En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 025.20 PTS
-
5 026.5
+0.19 %
SBF 120 PTS
4 013.27
-
DAX PTS
11 341.00
-0.11 %
Dowjones PTS
25 413.22
+0.49 %
6 867.02
-0.34 %
1.141
-0.07 %

Préouverture Paris : stop ou encore ?

| Boursier | 497 | Aucun vote sur cette news

Les indicateurs avancés européens sont hésitants, malgré la poursuit du rebond à Wall Street...

Préouverture Paris : stop ou encore ?
Credits Reuters

LA TENDANCE

La seconde séance consécutive de hausse marquée des indices américains hier a rassuré les investisseurs, même en Asie où les places boursières avaient peiné à rebondir la veille, hormis Tokyo qui a perdu du terrain. Depuis le début de la vague brutale de prises de bénéfices sur les marchés, c'est la première fois que Dow Jones, S&P500 et Nasdaq parviennent à enchaîner deux séances de rebond, qui plus est de rebond marqué. La véritable séance test aura cependant lieu demain avec la publication à 14h30 des chiffres de l'inflation aux Etats-Unis en janvier. Une évolution trop brusque des prix à la hausse pourrait confirmer les craintes de hausse de taux plus rapide que prévu, qui ont poussé ces derniers jours les financiers à prendre des bénéfices.

Les publications trimestrielles s'intensifient en Europe, avec Kering, Natixis, Randstad et TUI notamment, mais aussi aux Etats-Unis où Pepsico et MetLife sont programmées.

L'enthousiasme américain est modérément communicatif. Les indicateurs avancés européens évoluent autour de l'équilibre, avec un léger biais haussier à Paris et à Londres.

WALL STREET

La Bourse américaine a poursuivi lundi son rebond entamé vendredi, les indices progressant de l'ordre de 1,5% en clôture. L'annonce du plan de Donald Trump pour investir 1.500 milliards de dollars sur 10 ans dans la rénovation des infrastructures américaines a notamment soutenu la cote. Mais le climat général est resté volatil, en attendant la publication, mercredi, des chiffres de l'inflation aux Etats-Unis en janvier. Parmi les plus fortes hausses du Dow Jones, Apple a repris 4% et Boeing a rebondi de 3,3%. A la clôture, l'indice Dow Jones a gagné 1,70% à 24.601 points (après +1,38% vendredi), tandis que l'indice large S&P 500 a progressé de 1,39% à 2.656 pts (après +1,49% vendredi) et que le Nasdaq composite, riche en valeurs technologiques et biotechnologiques, a pris 1,56% à 6.982 pts (après +1,44% vendredi).

ECO ET DEVISES

Deux événements, en Europe, ce matin, avec les salaires français du 4ème trimestre (8h45) et l'indice des prix à la consommation britanniques de janvier (10h30).

La parité euro / dollar atteint 1,2301 ce matin. Le baril de Brent se négocie 62,99$ et le WTI 59,62$. L'once d'or se traite 1.325$ (+0,2%).

VALEURS A SUIVRE

* Kering : le groupe a publié des résultats impressionnants au terme de l'exercice 2017, phénoménaux même, pour reprendre l'expression de François-Henri Pinault. Les actionnaires bénéficieront d'un dividende de 6 euros en numéraire et de l'octroi d'actions Puma.

* Orange : le différend commercial avec TF1 ne semble pas près de se régler. L'opérateur a supprimé les chaînes du groupe de ses documents de présentation. Le CSA avait proposé le 7 février de jouer les médiateurs, mais son offre semble pour l'heure être restée lettre morte.

* Michelin : les résultats 2017 sont en ligne avec les attentes. Le dividende est accru à 3,55 euros. Le groupe vise cette année une croissance modérée de son marché, une amélioration de ses résultats et un cash-flow libre structurel supérieur à 1,1 MdE.

* ArcelorMittal : l'aciériste est candidat à la reprise de son homologue indien en difficultés Essar Steel.

* Alstom : le groupe s'est allié à Siemens, Ferrovie dello Stato Italiane, George Kent et PORR pour l'appel d'offre sur la ligne à grande vitesse prévue entre Kuala Lumpur et Singapour, qui devrait être opérationnelle en 2026. Le projet représente plusieurs milliards d'euros, mais la concurrence est vive.

* Ubisoft : les revenus du 3ème trimestre fiscal (qui couvre la période de Noël) ont atteint 725 ME, au-delà du haut de la fourchette communiquée (700 ME). Les objectifs sont confirmés, comme ceux de l'exercice suivant.

* Bourbon : le groupe poursuit sa mue en dévoilant un nouveau plan stratégique. Mais les pertes 2017 seront très lourdes. Autour de -600 ME pour le résultat net consolidé.

* Cegedim : Bpifrance a vendu 12% du capital par placement privé à 35 euros pièce, alors que le titre cote un peu plus de 40 euros. La banque publique conserve 3%.

* Chiffres d'affaires / résultats publiés : Lectra, Inventiva, Pharmasimple, Coface, Advicenne...

* Analystes :

- Natixis relève de neutre à acheter sa recommandation sur BNP Paribas.

- Berenberg reste à conserver sur L'Oréal, avec un objectif relevé de 170 à 179 euros.

- HSBC reste à conserver sur SES, mais réduit de 15 à 13,50 euros son objectif.

- Natixis passe d'achat à neutre sur Société Foncière Lyonnaise.

- Jefferies relève légèrement de 59,20 à 60 euros son objectif de cours sur Société Générale, en restant acheteur.

- Raymond James passe de surperformance à achat fort sur Total, avec un objectif de cours relevé de 53 à 55 euros.

- Morgan Stanley relève sa recommandation sur Total à "surpondérer" avec un objectif de cours légèrement abaissé de 56 à 55,60 euros.

* En Bref :

- Horizontal Software signe un contrat avec l'Ensemble Hospitalier de l'Institut Curie.

- Cellectis se fait délivrer deux nouveaux brevets américains.

- Altarea Cogedim bailleurs du projet Oxygen à La Défense.

- Esker signe avec Heineken.

- DLSI ouvre un bureau à Marseille.

- Crossject émet 5,25 ME d'obligations et des BSA.

- Gecina commence à remplir le programme Secondesk.

- Michelin associé à Mobivia.

- Altice a vendu ses actifs suisses pour 214 MCHF.

- Solocal fait suspendre ses cotations jusqu'à jeudi, le temps d'annoncer quelque chose.

- Neovacs publiera les résultats de son étude de phase IIB dans le lupus en juin.

- Le cancer du sein triple négatif, nouvelle cible pour Erytech.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Les Différents Types d'Ordres de Bourse
Mardi 20 novembre de 12h30 à 13h30

Tradez les indices mondiaux au travers des CFD
Mercredi 7 décembre de 12h30 à 13h30

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 16/11/2018

L'opération SQLI s'effectue au prix de 18 euros par action...

Publié le 16/11/2018

 CRÉDIT AGRICOLE S.A.   Société anonyme au capital de 8 559 311 468 EUROS Siège social : 12, Place des Etats-Unis - 92127 Montrouge Cedex France 784608416…

Publié le 16/11/2018

Veuillez trouver ci-dessous un communiqué de presse d'Aedifica (une société immobilière réglementée publique de droit belge, cotée sur Euronext Brussels), relatif à un rachat…

Publié le 16/11/2018

    Information mensuelle relative au nombre total de droits de vote et d'actions composant le capital social Monthly information relating to the total number of…

Publié le 16/11/2018

    CASINO, GUICHARD-PERRACHON Société anonyme au capital de 167 886 006,48 EUR Siège social : 1, Cours Antoine Guichard 42000 Saint-Etienne 554 501 171 R.C.S.…