En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 941.82 PTS
+0.34 %
4 923.5
+0.29 %
SBF 120 PTS
3 935.96
+0.31 %
DAX PTS
11 118.39
+0.47 %
Dowjones PTS
24 465.64
-2.21 %
6 526.96
+0.00 %
1.138
+0.11 %

Préouverture Paris : les 5.000 points menacés sur le CAC40 ?

| Boursier | 404 | Aucun vote sur cette news

Il était bien parti, hier, le CAC40...

Préouverture Paris : les 5.000 points menacés sur le CAC40 ?
Credits Reuters

LA TENDANCE

Il était bien parti, hier, le CAC40... Mais la tendance actuelle des marchés a provoqué un retournement de tendance en milieu de séance, occasionnant en clôture une nouvelle séance de baisse pour l'indice parisien, la onzième au cours des treize dernières séances. Le débours du CAC40 depuis le début d'année s'affiche désormais à -4,88%.

Ce matin, le CAC40 est encore annoncé en baisse et le niveau des 5.000 points, si symbolique, pourrait être menacé. Le climat étant ce qu'il est sur les marchés, rien ne semble pouvoir s'opposer à une nouvelle baisse. Les ingrédient sont toujours les mêmes : tensions liées au budget italien et à la dette du pays, interrogations sur les modalités de la sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne et frictions créées par la mort du journaliste et opposant saoudien Jamal Khashoggi, assassiné dans l'enceinte du consulat saoudien à Istanbul.

Ce dernier dossier, au sein duquel les investisseurs guettent avant tout les relations entre l'Arabie saoudite et les Etats-Unis, a connu un nouveau revirement puisque lundi, Donald Trump s'est finalement déclaré insatisfait des explications fournies par Ryad. Les marchés en sont à attendre le discours d'Erdogan, le Président turc devant prononcer dans la journée un discours sur le sujet durant lequel il pourrait porter de nouvelles accusations, ce qui envenimerait les relations, avec des tensions possibles sur le pétrole.

A suivre à l'ouverture à Paris, un certain nombre de grands noms de la cote qui ont publié leurs chiffres trimestriels : Renault, Atos ou EssilorLuxottica. Danone a aussi fait le point hier et Ingenico avertit ce matin...

WALL STREET

Wall Street a terminé sa course en ordre dispersé ce lundi soir, pénalisé par les tensions à l'international, en particulier avec l'Arabie saoudite (en pleine affaire "Khashoggi") et la Russie, alors que Donald Trump a annoncé que les États-Unis prévoyaient de sortir du traité INF sur les armes nucléaires de portée intermédiaire, signé à la fin de la Guerre froide. Les opérateurs ont par ailleurs suivi quelques publications financières mitigées, en attendant une véritable avalanche de résultats dans les prochains jours...

Le DJIA a perdu 0,50% à 25.317 pts, le Nasdaq a gagné 0,26% à 7.469 pts, et le S&P500 cède 0,43% à 2.756 pts. Du côté du pétrole, le baril WTI reste sous les 70$, à 69,2$. Le rendement du "10 ans" américain se maintient pour sa part sur les 3,20%.

ECO ET DEVISES

Etats-Unis :
- Indice manufacturier de la Fed de Richmond. (16h00)

Europe :
- Prix à la production en Allemagne. (08h00)
- Indice de confiance des consommateurs européens. (16h00)

La parité euro / dollar atteint 1,1533$ ce matin. Le baril de Brent se négocie 80,03$. L'once d'or se traite 1.227$.

VALEURS A SUIVRE

Renault a confirmé mardi ses objectifs 2018 malgré un chiffre d'affaires inférieur aux attentes au troisième trimestre, sous l'impact des changes et du ralentissement de plusieurs importants marchés émergents du constructeur. Le groupe au losange a réalisé sur les trois derniers mois un chiffre d'affaires de 11,484 milliards d'euros, en baisse de 6%. A taux de change et périmètre constants, la baisse ressort à 1,4%.

EssilorLuxottica : au 3ème trimestre 2018, le chiffre d'affaires ressort à 1.811 ME, en progression de 4,4%. La croissance en base homogène atteint 5%, reflétant une performance robuste de la division Verres et matériel optique avec l'accélération des pays à forte croissance et des activités e-commerce.

Ingenico lance un nouvel avertissement sur ses résultats. Le groupe n'attend plus qu'un Ebitda annuel de 510 ME au lieu d'au moins 545 ME précédemment. Le nouvel objectif intègre une performance décevante de Banks & Acquirers.

Atos vise désormais une croissance organique du chiffre d'affaires de l'ordre de +1% (contre +2% à +3% précédemment). Une marge opérationnelle dans le bas de la fourchette comprise entre 10,5% et 11% du chiffre d'affaires.

Getlink dévoile un chiffre d'affaires du troisième trimestre 2018 s'élève à 305,9 millions d'euros, en croissance de +7% par rapport à la même période en 2017 et à périmètre comparable.

Danone a confirmé tous ses objectifs fixés pour 2020, hormis celui de 12% de rendement des capitaux investis, reporté à 2022 en raison des évolutions des taux de change et du référentiel comptable. Il a également dit être "en bonne voie" dans la réalisation de son programme d'économies de 1,0 milliard d'euros à cet horizon.

Sartorius Stedim Biotech a augmenté son chiffre d'affaires à taux de change constant de 13,8%, à 896,1 millions d'euros (publié +11,4%). La croissance a été alimentée à la fois par la demande soutenue d'équipements et de produits à usage unique.

Worldline fait état d'un chiffre d'affaires de 410,7 millions d'euros pour le troisième trimestre de 2018, en croissance organique de +6,3% par rapport au troisième trimestre de 2017, parfaitement en ligne avec les ambitions pour l'année. Le groupe confirme d'ailleurs l'ensemble des objectifs 2018, à savoir : une croissance organique de son chiffre d'affaires, à périmètre et taux de change constants, une marge d'Excédent Brut d'Exploitation (EBO) comprise entre 5% et 7% et un flux de trésorerie disponible compris entre 200 et 210 millions d'euros.

Klépierre affiche un chiffre d'affaires total ressort en hausse de 2% sur un an à 1,005 MdE. Les Revenus locatifs nets des centres commerciaux sont de 823,7 ME, en hausse de 3,1% à périmètre constant et de 2,3% à périmètre courant ; Le Chiffre d'affaires des commerçants s'inscrit en hausse de 0,7% par rapport aux neuf premiers mois de 2017.

Bigben revoit néanmoins son objectif de fourchette de chiffre d'affaires annuel à 240-255 ME (entre 265 et 280 ME auparavant) tout en maintenant un objectif de résultat opérationnel courant annuel initialement établi à plus de 21 ME. Autrement dit, la marge serait bien supérieure à 8%.

Publicis a annoncé son entrée en négociations exclusives avec Xebia France, cabinet de conseil IT agile. Fondé en 2005 par Luc Legardeur, Xebia France est un cabinet réputé en conseil IT agile, spécialisé dans les technologies Data, Web, Cloud, les architectures réactives et la Mobilité.

CHIFFRES D'AFFAIRES / RÉSULTATS PUBLIES :

Umanis,Biophytis.

ANALYSTES

Jefferies passe à 'acheter' sur Bureau Veritas en visant un cours ajusté en hausse à 22,50 euros.

Jefferies ajuste à 68,30 euros son objectif de cours sur Danone (conserver).

JP Morgan baisse à 55 euros son objectif de cours sur Valeo, tout en restant à 'surpondérer' sur le dossier.

Crédit Suisse passe à 'surperformance' sur Airbus et cible un cours de 120 euros.

Berenberg remonte son avis à 'conserver' sur Hermès en ajustant son cours cible à 468 euros.

MainFirst passe de 'neutre' à 'surperformance' sur Orpea en visant un cours de 119 euros.

EN BREF :

Innate Pharma conclut un accord avec AstraZeneca.

AB Science a achevé le recrutement de la phase 3 du masitinib dans Alzheimer.

GTT reçoit une commande de Daewoo.

Toupargel va distribuer les produits bio de Naturalia.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Tradez les indices mondiaux au travers des CFD
Mercredi 7 décembre de 12h30 à 13h30

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 21/11/2018

Par courrier reçu le 20 novembre 2018 par l'AMF, la société Morgan Stanley & Co...

Publié le 21/11/2018

Le secteur des télécoms est bien orienté alors que la spéculation sur une éventuelle consolidation du marché français repart de plus belle après les...

Publié le 21/11/2018

Kingfisher, maison-mère des enseignes Brico Depôt et Castorama en France, recule de 2,92% à 239,1 pence à la Bourse de Londres, soit la seconde plus forte baisse du FTSE 100. A l'occasion de la…

Publié le 21/11/2018

Vinci organise aujourd'hui à Marseille une Journée Investisseurs consacrée à Eurovia. L'objectif de cette journée thématique est de présenter ce pôle d'activités à la communauté…

Publié le 21/11/2018

D'un point de vue graphique, le titre est sous pression après avoir enfoncé une oblique haussière en place depuis le début du mois de septembre. Du côté des indicateurs techniques, le RSI…