En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
6 045.99 PTS
-
6 025.50
-
SBF 120 PTS
4 761.21
-
DAX PTS
13 555.87
+0.05 %
Dow Jones PTS
29 196.04
-0.52 %
9 166.63
-0.08 %
1.108
-0.04 %

Préouverture Paris : le pétrole grimpe après le coup de force américain

| Boursier | 854 | 4 par 2 internautes

Cette fois l'affaire se complique au Moyen-Orient ! Les forces américaines ont en effet éliminé le général Qassem Soleimani, commandant...

Préouverture Paris : le pétrole grimpe après le coup de force américain
Credits Reuters

LA TENDANCE

Cette fois l'affaire se complique au Moyen-Orient ! Les forces américaines ont en effet éliminé le général Qassem Soleimani, commandant d'une unité d'élite iranienne et fer de lance de l'influence de Téhéran au Moyen-Orient, par une frappe menée cette nuit à l'aéroport de la capitale irakienne Bagdad. Le commandant Abou Mahdi al Mouhandis, à la tête d'une importante milice irakienne et conseiller du général Soleimani, a aussi été tué dans l'attaque. Une initiative saluée par Donald Trump, qui intervient après l'invasion de l'ambassade des Etats-Unis mardi à Bagdad dans la foulée des frappes américaines contre des sites du Hezbollah irakien de dimanche dernier.
Le pétrole a aussitôt grimpé de 4% pour repasser les 68$ le Brent sur les marchés ce matin et les indices boursiers se sont prudemment repliés en Asie, à l'image de Tokyo en recul de 0,76%, suivi de Singapour (-0,6%) et Hong Kong (-0,2%). Le CAC40 est attendu en repli de 0,7%...

WALL STREET

Jeudi soir, avant l'attaque, le S&P500 a pris 0,84% à 3.258 pts pour battre un nouveau record, alors que le Nasdaq a progressé de 1,33% à 9.092 pts et le Dow Jones de 1,16% à 28.869 pts, aidés par les espoirs de relance économique en Chine et par la signature de l'accord commercial sino-américain partiel prévue le 15 janvier à la Maison Blanche.

Donald Trump a indiqué qu'il allait signer le 15 janvier à la Maison blanche le fameux accord commercial de phase 1 avec la Chine... Le président américain entend se rendre ultérieurement à Pékin pour lancer la phase suivante des pourparlers. De son côté, la Banque de populaire de Chine a dévoilé une nouvelle réduction, la huitième sur deux ans (de 50 points de base) du ratio de réserves obligatoires imposé aux banques. Il s'agit là de soutenir le crédit en dégageant 800 milliards de yuans - plus de 100 milliards d'euros de liquidités.

ECO ET DEVISES

La mort du Général Qassem Soleimani marque une escalade de la guerre que se livrent dans la région l'Iran et les Etats-Unis, soutenus par Israël et l'Arabie saoudite, et annonce de rapides représailles de la part de Téhéran. "Cette frappe est destinée à dissuader l'Iran de tout projet d'attaque ultérieur", a expliqué le Pentagone dans un communiqué. Le guide suprême de la Révolution iranienne, l'ayatollah Ali Khamenei, a prévenu de son côté qu'une "terrible vengeance attendait les criminels ayant assassiné le général Soleimani".
Le général Qassem Soleimani était depuis 1998 à la tête de la force Al Qods, une unité d'élite des Gardiens de la révolution chargée des interventions sur les théâtres extérieurs. Soleimani avait échappé ces 20 dernières années à plusieurs tentatives d'assassinat menées par des services occidentaux, israéliens et arabes. Les Etats-Unis aurait cette fois utilisé un drone pour éliminer leur cible...
L'euro reste discuté à 1,1170/$, tandis que l'or grimpe dans le sillage du pétrole à 1.542$ l'once.
A suivre aujourd'hui à l'agenda aux Etats-Unis :
- Le Rapport gouvernemental mensuel sur la situation de l'emploi (14h30)
- L'Indice ISM manufacturier (16h00)
- Les Dépenses de construction (16h00)
- Le Rapport hebdomadaire du Département à l'énergie sur les stocks pétroliers domestiques (17h00)
- Les Minutes du FOMC (Fed) (20h00).

VALEURS A SUIVRE

Veolia annonce qu'il a signé un accord pour la reprise du site de traitement des déchets dangereux d'Alcoa USA Corporation situé à Gum Springs dans l'Arkansas (États-Unis), à travers sa filiale Veolia North America. Avec cette opération, Veolia poursuit le développement global de son activité de traitement et de recyclage des déchets dangereux, en franchissant un pas supplémentaire en Amérique du Nord, et ajoute un site phare à son portefeuille d'actifs.
L'installation, située sur un site de 5 km(2), emploie actuellement 73 personnes et a historiquement traité, pour l'industrie nord-américaine de la fonderie, les déchets dangereux issus du process d'électrolyse de l'aluminium (connus comme "spent pot lining" ou SPL). Dans le cadre de sa stratégie de croissance mondiale dans le traitement des pollutions les plus difficiles, Veolia va élargir le type et le volume de déchets pris en charge sur le site, déjà autorisé pour le traitement et l'élimination finale de presque toutes les catégories de déchets dangereux liquides et solides. Tout en demeurant un fournisseur de services clé pour Alcoa dans le cadre d'un accord pluriannuel dédié, l'installation étendra également ses services aux clients de Veolia en Amérique du Nord.

Argan : Au 4ème trimestre 2019, Argan, foncière française de développement et location d'entrepôts premium, a affiché des revenus locatifs de 32,2 ME en forte croissance de 55% par rapport à la même période de l'exercice précédent, du fait notamment de l'acquisition du portefeuille 'Cargo' en date du 15 octobre 2019. Sur l'exercice 2019, les revenus locatifs s'établissent ainsi à 100,2 ME, en augmentation de 17% par rapport à l'exercice 2018, dépassant ainsi l'objectif initial de +6% de croissance annuelle. En 2019, Argan a investi 1.045 ME, représentant 1.230.000 m2.
Au 31 décembre 2019, le patrimoine s'établit à 2.860.000 m2 pour une valorisation (y compris réserves foncières de 10 ME) égale à 2,68 MdsE hors droits, soit 2,8 MdsE droits compris. La valorisation du patrimoine hors réserves foncières progresse de 93% hors droits, faisant ressortir un taux de capitalisation de 5,3% hors droits (5,1% droits compris), en nette baisse par rapport aux 6,35% hors droits du 31 décembre 2018. La durée ferme résiduelle moyenne pondérée des baux, décomptée au 1er janvier 2020, est en hausse à 5,8 ans (vs. 5,4 ans au 31 décembre 2018). Le taux d'occupation du patrimoine s'établit à 99% (dans l'attente de la location de l'entrepôt de Wissous) et son âge moyen pondéré est en baisse à 8,4 ans (vs. 9 ans au 31 décembre 2018).

Piscines Desjoyaux a annoncé pour l'exercice 2018-2019 un chiffre d'affaires consolidé en progression de 11,7% à 102,7 millions d'euros, pour un résultat opérationnel quasiment doublé à 14,3 millions d'euros et un résultat net part du groupe de 9,78 millions d'euros, à comparer aux 5 millions dégagés en 2017-2018. Le volume d'activité est en progression tant en France qu'à l'international, se félicite le groupe, dont le résultat opérationnel affiche donc une expansion de 80% avec la maîtrise des achats et des charges. Le résultat opérationnel représente 13,7% de marge sur l'exercice clos contre 8,7% un an plus tôt. L'Ebitda atteint 19,5 millions d'euros et 18,9% du chiffre d'affaires. La marge nette ressort à 9,5% après le quasi-doublement du bénéfice net.
Le groupe n'est "plus endetté", avec 13,84 millions de dettes financières face à 24,44 millions d'équivalent de trésorerie. Les capitaux propres s'élèvent à 66,6 millions d'euros au 31 août 2019, date de clôture de l'exercice. Le flux net de trésorerie généré par l'activité est en forte hausse de 8 ME à 19,5 ME.
Le groupe constate depuis le début de l'exercice entamé une stabilité de l'activité en France et une sensible progression à l'international. Il espère poursuivre sur cette dernière tendance et entend améliorer la rentabilité grâce à sa politique d'investissement. En ce qui concerne la France, les très bonnes conditions climatiques de la dernière période estivale, le leadership et l'attractivité de l'offre du groupe lui permettent "d'être optimiste pour l'exercice en cours". Néanmoins, le groupe se veut prudent et "se satisferait d'une consolidation des derniers acquis". En Europe et à l'international, il poursuit sa stratégie de maillage "en s'implantant dans de nouveaux pays et en appuyant la conquête de marché à fort potentiel".

Vinci : Dans le cadre de la mise en oeuvre de son programme de rachat d'actions, Vinci a signé le 2 janvier 2020 une convention d'achat d'actions avec un prestataire de service d'investissement.
Aux termes de cette convention, le prestataire de service d'investissement vendra à Vinci, au plus tard à l'échéance du 27 mars 2020, une certaine quantité d'actions Vinci, dans la limite de 250 millions d'euros, à un prix moyen par action déterminé sur la base des cours de marché constatés pendant toute la durée de la convention, avec une décote garantie. Ce prix ne pourra pas excéder le prix fixé par l'assemblée générale mixte de Vinci.

DBV Technologies, société biopharmaceutique de stade clinique, annonce aujourd'hui la nomination de Monsieur Ramzi Benamar au poste de Directeur Financier à compter du 6 janvier 2020. Ramzi siègera au Comité Exécutif et rapportera à Monsieur Daniel Tassé, Directeur Général de DBV Technologies.
Daniel Tassé a déclaré : "Je suis ravi que Ramzi rejoigne DBV au poste clé de Directeur Financier, qu'il apporte ses compétences exceptionnelles en leadership financier, son expertise dans les stratégies de déploiement de capitaux et sa riche expérience dans les entreprises de R&D et de biotechnologie au stade commercial. Alors que nous continuons à nous préparer à l'approbation potentielle de Viaskin Peanut, je suis convaincu que l'expérience de Ramzi dans le domaine de la planification financière ainsi que son expertise dans le développement commercial et de portefeuilles aideront DBV à franchir les prochaines étapes de sa croissance".

Biophytis a annoncé la nomination d'Evelyne Nguyen au poste de Directrice Administrative et Financière ainsi qu'une réorganisation interne afin de renforcer son comité exécutif.
Biophytis a ainsi nommé Evelyne Nguyen comme Directrice Administrative et Financière avec effet le 6 janvier. Elle remplace Daniel Schneiderman, qui a quitté Biophytis afin de poursuivre une autre carrière. Mme Nguyen a plus de 25 ans d'expérience en finance et dans le secteur de la santé. Avant de rejoindre Biophytis, Mme Nguyen oeuvrait chez ANM Partners en tant que Conseillère Principale en financement d'entreprises. A ce poste, elle a pu travailler avec un grand nombre d'entreprises dans le domaine de la santé et des sciences de la vie à qui elle apportait conseil en stratégie ainsi qu'en finance et levée de capitaux. Evelyne peut aussi se prévaloir d'une grande expérience en développement commercial en Asie, et notamment en Chine.
Biophytis a aussi nommé Pierre J. Dilda, PhD, comme Directeur Scientifique, remplaçant le Professeur René Lafont, Co-fondateur, qui va devenir Conseiller Scientifique et restera actif dans la stratégie scientifique de la société. En outre, il restera membre du comité scientifique de Biophytis. Dr. Dilda a rejoint Biophytis en décembre 2015 en tant que Directeur de la Recherche avant d'être promu au poste de Directeur Scientifique. Il a plus de 20 ans d'expérience dans l'industrie pharmaceutique (Mayoli Spindler) et la recherche académique.
Waly Dioh, PhD, a par ailleurs été nommé au poste de Directeur des Opérations. Dr. Dioh a rejoint Biophytis dès sa création en 2006 et a piloté les études cliniques de la société en tant que Directeur du développement clinique avant d'être nommé Directeur des Opérations. Il sera en charge du développement des opérations pharmaceutiques et des essais précliniques et cliniques précoces réglementaires.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
2 avis
Note moyenne : 4
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 21/01/2020

La nouvelle station de placement de Versalis Offline a été dotée d'une puissance de calcul exceptionnelle, répondant à un besoin croissant des fabricants en la matière...

Publié le 21/01/2020

Amundi conclut un partenariat stratégique de 10 ans avec Banco Sabadell. En outre, Amundi acquiert l'intégralité du capital de Sabadell Asset Management pour 430 ME...

Publié le 21/01/2020

Le cours de l'action Boeing a été suspendu mardi soir à Wall Street alors que le titre plongeait de 5,5%.

Publié le 21/01/2020

La Banque Française Mutualiste annonce un accord en vue de la cession de sa filiale ITL au groupe Société Générale...

Publié le 21/01/2020

Engie salue "l'accent mis sur le développement d'une filière de production d'hydrogène vert dans le cadre du futur pacte productif", mais...