En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 985.45 PTS
-0.79 %
4 955.5
-1.07 %
SBF 120 PTS
3 977.96
-0.88 %
DAX PTS
11 244.54
-0.85 %
Dowjones PTS
24 921.34
-1.94 %
6 647.15
-3.20 %
1.145
+0.32 %

Préouverture Paris : deux pas en arrière, un pas en avant ?

| Boursier | 618 | Aucun vote sur cette news

Les marchés continuent à faire le yo-yo... Un rebond est en vue ce matin.

Préouverture Paris : deux pas en arrière, un pas en avant ?
Credits Reuters

LA TENDANCE

Les investisseurs ont repris vendredi leur sang-froid à Wall Street, où les indices ont terminé sur des gains de plus de 1%, après avoir perdu jusqu'à 2% durant la séance. Ce matin, les indicateurs avancés des places américaines évoluent toujours dans le vert, ce qui permet à la majorité des marchés asiatiques de rebondir à leur tour. Depuis la fin janvier, l'indice large américain S&P 500 n'est plus parvenu à enchaîner deux séances positives consécutives. La question se posait il y a une semaine de savoir si la purge boursière en cours était un mouvement express ou une tendance inscrite dans la durée. Mais personne n'a encore la réponse. Les investisseurs ont cerclé de rouge la date du mercredi 14 février : les autorités américaines publieront les chiffres de l'inflation de janvier. Si une accélération se confirme, les marchés seront confortés dans leurs craintes d'un mouvement de resserrement monétaire plus rapide que prévu de la Fed. Une normalisation à marche forcée qui maintiendrait la pression sur les indices, car elle rimerait avec une liquidité moins abondante.

Les publications trimestrielles d'entreprises continuent. En France, Michelin, Ubisoft, Icade et Coface publient aujourd'hui, comme Heineken ailleurs en Europe et Loews aux Etats-Unis.

Le CAC40 devrait reprendre entre 40 et 50 points dans les premiers échanges.

WALL STREET

La Bourse de New York a connu une nouvelle séance agitée mais finalement positive, vendredi. A la clôture, le Dow Jones a regagné 1,38% à 24.191 points, mais il a abandonné 5,2% sur la semaine. L'indice large S&P 500 a progressé de 1,49% à 2.619 pts, mais perd 5,2% sur la semaine, tandis que le Nasdaq composite, riche en valeurs technologiques et biotechnologiques, a repris 1,44% à 6.874 pts, mais lâche 5% en 5 séances. Depuis le début de l'année, les trois indices reculent désormais de 2% (DJIA), 2,4% (S&P 500) et de 0,4% (Nasdaq), après avoir affiché des gains supérieurs à 7% sur leurs sommets de la fin janvier.

ECO ET DEVISES

Un seul indicateur majeur prévu aujourd'hui, la balance budgétaire mensuelle américaine (20h00).

La parité euro / dollar atteint 1,2283 ce matin. Le baril de Brent se négocie 63,38$ et le WTI 59,98$. L'once d'or se traite 1.323$ (+0,5%).

VALEURS A SUIVRE

* Airbus : Emirates a signé la commande ferme de 20 A380 et 16 options annoncée précédemment. Les livraisons doivent démarrer en 2020. Le montant exact du contrat est soigneusement tenu secret, même si le prix catalogue des appareils (options incluses) représente 16 Mds$. Dans la réalité, ce montant est sans doute largement inférieur.

* Airbus (bis) : le groupe a accepté de verser 81,25 ME pour clore une des deux enquêtes concernant des allégations de corruption lors de la vente d'avions Eurofighter à l'Autriche en 2003. Ce règlement, annoncé vendredi par la justice allemande, se décompose en une amende administrative de 0,25 ME et un redressement de 81 ME.

* Airbus (ter) : de nouveaux soucis sur les moteurs de l'A320neo produits par P&W clouent au sol certains appareils. Une ligne de plus sur la longue liste de déboires du PW1100G.

* Renault : l'ancien PDG de Total, Thierry Desmarest, aurait démissionné de son mandat d'administrateur, a appris Reuters. Le patron de la performance, Stéphane Müller, est aussi sur le départ. De quoi laisser le champ libre à Thierry Bolloré, pressenti pour être nommé bras droit et successeur désigné de Carlos Ghosn.

* Engie : le consortium emmené par le groupe, qui doit réaliser les parcs éoliens en mer de Dieppe-Le Tréport et Yeu-Noirmoutier chercherait à s'agrandir. Un quatrième investisseur pourrait rejoindre Engie, EDP Renováveis et la CDC, a appris l'Agence Bloomberg.

* ADP : "L'État veut vendre sa participation dans les aéroports de Paris et dispose d'un acheteur motivé, Vinci", peut-on lire dans 'Le JDD'. Mais pour autant, l'opération est complexe car elle touche à un actif sensible et que le gouvernement cherche à éviter une crise majeure. L'exécutif aurait malgré tout pris sa décision.

* M6 : Nicolas de Tavernost se dit favorable à une suppression totale de la publicité sur les chaînes publiques.

* Société Foncière Lyonnaise : l'année 2017 s'achève sur un résultat net récurrent part du groupe EPRA de 102,4 ME, en hausse de 1,5%. Au 31 décembre 2017, l'actif triple net réévalué EPRA représente 80,10 euros par action, en vive hausse de 21%. Un coupon de 2,30 euros sera proposé.

* Icade : le groupe immobilier Icade a amélioré son actif net réévalué EPRA triple net de 7,8% pendant l'année 2017, pour le porter à 84,80 euros par action. Le dividende passe à 4,30 euros. Le groupe prévoit d'absorber ANF Immobilier, en proposant entre 0,25 action et 0,30 action Icade pour 1 action ANF Immobilier.

* SES : gros chamboulement aux commandes du groupe, avec les départs du DG Karim Michel Sabbagh et du directeur financier Padraig McCarthy, remplacés respectivement par Steve Collar et Andrew Browne.

* CGG : la société a levé 112,2 ME dans le cadre de son augmentation de capital, dont la demande a été de l'ordre de 132,5 ME. La demande à titre irréductible représente 90,8% des ABSA émises. DNCA et les obligataires seniors n'auront pas à faire jouer leurs garanties.

* Poxel : le groupe a signé un accord pouvant aller jusqu'à 600 M$ pour le développement et la commercialisation d'Imeglimine avec Roivant pour les Etats-Unis et l'Europe notamment. Le versement initial est de 35 M$. Roivant entre au capital à 8,50 euros l'action.

* Chiffres d'affaires / résultats publiés : Euler Hermes, Crédit Agricole Touraine Poitou, GeNeuro, ASIT Biotech, Delfingen...

* Analystes :

- Société Générale abaisse de 81 à 80 euros son objectif de cours sur Amundi, en restant acheteur.

- Mediobanca relève de 75 à 77,50 euros son objectif de cours sur Amundi, en restant à "surperformance".

- Genesta ajuste de 46 à 46,10 euros son objectif sur SQLI, en restant acheteur.

* En Bref :

- Eurostar (client de Getlink) lance un Londres-Amsterdam direct.

- Europlasma boucle un placement obligataire de 8 ME.

- Adocia en présentation à New York.

- Air Marine veut lever 0,25 ME en minibons.

- Alexandre Morin prend les rênes de Futuren.

- Asmodée (Eurazeo) acquiert Lookout Games.

- Budget Telecom signe un partenariat avec Dyneff Gaz.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Les Différents Types d'Ordres de Bourse
Mardi 20 novembre de 12h30 à 13h30

Tradez les indices mondiaux au travers des CFD
Mercredi 7 décembre de 12h30 à 13h30

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 19/11/2018

COMMUNIQUE DE PRESSE NOMINATION DE MARC GRYNBERG EN QUALITE DE MEMBRE DU COMITE STRATEGIQUE ET DE DEVELOPPEMENT DURABLE     Paris-La-Défense, le 19 novembre 2018 - Le Conseil…

Publié le 19/11/2018

ADLPartner Société anonyme à directoire et conseil de surveillance au capital de 6 478 836 euros 3, avenue de Chartres 60500 - CHANTILLY 393 376 801 R.C.S.…

Publié le 19/11/2018

Communiqué de presse             Paris, le 19 novembre 2018 …

Publié le 19/11/2018

DÉCLARATION DES TRANSACTIONS SUR ACTIONS PROPRES DU 12 AU 16 NOVEMBRE 2018   Paris, le 19 novembre 2018     Conformément à la réglementation relative aux rachats…

Publié le 19/11/2018

Cegedim-Media (C-Media), spécialiste de la communication digitale sur le point de vente et filiale du groupe Cegedim, annonce la signature d'un contrat avec Marionnaud, spécialisé dans la…