En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 875.93 PTS
+1.70 %
4 872.00
+1.68 %
SBF 120 PTS
3 888.85
+1.75 %
DAX PTS
11 205.54
+2.63 %
Dowjones PTS
24 706.35
+1.38 %
6 784.61
+0.98 %
1.136
+0.00 %

Préouverture Paris : la Fed va envoyer le CAC40 sur les 4.700 points

| Boursier | 975 | 3 par 1 internautes

Direction les 4.700 points

Préouverture Paris : la Fed va envoyer le CAC40 sur les 4.700 points
Credits Carlos Barria / Reuters

LA TENDANCE

Direction les 4.700 points pour le CAC40! L'indice parisien ne va pas résister à la forte baisse qui sévit sur les marchés internationaux depuis les annonces de la Fed américaine hier. Et va vraisemblablement enfoncer ses plus bas de 2018. Wall Street a dévissé hier soir et le Nikkei vient de clôturer sur près de 3% de baisse. Et pour cause, la Fed a bien défié Trump et n'a rien cédé sur ses hausses de taux pour 2019. La Réserve fédérale américaine a annoncé mercredi une hausse de son principal taux directeur, la 4ème cette année, unanimement anticipée par les observateurs qui n'avaient aucun doute là-dessus. Mais c'est la suite qui pose problème : la Fed a indiqué qu'elle prévoyait toujours de poursuivre des "hausses de taux graduelles" au vu de l'expansion continue de l'activité économique, de la vigueur du marché de l'emploi, et d'une inflation proche de son objectif de 2% à moyen terme.

Et pourtant! Les nouvelles projections de la Fed montrent que les responsables monétaires ne prévoient désormais que deux hausses de taux l'année prochaine, contre trois projetées en septembre, et une en 2020. Mais cette révision à la baisse n'a pas été à la hauteur des attentes des investisseurs, inquiets depuis plusieurs mois du ralentissement de la croissance de l'économique mondiale sur fond de tensions commerciales et de disparition progressive des effets de la baisse d'impôts sur les entreprises.

Annonce accueillie donc plus que froidement par Wall Street, qui espérait un signal clair de pause en 2019 et qui risque aussi de provoquer de nouvelles critiques de Donald Trump! Le président américain n'a eu de cesse, ces dernières semaines, de réclamer à la Fed une pause dans son cycle de hausse des taux, l'accusant de freiner la croissance. La banque centrale a répété que les risques pesant sur les perspectives économiques sont "équilibrés". Pas de quoi aider les marchés actions qui en avait pourtant bien besoin!

WALL STREET

La Bourse américaine avait pourtant bien commencé la journée, progressant de plus de 1%, avant les annonces de politique monétaire de la Réserve fédérale américaine. Mais les indices sont repassés dans le rouge vif, après avoir jugé le ton de la Fed jugé moins "colombe" (accommodant) qu'espéré par les marchés. La Fed a certes un peu modéré ses prévisions de taux pour 2019, mais comme elle reste optimiste pour l'économie américaine, elle ne compte pas encore mettre un terme à son cycle haussier, malgré les turbulences boursières et les pressions de Donald Trump. Les taux d'intérêts se sont nettement détendus mercredi soir, le dollar est resté stable et le pétrole s'est redressé.

A la clôture, l'indice Dow Jones a cédé 1,49% à 23.323 points, tandis que l'indice large S&P 500 a reculé de 1,54% à 2.506 pts et que l'indice Nasdaq composite, riche en valeurs technologiques et biotechnologiques, a abandonné 2,17% à 6.636 pts.

ECO ET DEVISES

Etats-Unis :
- Inscriptions hebdomadaires au chômage. (14h30)
- Indice manufacturier de la Fed de Philadelphie. (14h30)
- Indice des indicateurs avancés du Conference Board. (16h00)

Europe :
- Balance des comptes courants en Europe. (10h00)
- Ventes de détail britanniques. (10h30)
- Décision monétaire de la Banque d'Angleterre. (13h00)

La parité euro / dollar atteint 1,1420$ ce matin. Le baril de Brent se négocie 56,33$. L'once d'or se traite 1.255$.

VALEURS A SUIVRE

Publicis Groupe annonce entrer en négociations exclusives avec les actionnaires fondateurs de Soft Computing, leader français de la data marketing, en vue de l'acquisition d'un bloc de contrôle représentant 82,99% du capital au prix de 25 euros par action, coupon 2018 attaché, soit une prime de 66,66% par rapport au cours de clôture du 19 décembre 2018.

Covivio annonce l'acquisition en VEFA auprès d'AXA IM - Real Assets, agissant pour le compte de clients, d'un immeuble de 25.600 m2, situé avenue de la République à Châtillon. Le montant de la transaction est 121 millions d'euros.

Renault : Les autorités de Tokyo ont décidé jeudi de ne pas prolonger la détention de Carlos Ghosn, arrêté au Japon le 19 novembre pour des soupçons de malversations financières chez Nissan, ce qui signifie que Ghosn pourrait rapidement être remis en liberté sous caution. La détention de l'ancien président de Nissan, ainsi que celle d'un ex-administrateur du groupe, Greg Kelly, doit s'achever ce jeudi après avoir été prolongée à deux reprises.

ANALYSTES

AlphaValue reste à l'achat sur Renault en ajustant son cours cible en baisse à 71,50 euros.

Morgan Stanley reste à 'pondération en ligne' sur DBV Technologies mais avec cours cible réduit à 10$.

Berenberg réduit de 46,50 à 37 euros son cours cible sur Maisons du Monde tout en restant à l'achat sur le dossier.

EN BREF :

Eurazeo PME cède Vignal Lighting Group.

Colas Rail finalise la vente de 67 locomotives avec Beacon Rail Leasing.

Abivax annonce la présentation de ses données de phase 2a sur la rectocolite hémorragique.

Coface : annule des actions auto-détenues.

AccorHotels : lance une 2e tranche de rachat d'actions pour 500 ME.

AB Science réorganise son projet de développement clinique.

Voluntis va collaborer avec AbbVie pour développer des logiciels thérapeutiques.

Riber : nouvelle commande de machine MBE.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 3
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Les Turbos Call, du levier à la hausse pour votre portefeuille
Lundi 28 janvier de 12h30 à 13h30

Les SCPI, un produit incontournable dans la conjoncture actuelle ?
Vendredi 1er février de 12h15 à 13h00

Protéger son portefeuille avec les Turbos Put
Lundi 11 février de 12h30 à 13h00

Tradez sur le CAC 40 avec du levier
Lundi 18 février de 12h15 à 13h00

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 18/01/2019

SOITECLe groupe dévoilera son chiffre d'affaires au troisième trimestre.source : AOF

Publié le 18/01/2019

A la suite du communiqué du 7 décembre 2018, MM. Philippe Houdouin, Silvère Baudouin, Christophe Sollet, Michel Picot, Éric Saiz, Dominique Roche, HIFIC ainsi que Financière Arbevel ont annoncé…

Publié le 18/01/2019

En 2018, Biosynex a réalisé un chiffre d'affaires de 31,2 millions d'euros, en hausse de 2,3%. La tendance est similaire à celle constatée au premier semestre avec notamment une forte dynamique de…

Publié le 18/01/2019

Iliad annonce la mise en oeuvre d'un partenariat stratégique avec la société Jaguar Network, fournisseur de service à destination des entreprises et des marchés publics, à travers une prise de…

Publié le 18/01/2019

                                Paris, le 18 janvier 2019    Alliance stratégique entre Iliad et Jaguar Network       Le Groupe Iliad annonce la mise en…