En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 154.58 PTS
-1.57 %
4 138.00
-1.91 %
SBF 120 PTS
3 262.43
-1.67 %
DAX PTS
9 525.77
-0.47 %
Dow Jones PTS
21 052.53
-1.69 %
7 528.11
-1.41 %

Préouverture Paris : Trump met l'Europe en quarantaine! Le CAC40 va s'effondrer !

| Boursier | 2632 | 4 par 1 internautes

Donald Trump l'a décrété lui-même : il place l'Europe en quarantaine en supprimant tous les vols transatlantique pour 30 jours minimum...

Préouverture Paris : Trump met l'Europe en quarantaine! Le CAC40 va s'effondrer !
Credits Reuters

LA TENDANCE

Donald Trump l'a décrété lui-même : il place l'Europe en quarantaine en supprimant tous les vols transatlantiques pour 30 jours minimum, hors Royaume-Uni. La conséquence s'annonce sévère pour le Marché parisien attendu en très fort recul ce matin. Pas loin de 300 points pourraient être abandonnés par le CAC40! Soit près de 6% de baisse! Dur pour un indice qui a perdu près de 25% depuis le début de la crise du coronavirus. Tokyo vient de clôturer en baisse de -4,40% ce matin.

Les marchés s'inquiètent désormais des risques de récession mondiale, tandis que les gouvernements et les banques centrales adoptent des mesures de soutien, sans donner pour autant un sentiment de coordination qui rassurerait davantage les investisseurs...

A ce titre, la Banque centrale européenne est très attendue, aujourd'hui, avec sa réunion de politique monétaire. Pas forcément sur les taux. Mais sur les moyens mis à disposition des entreprises pour passer la crise. Christine Lagarde a d'ores et déjà assuré ces derniers jours que l'institution étudiait "tous les outils à sa disposition", en particulier ceux permettant de fournir des financements très bon marché et évitant un assèchement de la liquidité sur les marchés. Lors d'une vidéoconférence organisée mardi soir, Mme Lagarde a aussi prévenu les dirigeants politiques de l'Union Européenne que sans réponse concertée face au coronavirus, l'Europe pourrait faire face à un choc économique comparable à celui de la crise de 2008... En revanche, en cas de réponse appropriée, le choc ne serait probablement que temporaire, a-t-elle ajouté.

WALL STREET

La Bourse de New York a fini en net recul mercredi, accroissant ses pertes après la décision de l'OMS de qualifier officiellement le coronavirus de pandémie, car il affecte désormais l'ensemble de la planète. Le Covid-19 a désormais touché près de 125.000 personnes dans le monde et a tué au moins 4.589 patients, dont plus de 1.400 hors de Chine (et 31 aux Etats-Unis).

A la clôture, l'indice Dow Jones a dévissé de 5,86% à 23.553 points (après +4,8% mardi et -7,8% lundi), tandis que l'indice large S&P 500 a lâché 4,89% à 2.741 pts (+4,94% mardi et -7,60% lundi) et que le Nasdaq Composite, riche en valeurs technologiques, a perdu 4,7% à 7.952 pts (+4,95% mardi et -7,3% lundi). Le Dow Jones est tombé dans un marché baissier ("bear market") caractérisé par une baisse de plus de 20% par rapport à ses derniers pics, et les deux autres indices frôlent ce seuil.

ECO ET DEVISES

Etats-Unis :
- Inscriptions hebdomadaires au chômage. (13h30)
- Indice des prix à la production. (13h30)

Europe :
- Taux de chômage en Italie. (10h00)
- Production industrielle européenne. (11h00)
- Principal taux de refinancement de la BCE. (13h45)
- Conférence de presse de la BCE. (14h30)

L'once de métal jaune s'échange à 1.653$. De son côté, la parité euro / dollar atteint 1,1295$ ce matin. Le baril de Brent se négocie 34,44$.

VALEURS A SUIVRE

Eurazeo : L'ANR par action s'inscrit à 80,3 euros, en progression de +10,5% dividende inclus en 2019. La création de valeur du portefeuille est de 14,5% au total, dont 19% sur les actifs non-cotés. Le portefeuille reste très diversifié, aucun actif ne dépassant 10% de l'AN), composé à 96% d'actifs non cotés. Le Résultat net part du groupe est de 123 ME. Le niveau de trésorerie au 31 décembre 2019 s'inscrit à 533 ME, sans dette au niveau d'Eurazeo SE. Le groupe propose d'augmenter de 20% le dividende unitaire à 1,50 euro par action.

Jacquet Metal Service L'Ebitda courant ressort à 73 ME, soit 4,5% du chiffre d'affaires. Il bénéficie d'un effet positif de 17 ME lié à l'application de la norme IFRS 16 - Contrats de location depuis le 1er janvier 2019. Retraité de cet effet, l'Ebitda courant est de 56 ME, soit 3,5% du chiffre d'affaires (5,9% en 2018). Le Résultat Opérationnel Courant s'élève à 43 ME, soit 2,7% du chiffre d'affaires (88 ME en 2018 ; 5% du chiffre d'affaires). L'application de la norme IFRS 16 - Contrats de location n'a pas d'impact significatif sur le résultat opérationnel courant. Après la prise en compte d'une plus-value de 9 ME liée à la cession d'Abraservice, le résultat net part du Groupe s'élève à 25 ME (1,5% du chiffre d'affaires) contre 62 ME en 2018 (3,5% du chiffre d'affaires). L'application de la norme IFRS 16 - Contrats de location n'a pas d'impact significatif sur le résultat net.

Danone a lancé avec succès, le 11 mars 2020, une émission obligataire. Elle porte sur un montant de 800 millions d'euros. Cette émission permet à Danone d'allonger la maturité de sa dette et d'en optimiser le coût, dans un contexte de marché favorable aux émissions de qualité. Réalisée dans le cadre du programme Euro Medium Term Note (EMTN) de Danone, l'émission consiste en une obligation libellée en euros sur 7 ans à un taux fixe équivalent au taux mid swap +0,93%, offrant un coupon de 0,571%.

Pernod Ricard annonce son partenariat avec Italicus, un aperitivo à l'italienne déjà récompensé pour son goût unique et élaboré à base d'ingrédients naturels de haute qualité. Depuis son lancement en 2016, la marque a rapidement conquis les mixologues du monde entier.

Boiron qui vient d'annoncer une lourde réorganisation en France, publie pour l'exercice 2019 un chiffre d'affaires de 557 ME en repli de 7,8%, un résultat opérationnel en forte baisse de 37% à 66,9 ME et un résultat net part du groupe en recul de 29% à 40,6 ME. La trésorerie nette du groupe en fin de période s'établit à 207,9 ME. Le Conseil d'administration proposera à l'Assemblée Générale des actionnaires la distribution d'un dividende de 1,05 euro par action.

Econocom a réalisé en 2019 un chiffre d'affaires de 2.927 ME sur ses activités poursuivies, stable par rapport à 2018. En organique, il ressort en légère baisse de 0,8% par rapport à l'exercice précédent. Le Résultat Opérationnel Courant1 (ROC) des activités poursuivies atteint 126,2 ME contre 110,4 ME pour la même période de 20183 malgré l'impact négatif de 13 ME enregistré sur l'activité TMF Italie. Le Résultat Net consolidé de l'exercice ressort à 48,6 ME vs. 44,6 ME en 2018.

Partouche : le Produit Net des Jeux (PNJ) enregistre une hausse de +7,8 % à 103 ME. Au global, le chiffre d'affaires du 1er trimestre s'établit à 126,7 ME, en progression de +8,6 %. Une résolution proposant la reprise de la politique de distribution de dividende de Groupe Partouche, pour un montant total de 3 ME, sera soumise à l'approbation de la prochaine Assemblée générale des actionnaires qui se tiendra le 1er avril 2020.

Maisons du Monde ont augmenté de 10,3% par rapport à l'année précédente pour atteindre 1 225 ME en 2019, soit +3,6% à périmètre comparable. L'EBITDA s'est élevé à 153 ME en 2019, en hausse de 3,2% par rapport à l'année précédente, ce qui correspond à une marge d'EBITDA de 12,5%. Le résultat net a augmenté de 2,9% pour atteindre 62 ME en 2019.

ILS ONT PUBLIÉ...

Prodware, Sword, April, Innelec Multimedia, SergeFerrari, Transgène, TFF Group, Itesoft, Altamir, Global Bioenergies

LES DERNIÈRES "RECOS" D'ANALYSTES...

Goldman Sachs repasse à l'achat sur Thales avec un cours cible de 121 euros.

Bernstein reste à 'surperformance' sur EssilorLuxottica, mais avec un cours cible ramené de 155 à 120 euros.

Bernstein repasse à 'surperformance' sur Hermès avec un objectif ramené de 680 à 630 euros. Le broker reste à performance de marché sur Kering avec un objectif ramené de 530 à 440 euros et ne vise plus que 360 euros, contre 455 euros, sur LVMH (surperformance).

HSBC repasse de 'conserver' à 'acheter' sur Euronext en ciblant un cours de 87 euros.

INFOS MARCHÉ

Maisons du Monde : Peter Child et Michel-Alain Proch rejoignent le conseil d'administration.

EN BREF

Deinove : nouvelle étape du programme AGIR validée.

Groupe Tera finalise l'acquisition de Toxilabo.

IntegraGen renouvelle son partenariat avec l'Institut Pasteur.

Groupe Guillin acquiert Thermoflex.

SQLI : acquisition de Redbox Digital.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 4
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 03/04/2020

Le groupe publiera son chiffre d'affaires du premier trimestre le 15 avril

Publié le 03/04/2020

Unibel a annoncé que, compte tenu des incertitudes résultant du contexte actuel lié au COVID-19, l'assemblée générale du 14 mai 2020 se tiendra au siège social, 2, Allée de Longchamp 92 150…

Publié le 03/04/2020

Dans son communiqué du 11 mars dernier, Transgène a initialement prévu une consommation nette de trésorerie de l'ordre de 25 millions d'euros pour 2020. Malgré les effets difficilement…

Publié le 03/04/2020

Transgene prévient qu'elle pourrait souffrir de dysfonctionnements dans la chaîne d'approvisionnement et d'expédition dont elle dépend

Publié le 03/04/2020

Le Crédit Agricole a adapté son dispositif d’accompagnement des clients aux particularités du marché des agriculteurs. Il intensifie ses actions pour accompagner ses clients exploitants…