En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 173.05 PTS
+1.53 %
5 174.50
+1.58 %
SBF 120 PTS
4 141.15
+1.67 %
DAX PTS
11 776.55
+1.40 %
Dowjones PTS
25 735.31
+1.92 %
7 253.92
+2.62 %
1.157
-0.05 %

Préouverture Paris : et la montagne accoucha d'une souris !

| Boursier | 681 | 2 par 1 internautes

Plus de peur que de mal aux Etats-Unis hier. Le CAC40 devrait ouvrir à proximité des 5.200 points...

Préouverture Paris : et la montagne accoucha d'une souris !
Credits Benoît Tessier / Reuters

LA TENDANCE

"A Wall Street, où les indices ont enchaîné trois séances de rebond, les indicateurs avancés ont viré au rouge après l'annonce de l'inflation, le dollar se renforce et le pétrole recule". Voilà ce que nous écrivions hier vers 14h45 après la publication de la statistique américaine sur les prix à la consommation, qui cristallisait l'attention du marché. C'était vrai... mais ça n'a pas duré. Par la suite, les indices ont progressé, le dollar a reculé et le pétrole a bondi. Tout le contraire en somme. En parallèle des données sur l'inflation, l'annonce de ventes de détail en repli marqué aux Etats-Unis en janvier a paradoxalement contribué à redresser les indices, car les investisseurs y ont vu le signe que la Fed ne brusquera pas l'économie en relevant ses taux trop vite. La vague de prises de bénéfices pourrait ainsi toucher à sa fin, d'autant que les indicateurs de volatilité, notamment le VIX, semblent être rentrés dans le rang.

Nestlé, Airbus, Air Liquide, Schneider, Vivendi, Capgemini et Aegon sont les principaux noms sur l'agenda des publications trimestrielles.

Les indicateurs avancés européens sont en hausse, avec un CAC 40 qui pourrait même accrocher les 5.200 points dès l'ouverture.

WALL STREET

Wall Street a déjoué tous les pronostics mercredi, progressant de plus de 1% en clôture malgré l'annonce d'une accélération de l'inflation aux Etats-Unis en janvier. Cette nouvelle aurait dû logiquement déclencher une nouvelle baisse des cours, mais c'est donc l'inverse qui s'est produit. Finalement, l'indicateur-choc de la journée n'a pas été l'inflation, mais les ventes de détail qui ont beaucoup déçu. Une mauvaise nouvelle qui laisse penser aux investisseurs que la Fed mettra la pédale douce sur ses hausses de taux pour ne pas faire dérailler l'économie. A la clôture, l'indice Dow Jones a gagné mercredi 1,03% à 24.893 points, tandis que l'indice large S&P 500 a progressé de 1,34% à 2.698 pts et que le Nasdaq composite, riche en valeurs technologiques et biotechnologiques, a pris 1,86% à 7.143 pts.

ECO ET DEVISES

En Europe, les chiffres du chômage du 4ème trimestre en France (7h30), les immatriculations de véhicules neuf en Europe en janvier (8h00) et la balance commerciale de décembre en zone euro (11h00) sont au programme. Aux Etats-Unis, place aux inscriptions hebdomadaires au chômage, et aux indices manufacturier de la Fed de Philadelphie, des prix à la production et Empire State (14h30), puis à la production industrielle (15h15) et à l'indice du marché immobilier (16h00).

La parité euro / dollar atteint 1,2463 ce matin. Le baril de Brent se négocie 64,92$ et le WTI 61,37$. L'once d'or se traite 1.354$ (+0,3%).

VALEURS A SUIVRE

* Automobile : le marché automobile européen a démarré l'année du bon pied. Les immatriculations de voitures neuves dans les pays de l'Union européenne ont progressé de 7,1% sur un an pour atteindre 1.253.877 unités. L'Association des constructeurs européens d'automobiles (ACEA) précise que les ventes ont néanmoins bénéficié d'un effet calendaire favorable.

* Airbus : l'Ebit et le bénéfice net 2017 dépassent les attentes sur une base ajustée. Une nouvelle charge de 1,3 MdE sur l'A400M vient assombrir le tableau, même si elle avait été largement anticipée, tandis que l'objectif de livrer 800 avions commerciaux cette année reste dépendant du respect par les motoristes de leurs engagements, ce qui ne semble pas évident au regard des nouveaux problèmes identifiés sur le PW1100G des A320neo. Par ailleurs, Alexandre de Juniac, ancien PDG d'Air France KLM et actuel président de l'IATA, serait en lice pour succéder à Tom Enders, selon 'Le Figaro'.

* L'Oréal : Nestlé a pris la décision de ne pas renouveler le pacte d'actionnaires avec la famille Bettencourt à son arrivée à échéance le 21 mars prochain, "afin de maintenir toutes les options ouvertes dans l'intérêt des actionnaires Nestlé". Le Suisse ajoute qu'il n'a pas l'intention d'augmenter sa participation dans l'Oréal et qu'il s'engage à poursuivre sa "relation constructive avec la famille Bettencourt".

* Capgemini : le groupe a bouclé son exercice 2017 sur des chiffres proches des attentes. La SSII a prévu une accélération cette année, aussi bien sur la croissance organique que sur les marges. Les entrées de commandes ont accéléré au 4ème trimestre.

* Schneider : les résultats sont bien placés par rapport aux attentes. Le groupe a prévu d'accélérer cette année en profitant d'un contexte porteur. Les marges vont continuer à se redresser.

* Air Liquide : le groupe a publié des résultats légèrement supérieurs aux attentes en 2017. Le groupe se désendette plus vite que ce que prévoyait le marché, grâce à une génération élevée de liquidités. La croissance organique a légèrement accéléré en fin d'année.

* Engie : alors que son vaste programme de cession est peu ou prou bouclé, Engie est à nouveau à l'affût d'acquisitions. Et pas forcément de petites opérations "ciblées", selon la sémantique financière. Plutôt une bonne grosse acquisition "structurante", si l'on reste dans le vocabulaire boursier. Les informateurs de Reuters ont laissé entendre que le conseil examine régulièrement les possibilités de transaction d'envergure. Des rumeurs récentes ou plus anciennes ont circulé concernant le néerlandais Eneco ou l'allemand Innogy.

* Nexans : la société a accéléré au second semestre (8,2% de croissance organique). L'année s'achève sur une marge opérationnelle qui passe de 5,5% à 6% et sur un résultat net de 125 ME, contre 61 ME un an plus tôt.

* Chiffres d'affaires / résultats publiés : Axway, Ipsen, SoLocal, Valneva, Imerys, UTI, Foncière des Régions, Lisi, Makheia, Digigram, H2O Innovation, Carmila, O2i, Keyrus, Quotium Technologies, Bastide, Plastivaloire, Paref, Mercialys, Cafom, Innelec...

* Analystes :

- HSBC passe de conserver à alléger sur Aéroports de Paris, et ramène de 135 à 130 euros son objectif de cours.

- Crédit Suisse réduit de 16,50 à 16 euros son objectif de cours sur Crédit Agricole, mais reste à "surperformance".

- Exane BNP Paribas passe de surperformance à neutre sur Marie Brizard.

- Gilbert Dupont passe d'achat à accumuler sur Plastic Omnium.

-Gilbert Dupont passe d'alléger à acheter sur Plastivaloire.

* En Bref :

- ECA signe un partenariat avec Petrus.

- STMicroelectronics signe un accord de licence sur la technologie LDMOS d'Innogration.

- SES imagotag signe un partenariat avec Panasonic en Europe.

- Trafic bien orienté en janvier pour ADP.

- Cast renforce son management.

- Stefan Mueller quitte Renault pour raisons de santé.

- Bruno Even prend le manche chez Airbus Helicopters.

- Altamir et Moneta toujours en bisbille.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 2
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Trader sur le CAC40 avec du levier
Lundi 5 novembre de 12h30 à 13h00

Les Produits de rendement : découvrir un nouveau support d'investissement
Lundi 5 novembre de 18h00 à 18h30

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 16/10/2018

Au cours du 1er semestre, le Groupe a subi des maintenances exceptionnelles sur les installations historiques héritées des Charbonnages de France...

Publié le 16/10/2018

Ce partenariat s'inscrit dans un marché de la maintenance et des services aéronautiques promis à une belle croissance, avec la flotte d'avions qui devrait doubler de taille d'ici 2035...

Publié le 16/10/2018

  HOPSCOTCH GROUPE   RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL     Semestre clos au 30 juin 2018   Le présent Rapport Financier Semestriel est établi conformément aux dispositions de…

Publié le 16/10/2018

Communiqué de presse Paris La Défense, le 16 octobre 2018 Déclaration des transactions sur actions propres Période du 8 octobre 2018 au 12 octobre 2018     Albioma déclare…