Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
6 600.66 PTS
+0.83 %
6 621.0
+1.22 %
SBF 120 PTS
5 172.64
+0.87 %
DAX PTS
15 693.27
+0.78 %
Dow Jones PTS
34 479.60
+0.04 %
13 998.30
+0.27 %
1.211
+0. %

Préouverture Paris : le CAC40 attendu en baisse!

| Boursier | 950 | Aucun vote sur cette news

Le CAC40 n'ira pas chercher un nouveau plus haut de novembre 2000 ce matin dans les premières minutes d'échanges! C'est ce qu'il a fait...

Préouverture Paris : le CAC40 attendu en baisse!
Credits Reuters

LA TENDANCE

Le CAC40 n'ira pas chercher un nouveau plus haut de novembre 2000 ce matin dans les premières minutes d'échanges! C'est ce qu'il a fait lundi et mardi touchant 6.412,91 points dans les tous premiers instants. Ce matin c'est la baisse qui va l'emporter.

Les responsables de la Fed sont nombreux à s'exprimer ces temps-ci, et leurs commentaires sont très suivis dans le contexte actuel de craintes inflationnistes. Ils considèrent la hausse des prix comme un phénomène temporaire, lié en grande partie aux goulets d'étranglement qui surviennent dans les chaînes d'approvisionnement à la sortie de la crise sanitaire.

Lundi, Richard Clarida, le vice-président de la Fed, a indiqué que la Fed surveillait l'inflation de près et a ajouté qu'elle était prête à utiliser ses "outils" si nécessaire, en cas de signes de dérapage sur les anticipations d'inflation. Raphael Bostic, le patron de la Fed d'Atlanta, a lui aussi insisté sur la surveillance des prix par les enquêteurs de la banque centrale. Enfin, Robert Kaplan, le président de la Réserve fédérale de Dallas a indiqué ne pas s'attendre à voir les taux d'intérêt directeurs remonter avant l'an prochain. Il a cependant répété qu'il souhaiterait que la Fed parle dès à présent de la réduction de son soutien monétaire à l'économie.

Côté européen, Christine Lagarde, la présidente de la BCE, a mis en garde mardi contre un retrait prématuré des soutiens monétaires et budgétaires, tandis que François Villeroy de Galhau, gouverneur de la Banque de France et membre du Conseil des gouverneurs de la BCE, a écarté tout risque de retour durable de l'inflation en assurant que la politique de la BCE resterait "très accommodante pour longtemps".

Ce mercredi, la publication des Minutes de la dernière réunion de la Fed, les 27 et 28 avril dernier, pourrait éclairer un peu mieux les marchés sur le sentiment des banquiers centraux concernant l'évolution des prix.

WALL STREET

A l'issue d'une séance hésitante, la Bourse de New York a signé mardi sa 2e séance de baisse consécutive, les craintes liées à l'inflation l'emportant sur la reprise économique et les bons résultats d'entreprises. Le rebond des valeurs technologiques n'a pas tenu, à l'image d'Apple (-1,1%) ou d'AMD (-0,3%). Le distributeur Walmart a gagné 2,1% après des résultats et prévisions supérieurs aux attentes, à la faveur de la reprise économique. Home Depot en revanche a perdu 1% malgré des comptes supérieurs au consensus. Le pétrole Brent a dépassé 70$ le baril en matinée avant de subir de prises de bénéfices, tandis que le dollar a poursuivi sa décrue et que les taux sont restés quasi-stables.

A la clôture, l'indice Dow Jones a cédé 0,78% à 34.060 points, tandis que l'indice large S&P 500 a fléchi de 0,85% à 4.127 pts, et que le Nasdaq Composite, riche en valeurs technologiques et biotechs, a reculé de 0,56% à 13.303 points.

ECO ET DEVISES

Etats-Unis :
- Rapport hebdomadaire du Département à l'énergie sur les stocks pétroliers domestiques. (16h30)
- Minutes du FOMC (Fed). (20h00)

Europe :
- Indice britannique des prix à la consommation. (08h00)
- Indice britannique des prix à la production. (08h00)
- Indice britannique des prix des maisons. (10h30)
- Indice final européen des prix à la consommation. (11h00)

La parité euro / dollar atteint 1,2243 ce matin. Le baril de Brent se négocie 68,01$. L'once d'or se traite 1.872$.

VALEURS A SUIVRE

JCDecaux : Le chiffre d'affaires ajusté pour le premier trimestre 2021 est en baisse de -37,2% à 454,3 ME, comparé à 723,6 ME au premier trimestre 2020. En excluant l'impact négatif lié à la variation des taux de change et l'effet négatif des variations de périmètre, le chiffre d'affaires ajusté est en baisse de -34,6%. Le chiffre d'affaires publicitaire ajusté, hors ventes, locations et contrats d'entretien de mobilier urbain et de supports publicitaires, est en baisse de -37,2% en organique au premier trimestre 2021. En ce qui concerne le deuxième trimestre 2021, et compte tenu du recul historique de -63,4 % du chiffre d'affaires organique l'an dernier, la société prévoit désormais une croissance du chiffre d'affaires organique ajusté supérieure à +60 % sous l'effet d'un fort rebond publicitaire en Mobilier Urbain et en Affichage.

Focus Home Interactive a finalement levé 70,35 ME dans le cadre de l'augmentation de capital annoncé hier pour laquelle un montant minimum de 60 ME était visé. Cette augmentation de capital avec suppression du droit préférentiel de souscription a été réalisée sous la forme d'une offre réservée à catégories de bénéficiaires. Les fonds levés permettront notamment à Focus Home Interactive d'accélérer son développement en France et à l'étranger. Dans cette perspective, le produit net de l'Offre est destiné à fournir à la société et ses filiales des moyens supplémentaires pour financer ses opérations de croissance externe à moyen et long-terme, notamment via l'acquisition de studios qui viendront enrichir la fédération de talents du Groupe, et poursuivre la montée en gamme des jeux produits par le Groupe et ainsi investir davantage dans les budgets de développement.

ILS ONT PUBLIÉ LEUR CHIFFRE D'AFFAIRES/RÉSULTATS...

-

LES DERNIÈRES "RECOS" D'ANALYSTES...

Morgan Stanley repasse de 'sous-pondérer' à 'pondération en ligne' sur Adidas en visant un cours de 295 euros et à 'surpondérer' sur Legrand en ciblant 92 euros.

Morgan Stanley repasse de 'surpondérer' à 'pondération en ligne' sur Crédit Agricole en ciblant 15 euros et 'surpondère' désormais la SG avec un cours de 32 euros dans le viseur.

Goldman Sachs reste à l'achat sur Engie avec une cible ajustée à 16 euros et reste aussi à l'achat sur Kering, mais avec un objectif qui remonte de 750 à 800 euros.

Berenberg repasse de 'vendre' à 'conserver' sur Saint-Gobain avec un objectif ajusté en hausse à 49 euros sur le dossier.

HSBC abaisse son avis d'acheter à 'conserver' sur Iliad en ciblant un cours de 150 euros.

INFOS MARCHES

Focus Home : lève 70 ME.

Bonduelle : prolongation de la période de souscription à l'augmentation de capital réservée aux partenaires agricoles.

EN BREF

Solutions 30 : l'AMF presse le groupe ! Lequel communiquera finalement vendredi...

Veolia : SARP finalise le rachat d'OSIS.

Cegedim Santé annonce l'acquisition de Kobus Tech.

Vinci remporte le contrat de rénovation d'un axe routier majeur en Australie.

STM se renforce dans l'IA avec une petite acquisition.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE DE BOURSE

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 15 juin 2021

CODE OFFRE : FLASH21

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : FLASH21 lors de votre ouverture de compte.

UNE OFFRE EXCLUSIVE EN FRANCE AVEC

Grâce à un partenariat exclusif en France avec Morgan Stanley, Bourse Direct propose, à ses clients et en exclusivité, la plus large gamme de produits de bourse jamais présentée jusqu'ici sur le marché français.

» Découvrir

PRODUITS A EFFET DE LEVIER PRESENTANT UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL EN COURS DE VIE ET A L'ECHEANCE.
Produits à destination d'investisseurs avertis disposant des connaissances et de l'expérience nécessaires pour évaluer les avantages et les risques. Consultez la rubrique “facteurs de risques”.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 11/06/2021

Selon un rapport de l’Inspection générale d'Orange, mandatée par le PDG Stéphane Richard, le dysfonctionnement des numéros d'urgence qui a eu lieu au soir du 2 juin 2021 serait bel et bien dû…

Publié le 11/06/2021

Canal+, la filiale de Vivendi, a annoncé dans un communiqué se retirer de la Ligue 1. Cette décision fait suite à l'attribution par la LFP des droits des lots des deux consultations Ligue 1 Uber…

Publié le 11/06/2021

5,7 millions d'actions auto détenues

Publié le 11/06/2021

Après la conversion des régimes de retraite de KLM en régimes collectifs à cotisations définies pour les pilotes et les personnels de cabine en 2017, un accord a également été conclu pour le…

Publié le 11/06/2021

Saint-Gobain a procédé en date du 11 juin 2021 à l’annulation de 5 700 000 d’actions auto- détenues achetées sur le marché. A l’issue de cette opération, le nombre total d'actions…

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne