Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 762.34 PTS
+1.51 %
5 690.5
+0.22 %
SBF 120 PTS
4 435.09
+1.55 %
DAX PTS
12 114.36
+1.16 %
Dow Jones PTS
28 725.51
-1.71 %
10 971.22
-1.73 %
0.980
+0. %

Préouverture Paris : le CAC 40 attendu en hausse

| Boursier | 668 | Aucun vote sur cette news

Le CAC 40 devrait poursuivre sur la lancée de la fin de semaine dernière avec une tendance encore favorable (+0,5%) dans la foulée de la...

Préouverture Paris : le CAC 40 attendu en hausse
Credits Reuters

LA TENDANCE

Le CAC 40 devrait poursuivre sur la lancée de la fin de semaine dernière avec une tendance encore favorable (+0,5%) dans la foulée de la clôture de Wall Street vendredi. Les marchés ont en effet rapidement absorbé le relèvement de 75 points de base annoncé par la BCE jeudi...
La banque centrale a confirmé sa priorité à la lutte contre l'inflation malgré la perspective d'une récession dans la zone euro cet hiver. L'Euro évolue de nouveau au-dessus de la parité face au Dollar... Aux Etats-Unis, une hausse des taux de même ampleur est attendue le 21 septembre prochain...

WALL STREET

Wall Street est donc remonté vendredi en clôture, poursuivant sur sa tendance de la veille. Le S&P 500 a gagné 1,53% à 4.067 pts, le Nasdaq +2,11% à 12.112 pts et le Dow Jones +1,19% à 32.151 pts. Le baril de brut WTI a repris 3% à 86$. L'indice dollar a abandonné 0,7% face à un panier de devises de référence, tandis que les opérateurs semblent donc bien se faire à l'idée d'une politique austère durable de la Fed, après avoir un peu vite spéculé sur un "pivot accommodant"...
Jerome Powell, patron de la Fed, est encore intervenu jeudi à l'occasion de la 40e conférence de politique monétaire du Cato Institute. Il a profité de l'occasion pour réaffirmer l'engagement de la banque centrale américaine à faire le nécessaire pour ramener l'inflation "vers son objectif". Il a indiqué également que "nous n'aurions pas vu une telle inflation sans le Covid". La pandémie aurait provoqué selon lui un détournement des services vers les biens. L'épidémie a aussi contribué à une offre restreinte et à une réduction de taille de la force de travail.

ECO ET DEVISES

J. Powell a confirmé que la Fed allait poursuivre son action "jusqu'à ce que le travail soit fait"... Il avait déjà prévenu, lors du symposium de Jackson Hole, que la Fed allait maintenir le cap, au risque d'une "certaine souffrance économique".
Ainsi, la Fed demeure "fortement déterminée" à maîtriser l'inflation. Elle espère y parvenir sans "coût social très élevé", a encore déclaré Powell, faisant référence à la lutte contre l'inflation menée sous son prédécesseur Paul Volcker au début des années 1980, pendant lesquelles la Fed avait déclenché une récession et le taux de chômage avait dépassé 10%. "Mes collègues et moi sommes fortement déterminés à faire baisser l'inflation", a ajouté Powell, qui pense "pouvoir éviter le type de coût social très élevé auquel Paul Volcker et la Fed ont dû recourir".
L'euro remonte ce lundi à 1,01/$. Le brent aussi se redresse un peu à 92,80$.

INDICATEURS ECONOMIQUES A SUIVRE

Europe :
- PIB britannique. (08h00)
- Production industrielle britannique. (08h00)
- Balance commerciale britannique. (08h00)
- Production industrielle italienne. (10h00)

Etats-Unis :
- Chevron : Paiement acompte dividendes
- ORACLE CORP : Résultats du 1er trimestre
- ORACLE CORP : Réunion d'analystes trimestrielle
- UnitedHealth Group : Détachement acompte dividendes

VALEURS A SUIVRE

Conformément aux objectifs du Plan Vision 2024, CS GROUP poursuit sa croissance et l'amélioration de sa rentabilité. Ainsi, le groupe a enregistré une progression de 29,2% de ses prises de commandes, à 158 ME, et de 14% de son chiffre d'affaires, à 131,1 ME, par rapport au 1er semestre 2021.
La rentabilité opérationnelle progresse de 2,4 points au cours du premier semestre 2022, à 3,8% du chiffre d'affaires (1,4% du CA en S1 2021), soutenue par la progression des performances des activités Défense, Espace & Sécurité et Aéronautique, Energie & Industrie. Le niveau de rentabilité de l'activité cybersécurité pèse encore sur la performance de ce semestre mais le plan de transformation s'est accéléré et devrait porter ses fruits dès S2 2022.
Le résultat opérationnel est positif à 0,8 ME sur le semestre (-1 ME en S1 2021), intégrant des coûts exceptionnels liés au plan d'amélioration (-1,9 ME, dont -0,6 ME au titre de la conduite du plan de transformation des activités cybersécurité) et -1,7 ME au titre de la clôture d'un programme difficile en Défense.
Après prise en compte du résultat financier de -1,4 ME (-1,6 ME en S1 2021), le résultat net ressort à -1,4 ME contre -3,2 ME au 1er semestre 2021.
A fin juin 2022, les capitaux propres s'établissent à 61,2 ME, un niveau équivalent à celui de fin juin 2021.
Le Free Cash-Flow s'améliore à -1,3 ME (-10,5 ME en S1 2021). Le BFR économique est structurellement maîtrisé depuis plusieurs semestres à hauteur de -8% du CA semestriel annualisé.
L'endettement économique au 30 juin 2022 devient positif (cash) à +3,9 ME (contre -3,7 ME au S1 2021, retraités des mesures COVID-19 de report des cotisations fiscales et sociales), après prise en compte du factor déconsolidant (5,6 ME) et des créances non financées de CIR et CICE (20,7 ME).
La trésorerie nette reste solide à 60,2 ME au 30 juin 2022 contre 67,9 MEUR au 31 décembre 2021 et 58,8 ME au 30 juin 2021. Le groupe rappelle avoir procédé en juillet 2022 au refinancement d'une partie de sa dette et au renforcement de ses ressources financières par l'émission d'un emprunt obligataire d'un montant nominal total maximum de 30 ME, remboursable in fine à échéance juillet 2029, souscrit par des fonds de dette gérés.
Le groupe a accéléré la conduite du plan de transformation engagé fin 2021, avec l'intégration opérationnelle des équipes et l'évolution du mix d'activité vers des projets d'intégration de systèmes et de cybersécurité souveraine.
Les prises de commandes ont été temporairement affectées et devraient repartir à la hausse sur le second semestre en phase avec la stratégie de développement. Le chiffre d'affaires de ce premier semestre progresse de 3,4%.
La rentabilité opérationnelle devrait atteindre son point d'équilibre au second semestre grâce à la croissance de la part des projets d'intégration et de services managés ainsi qu'à l'optimisation des dépenses commerciales et de support.
L'effectif social du groupe au 30 juin 2022 s'établit à 2.284 collaborateurs en croissance de 4,8% par rapport au 30 juin 2021. Le groupe a recruté 290 nouveaux collaborateurs et vise 600 recrutements sur l'exercice pour accompagner sa croissance.
Après un premier semestre 2022 en progression sur tous les indicateurs de performance, le groupe s'attache à atteindre les objectifs qu'il s'est fixé dans le plan Vision 2024.

MASTRAD, marque innovante dans les ustensiles de cuisine annonce son chiffre d'affaires consolidé non audité pour l'exercice clos au 30/06/2022.
Le chiffre d'affaires consolidé de l'exercice clos le 30 juin 2022 s'établit à 6,95 ME, contre 9,32 ME au 30 juin 2021, en baisse de 25,4% largement imputable au conflit Ukrainien et ses diverses conséquences.
Le chiffre d'affaires France s'établit à 2,82 ME en baisse de 25%.
"Le coup d'arrêt donné à l'activité économique avec le conflit ukrainien s'est fait sentir très rapidement. Dès le début des hostilités, la fréquentation a chuté, et les magasins ont enregistré un recul très sérieux de leurs ventes. De même et de façon surprenante, le commerce online, Amazon en premier, a lui aussi fortement décroché. Cette situation s'est ajoutée à la pénurie de composants et à la rareté et coûts des transports générant de fortes difficultés à livrer nos clients" commente le groupe.

Transgene, société de biotechnologie qui conçoit et développe des immunothérapies reposant sur des vecteurs viraux contre les cancers, annonce de nouvelles données positives de l'essai de Phase I combinant l'administration par voie intraveineuse (IV) du virus oncolytique TG6002 et la prise orale de 5-FC chez des patients atteints de carcinomes gastro-intestinaux au stade avancé.
TG6002 est un virus oncolytique utilisant la souche virale VVcopTK-RR-, qui constitue le fondement de la plateforme Invir.IO. Cette plateforme technologique propriétaire permet de générer de nombreux candidats virus oncolytiques multifonctionnels.
Ces nouvelles données ont été générées chez 37 patients traités aux doses les plus élevées dans l'essai de Phase I. Elles montrent que le traitement est bien toléré et confirment le mécanisme d'action de TG6002 administré par voie IV. Ces résultats ont été présentés le 11 septembre 2022 dans un poster lors de la conférence annuelle de l'European Society for Medical Oncology (ESMO), qui se tient à Paris du 9 au 13 septembre 2022.

Orpea : L'activité du 1er semestre et des mois d'été est resté soutenue par le rythme d'ouverture de nouveaux lits et une amélioration progressive du niveau d'activité, commente Orpea. Dans le même temps, la rentabilité opérationnelle du 1er semestre, tout comme celle de l'exercice 2022, a été affectée par la réduction des mécanismes de compensation relatifs à la Covid-19, que la progression du taux d'occupation du Groupe ne permet pas de compenser, par un montant important de produits spécifiques à 2021 non reconduits, par un contexte inflationniste sur les achats (notamment l'énergie), mais également par une politique plus active de recrutement, plus particulièrement en France, dans un marché de l'emploi sous tension.
Certains postes du compte de résultat (résultat financier, éléments non courant et charge d'impôts) font encore l'objet de travaux internes et externes. Concernant la détermination des éléments non courants, des tests de dépréciation qui portent principalement sur certains actifs incorporels sont en cours de réalisation. Sur la base des informations en sa possession, la société estime à date que les dépréciations qui pourraient en résulter se situeraient entre 170 ME et 220 ME.
L'évolution du taux de marge d'EBITDAR entre les 1ers semestres 2021 et 2022 s'explique par :
-la réduction substantielle des compensations relatives à la Covid-19 reçues dans les différents pays, que la progression du taux d'occupation du Groupe entre les deux périodes n'a pas permis de compenser, ainsi que par la comptabilisation au 1er semestre 2021 de montants importants de produits spécifiques non reconduits sur 2022. Ces deux éléments représentent environ 2/3 de l'évolution du taux de marge entre les deux périodes ;
-l'autre tiers provient d'une augmentation des autres coûts qui s'inscrit dans un environnement fortement inflationniste sur les achats alors que les tarifs pratiqués pour les patients et résidents demeuraient quasi stables à court terme. Les effets inflationnistes les plus marqués ont porté sur les denrées alimentaires et surtout sur l'énergie. Les décisions prises en 2021 en matière de politique de couverture font que la société n'est que partiellement couverte sur ses achats d'énergie sur l'exercice 2022 et ne dispose notamment pas de couverture sur l'électricité en France. Ainsi, les dépenses énergétiques du Groupe rapportées au chiffre d'affaires du 1er semestre 2022 se sont élevées à 2,9%, à comparer à 1,9% au 1er semestre 2021.
Au cours du 1er semestre 2022, en dépit du contexte de crise, le Groupe a poursuivi son développement avec l'ouverture de 1.547 lits additionnels, correspondant à des nouveaux établissements et des extensions sur l'ensemble de ses zones géographiques. Ces réalisations répondent aux besoins de développer une offre de soins alignée avec les attentes des familles, des résidents et des autorités dans les différents pays. Le chiffre d'affaires ressort au final en progression de 10,9% à 2.295 ME, avec un taux de marge d'EBITDAR en baisse à 18,5%. La marge d'EBITDA s'inscrit à 17,9%.

Sensorion, société biotechnologique pionnière au stade clinique dédiée au développement de thérapies innovantes pour restaurer, traiter et prévenir les pertes d'audition, annonce aujourd'hui que le Comité des médicaments orphelins (COMP) de l'Agence Européenne des Médicaments (EMA) a rendu un avis favorable pour la désignation de médicament orphelin (ODD) de son candidat médicament de thérapie génique OTOF-GT dans le traitement de la perte auditive liée au gène de l'otoferline. Le produit développé au travers du programme OTOF-GT répondant aux critères de médicament orphelin, la Commission européenne rendra une décision dans les 30 jours suivant la réception de l'avis favorable du COMP.

Nanobiotix, société de biotechnologie en phase de développement clinique avancé, pionnière des approches fondées sur la physique pour élargir les possibilités de traitement des patients atteints de cancer, annonce aujourd'hui qu'un accord de principe a été obtenu auprès de la Banque européenne d'investissement pour restructurer 30,7 millions d'euros de l'accord de prêt signé en 2018.

Vinci Airports a été désigné par l'Etat, candidat attributaire de la concession de l'aéroport de Tahiti Faa'a, en Polynésie française, pour une durée de 40 ans. Principal aéroport et porte d'entrée du territoire polynésien, l'aéroport de Tahiti Faa'a a accueilli 1,5 million de passagers en 2019.
La nouvelle société concessionnaire, détenue à hauteur de 51% par VINCI Airports et 49% par la Polynésie française, sera en charge de l'exploitation, de la promotion, du développement, de l'entretien, de la maintenance et de la mise aux normes de l'aéroport. Elle sera également chargée de concevoir, financer et réaliser un programme de travaux destiné à améliorer la qualité de service et l'efficacité opérationnelle.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

UNE OFFRE EXCLUSIVE EN FRANCE AVEC

Grâce à un partenariat exclusif en France avec Morgan Stanley, Bourse Direct propose, à ses clients et en exclusivité, la plus large gamme de produits de bourse jamais présentée jusqu'ici sur le marché français.

» Découvrir

PRODUITS A EFFET DE LEVIER PRESENTANT UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL EN COURS DE VIE ET A L'ECHEANCE.
Produits à destination d'investisseurs avertis disposant des connaissances et de l'expérience nécessaires pour évaluer les avantages et les risques. Consultez la rubrique “facteurs de risques”.

CONTENUS SPONSORISÉS
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 30/09/2022

Le CAC40 a mieux terminé la semaine ce vendredi...

Publié le 30/09/2022

Un léger biais haussier semblait prendre le dessus sur les 'futures', au fil des minutes à 30 minutes de la fin, mais la tendance demeure...

Publié le 30/09/2022

Un léger biais haussier semblait prendre le dessus sur les 'futures', au fil des minutes à 30 minutes de la fin, mais la tendance demeure...

Publié le 29/09/2022

La baisse a repris ses droits en Bourse de Paris après la brève accalmie d'hier après-midi dans la foulée des déclarations de la Banque...

Publié le 29/09/2022

La baisse a repris ses droits en Bourse de Paris après la brève accalmie d'hier après-midi dans la foulée des déclarations de la Banque...

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 30/09/2022

Au cours du premier semestre 2022, Prologue, société technologique de croissance spécialisée dans les domaines du logiciel, des services informatiques et de la formation, a enregistré une très…

Publié le 30/09/2022

Theradiag a annoncé la désignation du cabinet Crowe HAF par le conseil d’administration de la société en qualité d’expert indépendant dans le cadre du projet d’offre publique d’achat…

Publié le 30/09/2022

Lors de la dernière Assemblée générale mixte annuelle, les actionnaires du Groupe LDLC ont approuvé la proposition de versement d'un dividende de 2 euros par action au titre de l'exercice…

Publié le 30/09/2022

ArganLa foncière spécialisée dans le développement et la location de plateformes logistiques dévoilera son chiffre d'affaires du troisième trimestreKaufman and BroadLe groupe immobilier publiera…

Publié le 30/09/2022

Slawomir Krupa, directeur général adjoint en charge des activités de Banque de Grande Clientèle et Solutions Investisseurs de Société Générale, a été proposé par le conseil…

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne

WEBINAIRES

Pour vous former en bourse

Nos webinaires d'octobre sont en ligne :
100% gratuits, 100% bonne humeur 😉


JE PARTICIPE