En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 806.20 PTS
+0.00 %
4 834.5
+0.76 %
SBF 120 PTS
3 820.27
-
DAX PTS
10 780.51
-
Dowjones PTS
24 370.24
-0.22 %
6 704.24
+0.00 %
1.132
+0.05 %

Préouverture Paris : rebond du CAC40, stop ou encore?

| Boursier | 348 | Aucun vote sur cette news

Une semaine pour redresser la barre ? Sur le mois de novembre, le recul atteint pour le moment -2,88%...

Préouverture Paris : rebond du CAC40, stop ou encore?
Credits Reuters

LA TENDANCE

Les négociations commerciales Chine/Etats-Unis continuent de tenir les marchés en haleine. Et ce matin, le balancier repart dans le sens du négatif. Une fois de plus c'est Donald Trump qui a lancé les hostilités. Dans un entretien au Wall Street Journal, il a jugé "hautement improbable" la possibilité qu'il accède à la demande chinoise de reporter cette mesure. Donald Trump, qui doit rencontrer Xi Jinping lors du sommet du G20 à Buenos Aires, en Argentine, a ajouté qu'en cas d'échec des négociations avec Pékin, il taxerait également le reste des produits chinois importés sur le sol américain, évalués à 267 milliards de dollars.

Sur le dossier du Brexit, l'autre source d'inquiétudes pour les marchés, la tension est maximale à la Chambre des Communes et l'accord semble à ce stade impossible pour valider l'accord signé dimanche. Le vote est prévu le 11 décembre prochain, il reste donc une quinzaine de jours à Theresa May pour convaincre. Elle se lance ainsi dans une grande tournée du pays.

Dans ce contexte, et après le net rebond d'hier, l'indice parisien est attendu sur une note stable à trente minutes de l'ouverture, selon les données des indicateurs de préséance.

Par ailleurs, les marchés semblent à ce stade peu préoccupés par le risque d'escalade en Ukraine où la situation se dégrade depuis dimanche après que la marine ukrainienne eut accusé la Russie de s'être emparée de trois de ses navires et de leur avoir tiré dessus dans le détroit de Kertch marquant l'accès à la mer d'Azov, située entre l'Ukraine et la Crimée. La Loi martiale a été décrétée sur une large partie du territoire ukrainien, une première! Une déflagration militaire Ukraine-Russie pourrait secouer les marchés à l'affût de la moindre étincelle susceptible de provoquer un conflit.

WALL STREET

La Bourse de New York a commencé la semaine sur un rebond de 1,5% à 2%, après avoir subi une chute de l'ordre de 4% la semaine dernière. Alors que la crainte d'un ralentissement de l'économie mondiale avait fait fuir les investisseurs ces derniers temps, les actifs les plus matraqués, à savoir les technologiques, ont rebondi lundi, notamment grâce à des ventes en ligne record pour le week-end de Thanksgiving (+5,3%pour Amazon). L'action du géant automobile General Motors s'est distinguée par un saut de près de 5% après l'annonce dela fermeture de 5 usines aux Etats-Unis, et de la suppression de 14.700 postes. Le pétrole WTI a regagné plus de 2% après un plongeon de près de 8% vendredi.

A la clôture, l'indice Dow Jones a regagné 1,46% à 24.640 points, tandis que l'indice large S&P 500 a repris 1,55% à 2.673 pts et que l'indice Nasdaq composite, riche en valeurs technologiques et biotechnologiques, a rebondi de 2,06% à 7.081 pts.

ECO ET DEVISES

France :
- Enquête mensuelle de conjoncture auprès des ménages, novembre. (08h45)

Etats-Unis :
- Indice S&P Case-Shiller des prix américains de l'immobilier. (15h00)
- Indice FHFA des prix de l'immobilier. (15h00)
- Indice de confiance des consommateurs du Conference Board. (16h00)
- Indice manufacturier de la Fed de Richmond. (16h00).

La parité euro / dollar atteint 1,1333$ ce matin. Le baril de Brent se négocie 60,13$. L'once d'or se traite 1.223$.

VALEURS A SUIVRE

Axa a annoncé lundi l'acquisition des 50% du capital de l'assureur chinois Axa Tianping qu'il ne détient pas encore pour un montant de 4,6 milliards de yuans (584 millions d'euros), une opération qui permettra au groupe français d'accélérer sa stratégie sur le marché qui connaît la plus forte croissance en Asie.

AccorHotels a annoncé lundi le lancement d'une offre en numéraire sur le solde du capital du polonais Orbis qu'il ne détient pas encore pour 442 millions d'euros. Le groupe hôtelier français propose de racheter 47,31% du capital d'Orbis au prix de 87 zlotys par action, soit une prime de "20% par rapport à la dernière cotation précédant cette annonce". En outre, ce matin, AccorHotels confirme ses ambitions et vise un doublement de son EBITDA à horizon 2022.

Airbus a livré hier son premier A330neo à la compagnie aérienne TAP Portugal, ce modèle de l'avionneur européen étant en concurrence avec le 787 de Boeing sur le marché très disputé des long-courriers d'entrée de gamme dont les ventes devraient représenter 1.000 milliards de dollars sur 20 ans.

Vallourec a vu sa notation abaissée par l'agence Standard & Poor's de B à B- lundi soir, assortie d'une perspective négative qui implique la possibilité d'une nouvelle dégradation.

Carrefour a procédé avec succès à l'émission d'une obligation senior de 500 millions à 7 ans (maturité : 4 mai 2026). Ce placement a été plusieurs fois sursouscrit, avec une demande totale de plus de 1,3 milliard d'euros provenant de plus de 120 ordres d'investisseurs.

Trigano : le bénéfice opérationnel courant s'est élevé à 229,9 millions d'euros, en croissance de 54,8% par rapport à 2016-2017 (148,5 ME). Il représente 9,9% du chiffre d'affaires (8,7% en 2016-2017). Les résultats de l'exercice ont bénéficié de la bonne progression de l'activité, de l'amélioration continue de la productivité sur la plupart des sites, ainsi que des résultats des sociétés nouvellement intégrées. Hors évolutions de périmètre, le bénéfice opérationnel courant a progressé de 18,5% pour atteindre 176,1 ME. Compte tenu d'un résultat financier en amélioration (-6,5 ME contre -8,7 ME l'an dernier), d'une charge d'impôt sur les sociétés de 37 ME intégrant l'activation d'impôts différés pour un montant de 19 ME et de la contribution positive des sociétés mises en équivalence (2,5 ME), le bénéfice net consolidé s'établit à 187,2 ME (+47,5%), soit 9,7 euros par action.

Korian annonce l'acquisition de Petits-fils, réseau national d'aide à domicile pour personnes âgées dépendantes en France.

CHIFFRE D'AFFAIRES - RÉSULTATS

Argan, Bigben Interactive.

ANALYSTES

Macquarie reprend à 'neutre' le suivi d'Air France KLM en ciblant un cours de 10,20 euros. Berenberg augmente son objectif à 12 euros sur la valeur en restant à l'achat.

MainFirst reprend le suivi à 'surperformance' de Seb en ciblant un cours de 162 euros.

Crédit Suisse passe de 'sousperformance' à 'neutre' sur Rexel tout en ramenant de 12,10 à 11,70 euros son cours cible.

EN BREF :

Sensorion : fin du recrutement et du dosage des patients dans la phase 2a de l'étude Séliforant.

MND : transfert sur Euronext Growth le 4 décembre.

Intrasense et 12 Sigma renforcent leur partenariat.

OSE Immunotherapeutics : feu vert des autorités belges.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 12/12/2018

Siemens et Alstom soumettent un ensemble de remèdes à la Commission européenneAlstom et Siemens ont convenu de soumettre le 12 décembre une...

Publié le 12/12/2018

A la suite d'un appel d'offres lancé par Bouygues Telecom, Axione, filiale de Bouygues Construction, et son partenaire financier Mirova signent un...