Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 477.09 PTS
-0.84 %
5 480.50
-0.72 %
SBF 120 PTS
4 350.61
-0.68 %
DAX PTS
13 746.81
-0.9 %
Dow Jones PTS
30 937.04
-0.07 %
13 490.19
+0. %
1.212
-0.35 %

Préouverture Paris : le CAC40 attendu en légère baisse après la déception Pfizer

| Boursier | 1463 | 5 par 1 internautes

Le Marché redoutait ce genre d'annonce et il doit finalement y faire face...

Préouverture Paris : le CAC40 attendu en légère baisse après la déception Pfizer
Credits Reuters

LA TENDANCE

Le Marché redoutait ce genre d'annonce et il doit finalement y faire face. Pfizer a annoncé hier soir avoir revu à la baisse le nombre de doses du vaccin contre le COVID-19 qu'il pourra produire d'ici la fin de l'année 2020. Wall Street en a souffert en toute fin de séance lorsque l'information a été dévoilée par le Wall Street Journal. Par exemple, le S&P-500 a terminé dans le rouge après avoir touché un record en séance.

Pfizer a cité des difficultés dans la chaîne d'approvisionnement de matières premières utilisées. Il s'attend désormais à produire 50 millions de doses, soit à peine moitié moins que son objectif initial! Même si Moderna et peut-être d'autres acteurs sont aussi en piste, l'annonce de Pfizer tempère les espoirs sur une sortie prochaine de la crise sanitaire qui a mis à mal l'économie mondiale.

La prudence sera donc de mise ce matin sur le Marché parisien avec un CAC40 attendu sur un léger biais baissier à l'ouverture.

WALL STREET

Après un début de séance hésitant, la Bourse de New York a repris son ascension, jeudi, dans l'espoir d'un accord politique sur un nouveau plan de soutien à l'économie américaine pour faire face à la crise du coronavirus. Le pétrole a progressé après un accord de l'Opep+ en vue d'une hausse progressive de sa production à partir de janvier. Le dollar a fléchi face à la perspective d'un plan de relance qui accroîtra les déficits publics des Etats-Unis.

Les trois principaux indices ont évolué en séance à des records historiques, mais seul le Nasdaq est parvenu à s'y maintenir en clôture. Le Dow Jones a ainsi gagné 0,29% à 29.969 points, après avoir franchi en séance son record du 24 novembre (30.046 pts), tandis que l'indice large S&P 500 a fini quasi-stable (-0,06%) à 3.666 pts. Enfin, l'indice Nasdaq Composite, riche en valeurs technologiques et biotechs, a progressé de 0,23% à 12.377 pts, un nouveau sommet après celui de lundi.

ECO ET DEVISES

France :
- Balance budgétaire en France. (08h45)

Etats-Unis :
- Rapport gouvernemental mensuel sur la situation de l'emploi. (14h30)
- Balance commerciale américaine. (14h30)
- Commandes industrielles. (16h00)

Europe :
- Commandes industrielles allemandes. (08h00)
- Ventes de détail en Italie. (10h00)

L'once de métal jaune s'échange à 1.837$. De son côté, la parité euro / dollar atteint 1,2148$ ce matin. Le baril de Brent se négocie 48,77$.

VALEURS A SUIVRE

Groupe Pizzorno : le chiffre d'affaires est attendu à un niveau qui devrait demeurer légèrement supérieur à 200 ME, principalement impacté au premier semestre par un arrêt volontaire de certains contrats non rentables et la crise sanitaire. Cet effet sera compensé par une bonne tenue des volumes de collecte urbaine sur le second semestre, l'ouverture du centre de stockage de Pierrefeu-du-Var ainsi que la reprise partielle du centre de stockage d'Aboncourt - tous deux à partir d'octobre 2020. L'EBE devrait atteindre environ 22 ME pour l'année 2020. Par ailleurs, les investissements 2020 du Groupe devraient s'élever à environ 35 ME, intégrant ceux engagés pour la création d'un nouveau casier de stockage afin d'augmenter le potentiel de traitement du site d'enfouissement de Pierrefeu-du Var. Fort de ses bases solides, et malgré un contexte économique général qui reste complexe et fluctuant, le Groupe est confiant dans les objectifs qu'il s'est fixé pour 2021, à savoir un chiffre d'affaires compris entre 200 ME et 205 ME associé à une amélioration de la performance opérationnelle permettant de dégager un EBE entre 30 ME et 35 ME. Le montant des investissements devrait atteindre environ 28-30 ME.

Dassault Aviation : La ministre des Armées, Florence Parly a déclaré que la négociation avec l'Indonésie sur une commande de 36 Rafale était "très bien avancée". Cette commande d'avions de chasse "n'est pas encore tout à fait signée, nous y avons beaucoup travaillé", a précisé Florence Parly, interrogée sur BFM Business. "C'est très bien avancé", a-t-elle ajouté.

Alstom franchit une étape décisive dans l'acquisition de Bombardier Transport avec la réalisation de son augmentation de capital. Suite à l'obtention de toutes les autorisations réglementaires nécessaires, la réalisation de l'acquisition est désormais prévue le 29 janvier 2021. Le montant brut de l'augmentation de capital avec maintien du droit préférentiel de souscription (DPS) s'élève à 2 milliards d'euros, correspondant à l'émission de 68.078.055 actions nouvelles à un prix de souscription unitaire de 29,50 euros. A l'issue de la période de souscription achevée le 30 novembre, la demande totale s'est élevée à plus de 3,4 milliards d'euros. L'opération a été sursouscrite avec un taux de souscription d'environ 171,4%.

Derichebourg : Le chiffre d'affaires de l'exercice 2019/2020 de s'élève à 2,5 MdsE, en diminution de 8,9% par rapport à l'exercice précédent. L'activité Services à l'Environnement recule de 11,9%, et l'activité Multiservices de 2,5%. Dans l'activité Services à l'Environnement, la contribution de Derichebourg España (ex-Lyrsa) sur 9 mois ne compense pas les effets d'un confinement de près de 2 mois et un premier trimestre de l'exercice en fort recul, même si l'exercice s'est terminé sur des bases de volumes comparables à l'an passé. Dans l'activité Multiservices, la progression des Métiers Propreté ne compense pas le recul des activités liées à l'aéronautique. L'EBITDA courant s'élève à 180,9 ME, en diminution de 5,4% par rapport à l'an passé. Le résultat net revenant aux actionnaires s'établit à 21,3 ME, en baisse de 61,6% par rapport à l'an dernier.

ILS ONT PUBLIÉ LEUR CHIFFRE D'AFFAIRES/RÉSULTATS...

Kumulus Vape, Oeneo, LDLC

LES DERNIÈRES "RECOS" D'ANALYSTES...

Jefferies est acheteur sur le dossier Axa avec un cours cible ajusté à la marge de 27 à 27,50 euros.

GreenSome Finance est à l'achat sur Sogeclair avec un objectif ajusté de 19 à 25 euros.

Genesta est à l'achat sur Solutions 30 avec un objectif ajusté en hausse à 20,50 euros et Berenberg est aussi à l'achat avec un objectif qui passe à 21,50 euros.

INFOS MARCHES

Artefact annonce un emprunt de 21 ME auprès de Tikehau Capital et Bpifrance.

Deinove : émission d'une 4e tranche d'OCA de 1,5 ME.

EN BREF

Transgène : résultats de la Phase 1b/2 de la combinaison de TG4001 et avelumab.

Reworld Media entre au capital de Hopscotch Groupe.

OSE Immunotherapeutics : démarrage d'une étude clinique de Phase 1/2 avec FR104.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 5
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

UNE OFFRE EXCLUSIVE EN FRANCE AVEC

Grâce à un partenariat exclusif en France avec Morgan Stanley, Bourse Direct propose, à ses clients et en exclusivité, la plus large gamme de produits de bourse jamais présentée jusqu'ici sur le marché français.

» Découvrir

PRODUITS A EFFET DE LEVIER PRESENTANT UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL EN COURS DE VIE ET A L'ECHEANCE.
Produits à destination d'investisseurs avertis disposant des connaissances et de l'expérience nécessaires pour évaluer les avantages et les risques. Consultez la rubrique “facteurs de risques”.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 27/01/2021

Les foncières Unibail-Rodamco-Westfield et Klépierre prolongent leur rebond de la veille

Publié le 27/01/2021

Le titre du premier distributeur mondial de jeux vidéo, GameStop, pourtant en difficulté, continue de défrayer la chronique boursière. Après avoir pratiquement doublé hier, son action est…

Publié le 27/01/2021

Victime de prises de profits, McPhy trébuche de 8,8% à 32,5 euros au lendemain de l'annonce d'un chiffre d'affaires annuel de 13,7 ME, en hausse de...

Publié le 27/01/2021

Dans des volumes certes toujours limités, Exel Industries bondit de 7,5% à 68,8 euros après avoir dévoilé un chiffre d'affaires trimestriel de 142,6...

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne