5 513.82 PTS
+0.08 %
5 480.0
-0.52 %
SBF 120 PTS
4 405.94
+0.16 %
DAX PTS
13 246.33
+0.35 %
Dowjones PTS
25 792.86
-0.04 %
6 737.14
-0.32 %
Nikkei PTS
23 951.81
-
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Préouverture Paris : les banques centrales chagrinent les investisseurs

| Boursier | 363 | Aucun vote sur cette news

Les indices ont perdu du terrain hier après les commentaires des banques centrales...

Préouverture Paris : les banques centrales chagrinent les investisseurs
Credits Reuters

LA TENDANCE

La volonté des banques centrales de commencer à cesser d'inonder les marchés en liquidités contrarie les investisseurs. Le temps de l'argent bon marché n'est pas encore révolu, mais la Fed et la BCE semblent sur la même longueur d'ondes pour réduire, chacune à leur rythme, le soutien à l'économie né de la crise financière, dont les prémices datent de dix ans. Hier, les indices mondiaux ont reculé, notamment à Wall Street. En Europe, la baisse n'est pas suffisante pour gommer la hausse hebdomadaire, mais il ne faudrait pas que la séance du jour dérape. Le principal événement de la séance aura lieu à 14h30 avec la publication des données mensuelles de l'emploi aux Etats-Unis.

A Paris, on parlera beaucoup de Carrefour, avec les ventes du second trimestre du distributeur et la fixation du prix d'entrée en bourse de sa filiale foncière Carmila à 24 euros par action.

Les indicateurs avancés du CAC40 évoluent en marge étroite autour de l'équilibre, à 30 minutes du coup d'envoi des cotations.

WALL STREET

Wall Street s'est orienté en nette baisse jeudi, les investisseurs s'inquiétant de la fin programmée des politiques monétaires ultra-accommodantes dans le monde, après de nouveaux signes en provenance de la BCE et de la Fed. Le pétrole a légèrement rebondi après une nette baisse des stocks hebdomadaires de brut aux Etats-Unis. Les "technos" ont une nouvelle fois été attaquées, tandis que les bancaires et les pétrolières n'ont pas profité des hausses des taux et du pétrole. Jeudi soir, l'indice Dow Jones a terminé en baisse de 0,74% à 21.320 points, tandis que le S&P 500 a cédé 0,91% à 2.409 pts, et que le Nasdaq composite, riche en valeurs technologiques et biotechnologiques, a chuté de 1% à 6.089 pts.

ECO ET DEVISES

En Europe, les chiffres de la production industrielle de mai sont attendus en Allemagne (8h00), en France (8h45) et au Royaume-Uni (10h30). Les balances budgétaire et commerciale de mai en France (8h45) et la balance commerciale britannique de mai (10h30) sont aussi programmées. Aux Etats-Unis, les investisseurs tourneront leur regard vers le rapport mensuel sur la situation de l'emploi (14h30).

La parité euro / dollar atteint 1,1414 ce matin. Le baril de Brent se négocie 47,54$ et le WTI 45,16$ pour l'échéance de septembre. L'once d'or se traite 1.221$ (-0,3%).

VALEURS A SUIVRE

* Carrefour : la croissance a accéléré au second trimestre, avec un volume d'affaires sous enseignes avec essence de 26,3 MdsE, en hausse de 5,2% en données brutes. A magasins comparables hors essence et calendaire, les ventes sont en hausse de 2,8% au second trimestre et de 2,1% sur le semestre. En revanche, la croissance a été acquise au prix fort, a laissé entendre le directeur financier en conférence de présentation. Le consensus de résultats a été tiré vers le bas.

* Airbus : le Salon du Bourget a permis d'étoffer, un peu, le carnet de commandes 2017, un millésime qui s'annonce faible compte tenu de l'absence de lancement majeur d'appareil. Sur les six premiers mois de l'année, les commandes fermes atteignent 203 unités nettes, soit 248 commandes et 45 annulations. Les livraisons ont dans le même temps atteint 306 avions.

* Renault : l'Alliance Renault Nissan a annoncé ce matin dans un communiqué que le montant de ses synergies a progressé de 16% en 2016, par rapport à 2015. La valeur des synergies annualisées a ainsi atteint 5 milliards d'euros, après 4,3 MdsE en 2015. Le PDG de l'alliance, Carlos Ghosn, a estimé que les deux constructeurs étaient en bonne voie pour atteindre l'objectif de synergies fixé pour 2018 doit, soit 5,5 MdsE, avant même de prendre en compte la contribution de Mitsubishi, le nouveau partenaire de l'Alliance.

* Axa : l'assureur pourrait céder sa division de gestion de fortune à Hong Kong, Swiss Privilege, a appris Bloomberg. La filiale pourrait rapporter 400 M$.

* Carmila: Carrefour, qui avait deux fers au feu ces dernières semaines, va pouvoir se concentrer sur l'entrée en bourse de sa filiale brésilienne. L'augmentation de capital de sa division foncière cotée réunifiée, Carmila, est en effet réussie. Le prix proposé est situé dans le bas de la fourchette prévisionnelle, à 24 euros. Il aurait pu être fixé entre 23 et 27 euros. La levée de fonds initiale représente 503 millions d'euros, mais pourrait être portée à 578 ME en cas d'exercice de l'option de surallocation de 75 ME maximum.

* Chiffre d'affaires / Résultats : Spineguard,

* Analystes :

- Exane BNP Paribas abaisse de "surperformance" à neutre sa recommandation sur Publicis, dont l'objectif de cours est réduit de 75 à 69 euros

- RBC abaisse SFR de "top pick" à surperformance en visant 35 euros.

- Société Générale abaisse Maisons France Confort d'achat à conserver en visant 65,20 euros contre 60 euros précédemment.

- Société Générale abaisse de 24 à 23 euros son avis sur Carrefour mais reste à conserver.

- HSBC passe de conserver à acheter sur BNP Paribas, pour un objectif porté de 65 à 71 euros.

- HSBC abaisse d'acheter à conserver sa recommandation sur Crédit Agricole, malgré un objectif relevé de 14 à 15,50 euros.

- HSBC reste acheteur de Société Générale, dont l'objectif passe de 53 à 55 euros.

- HSBC maintient "conserver" sur Natixis, dont l'objectif est ajusté de 5,50 à 6,10 euros.

* En Bref :

- EDF lance un nouveau parc éolien de 80 MW dans l'Etat de New York.

- La NewCo d'Areva notée "B+" chez S&P.

- Uriage signe un bail de 2.300 m2 chez Officiis Properties.

- Beau succès pour le dividende en actions de CBo Territoria.

- Retrait obligatoire le 10 juillet pour Ulric de Varens.

- Artprice va saisir l'AMF pour abus de marché.

- Actiplay (Concoursmania) en procédure de sauvegarde.

- Cellnovo boucle une augmentation de capital réservée de 17,5 ME.

- Bastide signe un crédit syndiqué de 155 ME.

- Glen Morrison va remplacer Michel Giannuzzi à la tête de Tarkett.

- Bonduelle refinance l'acquisition d'Easy Pac Foods.

- 76% des droits exercés en faveur du dividende en actions chez Rubis.

- Bpifrance prête 0,91 ME à Miliboo.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 16/01/2018

Il s'agit d'une émission obligataire à taux fixe de 500 ME à 7 ans assortie d'un coupon de 0,75%...

Publié le 16/01/2018

Selon le quotidien 'Les Echos', le groupe de BTP Eiffage a décroché le plus gros contrat du futur réseau de métros automatiques Grand Paris Express.

Publié le 16/01/2018

"Nos résultats semestriels s'inscrivent dans la trajectoire présentée lors de notre introduction en Bourse"...

Publié le 16/01/2018

Le Groupe M6 et le Groupe Canal+ passent un accord de partenariat global pour les contenus du groupe M6 destinés aux offres Canal...

Publié le 16/01/2018

Rendez-vous le 22 février...

CONTENUS SPONSORISÉS