Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 703.22 PTS
-1.39 %
5 705.50
-1.28 %
SBF 120 PTS
4 509.46
-1.38 %
DAX PTS
13 786.29
-0.67 %
Dow Jones PTS
30 932.37
-1.5 %
12 909.44
+0.63 %
1.207
+0. %

Préouverture Paris : Renault, Hermès et Danone au révélateur

| Boursier | 652 | 5 par 1 internautes

La pause marquée hier par le CAC40 doit se poursuivre ce matin, à l'ouverture, les investisseurs se révélant plus prudents à l'approche...

Préouverture Paris : Renault, Hermès et Danone au révélateur
Credits Reuters

LA TENDANCE

Le marché parisien est espéré en légère progression en début de séance, mais la tendance apparaît bien fragile pour être catégorique sur un tel démarrage dans 30 minutes. D'autant que Wall Street et Tokyo ont fini dans le rouge, la remontée des rendements obligataires à long terme pesant de plus en plus lourd sur le sentiment de marché. Lequel a de plus été déçu hier par la mauvaise surprise des inscriptions au chômage aux Etats-Unis, en hausse à 861.000, alors que le marché les attendait en baisse.

Côté valeurs, Danone, Renault et Hermès ont publié leurs comptes 2021 ce matin et les fortunes sont diverses, de pertes historiques à un très fort rebond d'activité en fin d'exercice... Les sorts seront-ils aussi divers pour ce qui est de l'accueil des investisseurs? A suivre!

WALL STREET

La Bourse de New York a cédé du terrain jeudi, les investisseurs prenant des bénéfices après les récents sommets, notamment sur les valeurs technologiques qui évoluent à des niveaux record. Les chiffres de l'emploi hebdomadaire ont fortement déçu aux Etats-Unis, tandis que les marchés s'inquiètent de la brusque remontée des taux d'intérêts. Les responsables de la Fed continuent pourtant d'assurer que la banque centrale ne croit pas en une flambée de l'inflation et qu'elle soutiendra les marchés aussi longtemps que nécessaire face à la crise du Covid-19.

A la clôture, le Dow Jones a reculé de 0,38% à 31.493 points, mettant fin à une série de trois records d'affilée. L'indice large S&P 500 s'est replié de 0,44% à 3.913 pts, sa 3e baisse consécutive, et le Nasdaq Composite, riche en valeurs technologiques et biotechs, a lâché 0,72% à 13.865 pts, là aussi la 3e séance baissière d'affilée.

ECO ET DEVISES

France :
- Indice final français des prix à la consommation. (08h45)

Etats-Unis :
- Indice flash PMI manufacturier américain. (15h45)
- Indice flash PMI américain des services. (15h45)
- Reventes de logements existants. (16h00)

Europe :
- Indice allemand des prix à la production. (08h00)
- Balance européenne des comptes courants. (10h00)

La parité euro / dollar atteint 1,2094 ce matin. Le baril de Brent se négocie 63,19$. L'once d'or se traite 1.769$.

VALEURS A SUIVRE

Hermès a vu son activité s'accélérer au quatrième trimestre grâce à la vigueur de la demande en Asie, qui a plus que compensé le recul observé dans les autres régions, et notamment en France. Lors des trois derniers mois de 2020, son chiffre d'affaires a progressé de 15,6% à taux de changes constants, à 2,1 milliards d'euros, soit une nette accélération par rapport à la hausse de 7% observée au troisième trimestre. L'Asie hors Japon a vu ses ventes bondir de 47,4%, tirées par la Grande Chine, la Corée et l'Australie. Mais le chiffre d'affaires a reculé de 18,2% en France et de 9,7% dans l'ensemble de l'Europe, des régions touchées en fin d'année par de nouvelles mesures de restrictions sanitaires pour lutter contre l'épidémie de coronavirus. Sur l'ensemble de 2020, Hermès voit son chiffre d'affaires consolidé reculer de 6% à changes constants, à 6,39 milliards d'euros. La marge opérationnelle courante luxe ressort à 31% en 2020 contre 34% l'année précédente.

Renault: Malgré une seconde partie d'exercice mieux orientée, le constructeur a essuyé un déficit net record l'an passé à 8,05 milliards d'euros pour un chiffre d'affaires en repli de 21,7% à 43,5 milliards d'euros (-18,2% à taux de change comparables). La contribution des entreprises associées, longtemps une des recettes du succès passé de Renault, a pesé pour 5,14 milliards d'euros, reflet pour l'essentiel des pertes du partenaire japonais Nissan. Le consensus tablait sur une perte de 7,85 MdsE pour des revenus de 43,8 MdsE.

Danone : Au quatrième trimestre 2020, le chiffre d'affaires a baissé de 1,4% en données comparables (après un repli de 2,5% au troisième), plombé par une baisse de 15,6% dans la division Eaux. Sur l'ensemble de l'exercice 2020, le chiffre d'affaires a reculé de 1,5% en données comparables, à 23,62 milliards d'euros, et la marge opérationnelle courante est retombée à 14%, contre 15,2% en 2019. Le résultat net courant a reculé de 13% à 2,19 milliards d'euros.

Tarkett : Le chiffre d'affaires est en baisse de -12% en 2020 et de -9,5% à taux de change et périmètre constants reflétant une reprise progressive au cours du S2. L'EBITDA ajusté est de 277,9 ME en 2020, stable par rapport à 2019, comprenant 14,8 ME d'indemnisation d'assurance reçue en décembre couvrant la perte du T2 liée à la cyberattaque. La marge d'EBITDA ajusté est de 10,6%, en hausse de 120 points de base par rapport à l'année dernière grâce à des économies significatives et à des coûts d'achat moins élevés. La perte nette s'élève à -19,1 ME, incluant les dépréciations d'actifs du S1.

Gecina : le résultat récurrent net part du Groupe est en baisse par rapport à fin 2019 (-3,9% par action) principalement en raison du volume de cessions réalisées en 2019 et en 2020 (1,4 MdE), ainsi que des pertes temporaires de revenus locatifs provenant d'immeubles à fort potentiel libérés en vue de leur mise en restructuration. Ces effets sont en partie compensés par les nouveaux loyers perçus sur les immeubles livrés récemment ainsi que des indemnités non récurrentes de départs anticipés.

Valeo a publié ses résultats 2020 détaillés après avoir déjà annoncé ses comptes préliminaires à la mi-janvier. Le résultat net consolidé part du Groupe de l'exercice 2020 est une perte de -1.089 millions d'euros (-6,6 % du chiffre d'affaires). Ce résultat net est redevenu positif de 126 millions d'euros au deuxième semestre, soit 1,3% du chiffre d'affaires. Sur l'ensemble de l'année, la marge opérationnelle hors quote-part des résultats des sociétés mises en équivalence s'élève à -372 millions d'euros soit -2,3% du chiffre d'affaires.

ILS ONT PUBLIÉ LEUR CHIFFRE D'AFFAIRES/RÉSULTATS...

EURO Ressources, Pixium Vision, Lisi, Genkyotex, Genomic Vision, IT Link, AdVini, Signaux Girod,Amplitude Surgical, Paref, Xilam, Neoen, GTT, Bilendi

LES DERNIÈRES "RECOS" D'ANALYSTES...

Berenberg repasse à vendre sur BioMérieux en ciblant un cours de 110 euros.

Goldman Sachs est à l'achat sur Orange, mais avec un cours cible ajusté de 12,50 à 11 euros.

INFOS MARCHES

Signaux Girod : Projet de transfert sur Euronext Growth.

EN BREF

Eurofins Scientific annonce l'acquisition de Beacon Discovery.

Archos : partenariat avec Simplex pour l'accès aux crypto-monnaies.

Thales: va livrer à la DGA 200 stations sol de SYRACUSE IV.

Groupe Gorgé : ECA Group remporte un contrat avec la marine royale néerlandaise.

Aurea : reprise d'un site auprès de Suez.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 5
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

UNE OFFRE EXCLUSIVE EN FRANCE AVEC

Grâce à un partenariat exclusif en France avec Morgan Stanley, Bourse Direct propose, à ses clients et en exclusivité, la plus large gamme de produits de bourse jamais présentée jusqu'ici sur le marché français.

» Découvrir

PRODUITS A EFFET DE LEVIER PRESENTANT UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL EN COURS DE VIE ET A L'ECHEANCE.
Produits à destination d'investisseurs avertis disposant des connaissances et de l'expérience nécessaires pour évaluer les avantages et les risques. Consultez la rubrique “facteurs de risques”.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 26/02/2021

Le chiffre d'affaires 2019/2020 de Televerbier s'est établi à 49,4 MCHF (46,2 ME), en diminution de 13,3% par rapport à l'exercice précédent...

Publié le 26/02/2021

Le Groupe Bel annonce un Chiffre d'affaires annuel de 3...

Publié le 26/02/2021

Bic annonce la finalisation de la cession de PIMACO, son activité d'étiquettes adhésives au Brésil, à Grupo CCRR pour un montant de 40 millions de...

Publié le 26/02/2021

Le Groupe Hiolle Industries a prouvé au cours de l'exercice 2020 sa capacité à s'adapter et sa résilience face à une crise majeure...

Publié le 26/02/2021

L'Union Financière de France a publié un Produit Net Bancaire de 179,1 millions d'euros, en baisse de 11% sur l'année après un repli de 18% au premier semestre 2020. Le résultat d'exploitation a…

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne