5 399.15 PTS
+0.36 %
5 394.00
+0.37 %
SBF 120 PTS
4 295.95
+0.33 %
DAX PTS
13 075.95
+0.52 %
Dowjones PTS
23 557.28
+0.13 %
6 395.57
+0.15 %
Nikkei PTS
22 550.85
+0.12 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Préouverture Paris : Natixis OK, Crédit Agricole KO ?

| Boursier | 461 | Aucun vote sur cette news

Les marchés européens sont hésitants en préouverture...

Préouverture Paris : Natixis OK, Crédit Agricole KO ?
Credits Reuters

LA TENDANCE

Des publications d'entreprises et de la géopolitique au programme du mercredi 8 novembre. Le Brexit va revenir au centre du jeu alors que le gouvernement de Theresa May pourrait encore se déliter, puisque la cheffe du gouvernement britannique, qui a déjà perdu un ministre à cause d'un scandale sexuel, est poussée au sein même de son parti à faire le ménage dans son équipe. Les francs-tireurs Boris Johnson et Priti Patel pourraient en faire les frais, ce qui affaiblirait encore un peu la dirigeante. Outre-Manche, la presse ne ménage pas May et n'hésite pas à remettre en cause sa capacité à gérer la sortie de l'Union européenne. La situation inquiète les grandes banques de la City. Le 'Financial Times' a appris qu'un groupe de financiers comprenant entre autres Goldman Sachs, HSBC et JP Morgan a interpellé Wilbur Ross, le secrétaire d'Etat américain au commerce, en visite à Londres vendredi, sur la situation. Depuis la Corée du Sud, Donald Trump, qui s'envolera vers la Chine plus tard dans la journée, a menacé Pyongyang. Du classique.

Solvay, Crédit Agricole, ABN Amro, E.ON, Hannover Re, Marks & Spencer, Barry Callebaut, Ahold Delhaize... Les investisseurs ont de quoi faire un beau tour d'Europe des trimestriels ce matin. Aux Etats-Unis, le rythme ralentit, même si Rockwell Collins, MGM Resorts et Regeneron dévoileront leurs comptes avant l'ouverture.

Les indicateurs avancés européens évoluent en ordre dispersé mais proche de l'équilibre. Léger biais haussier sur le CAC40.

WALL STREET

La Bourse américaine a fait une pause mardi, au lendemain de nouveaux records historiques pour ses trois principaux indices. Les bancaires ont subi des prises de bénéfices, de même que le pétrole, qui avait flambé de plus de 3% la veille sur fond de sévères remous politiques en Arabie Saoudite. Le Dow Jones est tout de même parvenu à se hisser in extremis à un nouveau record en clôture. Le Dow Jones a ainsi grappillé 0,04% à 23.557 points, tandis que l'indice large S&P 500 a cédé 0,02% à 2.590 pts et que le Nasdaq composite, riche en valeurs technologiques et biotechnologiques, a lâché 0,28%, finissant à 6.767 pts.

ECO ET DEVISES

Un seul indicateur aujourd'hui, le rapport hebdomadaire du Département à l'énergie concernant les stocks pétroliers domestiques (16h30).

La parité euro / dollar atteint 1,1598 ce matin. Le baril de Brent se négocie 63,53$ et le WTI 57,01$. L'once d'or se traite 1.278$ (+0,2%).

VALEURS A SUIVRE

* Crédit Agricole : la dernière des banques du CAC40 à publier ses trimestriels n'a pas échappé aux contreperformances de ses concurrentes dans les activités de marché. Le groupe a été d'autant plus affecté qu'il avait réalisé un troisième trimestre 2016 très dynamique. Le ratio de solidité financière a cependant poursuivi son ascension.

* Solvay : le chimiste a confirmé ce matin ses objectifs 2017 après la publication de résultats du 3ème trimestre assez proches des attentes, hormis sur le free cash-flow qui a reculé sur un an. Un acompte sur dividende de 1,38 euro sera proposé en janvier.

* Renault : Nissan a lancé ce matin un avertissement sur ses objectifs annuels, après les rappels qui ont affecté sa production japonaise. La contribution du constructeur japonais aux résultats du français sera donc moindre.

* Total : mis en cause pour des pratiques d'optimisation fiscale dans le cadre des travaux menés par les journalistes qui ont eu accès aux "Paradise Papers", le groupe s'est défendu. Il explique notamment que la création de ses filiales "n'est pas dictée par des motivations fiscales" mais répond "à des objectifs opérationnels".

* Schneider Electric : le groupe va racheter IGE+XAO, dans le cadre d'une OPA amicale à 132 euros par action. Le prix proposé fait ressortir une prime de 15% par rapport au dernier cours coté et de 41,5% sur la moyenne sur 12 mois pondérée par les volumes.

* Natixis : le bénéfice net ajusté du 3ème trimestre atteint 369 ME, en hausse de 17%. Le ratio CET1 Bâle 3 atteint 11,5%. La dynamique de la gestion d'actifs a compensé les activités de marché sous pression.

* Hermès International : la croissance organique est restée supérieure à 10% au troisième trimestre. La progression est bien répartie entre les métiers et les régions. Le groupe ne fournit pas de prévisions chiffrées mais conserve son optimisme quant à l'évolution des ventes.

* Dassault Aviation : le groupe se défende de frauder la TVA, après les révélations du 'Monde' à partir des "Paradise Papers". "Aucune structure d'optimisation fiscale n'a été mise en place par la société pour échapper à l'impôt français ou à la TVA française", assure le management.

* JCDecaux : la croissance organique du 3ème trimestre a atteint 4,9%. Une dynamique qui devrait perdurer sur la fin d'année avec une progression organique attendue à 4,5% environ au 4ème trimestre.

En ce qui concerne le quatrième trimestre 2017, la bonne dynamique de l'activité publicitaire continue et la société anticipe une croissance de notre chiffre d'affaires organique ajusté autour de +4,5%, soit une performance organique annuelle autour de +2,5%.

* Euronext : l'opérateur boursier publie une progression de 14,1% de son chiffre d'affaires trimestriel à 128,7 ME. L'EBITDA progresse de 13,3% à 69,5 ME alors que le bénéfice net de 38,3 ME ressort en légère progression de 0,6%.

* Ubisoft : l'exercice 2017-2018 a démarré sur les chapeaux de roues. L'éditeur de logiciels fait état d'un chiffre d'affaires semestriel de 466,2 ME, en hausse de 65,7%. Sur le seul deuxième trimestre, les ventes s'élèvent à 264,2 ME contre un objectif d'environ 190 ME. La société confirme ses objectifs annuels : chiffre d'affaires d'environ 1,7 MdE et résultat opérationnel non-IFRS d'environ 270 ME. Les prévisions 2018-2019 sont également réitérées.

* Sequana : la société, dont le titre enchaîne les plus bas, est sorti de son silence pour clarifier sa situation, notamment après avoir constaté "depuis plusieurs semaines des informations parcellaires et erronées... diffusées via des forums sur Internet". Elle a publié un long communiqué à cet effet.

* Chiffres d'affaires / résultats publiés : Keyyo, Orpea, Ober, Lanson, HiPay, Direct Energie, NRJ Group, Inventiva, UFF, Gfi Informatique, M6, Herige, Tessi, AST Groupe, PCAS, Delta Plus, Euler Hermes, Fromageries Bel, Marie Brizard, Hopscotch, LNA Santé...

* Analystes :

- GreenSome Finance relève de 48,25 à 49,80 euros son objectif de cours sur Delta Plus, recommandé à accumuler.

- Goldman Sachs maintient sa recommandation à l'achat sur JCDecaux, en visant 38,60 euros contre 37,80 euros précédemment.

- HSBC reste à alléger sur JCDecaux, avec un objectif relevé de 27 à 28,50 euros.

- JP Morgan reste à "surpondérer" sur Natixis, dont la valorisation est ramenée de 7,50 à 7,40 euros.

- Jefferies relève de 71 à 76 euros son objectif de cours sur Ubisoft en restant acheteur.

- Wedbush rehausse de 66 à 75 euros son objectif sur Ubisoft en restant à surperformance.

* En Bref :

- EDF va distribuer un acompte sur dividende de 0,15 euro au titre de l'exercice 2017.

- 1ère pose d'un implant chargé en antibiotiques I.Ceram dans un fémur.

- Les fondateurs de Visiativ créent la holding Alliativ.

- Havas rachète l'agence malaisienne Imerse.

- Sopra Steria boucle le rachat de Galitt.

- Cerenis Therapeutics va reprendre les actifs de LYPRO Biosciences dans des conditions qui n'ont pas été communiquées.

- GTT signe un gros contrat avec CMA CGM sur neuf porte-conteneurs.

- Abeo fournisseur officiel des deux prochaines Coupes du Monde de Handball.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE BOURSE DU MOMENT

Jusqu'à
1000 € OFFERTS

sur vos frais de courtage !*

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 30 novembre 2017

CODE OFFRE : RENTREE17

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : RENTREE17 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 24/11/2017

Dont un en France et six dans des associations caritatives françaises

Publié le 24/11/2017

Oddo BHF et Natixis étudient un rapprochement de leurs activités de courtages actions dans la perspective de la mise en place en 2018 de la directive européenne Mifid II, révèle Reuters…

Publié le 24/11/2017

Dans la tourmente, Teva tranche dans le vif. Le numéro un mondial des génériques envisagerait de supprimer de 20 à 25% de ses 6 860 salariés en Israël ainsi que plus de 10% de ses 10 000…

Publié le 24/11/2017

Les discussions entre les deux groupes sont compliquées...

Publié le 24/11/2017

La société anonyme de droit luxembourgeois Vesalius Biocapital, agissant pour le compte des fonds Vesalius Biocapital Holdings SA et Vesalius...

CONTENUS SPONSORISÉS