Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
6 264.27 PTS
-1.49 %
6 240.5
-1.37 %
SBF 120 PTS
4 884.02
-1.3 %
DAX PTS
14 032.52
-1.01 %
Dow Jones PTS
31 880.24
+1.98 %
12 034.28
+1.68 %
1.070
+0.12 %

Préouverture Paris : le CAC40 attendu nettement dans le rouge

| Boursier | 2923 | 3.67 par 3 internautes

Le CAC40 pourrait bien perdre le gain cumulé lors des deux dernières séances dès l'ouverture ce matin...

Préouverture Paris : le CAC40 attendu nettement dans le rouge
Credits Reuters

LA TENDANCE

Le CAC40 pourrait bien perdre le gain cumulé lors des deux dernières séances dès l'ouverture ce matin... L'environnement baissier dans lequel les marchés se sont inscrits depuis plusieurs séances, outre la parenthèse des deux dernières, semble reprendre le dessus.

Les investisseurs commencent à toucher du doigt les contours de la nouvelle politique monétaire de la BCE : après les déclarations de plusieurs membres en faveur d'un premier relèvement des taux directeurs en juillet pour lutter contre l'inflation, la présidente de l'institution, Christine Lagarde, a pour la première fois jugé plausible cette hypothèse, qu'elle a longtemps exclue. La Banque centrale européenne pourrait ainsi commencer à relever ses taux d'intérêt dès le mois de juillet, a déclaré mercredi Mme Lagarde, dans un discours prononcé à Ljubljana, pour les trente ans de la banque centrale slovène. La BCE "va mettre fin" dans un premier temps à ses achats nets d'actifs "au début du troisième trimestre", soit juillet, puis "quelque temps après" une première hausse de taux interviendra".

Du côté américain, alors de la Réserve fédérale a entamé un cycle de resserrement monétaire pour juguler la flambée d'inflation, plusieurs anciens responsables de la banque centrale américaine sont montés au créneau ces derniers jours pour appeler leurs ex-collègues à se montrer bien plus offensifs en matière de hausse des taux directeurs pour freiner l'envolée des prix.

WALL STREET

Après une première réaction positive aux chiffres de l'inflation en avril aux Etats-Unis, les indices boursiers américains ont flanché et ont terminé dans le rouge vif. La hausse des prix n'a que très légèrement ralenti en avril outre-Atlantique, à 8,3% sur un an, ce qui devrait inciter la Fed à continuer à relever rapidement ses taux directeurs pour freiner cette flambée des prix. Les cours du pétrole WTI ont rebondi de 6% pour repasser au dessus des 100$.

A la clôture, le Dow Jones a perdu 1,02% à 31.834 points, tandis que l'indice large S&P 500 a cédé 1,65% à 3.935 pts, retombant sous le seuil psychologique des 4.000 pts, au plus bas depuis fin mars 2021. Le Nasdaq Composite, riche en valeurs technologiques et biotechs, a rechuté de 3,18% à 11.364 pts après son plongeon de 4,3% lundi et un rebond de 1% mardi. Le Nasdaq a désormais abandonné 29% par rapport à son record de novembre 2021, à 16.057 pts...

ECO ET DEVISES

Etats-Unis :
- Inscriptions hebdomadaires au chômage. (14h30)
- Indice américain des prix à la production. (14h30)

Europe :
- PIB britannique. (08h00)
- Production industrielle britannique. (08h00)
- Balance commerciale britannique. (08h00)

La parité euro / dollar atteint 1,0507$ ce matin. Le baril de Brent se négocie 105,53$. L'once d'or se traite 1.849$.

VALEURS A SUIVRE

Veolia : dévoile un chiffre d'affaires trimestriel de 9,94 MdsE, en croissance de 44,3% à change constant par rapport au T1 2021, en raison d'un effet périmètre à hauteur de 1,88 MdE principalement lié à l'intégration des activités de Suez et d'une croissance organique de 1,14 MdE (+16,7 %). L'EBITDA est en croissance de +33,4 % par rapport au 31 mars 2021 publié à change constant en raison d'un effet périmètre de +276 millions d'euros principalement lié à l'intégration des activités de Suez et d'une croissance organique de +7,8 %. L'EBIT Courant consolidé du Groupe au 31 mars 2022 s'établit à 692 millions d'euros, en progression de +18% à périmètre et change constants par rapport au 31 mars 2021 combiné.

Chargeurs publie ce jeudi un chiffre d'affaires en hausse de 12,6% à 203,5 ME au premier trimestre. "Le 'leadership' et le 'pricing power' du groupe font la différence, alors que les métiers traditionnels amplifient leur rebond" commente le management. La croissance organique s'établit ainsi à 36,2% hors CHS.

Bone Therapeutics, société de biotechnologie spécialisée dans le développement de thérapies cellulaires répondant à des besoins médicaux non satisfaits en orthopédie et dans d'autres pathologies, annonce aujourd'hui avoir convenu un accord sur une liste de conditions non engageantes ainsi que l'entrée en discussions exclusives pour une période de trois mois avec les actionnaires de Medsenic, une société biopharmaceutique privée de stade clinique, créée en France et spécialisée dans le développement de formulations optimisées de sels d'arsenic et leur application dans des maladies inflammatoires et d'autres nouvelles indications potentielles. L'objectif des discussions est d'étudier les avantages d'une potentielle fusion inversée ou d'une opération similaire par laquelle tous les actionnaires de Medsenic apporteraient individuellement cinquante et un pour cent (51%) du total des actions en circulation de Medsenic au capital de Bone Therapeutics, en échange d'un certain nombre d'actions émises par Bone Therapeutics (le "regroupement d'entreprises"). À la suite du regroupement d'entreprises, Bone Therapeutics resterait une société belge cotée en bourse et détiendrait cinquante et un pour cent (51%) du capital social de Medsenic.

Jacquet Metals a bénéficié d'un environnement caractérisé par une demande bien orientée et par la hausse des prix des matières premières. Par rapport au 1er trimestre 2021, les volumes distribués sont supérieurs de +8,9% et les prix moyens de vente de +53,7% (+14,5% par rapport au 4e trimestre 2021). Le chiffre d'affaires progresse ainsi de +62,6% à 724 millions d'euros. La marge brute croît de +71% à 200 ME, représentant 28% du chiffre d'affaires (116 ME au 31 mars 2021 et 26,1% du chiffre d'affaires). L'EBITDA courant au 31 mars s'établit à 102 ME représentant 14% du chiffre d'affaires (7,8% au 31 mars 2021). Le Résultat Opérationnel Courant est de 90 ME pour 12,4% du chiffre d'affaires (28 ME au 31 mars 2021 et 6,2% du chiffre d'affaires). Le Résultat Net Part du Groupe s'établit à 63 ME (16 ME un an auparavant).

STMicroelectronics dévoile, en amont de son 'Capital Markets Day' organisé ce jeudi, ses ambitions pour la période 2025-2027. A cet horizon, le fabricant de semi-conducteurs vise un chiffre d'affaires d'au moins 20 milliards de dollars contre 14,8 à 15,3 Mds$ prévus pour cette année. Cette ambition de chiffre d'affaires prévoit de reposer sur le coeur de métier de la Société, s'appuyant sur les positions de leadership de STM en matière de technologie et sur ses marchés, qui devrait progresser en ligne avec son marché établi; et les domaines à forte croissance, appartenant ou adjacents au coeur de métier de STM, où la Société détient ou vise une position de leader de marché et investit dans la technologie, les talents, le développement produit et la fabrication.

Ubisoft : Le chiffre d'affaires du 4e trimestre 2021-2022 s'élève à 708 millions d'euros, en hausse de +41,1% (38% à taux de change constants), par rapport aux 501,8 ME réalisés au 4e trimestre 2020-2021. Le chiffre d'affaires IFRS15 de l'exercice 2021-2022 s'élève à 2.125,2 ME, en baisse de -4,4% (-4,8% à taux de change constants) par rapport aux 2.223,8 ME réalisés en 2020-2021. Le résultat opérationnel non-IFRS s'élève à 407,6 ME (473,3 ME en 2020-2021). Le résultat net non-IFRS part du Groupe s'élève à 269 ME, soit un résultat par action (dilué) non-IFRS de 2,11 euros. Ils s'étaient élevés à 313,5 ME et 2,48 euros sur l'exercice 2020-2021. Le résultat net IFRS part du Groupe ressort à 79,1 ME, soit un résultat par action (dilué) IFRS de 0,65 euro. Ils s'élevaient respectivement à 103,1 ME et 0,85 euro sur l'exercice 2020-2021.

Beneteau a réalisé un chiffre d'affaires de 317 millions d'euros au 1er trimestre 2022, en croissance de 10,6% en données publiées (+8,9% à taux de change constant). Beneteau souligne que l'année 2022 est marquée par la qualité des commandes et la réussite commerciale de ses produits mais avec des tensions sur les approvisionnements qui brident la croissance.. Le groupe maintient ses perspectives de chiffres d'affaires et de résultat opérationnel courant communiquées le 17 mars dernier (chiffre d'affaires 2022 attendu en croissance de 11 à 14% en données publiées avec un résultat opérationnel courant entre 110 et 120 ME).

Bouygues : le chiffre d'affaires atteint 8,2 Milliards d'euros, en hausse de 6%. À périmètre et change constants, il progresse de 3%. Le résultat opérationnel courant est stable par rapport au premier trimestre 2021 à - 77 millions d'euros. La marge opérationnelle courante s'élève ainsi à -0,9% au premier trimestre 2022 (- 1% au premier trimestre 2021). Le résultat opérationnel est de -93 millions d'euros. Il intègre un résultat non courant de -16 millions d'euros, non représentatif de l'activité. Ce résultat non courant comprend essentiellement des plus-values de cession de data centers chez Bouygues Telecom (+5 millions d'euros) ainsi que des coûts relatifs aux projets en cours (acquisition d'Equans et rapprochement entre TF1 et M6) chez Bouygues Construction (-5 millions d'euros), chez TF1 (-3 millions d'euros) et chez Bouygues SA (-13 millions d'euros). Pour rappel, le résultat non courant s'élevait à +56 millions d'euros au premier trimestre 2021 en raison principalement de plus-values de cessions de data centers chez Bouygues Telecom. Le résultat net part du Groupe s'établit à -131 millions d'euros. Il n'inclut aucune contribution d'Alstom. À noter qu'au premier trimestre 2021, le résultat net part du Groupe avait bénéficié de la contribution d'Alstom pour 120 millions d'euros.

ILS ONT PUBLIÉ LEUR CHIFFRE D'AFFAIRES/RÉSULTATS...

CNP Assurances, Genfit, Colas, Altamir, Tivoly, Airwell, Neurones

LES DERNIÈRES "RECOS" D'ANALYSTES...

JP Morgan reste 'neutre' sur SAP.

INFOS MARCHÉS

Visiomed confirme la fin des conversions des obligations.

EN BREF

HDF et Captrain France vont développer des locomotives à hydrogène.

Theraclion : premiers traitements avec Sonovein aux Etats-Unis.

Balyo va poursuivre son partenariat avec le groupe KION.

GeNeuro : temelimab va être évalué pour les syndromes neuropsychiatriques sévères post-COVID.

Saint-Gobain : acte la sortie de la distribution spécialisée au Royaume-Uni.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
3 avis
Note moyenne : 3.67
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Pour toute 1ère ouverture de compte avant le 31 mai 2022

CODE OFFRE : INVESTIR22

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : INVESTIR22 lors de votre ouverture de compte.

UNE OFFRE EXCLUSIVE EN FRANCE AVEC

Grâce à un partenariat exclusif en France avec Morgan Stanley, Bourse Direct propose, à ses clients et en exclusivité, la plus large gamme de produits de bourse jamais présentée jusqu'ici sur le marché français.

» Découvrir

PRODUITS A EFFET DE LEVIER PRESENTANT UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL EN COURS DE VIE ET A L'ECHEANCE.
Produits à destination d'investisseurs avertis disposant des connaissances et de l'expérience nécessaires pour évaluer les avantages et les risques. Consultez la rubrique “facteurs de risques”.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 24/05/2022

Cette approbation du médicament de Sanofi vaut aux Etats-Unis, alors que l'Europe examine le médicament...

Publié le 24/05/2022

Lancement de l'augmentation de capital...

Publié le 24/05/2022

Le titre de Snap, la maison mère du service de messagerie Snapchat, devrait dévisser à Wall Street après avoir lancé un avertissement. « Depuis que nous avons publié nos objectifs le 21 avril…

Publié le 24/05/2022

Le nom du remplaçant de Frédéric Oudéa, Directeur général de Société Générale, sera connu à l'automne, a déclaré le président de la banque, Lorenzo Bini Smaghi au quotidien italien…

Publié le 24/05/2022

Le motoriste CFM International, coentreprise de Safran et General Electric, serait confronté à des retards de production de six à huit semaines en raison de problèmes dans sa chaîne…

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne