Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
6 362.68 PTS
+2.52 %
6 345.50
+2.85 %
SBF 120 PTS
4 942.53
+2.52 %
DAX PTS
14 027.93
+2.1 %
Dow Jones PTS
32 196.66
+1.47 %
12 387.40
+3.7 %
1.039
-0.15 %

Préouverture Paris : rechute en vue !

| Boursier | 872 | 3.75 par 4 internautes

Le marché parisien va rechuter lourdement de près de 2% ce vendredi matin après deux séances de rebond, dans la foulée de Wall Street qui...

Préouverture Paris : rechute en vue !
Credits Reuters

LA TENDANCE

Le marché parisien va rechuter lourdement de près de 2% ce vendredi matin après deux séances de rebond, dans la foulée de Wall Street qui a inversé la vapeur hier soir à l'écoute des dernières déclarations du patron de la Fed qui a durci son message monétaire. Les taux d'intérêt ont connu une nouvelle flambée des deux côtés de l'Atlantique, après ces déclarations de Jerome Powell, certains responsables de la BCE ayant aussi haussé le ton. Le rendement du T-Bond à 10 ans a ainsi bondi au-dessus de 2,9%, au plus haut depuis novembre 2018 !

WALL STREET

A la clôture, le Dow Jones a cédé 1,05% à 34.792 points, tandis que l'indice large S&P 500 a lâché 1,48% à 4.393 pts et que le Nasdaq Composite, riche en valeurs technologiques et biotechs, a abandonné 2,07% à 13.174 pts. Les tensions obligataires ont raboté les hausses de Tesla (+3,2%) qui a tout même salué des résultats meilleurs que prévu avec un bénéfice net record de 3,3 milliards de dollars au 1er trimestre malgré les problèmes de "supply chain".

ECO ET DEVISES

Le président de la Fed, Jerome Powell, qui s'est exprimé jeudi soir lors d'une réunion organisée par le FMI à Washington, a tenu des propos particulièrement fermes, affirmant qu'il lui semblait "approprié d'agir un peu plus vite que prévu" pour relever les taux directeurs, et martelant qu'il était "absolument essentiel" de maîtriser l'inflation. Il a reconnu pour la première fois en public qu'il était possible que la Fed relève ses taux directeurs d'un demi-point lors de sa réunion des 3 et 4 mai. Il s'est aussi dit favorable à l'idée de relever rapidement les taux ("front-loading") lors du cycle de sortie de politique monétaire accommodante.
M. Powell a ajouté que la Fed ne pariait pas sur le fait que l'inflation aurait atteint un pic en mars, et qu'elle "agira rapidement" pour ramener les taux directeurs à un niveau neutre, voire en terrain restrictif si c'est approprié. Le patron de la Fed a aussi reconnu que l'objectif de la banque centrale de piloter une atterrissage en douceur de l'économie ne sera "ni simple ni facile".

La BCE suit le mouvement... Lors de la même réunion consacrée à l'économie mondiale, Christine Lagarde, la présidente de la BCE, a affirmé que l'institution prendra lors de sa réunion de juin des décisions clés sur la fin de son programme d'achat d'actifs et sur l'évolution des taux directeurs. Elle a souligné que les économies de la zone euro et des Etats-Unis évoluent à des rythmes différents, et a précisé que près de la moitié de l'inflation dans la zone euro est due à la hausse des prix de l'énergie, qui subit un "choc d'offre".
Plus tôt dans la journée, plusieurs membres de la BCE se sont prononcés en faveur d'une accélération du resserrement monétaire afin de contrer l'inflation. Le Belge Pierre Wunsch envisage ainsi une hausse de taux dès juillet, tandis que l'Allemand Joachim Nagel a évoqué un arrêt des achats de la BCE dès juin, ce qui ouvrirait la porte à une hausse de taux.

Les marchés obligataires ont vivement réagi à ces déclarations. Aux Etats-Unis, les marchés anticipent désormais non moins de trois hausses d'un demi-point d'affilée de la part de la Fed, lors des réunions de mai, juin et juillet. Jeudi soir, le rendement du T-Bond à 10 ans a culminé à 2,95% en séance avant de finir à 2,90% (+7 points de base), et le taux à 2 ans américain, qui réagit davantage à la politique monétaire, a flambé à 2,73%, avant de finir à 2,67% (+10 pb), lui aussi au plus haut depuis novembre 2018. En Europe, le rendement du Bund allemand à 10 ans, référence de la zone euro, a grimpé de 9 pb à 0,94%. Ces taux ont flambé depuis le début de l'année, qu'ils avaient commencée respectivement à 1,5% pour le "10 ans" US, à 0,72% pour le "2 ans" et à -0,18% pour le "10 ans " allemand.
L'euro campe sur les 1,0850/$. Le pétrole pointe à 107$ le brent.

BROKERS

AlphaValue allège Rexel avec un objectif de cours ajusté à 20 euros
Berenberg conserve Air Liquide avec un cours cible réhaussé de 152 à 160 euros et reste à l'achat sur Verallia avec un objectif ajusté de 39 à 41 euros.
Exane BNP Paribas repasse de 'surperformance' à 'neutre' sur Carrefour en ciblant un cours de 20 euros.
Société Générale repasse d'acheter à 'conserver' sur Holcim en ciblant 45 CHF.

VALEURS A SUIVRE

Casino a publié un chiffre d'affaires en hausse de 3,2% en données comparables, à 7,5 milliards d'euros sur le premier trimestre, après une baisse de 0,4% au T4 2021. Casino a renoué avec la croissance grâce au Brésil, son deuxième plus gros marché, alors que la contraction de son activité a ralenti en France.
La direction de Casino est "confiante" dans sa capacité à "retrouver une dynamique de croissance" en France, son premier marché, à maintenir un niveau de rentabilité élevée et à améliorer la génération de cash-flow. Elle a confirmé son objectif d'un plan de cession d'actifs de 4,5 milliards d'euros d'ici fin 2023 pour réduire son endettement. Le montant total des cessions réalisées jusqu'à présent s'élève à 3,3 milliards d'euros.

Le groupe Vinci a publié une hausse de 26% de son chiffre d'affaires à 12,8 milliards d'euros au premier trimestre, avec l'aide du trafic autoroutier et aéroportuaire. La hausse est donc de 26% par rapport au 1er trimestre 2021 et de +12% à structure comparable. L'international (+51%) représente plus de la moitié du total. Les prévisions des analystes tablaient en moyenne sur 12 Milliards d'euros d'activité selon le consensus de place.

FDJ : Au 1er trimestre 2022, le groupe a enregistré un chiffre d'affaires en progression de 14% par rapport au 1er trimestre 2021, à 613 millions d'euros, sur la base de mises en hausse de +10,2%, à 5,061 milliards d'euros.
FDJ tiendra son assemblée générale le 26 avril, au Palais des Congrès d'Issy-les-Moulineaux. L'événement sera également retransmis en direct sur son site Internet. A cette occasion, le Groupe proposera à ses actionnaires un dividende de 1,24 euro par action au titre de l'exercice 2021. Sa mise en paiement interviendra le 4 mai.

Renault : Les ventes mondiales du Groupe s'élèvent à 552.000 véhicules au 1er trimestre 2022, dans un contexte de marché encore très perturbé. Le chiffre d'affaires du groupe automobile s'établit à 9,7 Milliards d'euros sur le trimestre, en baisse de 2,7% (-0,7% à taux de change et périmètre constants).
Renault Group poursuit sa politique commerciale initiée au 3ème trimestre 2020 centrée sur la valeur
Effet prix positif de 5,6 points sur le trimestre : la dynamique se poursuit.
Progression de la part des ventes sur les canaux les plus rentables : sur les cinq pays principaux d'Europe, la part des ventes à particuliers s'établit à 69% (vs 54% au 1er trimestre 2021).
Le portefeuille de commandes du Groupe en Europe à fin mars se situe à un niveau record depuis 15 ans et représente 3,9 mois de ventes.

L'Assemblée Générale de LVMH Moët Hennessy Louis Vuitton, a approuvé, au titre de l'exercice 2021, le paiement d'un dividende de 10 euros par action.
Compte tenu du versement d'un acompte sur dividende de 3 euros, le jeudi 2 décembre 2021, le solde de 7 euros sera mis en paiement le jeudi 28 avril. Le dernier jour de négociation dividende attaché est le lundi 25 avril.

En 2021, l'activité d'IPSOS avait connu une croissance de 17,9%. "Malgré les bouleversements mondiaux actuels, notre activité a continué sur la même trajectoire au premier trimestre 2022 qu'en 2021, affichant une croissance totale de 17,5% par rapport au premier trimestre de l'année dernière et de 12,3% en organique" explique la direction. Au final, le chiffre d'affaires du T1 est de 547,8 millions d'euros.

Kering a affiché une croissance de son chiffre d'affaires au premier trimestre de 21% en données comparables à 4,96 MdsE, contre un consensus de place situé de 4,90 MdsE. Les performances de la griffe Saint Laurent et celles de Gucci, sa marque phare, en Amérique du Nord et en Europe, ont contribué à compenser les restrictions sanitaires en Chine.
Le chiffre d'affaires de Saint Laurent a ainsi grimpé de 37% en données comparables sur les trois premiers mois de l'année, alors que celui de Gucci, pénalisé par les mesures de confinement contre le COVID-19 en Chine, n'a progressé que de 13%.

EssilorLuxottica annonce que son chiffre d'affaires consolidé du premier trimestre 2022 s'élève à 5.607 millions d'euros, en hausse de 33,1% à taux de change constants par rapport au chiffre d'affaires du premier trimestre 2021 (+38,1% à taux de change courants). À base comparable, le chiffre d'affaires a augmenté de 11,5% à taux de change constants (+15,7% à taux de change courants). Toutes les régions sont positives, avec une croissance à 2 chiffres dans les régions EMEA et Amérique latine, tandis que l'Amérique du Nord est toujours "robuste".

OL Groupe : À la suite des informations parues dans les médias, OL Groupe rappelle que Pathé et IDG Capital ont informé le marché par un communiqué de presse en date du 8 mars 2022 du fait qu'ils avaient décidé d'engager la banque Raine en vue d'évaluer leurs options stratégiques concernant leurs participations respectives dans OL Groupe, et qu'ils avaient reçu des marques d'intérêts de la part d'investisseurs. Dans ce contexte, comme indiqué dans le communiqué de presse d'OL Groupe du 9 mars 2022, la société confirme qu'elle poursuit la mise en oeuvre de ses projets de développements dans le cadre des orientations définies par le Conseil d'administration en visant à faire converger, dans toute la mesure du possible, le projet de renforcement de sa structure financière annoncé dès le 15 février 2022, avec les aspirations de Pathé et IDG Capital. Ces travaux et opérations d'OL Groupe, menés sous la Direction de Jean-Michel Aulas, s'inscrivent dans une logique de continuité et de permanence de la Direction.
OL Groupe confirme avoir connaissance du fait que des investisseurs ont manifesté leur intérêt en vue d'une opération permettant le désengagement de Pathé et d'IDG Capital de son tour de table. Certains d'entre eux ont également manifesté leur intérêt pour participer au renforcement de la structure financière de la société. La Direction générale d'OL Groupe est mobilisée afin de permettre l'aboutissement de ce processus dans les meilleures conditions possibles pour la société et l'ensemble de ses actionnaires, y compris ses actionnaires minoritaires.
"Cependant, comme le souligne la dépêche Bloomberg de jeudi, reprise notamment par le site internet Boursier.com, il n'y a aucune certitude que les travaux en cours déboucheront sur une opération" précise le club.
Pour rappel, le capital social d'OL Groupe est actuellement composé de 58.898.591 actions et il a été émis, en date du 1er aout 2013, des obligations de type Osranes (obligations remboursables en actions nouvelles ou existantes) dont le nombre actuellement en circulation est de 996.264 donnant lieu potentiellement à son échéance du 1er juillet 2023 à la création de 90.992.776 actions.

Le Conseil d'administration de Bouygues Telecom s'est réuni le 21 avril 2022 pour nommer Edward Bouygues président à compter de ce jour, succédant à Richard Viel. Parallèlement à ces responsabilités, Edward Bouygues continuera d'exercer ses fonctions de directeur général délégué du groupe Bouygues.

