5 363.21 PTS
-0.05 %
5 361.50
+0.02 %
SBF 120 PTS
4 272.27
+0.04 %
DAX PTS
13 156.64
-0.08 %
Dowjones PTS
23 590.83
+0.69 %
6 378.63
+0.00 %
Nikkei PTS
22 523.15
+0.48 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Préouverture Paris : la fissure entre Trump et Wall Street s'élargit

| Boursier | 512 | Aucun vote sur cette news

Les investisseurs doutent que le président américain pourra déployer la politique promise...

Préouverture Paris : la fissure entre Trump et Wall Street s'élargit
Credits Reuters

LA TENDANCE

L'actualité est dominée ce matin par l'attentat revendiqué par l'Etat Islamique, qui a fait hier au moins 13 morts à Barcelone quand une camionnette a foncé dans la foule. En bourse, c'est surtout le comportement de Donald Trump qui inquiète, sur ses propres terres et jusqu'à son propre camp. Wall Street a sévèrement décroché hier, rattrapée par les doutes sur la capacité du président américain à mener à bien ses engagements de campagne. Quelques voix influentes lui ont d'ailleurs demandé de prendre de la hauteur après ses prises de position sur les affrontements de Charlottesville. Certains opposants, à l'image de l'ancien vice-président démocrate Al Gore, lui ont même recommandé de démissionner.

Quelques publications de sociétés sont encore attendues aujourd'hui, comme Vopak en Europe et Deere, Foot Locker et Estée Lauder aux Etats-Unis. Malgré une période peu propice aux annonces, Thales a décroché un très beau contrat au Canada.

Le CAC40 devrait poursuivre ce matin la décrue entamée hier. Une ouverture autour de 5.125 points est envisagée.

WALL STREET

Le torchon brûle entre Wall Street et Donald Trump. Les financiers américains ont de plus en plus de mal à excuser les écarts de leur président. Ce ne sont pas tant ses déclarations à l'emporte-pièce que sa capacité à faire le vide autour de lui qui inquiète. Hier soir, la bourse de New York a perdu beaucoup de terrain : le Dow Jones -1,24%, le S&P 500 -1,54% et le Nasdaq -1,94%. Après avoir dissous deux comités composés de dirigeants d'entreprises importants chargés de le conseiller, Donald Trump a renoncé à en constituer un troisième dédié aux infrastructures. Les pertes de Wall Street se sont en accrues en séance lorsque des rumeurs de démission du conseiller économique de la Maison Blanche, Gary Cohn, ont commencé à circuler. Le démenti de Washington n'a pas rassuré pour autant les investisseurs. Chez les gérants américains, le discours est assez uniforme : ils remettent en cause la capacité de Trump à déployer son programme. Un programme résolument pro-business qui avait aidé Wall Street à avaler la pilule de son élection.

ECO ET DEVISES

Pas grand-chose à se mettre sous la dent aujourd'hui, hormis l'indice des prix à la production allemands de juillet (08h00) et l'indice du sentiment des consommateurs américains de l'Université du Michigan pour août (16h00).

La parité euro / dollar atteint 1,1733 ce matin. Le baril de Brent se négocie 51$ et le WTI 47,21$ pour l'échéance d'octobre. L'once d'or se traite 1.287$ (-0,05%).

VALEURS A SUIVRE

* Thales : dans la torpeur estivale, c'est vers le Canada que le groupe a dû se tourner pour trouver un vent de fraîcheur. Le groupe a signé un très gros accord avec la Marine royale. Le contrat "AJISS" (pour "Offshore Patrol Ships and Joint Support Ships") porte sur le soutien en service des navires de patrouille côtiers et arctiques et de soutien interarmées. Il pourrait durer 35 ans pour des revenus de 3,5 MdsE.

* Nucléaire : l'énergéticien finlandais TVO a bon espoir de mettre en production l'EPR d'Olkiluoto 3 fin 2018, conformément au calendrier mis à jour à de multiples reprises, puisque le chantier a pris dix ans de retard.

* Publicité : après cinq mois de mise en concurrence de ses partenariats marketing, Sanofi a fait entrer WPP dans son équipe et renforcé les responsabilités d'Havas, écrit la publication spécialisée Adweek dans un article paru il y a quelques heures. Le principal perdant serait Publicis, qui reste au nombre des agences retenues mais qui perd du terrain.

* Chiffre d'affaires / Résultats : néant.

* Analystes :

- JP Morgan passe de neutre à "souspondérer" sur CNP Assurances, en visant toujours 19 euros.

- AlphaValue reste négatif sur Scor en ajustant de 34,20 à 33,90 euros son objectif.

* En Bref :

- SCBSM accélère ses rachats d'actions.

- Bigben Interactive signe un partenariat avec Frogwares.

- Cellectis traite un premier patient atteint de LpDC avec UCART123.

- La situation se décante en Floride pour Nicox.

- Suez remporte un contrat de 14 ME sur 5 ans aux Etats-Unis dans l'eau potable.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE BOURSE DU MOMENT

Jusqu'à
1000 € OFFERTS

sur vos frais de courtage !*

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 30 novembre 2017

CODE OFFRE : RENTREE17

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : RENTREE17 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 22/11/2017

L'analyste reste neutre...

Publié le 22/11/2017

Après être sorti à la hausse d'une large figure de consolidation en triangle symétrique, le titre valide une figure de continuation haussière en biseau descendant, militant pour une poursuite de…

Publié le 22/11/2017

Résultats trimestriels...

Publié le 22/11/2017

NextStage, société d’investissement cotée, a annoncé que son actif net réévalué à fin septembre s’élevait à 159,9 millions d’euros. Il s’élève à 110,22 euros par action (+0,3% par…

Publié le 22/11/2017

Le bureau d'études démarre le suivi à l'achat...

CONTENUS SPONSORISÉS