5 317.37 PTS
+0.15 %
5 334.5
+0.52 %
SBF 120 PTS
4 256.95
+0.13 %
DAX PTS
12 483.79
+0.18 %
Dowjones PTS
25 309.99
+1.39 %
6 896.60
+1.99 %
Nikkei PTS
21 892.78
+0.72 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Préouverture Paris : les banquiers centraux vont taquiner la truite

| Boursier | 464 | Aucun vote sur cette news

Le symposium de Jackson Hole doit se tenir en fin de semaine. D'ici là, quelques publications d'entreprises vont venir animer la cote.

Préouverture Paris : les banquiers centraux vont taquiner la truite
Credits Reuters

LA TENDANCE

La star de la semaine pour les financiers ne sera pas l'éclipse solaire aux Etats-Unis ni la dernière sonnerie de Big Ben à Londres avant quatre ans de rénovation, mais une petite bourgade du Wyoming, qui se transforme chaque année en rencontre au sommet des banquiers centraux de la planète. La réunion de Jackson Hole, à Jackson, Wyoming donc, se tiendra de jeudi à dimanche. Elle est parfois l'occasion d'obtenir des mises à jour sur la politique monétaire. Janet Yellen (Fed) et Mario Draghi (BCE) doivent intervenir vendredi 25 août. L'événement est organisé depuis 1982 par la Fed de Kansas City, qui aurait dit-on choisi ce haut lieu de la pêche à la truite pour attirer dans ses filets Paul Volcker, alors patron de la Fed, grand amateur de pêche en eau douce. Depuis, l'événement a acquis une grande notoriété.

Sur les marchés, la rentrée s'organise lentement. Cette avant-dernière semaine d'août sera encore calme. Quelques entreprises doivent publier leurs comptes trimestriels, dont les américaines Coty, HP, Tiffany et Staples ou les européennes BHP Billiton, WPP et Havas. Les cours du pétrole sont remontés en fin de semaine dernière, avec un Brent qui s'est rapproché des 53$, un cap qui n'a plus été franchi en clôture depuis mai dernier.

Ce matin, les indicateurs avancés sont orientés en légère baisse en Europe.

WALL STREET

Wall Street est resté sur la défensive vendredi soir en clôture, après sa brutale correction de la veille dans la foulée des derniers développements politiques américains. Les événements tragiques de Barcelone ont aussi contribué à plomber la tendance. Le DJIA a perdu 0,35% à 21.674 pts, alors que le Nasdaq a cédé 0,09% à 6.216 pts. Le S&P500 a reculé de 0,18% à 2.425 pts. Sur le Nymex, le baril de brut (contrat de septembre) s'est redressé de près de 3% à 48,70$, ce qui a fourni un certain soutien aux valeurs du compartiment pétrolier.

ECO ET DEVISES

L'indice d'activité de la Fed de Chicago sera le seul indicateur majeur du jour (14h30).

La parité euro / dollar atteint 1,1754 ce matin. Le baril de Brent se négocie 52,71$ et le WTI 48,69$ pour l'échéance d'octobre. L'once d'or se traite 1.286$ (+0,16%).

VALEURS A SUIVRE

* BNP Paribas : la Belgique songe à céder une nouvelle fraction du solde de ses actions BNP Paribas, qui représentent actuellement 7,8% de la banque française. La presse belge du weekend ('Le Soir', 'De Tijd') en veut pour preuve le renouvellement du contrat signé par la Société fédérale des participations et investissements avec 12 établissements bancaires qui pourraient être chargés de la cession des titres. Interrogé par l'Agence Belga, le ministère des finances a confirmé que le gouvernement se tient prêt, mais a tempéré les ardeurs en précisant que cela "ne signifie pas que cela figure tout en haut de l'agenda".

* Vivendi : la rentrée s'annonce chaude en Italie pour le secteur des télécommunications et des médias, alors que l'emprise du français Vivendi sur Telecom Italia et Mediaset contrarie Rome, qui ne sait trop comment réagir à cet encombrant actionnaire. Le sous-secrétaire d'Etat chargé des communications, Antonello Giacomelli, a expliqué dimanche dans 'La Stampa' que les deux sociétés transalpines ont tout intérêt à finaliser un accord sur les contenus pour renforcer leurs positions vis-à-vis de Vivendi.

* X-Fab : le groupe a bénéficié d'une solide croissance au second trimestre, mais sa marge a baissé. Il vise sur le trimestre en cours 138 à 143 M$ de revenus et un EBITDA d'environ 19%.

* Chiffre d'affaires / Résultats : néant.

* Analystes :

- AlphaValue réduit de 72,70 à 71,50 euros son objectif sur Publicis, en restant à accumuler.

- Barclays ramène sa recommandation sur Total de surpondérer à pondération en ligne, en visant toujours 57 euros.

* En Bref :

- Les actions Fedon radiées le 15 septembre.

- La CFTC Air France KLM dépose un préavis de grève pour le 1er septembre.

- La Bulgarie souhaite s'équiper de deux corvettes.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 23/02/2018

      CASINO, GUICHARD-PERRACHON Société anonyme au capital de 169 825 403,88 EUR Siège social : 1, Cours Antoine Guichard 42000…

Publié le 23/02/2018

Eiffage, au travers de sa filiale Eiffage Énergie Systèmes, a conclu un accord en vue d’acquérir 51 % du groupe Kropman, basé à Nimègue, aux Pays-Bas, spécialisé dans les domaines multi…

Publié le 23/02/2018

AXA a annoncé avoir publié au Bulletin des annonces légales obligatoires les résolutions que le Conseil d'administration soumettra à la prochaine Assemblée générale annuelle des actionnaires,…

Publié le 23/02/2018

BLEECKER   Société Anonyme à Directoire et Conseil de Surveillance Au capital de 20.787.356,70 EUR 39, Avenue George V - PARIS (75008) 572 920 650 RCS PARIS       Paris, le 23…

Publié le 23/02/2018

Natixis soumettra au vote de ses actionnaires, le 23 mai, le versement d'un dividende ordinaire, payé en numéraire, de 0,37 euro par action, au titre de l'année fiscale 2017. Le dividende sera…

CONTENUS SPONSORISÉS