que de prix de vente, dans un contexte de stabilisation progressive des coûts de production.

* Celyad : la société a modifié ses accords avec Celdara Medical et le Dartmouth College, peut-on lire ce matin dans un communiqué. Le laboratoire de Mont-Saint-Guibert va verser 25 M$, dont la moitié en titres, pour obtenir une part plus importante des revenus futurs générés par les actifs CART-T, sous-licenciés compris.

* Cybergun : la direction tente d'éteindre l'incendie provoqué par les résultats de l'exercice clos le 31 mars dernier. En marge de la publication du rapport financier annuel, le management souligne que les commissaires aux comptes ont certifié sans réserve les comptes, "notamment sur la base des hypothèses retenues en termes de liquidité". Cybergun table sur un Ebitda positif dépassant 1 million d'euros au 31 mars 2018, contre -3,7 ME sur l'exercice précédent, et estime disposer des ressources nécessaires à son développement.

* Chiffre d'affaires / Résultats : Hiolle, DNXCorp, XPO Logistics Europe, Tessi, Maisons France Confort...

* Analystes :

- HSBC passe d'achat à conserver sur Nexity, en ramenant son objectif de cours de 57 à 54 euros.

- AlphaValue recommande toujours d'accumuler LafargeHolcim, en visant 67,50 euros contre 65 euros jusque-là.

- Berenberg reste vendeur d'AccorHotels, mais revalorise de 32 à 34 euros.

- Gilbert Dupont reste à accumuler sur DNXCorp mais réduit de 7,50 à 7 euros son objectif.

* En Bref :

- Global EcoPower vend ne centrale éolienne au groupe allemand LHI.

- ESI Group lance une nouvelle version de sa solution dédiée à l'énergie.

- Genkyotex publie des données d'efficacité sur GKT831 contre les fibroblastes associées au cancer.

- Fitch confirme la note "A-" d'EDF.

- Moody's réduit la note de Schneider à "Baa1".

- Etam sera radiée de la cote la semaine prochaine.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 13/12/2017

Question de culture d'entreprise. L'offre ne répond pas aux intérêts de la société, ses métiers, ses employés, ses actionnaires et autres parties prenantes...

Publié le 13/12/2017

"Nous avons désormais les moyens financiers nécessaires à la poursuite de notre plan stratégique"...

Publié le 13/12/2017

Stef se situe à la 3e place des entreprises ayant le pourcentage d'actionnariat salarié le plus élevé...

Publié le 13/12/2017

Le Groupe maintient son objectif de génération de free cash-flows positifs et récurrents à la clôture de mars 2019...

Publié le 13/12/2017

A l'occasion du 30e anniversaire du premier film Predator, Tom Clancy's Ghost Recon Wildlands intègre aussi du contenu exclusif...

CONTENUS SPONSORISÉS