En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 869.90 PTS
-1.2 %
4 881.50
-0.88 %
SBF 120 PTS
3 877.50
-0.9 %
DAX PTS
12 631.32
-0.83 %
Dow Jones PTS
28 308.79
+0.4 %
11 677.84
+0. %
1.186
+0.33 %

Préouverture Paris : la baisse va s'amplifier sur le CAC40. Sous les 4.800 points?

| Boursier | 679 | 5 par 1 internautes

Le CAC40 va céder du terrain ce matin et après le léger recul d'hier (-0,23%), perdre à nouveau une partie du terrain gagné lundi...

Préouverture Paris : la baisse va s'amplifier sur le CAC40. Sous les 4.800 points?
Credits Reuters

LA TENDANCE

Le CAC40 va céder du terrain ce matin et après le léger recul d'hier (-0,23%), perdre à nouveau une partie du terrain gagné lundi (+2,40%). D'après les indicateurs de préséance, le risque existe que l'indice parisien ouvre sous les 4.800 points.

Les investisseurs ont assisté au premier débat de la présidentielle américaine hier, durant lequel les noms d'oiseaux furent nombreux... Pas de quoi rassurer, alors que le scénario redouté est celui d'une contestation du résultat qui créerait alors une période d'instabilité institutionnelle. Donald Trump et son rival démocrate Joe Biden se sont vivement opposés mardi sur la gestion de l'épidémie de coronavirus et
l'intégrité de l'élection présidentielle américaine du 3 novembre.

Du côté de la Fed, on a pris connaissance de propos de Robert Kaplan, le président de la Fed de Dallas, qui explique que maintenir les taux d'intérêts directeurs proches de zéro pendant une période prolongée n'est pas sans conséquences négativess... "Je crois qu'il y a des coûts réels à maintenir les taux proches de zéro pendant une période prolongée", notamment une prise de risque excessive et des distorsions sur les marchés financiers, a-t-il dit.

WALL STREET

Au lendemain d'un rebond technique, Wall Street a marqué le pas mardi, les investisseurs hésitant à prendre position à quelques heures du premier débat entre les deux candidats à la présidentielle américaine, Donald Trump et Joe Biden, qui s'annonce électrique. L'annonce d'une hausse de la confiance des ménages américains en septembre n'a pas suffi à soutenir la cote, tandis que le pétrole a replongé de plus de 3%, sur fond de progression de la pandémie de coronavirus dans de nombreuses régions du monde. Le seuil du million de morts a été franchi, dont plus de 205.000 aux Etats-Unis, le pays le plus affecté.

A la clôture, l'indice Dow Jones a cédé 0,48% à 27.452 points, tandis que l'indice large S&P 500 a lâché 0,48% à 3.335 pts, et que le Nasdaq Composite a fléchi de 0,29% à 11.085 pts. Dix des 11 indices sectoriels du S&P 500 ont fini dans le rouge, à commencer par l'énergie (2,7%), les financières (-1,1%) et les industrielles (-0,9%), qui avaient tous rebondi lundi.

ECO ET DEVISES

La croissance de l'activité du secteur des services en Chine s'est poursuivie de manière solide en septembre, grâce à une flambée de la demande venue de l'étranger, montrent les résultats de l'enquête Caixin/Markit publiés mercredi, confirmant le rétablissement post-crise sanitaire de l'économie. L'indice PMI des services calculé par Caixin/Markit est en effet resté quasiment stable en septembre, s'établissant à 53,0 contre 53,1 le mois précédent, restant pour un cinquième mois consécutif au-dessus du seuil de 50 qui sépare contraction et expansion de l'activité.

France :
- Dépenses de consommation des ménages. (08h45)
- Indice préliminaire des prix à la consommation en France. (08h45)

Etats-Unis :
- Rapport d'ADP sur l'emploi privé américain. (14h15)
- PIB final américain. (14h30)
- Indice manufacturier PMI de Chicago. (15h45)
- Promesses de ventes de logements. (16h00)
- Rapport hebdomadaire du Département à l'énergie sur les stocks pétroliers domestiques. (16h30)

Europe :
- PIB final britannique. (08h00)
- Chiffres de l'emploi en Allemagne. (09h55)
- Indice flash des prix à la consommation en Europe. (11h00)
- Indice préliminaire italien des prix à la consommation. (11h00)

L'once de métal jaune s'échange à 1.896$. De son côté, la parité euro / dollar atteint 1,1729$ ce matin. Le baril de Brent se négocie 40,66$.

VALEURS A SUIVRE

Veolia / Suez : de source de marché, Veolia devrait retourner à l'offensive ce matin et relever son offre initiale de 2,9 MdsE, soit 15,50 Euros par action. On attend encore le communiqué de presse du groupe. C'est aujourd'hui, 30 septembre, que l'offre initiale expire.

Bouygues : a annoncé mardi son intention de céder
11 millions d'actions Alstom représentant au total 4,8% du capital social du groupe français spécialisé dans les transports mais précise que cette transaction n'aura pas d'effet sur l'acquisition par Alstom de la division ferroviaire du canadien Bombardier.

ILS ONT PUBLIÉ LEUR CHIFFRE D'AFFAIRES/RÉSULTATS...

IRD Nord Pas de Calais, Egide, Voluntis, Les Hôtels de Paris, Genomic Vision, Videlio, Tipiak, Invibes Advertising, Xilam Animation, Theranexus, IT Link, GeNeuro, Cogelec, Groupe Bogart, Aurea, Evolis

LES DERNIÈRES "RECOS" D'ANALYSTES...

HSBC passe à l''achat' sur EssilorLuxottica avec un objectif relevé de 127 à 140 euros.

INFOS MARCHES

Biophytis : suspension de cours des actions et des BSA.

EN BREF

Europcar : alliance commerciale avec le canadien Routes Car Rental.

Lexibook licencié Baby Shark.

Paragon ID : certification Qualité ARC.

Pernod Ricard ajoute le vermouth espagnol St. Petroni à son portefeuille.

UFF : Patrick Butteau s'en va.

Sword : signature de la vente des filiales françaises.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 5
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

Suivez la tendance avec
Nicolas PAGNIEZ,

du lundi au vendredi à 9h55, 12h30, 14h55 et 18h30 sur

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 21/10/2020

Aures Technologies s'envole de 15,2% à 15,6 euros au lendemain de son point intermédiaire...

Publié le 21/10/2020

Les grandes manoeuvres devraient se poursuivre

Publié le 21/10/2020

Nestlé gagne 0,7% à 108,18 francs suisses après une publication trimestrielle meilleure que prévu. Au troisième trimestre 2020, le groupe agroalimentaire suisse a dégage une croissance organique…

Publié le 21/10/2020

APRR (Eiffage) a publié un chiffre d'affaires consolidé (hors construction) en repli de 16,5% à 1,657 milliard d'euros au 30 septembre 2020. Le trafic total mesuré par l'exploitant de réseaux…

Publié le 21/10/2020

Somfy décolle de 11,8% à 136,8 euros en début de séance...

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne