En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 144.95 PTS
+0.00 %
5 156.50
+0.24 %
SBF 120 PTS
4 123.52
+0.00 %
DAX PTS
11 715.03
-
Dowjones PTS
25 706.68
-0.36 %
7 278.63
+0.00 %
1.149
-0.06 %

Préouverture Paris : place à la Fed !

| Boursier | 424 | Aucun vote sur cette news

Alors que les gesticulations internationales de Donald Trump semblent avoir de moins en moins de prise sur les marchés, les investisseurs...

Préouverture Paris : place à la Fed !
Credits Reuters

LA TENDANCE

Alors que les gesticulations internationales de Donald Trump semblent avoir de moins en moins de prise sur les marchés, les investisseurs se tournent désormais vers la Fed qui devrait de nouveau ajuster sa politique monétaire ce soir en relevant d'1/4 de point ses taux directeurs dans une fourchette allant de 1,75 à 2 pts, soit le second tour de vis de l'année opéré par la banque centrale US... Les marchés sont attendus en légère hausse ce matin à l'image du CAC40 qui pointe à +0,2%...

WALL STREET

En attendant, la Bourse de New York a vécu une journée sans relief, mardi, à l'exception notable des valeurs technologiques, qui ont permis au Nasdaq composite de franchir de nouveaux sommets historiques. A Singapour, la rencontre tant redoutée entre Donald Trump et Kim Jong-Un s'est finalement bien déroulée et mais n'a débouché que sur un accord de principe. Les investisseurs sont donc désormais davantage tournés vers les décisions des banques centrales, avec la Fed attendue mercredi, puis la BCE, jeudi...
L'indice Dow Jones a fini proche de l'équilibre (-0,01%) à 25.320 pts à la clôture, tandis que l'indice large S&P 500 a légèrement progressé de 0,17% à 2.786 pts et que le Nasdaq composite, riche en valeurs technologiques et biotechnologiques, a avancé de 0,57% à 7.703 pts, un nouveau record historique donc, et sa 6ème hausse en 7 séances.
Depuis le début de l'année, le Nasdaq devance toujours nettement les autres indices, avec une progression de 11,5% depuis le 1er janvier contre +2,4% pour le DJIA et +4,1% pour le S&P 500.

ECO ET DEVISES

Sur le marché des changes, l'euro campe sur les 1,18$ à l'approche de la réunion de la BCE demain... Les investisseurs espèrent que Mario Draghi, le président de la banque centrale européenne, annoncera un calendrier précis pour la fin du programme de rachat d'actifs ("QE"), donnant un peu plus de visibilité sur le futur processus de remontée des taux directeurs.
Aux Etats-Unis, l'indice des prix à la consommation a augmenté comme prévu de 0,2% en mai sur un mois, et de 2,8% en glissement annuel. Hors alimentation et énergie, il a progressé aussi de 0,2% sur un mois, et de 2,2% sur un an. Ces chiffres devraient conforter la Fed dans sa stratégie de relèvement progressif de ses taux directeurs.
Les marchés ont déjà largement anticipé pour ce mercredi une nouvelle hausse d'un quart de point du taux des "fed funds", qui serait alors porté à 1,75%-2%. Les investisseurs veulent surtout entendre le point de vue de Jerome Powell, le président de la Fed, concernant la suite du calendrier monétaire...
Certains investisseurs tablent sur 3 tours de vis au total cette année (en comptant celui déjà réalisé en mars dernier) tandis que d'autres parient sur 4 gestes haussiers face à une inflation en hausse. En attendant, le rendement des obligations d'Etat américaines a légèrement progressé mardi à 2,96% (+1 point de base) pour le T-Bond à 10 ans, qui se maintient non loin des 3%.
Par ailleurs, les cours pétrole se tassent un peu. Le baril de brut léger américain (WTI) pointe à 66$ (contrat à terme de juillet), tandis que le Brent de la Mer du nord revient à 75,65$ le baril. Les investisseurs sont partagés sur l'évolution des cours à l'approche de la réunion de l'Opep et de ses alliés, le 23 juin prochain... Ils pourraient décider à cette occasion d'augmenter leurs quotas de production de 1 million de barils par jour afin de palier les chutes imprévues de production dans certains pays, dont le Venezuela.

VALEURS A SUIVRE

Renault-Nissan-Mitsubishi annonce des synergies annuelles d'un montant de 5,7 milliards d'euros, en hausse de 14%, par rapport aux 5 milliards d'euros de 2016. "Les membres de la plus grande alliance automobile mondiale bénéficient en effet d'économies et de revenus supplémentaires ainsi que de mesures d'évitements de coûts" explique le groupe.
Ces synergies illustrent les économies d'échelle réalisées au sein de l'Alliance, premier groupe automobile mondial avec des ventes cumulées dépassant les 10,6 millions de véhicules particuliers et de véhicules utilitaires légers en 2017.
Comme le précise Carlos Ghosn, président-directeur général de Renault-Nissan-Mitsubishi : "l'Alliance a un impact positif direct sur la croissance et le profit de chacune de ses entreprises membres. En 2017, l'Alliance a contribué à l'amélioration de la performance du Groupe Renault, de Nissan Motor et Mitsubishi Motors - ce dernier bénéficiant pour la première fois d'une année complète de synergies."

ADP : Le gouvernement a confirmé mardi son intention de céder des titres qu'il détient dans trois compagnies : Groupe ADP (ex-Aéroports de Paris), Française des Jeux (FDJ) et Engie. Les mesures permettant la cession de ces actifs seront ainsi inclues dans le projet de loi "Pacte", qui doit être présenté au prochain conseil des ministres, le 18 juin prochain, a annoncé le porte-parole du gouvernement Benjamin Griveaux.

Sanofi a placé avec succès une émission obligataire en 2 tranches d'un montant de 2 milliards de dollars US :
1 milliard de dollars US à taux fixe, échéance 19 juin 2023, portant intérêt au taux annuel de 3,375%,
1 milliard de dollars US à taux fixe, échéance 19 juin 2028, portant intérêt au taux annuel de 3,625%.
L'offre a été effectuée dans le cadre d'un programme d'émission obligataire publique (shelf registration statement) enregistré auprès de la Securities and Exchange Commission des Etats-Unis (SEC) le 15 mars 2016.
Sanofi affectera le produit net de l'émission de ces obligations aux besoins généraux de la société, en ce compris le remboursement d`emprunts existants.

Eramet annonce l'augmentation à 1,75 dollar australien, prix final et définitif de l'Offre Publique d'Achat, sur les actions de la société Mineral Deposits Limited (MDL). Cela représente une prime de 59% par rapport au cours moyen pondéré par les volumes (VWAP) sur un mois
L'Offre sera déclarée inconditionnelle si Eramet franchit le seuil de 50,01%.
L'extension de la période d'Offre court jusqu'au 13 juillet 2018 (sous réserve d'une nouvelle extension de la période d'Offre ou du retrait de l'Offre).

L'Oréal a l'intention de faire appel d'une décision de la justice britannique favorable à une start-up californienne qui l'accuse d'avoir copié un produit capillaire. La société Olaplex a fait valoir que le groupe français de cosmétiques avait enfreint la loi sur les brevets pour ses produits "Bond Multiplier" qui protègent les cheveux lors d'une décoloration. L'Oréal aurait en effet eu accès à la technologie de ces produits lorsque le groupe français discutait d'un éventuel rachat de la start-up en 2015, et a par la suite lancé un produit concurrent...

Gfi Informatique : A la suite des communiqués du 10 mai 2017, 19 juin 2017 et 10 juillet 2017, Mannai Corporation, Apax Partners, Altamir et Boussard & Gavaudan annoncent que Mannai Corporation a acquis, dans le cadre d'opérations hors marché qui seront dénouées le 14 juin 2018, 10.206.695 actions Gfi Informatique à un prix de 8,50 euros par action (coupon détaché) détenues par Apax Partners, Altamir et Boussard & Gavaudan, représentant environ 15% du capital social et des droits de vote de la société.
A l'issue de la réalisation de ces opérations, Mannai Corporation détiendra seul environ 96% du capital et des droits de vote de Gfi Informatique, tandis qu'Apax Partners, Altamir et Boussard & Gavaudan ne détiendront plus aucune action de Gfi Informatique...

Oeneo a dégagé un résultat opérationnel courant de 46,5 ME sur son exercice 2017-2018 (+7,3%), soit une marge opérationnelle courante de 18,7%. Oeneo précise que malgré un impact conjoncturel significatif lié à l'augmentation du cours du liège, les deux divisions Bouchage et Elevage affichent une progression, amplifiée par une bonne maîtrise des coûts du siège.
Oeneo avait affiché sur l'exercice un chiffre d'affaires annuel des activités poursuivies de 248,6 ME, soit une croissance de 11,9% (12,5% à taux de change constant).

ANALYSTES

AccorHotels : AlphaValue reste acheteur sur le dossier
Safe Orthopaedics : Greensome Finance place 'sous revue' le dossier et sa valorisation.

EN BREF :

TiGenix NV annonce aujourd'hui qu'Eduardo Bravo va quitter le conseil d'administration et son rôle en tant que CEO de TiGenix avec effet au 15 juin 2018.

Eurazeo : Back Market lève 41 millions d'euros pour créer le leader mondial de la vente de produits reconditionnés ! Un peu plus de 3 ans après son lancement, la startup française a finalisé un second tour de table de 41 millions d'euros auprès de Groupe Arnault, la société d'investissement Eurazeo, Daphni, Aglaé Ventures et Thierry Petit. Cette augmentation de capital donne à la société les moyens d'accélérer son développement sur un marché mondial en forte croissance, estimé à 50 milliards d'euros...

ESI Group et Chinasoft International, le plus grand fournisseur de logiciels et de services informatiques en Chine, officialisent leur accord de coopération stratégique pour améliorer les capacités de fabrication de l'industrie manufacturière chinoise conformément aux ambitions exprimées dans le programme "Made in China 2025". Ensemble, ESI Group et Chinasoft travailleront à transformer les industries manufacturières chinoises. L'accord de coopération stratégique signé comprend plusieurs projets complémentaires.

Corep Lighting : En 2017, le chiffre d'affaires consolidé audité de Corep Lighting ressort à 23.964 kE soit, -8,3% par rapport à 2016.
Le résultat d'exploitation est presque stabilisé avec 937 kE en 2017 (975 kE en 2016), grâce à un bon contrôle des coûts. Le résultat courant avant impôts a augmenté de 566 kE en 2016 à 735 kE en 2017. Le résultat net consolidé est aussi en hausse à 625 kE (608 kE pour la part du groupe) en 2017 contre 419 kE (387 kE pour la part du groupe) en 2016.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Trader sur le CAC40 avec du levier
Lundi 5 novembre de 12h30 à 13h00

Les Produits de rendement : découvrir un nouveau support d'investissement
Lundi 5 novembre de 18h00 à 18h30

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 18/10/2018

GenSight Biologics, société biopharmaceutique dédiée à la découverte et au développement de thérapies géniques innovantes pour le traitement des...

Publié le 18/10/2018

                                                                         18 octobre 2018   Signature…

Publié le 18/10/2018

Le chiffre d'affaires de Thales sur les 9 premiers mois de l'année 2018 s'établit à 10,873 MdsE, contre 10,236 MdsE sur les 9 premiers mois de 2017,...

Publié le 18/10/2018

bioMérieux, acteur mondial du diagnostic in vitro, communique aujourd'hui les informations trimestrielles relatives à son activité au 30 septembre...

Publié le 18/10/2018

BIC annonce avoir déposé une plainte en manquement auprès de la Commission Européenne pour défaut, par la France et l'Allemagne, de leur obligation de...