5 386.83 PTS
-
5 404.00
+0.08 %
SBF 120 PTS
4 295.28
-
DAX PTS
13 123.65
-0.23 %
Dowjones PTS
24 386.03
+0.23 %
6 393.89
+0.78 %
Nikkei PTS
22 925.64
-0.06 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Préouverture Paris : avalanche de publications

| Boursier | 328 | 5 par 1 internautes

Alors que les volumes d'échanges restent encore faibles en bourse de Paris après la baisse d'hier de plus de 1%, l'heure est à un petit...

Préouverture Paris : avalanche de publications
Credits Reuters

LA TENDANCE

Le CAC40 évolue peu ce vendredi, en légère baisse en pré-séance, alors que les propos pourtant prudents de Mario Draghi sur le devenir de la politique monétaire de la BCE ont de nouveau fait monter l'euro à plus de 1,16/$ entre banques.
De son côté, Wall Street est prudemment revenu autour de l'équilibre jeudi soir, alors que le rythme des publications trimestrielles accélère nettement, avec notamment les résultats de Qualcomm, Alcoa ou encore American Express.

WALL STREET

Sur le front économique, les investisseurs, qui ont donc suivi de près la dernière réunion de la BCE en Europe, ont pris connaissance d'inscriptions hebdomadaires US au chômage plus faibles que prévu, mais également d'un indice "philly fed" décevant... Le DJIA a reculé de 0,13% à 21.612 pts, le Nasdaq gagne 0,08% à 6.390 pts et le S&P500 cède 0,02% à 2.473 pts.

ECO ET DEVISES

L'indice d'activité manufacturière régionale de la Fed de Philadelphie pour le mois de juillet 2017 est ressorti à 19,5, contre un consensus de place logé à 22 et un niveau de 27,6 rapporté un mois auparavant.
D'après le Département américain au travail ce jeudi, les inscriptions hebdomadaires au chômage pour la semaine close au 15 juillet sont ressorties en baisse de 15.000, à 233.000, contre 246.000 de consensus de place.
L'indice des indicateurs économiques avancés américains mesuré par le Conference Board pour le mois de juin 2017 est ressorti en croissance de +0,6% en comparaison du mois antérieur, contre +0,4% de consensus.

La Banque centrale européenne a donc laissé ses taux inchangés à l'issue de sa réunion du 20 juillet, tout en confirmant à 60 milliards d'euros la dotation de son programme de rachat d'actifs mensuel. Ces décisions sont conformes aux attentes... Selon Mario Draghi, les risques pour les perspectives de croissance sont globalement équilibrés. "Si les perspectives deviennent moins favorables ou si les conditions financières ne permettent plus de nouvelles avancées vers un ajustement durable de l'évolution de l'inflation, le Conseil des gouverneurs se tient prêt à accroître le volume et/ou à allonger la durée du programme". Alors que l'inflation reste globalement à des niveaux modérés, un degré d'accommodation monétaire très important est encore nécessaire pour que les pressions inflationnistes sous-jacentes repartent, estime Mario Draghi. "Nous devons être persistants, patients et prudents". "La dernière chose que les membres du Conseil veulent est un resserrement des conditions financières", souligne le dirigeant. "Les membres du Conseil étaient unanimes sur le fait de ne pas changer la 'forward guidance' et de ne pas fixer de date précise pour discuter des changements apportés à son programme... De telles discussions devraient avoir lieu à l'automne".
L'euro grimpe au-dessus des 1,16, à 1,1630/$ entre banques. Sur le pétrole, le baril WTI cote 46,95$ et le Brent 49,30$.
L'or monte à 1244$ l'once.

VALEURS A SUIVRE

* Hermes International : le groupe de luxe annonce au titre de son premier semestre 2017 un chiffre d`affaires consolidé de 2,713 milliards d'euros, en hausse de 11% à taux de change courants et de +10% à taux de change constants. La progression des ventes est solide dans les magasins du groupe (+11% à taux de change constants), dans toutes les zones géographiques. Au deuxième trimestre, la croissance atteint +8,9% à taux de change courants et +8,3% à taux de change constants.
Les résultats semestriels seront publiés le 14 septembre prochain. La rentabilité opérationnelle à fin juin devrait être proche du plus haut niveau historique atteint l`année dernière. Cette performance ne peut être extrapolée sur l`ensemble de l`année, en raison notamment de l`impact favorable des couvertures de change sur les premiers mois de l`année.
A moyen terme, malgré le renforcement des incertitudes économiques, géopolitiques et monétaires dans le monde, le groupe confirme un objectif de progression du chiffre d`affaires à taux constants ambitieux.

* Valeo : Au cours du 1er semestre, les prises de commandes de Valeo sont de 14,9 MdsE hors Valeo Siemens eAutomotive, en hausse de 16%.
Le chiffre d'affaires consolidé de 9.464 ME est en hausse de 16% et de +9% à périmètre et taux de change constants.
Le chiffre d'affaires première monte est de 8.235 ME, en hausse de 16%, +9% à périmètre et taux de change constants, soit une croissance supérieure de 6 points à celle de la production automobile mondiale.
La marge opérationnelle est en hausse de 17%, à 754 ME, soit 8% du chiffre d'affaires.Le Résultat net part du Groupe est en progression de 20%, à 506 ME soit 5,3% du chiffre d'affaires.
Enfin, le groupe confirme ses prévisions annuelles...

* Faurecia : Le groupe annonce une forte croissance organique de 8,5% des ventes à valeur ajoutée au premier semestre, 550 points de base au-dessus de la croissance de la production automobile (+3,0%, source : IHS Automotive, juin 2017), à 8,6 Milliards d`euros, avec une nette progression du résultat opérationnel de 20%, qui s`établit à 587 millions d`euros. L'équipementier réalise une forte progression de sa marge opérationnelle sur les ventes à valeur ajoutée à 6,8%, en hausse de 60 points de base. La croissance ressort à deux chiffres pour le résultat net (part du Groupe) à 314 millions d`euros, en progression de 28% sur la période.
La croissance des ventes à valeur ajoutée pour l`exercice 2017 sera de +7% (à taux de change constants), ou environ 500 points de base au-dessus de la croissance de la production automobile mondiale (précédente guidance du 9 février 2017 à "+6 % (à taux de change constants), soit 400 points de base au-dessus de la croissance de la production automobile mondiale").
La marge opérationnelle de l`exercice 2017 devrait se situer entre 6,6% et 7% sur les ventes à valeur ajoutée (précédente guidance du 9 février 2017 "entre 6,4% et 6,8% des ventes à valeur ajoutée")
Le Cash-flow net de l'exercice 2017 sera supérieur à 350 millions d`euros (identique à la précédente guidance du 9 février 2017). Le Bénéfice net par action pour l`exercice 2017 sera supérieur à 4 euros (précédente guidance du 9 février 2017 "autour de 4 euros")
Faurecia est en très bonne voie pour atteindre ses ambitions 2018, conclut le groupe.
Les états financiers consolidés du premier semestre 2017 ont été approuvés par le Conseil d`administration qui s`est réuni le 20 juillet 2017, sous la présidence de Michel de Rosen. Ces comptes ont fait l`objet d`un examen limité et le rapport des auditeurs sera émis très prochainement.

* Aubay : La société a réalisé au 1er semestre 2017 un chiffre d'affaires de 170,4 ME en hausse de 3,7% à périmètre constant.
La croissance interne du 2nd trimestre s'élève à +0,3% freinée par un effet calendaire très défavorable (avec un impact estimé à -5 points de croissance en France) et un effet de base très élevé (+14,6% de croissance interne au T2 2016).
Les objectifs 2017 en termes de chiffre d'affaires et de rentabilité affichés en début d'exercice sont confirmés

* Boiron : Le chiffre d'affaires du 2e trimestre de Boiron est en diminution de 4,5% par rapport au deuxième trimestre 2016. Cette baisse résulte d'un recul de l'activité en France et dans les autres pays d'Europe et d'une progression en Amérique du Nord et au Brésil.

* GTT : Le chiffre d'affaires de GTT s'établit à 111,3 ME au 30 juin 2017, par rapport à 116,9 ME au 30 juin 2016, soit une baisse de 4,7% sur la période.
Le résultat opérationnel s'est établi à 73 ME au premier semestre 2017 contre 72,1 ME au premier semestre 2016, soit une hausse de 1,2%.
Le résultat net passe de 60,5 ME au premier semestre 2016 à 61,2 ME au premier semestre 2017 et la marge nette progresse de 51,8% à 55%.

* Fleury Michon : Le groupe a enregistré un chiffre d'affaires de 359,8 millions d'euros sur le 1er semestre 2017, en recul de -3,3% par rapport à l'année précédente.
A la fin du 1er semestre 2017, le Pôle GMS Libre-Service France (84,2% du chiffre d'affaires consolidé du groupe) a réalisé un chiffre d'affaires de 302,9 ME, en recul de 3,8%, avec un 1er trimestre 2017 à -5,4% et un 2e trimestre à -2,2%. A la marque Fleury Michon, le chiffre d'affaires du 1er semestre est de 290 ME à -2,5%, avec un 1er trimestre à -4% et un 2e trimestre à -1% Pour les gammes de Charcuterie (72,6% du CA du Pôle), le chiffre d'affaires est de 219,9ME à -1,7%. Les gammes Surimi (11% du CA) représentent 33,4ME à -10,3% et les gammes Traiteur (16,4% du CA) réalisent 49,6ME à -8,2%. Pour le Pôle International, le chiffre d'affaires est de 26,8ME en évolution à -3,9% . Le Pôle Ventes avec Services, 8,4% du chiffre d'affaires consolidé du groupe, réalise un chiffre d'affaires de 30,1 ME à +3,1%, sur un historique fort (1er semestre 2016 : +7,7%). Room Saveurs, l'activité de Plateaux-repas et Buffet cocktail aux entreprises en région parisienne, réalise un chiffre d'affaires de 14,4ME en croissance de +5,3%, notamment en raison de son offre Buffet qui répond efficacement aux attentes des entreprises.

* Plastic Omnium : le groupe publie pour le premier semestre un chiffre d'affaires économique de 4,062 MdsE, en hausse de 27,8% (+12,3% à périmètre et changes constants). Le chiffre d'affaires consolidé est de 3,455 MdsE, en hausse de 29,9% (+11,3% à périmètre et changes constants)
La marge opérationnelle ressort à 325 millions d'euros (9,4% du chiffre d'affaires consolidé), en hausse de 21,5%.
Le résultat net part du groupe s'inscrit à 210 millions d'euros, en hausse de 35,4%, l'EBITDA à 469 millions d'euros (13,6% du chiffre d'affaires consolidé), en hausse de 22,2%.
Le cash flow libre est de 101 millions d'euros (2,9% du chiffre d'affaires consolidé). L'Endettement net représente 622 millions d'euros, soit 39% des capitaux propres et 0,7 fois l'EBITDA.
Sur l'ensemble de l'année 2017, la production automobile est attendue en hausse de 1,5 à 2%. Sur cette base, Plastic Omnium affichera une forte croissance du chiffre d'affaires, qui atteindra les 8 Milliards d'euros.
Les résultats seront en forte progression et la structure bilancielle continuera de s'améliorer.
Confiant dans son carnet de commandes, ses gains de parts de marché et le succès de ses produits innovants, le groupe Plastic Omnium réalisera un chiffre d'affaires supérieur à 10 Milliards d'euros en 2021, améliorera sa profitabilité et générera un free cash flow significatif...

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 5
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 11/12/2017

Une offre en numéraire au prix de 46 euros par action  Paris, 11 décembre 2017  Atos [Euronext Paris : ATO], leader international de la transformation digitale, annonce avoir…

Publié le 11/12/2017

    Communiqué de presse Source : Sanofi (EURONEXT: SAN) (NYSE: SNY) La FDA approuve l'insuline lispro injectable Admelog® de Sanofi…

Publié le 11/12/2017

Suite à l'émission du rapport du commissaire aux apports et à la signature du traité d'apport, Horizontal Softaware apporte des précisions sur les modalités de l'acquisition de Formaeva,…

Publié le 11/12/2017

  CAISSE REGIONALE DE CREDIT AGRICOLE MUTUEL ALPES…

Publié le 11/12/2017

Le partenariat vise à accélérer le développement du produit Quantib ND en s'appuyant sur Myrian Studio

CONTENUS SPONSORISÉS