5 382.64 PTS
-0.15 %
5 388.00
+0.07 %
SBF 120 PTS
4 326.96
+0.08 %
DAX PTS
12 714.76
+0.29 %
Dowjones PTS
24 700.21
+0.00 %
7 228.04
+0.00 %
Nikkei PTS
22 555.43
+1.24 %

Préouverture Paris : Irma faiblit après avoir semé le chaos sur son passage

| Boursier | 395 | Aucun vote sur cette news

La semaine devrait démarrer en hausse pour les indices européens...

Préouverture Paris : Irma faiblit après avoir semé le chaos sur son passage
Credits Reuters

LA TENDANCE

Un pas en avant, un pas en arrière. Le CAC40 a perdu dix points au cours de la semaine écoulée, après en avoir gagné dix-neuf sur la précédente. Cela fait maintenant huit semaines que le principal indice parisien alterne hausses et baisses hebdomadaires. Il évolue d'ailleurs tout près de son niveau du 30 juin dernier. L'actualité reste dominée par la saison des tempêtes tropicales dans les Caraïbes et le Golfe du Mexique. Irma, qui a ravagé Saint-Martin et Saint-Barthélemy, a atteint la Floride. Les dégâts sont importants, mais l'ouragan a été rétrogradé de catégorie il y a peu, ce qui devrait écarter les scénarios les plus dévastateurs. En Asie, Pyongyang n'a finalement pas réalisé de nouvel essai balistique, contrairement à ce qui était redouté. Cela a contribué à réduire l'aversion au risque.

La journée est importante pour le Royaume-Uni où un premier vote est prévu au parlement sur la loi de l'équipe May sur le Brexit. Le gouvernement devrait obtenir un soutien global, mais les discussions ultérieures sur le détail du texte seront moins faciles. Les investisseurs garderont un oeil sur le secteur automobile avec le pré-lancement du Salon de Francfort, le plus gros événement européen en la matière devant Genève et Paris. La manifestation débutera formellement le 14 septembre mais les premières conférences de presse des constructeurs démarrent dès aujourd'hui. Si vous n'en pouvez plus d'Apple, prenez votre mal en patience car les papiers vont se multiplier sur le groupe californien avant son show de rentrée prévu demain, durant lequel trois iPhone devraient être dévoilés.

Les indices européens sont attendus en vive hausse ce matin.

WALL STREET

Les facteurs de risque qui ont fait ployer Wall Street la semaine dernière devraient continuer d'agir sur le moral des investisseurs dans les prochains jours. Les valeurs refuge telles que l'or, les obligations et le yen japonais pourraient encore en profiter. Du côté des actions, les gestionnaires de portefeuilles pourraient s'intéresser en priorité aux valeurs défensives telles que les télécoms et les services collectifs. Ces secteurs sont les moins soumis aux aléas conjoncturels et offrent en outre un rendement plus élevé que la moyenne du marché. Vendredi, l'indice Dow Jones a fini presque inchangé (+0,06%) à 21.797 points, tandis que l'indice large S&P 500 a cédé 0,15% à 2.461 pts, et que le Nasdaq composite, riche en valeurs technologiques et biotechnologiques, a reculé de 0,59% à à 6.360 pts. Sur 5 séances, le Dow Jones a abandonné 0,85%, le S&P 500 a lâché 0,6% et le Nasdaq Composite a cédé 1,1%.

ECO ET DEVISES

Pas grand-chose à se mettre sous la dent aujourd'hui, hormis l'indice du sentiment des affaires de la Banque de France d'août (08h30).

La parité euro / dollar atteint 1,2012 ce matin. Le baril de Brent se négocie 54,01$ et le WTI 47,84$. L'once d'or se traite 1.337$ (-0,7%).

VALEURS A SUIVRE

* Sanofi: et Regeneron ont obtenu des résultats positifs en phase III, lors de l'étude pivot Liberty Asthma Quest avec dupilumab auprès de patients souffrant d'un asthme persistant non contrôlé. Les deux critères principaux ont été atteints. Une demande supplémentaire de licence de produit biologique sera déposée auprès de l'agence américaine du médicament d'ici la fin de l'année.

* SFR : le directeur général, Michel Paulin, devrait quitter ses fonctions à la tête de l'opérateur télécoms "dans les prochaines semaines", affirmait vendredi le site internet des 'Echos'. Si son départ se confirme, le groupe changerait ainsi de direction pour la cinquième fois depuis 2012.

* Ubisoft: à l'approche de l'assemblée générale annuelle du 22 septembre, les combattants fourbissent leurs armes. Le PDG fondateur Yves Guillemot reste déterminé à assurer l'indépendance de son entreprise face à Vivendi, avec qui il n'a toujours pas de contact, révèle-t-il dans un entretien accordé aux 'Echos' parus ce matin. Le dirigeant en profite pour rappeler que la résolution sur la rémunération des salariés en actions est cruciale pour conserver les talents clefs de la société.

* Groupe Gorgé: le premier semestre est marqué par une nette baisse de rentabilité des activités historiques. Une situation qui devrait s'améliorer sur la seconde partie de l'année, notamment avec l'arrivée de contrats attendus de longue date. Le groupe confirme viser 300 ME de revenus annuels sur ses trois branches.

* Chiffre d'affaires / Résultats : ECA, Prodways...

* Analystes :

- Raymond James relève sa recommandation à l'achat fort sur Vivendi, en visant 25 euros.

* En Bref :

- L'EMA valide la demande d'ajout d'une nouvelle indication pour le Cabometyx d'Ipsen.

- Fitch confirme la notation 'AA-' de la Coface.

- La directrice financière de Solocal va quitter la société.

- Innelec Multimedia vend son activité e-cigarettes.

- Inside Secure a complété son émission d'OCEANE à échéance 2022 réalisée en juin pour 15 ME par 1 ME de souscriptions additionnelles.

- Innate Pharma publie des précliniques sur IPH5401.

- Christian Guillemot se renforce dans Guillemot Corporation.

- Delta Drone et Bureau Veritas collaborent sur des solutions de contrôle par drone pour l'agriculture en Afrique de l'ouest.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 20/06/2018

Ceconomy bondit de 4,96% à 7,868 euros après avoir annoncé la fermeture d'un foyer de pertes en Russie. Le groupe allemand, issu de la séparation en deux activités de Metro, va céder ses…

Publié le 20/06/2018

Fortement secoués ces derniers jours, les groupes miniers, les aciéristes et les valeurs liées aux ressources de base rebondissent nettement ce...

Publié le 20/06/2018

Résultats trimestriels...

Publié le 20/06/2018

Engie a réagi à la décision de la Commission européenne rendue ce jour à l'encontre du Luxembourg. Bruxelles a obligé le Grand Duché à récupérer auprès du groupe français 120 millions…

Publié le 20/06/2018

Au sein de la mission LSTM...