Au cours du premier trimestre 2022, Tikehau Capital a bénéficié d'une forte dynamique dans l'ensemble de ses implantations géographiques et classes d'actifs.
L'empreinte globale de Tikehau Capital se renforce, tant en termes de collecte que d'investissement, tirant profit de sa plateforme multi-locale et reflétant la performance de ses stratégies d'investissement. Par ailleurs, les nouvelles initiatives du Groupe montent en puissance, tandis que ses stratégies phares continuent à susciter un intérêt élevé de la part des clients-investisseurs.
Dans ce contexte, Tikehau Capital a atteint 35,5 MdsE d'actifs sous gestion pour le Groupe au 31 mars 2021, soit une hausse de 21% sur un an. Le Groupe dépasse ainsi son objectif initialement fixé à fin 2022 d'atteindre plus de 35 MdsE d'actifs sous gestion. Cette croissance a été portée par la progression des encours de l'activité de gestion d'actifs (+23% sur un an) qui s'élèvent à 34,1 MdsE.

Gecina a fait part d'un premier trimestre dynamique avec des performances opérationnelles solides : Les Loyers bruts sont de 153,3 ME, en hausse de +2,2% à périmètre constant. Le Taux d'occupation ressort en progrès sur toutes les classes d'actifs (+80 pb sur 3 mois à 92%).
La reprise des marchés locatifs avec près de 30.000 m(2) de bureaux commercialisés est à souligner avec une réversion positive de +18% réalisée sur le bureau au premier trimestre. La contribution nette positive du pipeline sur les loyers est aussi notable et la structure du passif assure une bonne visibilité financière avec une confirmation de l'objectif de hausse du RRN par action 2022 à 5,5 euros.

Au 31 mars 2022, le chiffre d'affaires de Savencia Fromage & Dairy atteint 1.455 millions d'euros en progression de 9,4% ou 125 millions d'euros. Cette évolution provient principalement d'une croissance organique forte de 8,1%.

Lhyfe : Le producteur français d'hydrogène vert a déclaré vendredi que l'Autorité des marchés financiers (AMF) a approuvé son document d'enregistrement universel, lui ouvrant la voie à une introduction en bourse sur le marché d'Euronext à Paris.
La société, présente dans 10 pays et exploitant un site industriel en France, dispose à ce jour d'un pipeline commercial de 93 projets représentant une capacité totale dépassant les 4,8 gigawatts.
"Alors que la demande va exploser au cours des prochaines décennies, Lhyfe vise à devenir un leader européen indépendant dans la production d'hydrogène vert", a déclaré le directeur général et président de la société, Matthieu Guesne.
L'hydrogène vert est obtenu grâce aux énergies renouvelables telles que les parcs éoliens et solaires.
Lhyfe prévoit un chiffre d'affaires annuel consolidé d'environ 200 millions d'euros et un EBITDA à l'équilibre d'ici 2026.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
4 avis
Note moyenne : 3.75
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Pour toute 1ère ouverture de compte avant le 16 mai 2022

CODE OFFRE : INVESTIR22

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : INVESTIR22 lors de votre ouverture de compte.

UNE OFFRE EXCLUSIVE EN FRANCE AVEC

Grâce à un partenariat exclusif en France avec Morgan Stanley, Bourse Direct propose, à ses clients et en exclusivité, la plus large gamme de produits de bourse jamais présentée jusqu'ici sur le marché français.

» Découvrir

PRODUITS A EFFET DE LEVIER PRESENTANT UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL EN COURS DE VIE ET A L'ECHEANCE.
Produits à destination d'investisseurs avertis disposant des connaissances et de l'expérience nécessaires pour évaluer les avantages et les risques. Consultez la rubrique “facteurs de risques”.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 13/05/2022

Cybergun, acteur mondial du tir de loisir, annonce son calendrier de publication des résultats annuels 2022...

Publié le 13/05/2022

Le chiffre d'affaires sur 3 mois (hors joint-venture) du Groupe EPC s'est établi à 104,8 ME, contre 85,8 ME en 2021 soit une hausse de 22,2%, portée...

Publié le 13/05/2022

Eiffage avait annoncé le 23 février 2022 une augmentation de capital réservée aux salariés du Groupe en France, Belgique, Luxembourg, Espagne,...

Publié le 13/05/2022

A l’occasion de son point d’activité trimestriel, PCAS a dit rester pleinement mobilisé pour une amélioration des résultats en 2022 et un retour à des résultats positifs en 2023, aidé en…

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne