En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 484.40 PTS
+0.15 %
5 482.50
+0.32 %
SBF 120 PTS
4 395.01
+0.24 %
DAX PTS
12 352.82
+0.02 %
Dowjones PTS
26 562.05
-0.68 %
7 548.75
+0.00 %
1.177
+0.16 %

Préouverture Paris : Atos et Unibail lancent les "fusacqs" de décembre

| Boursier | 650 | Aucun vote sur cette news

Deux opérations d'envergure en projet vont animer la cote ce matin. Le CAC devrait remonter à 5.400 points...

Préouverture Paris : Atos et Unibail lancent les "fusacqs" de décembre
Credits Reuters

LA TENDANCE

Qui a dit que la mi-décembre était calme à la Bourse de Paris ? Pas Atos et Unibail en tout cas. Les deux groupes français ont chacun annoncé une opération d'envergure. Atos propose de racheter son compatriote Gemalto pour 4,3 milliards d'euros. Une offre amicale mais non sollicitée à laquelle le conseil de l'ancien roi de la carte à puce a prévu de répondre d'ici la fin de la semaine. Pour Unibail, c'est encore une autre dimension : la foncière va racheter Westfield, un gros opérateur de centres commerciaux anglosaxons, pour une valeur d'entreprise de 24,7 milliards de dollars. Cela créerait le plus gros groupe mondial propriétaire de murs de centres commerciaux.

On parlera aussi beaucoup des banques centrales, notamment de la Fed qui démarre aujourd'hui une réunion qui débouchera demain soir sur une décision sur ses taux directeurs. La probabilité d'un nouveau tour de vis monétaire est supérieure à 90%. Jeudi, ce sera au tour de la Banque d'Angleterre et de la Banque centrale européenne de se prononcer sur leurs taux.

Le CAC devrait ouvrir en hausse, autour des 5.400 points abandonnés hier.

WALL STREET

Wall Street a signé lundi une troisième séance de hausse consécutive, les indices Dow Jones et S&P 500 terminant à de nouveaux records historiques. Les investisseurs ont retrouvé le goût du risque à l'approche des réunions de la Fed, mardi et mercredi, et de la BCE, jeudi. La banque centrale américaine devrait relever ses taux pour la 3ème fois cette année, et est attendue sur ses projets pour 2018. A la clôture, le Dow Jones a gagné lundi 0,23% à 24.386 points, tandis que l'indice large S&P 500 a progressé de 0,32% à 2.660 pts et que le Nasdaq composite, riche en valeurs technologiques et biotechnologiques, a avancé de 0,51% à 6.875 pts.

ECO ET DEVISES

En Europe, place aux indices des prix à la consommation et à la production britanniques de novembre (10h30) et au sondage ZEW allemand de décembre (11h00). Aux Etats-Unis, l'indice des prix à la production (14h30) et la balance budgétaire (20h00) sont attendus. C'est aussi aujourd'hui que débute la réunion de la Fed qui doit aboutir demain soir à une décision sur les taux.

La parité euro / dollar atteint 1,1771 ce matin. Le baril de Brent se négocie 65,34$ et le WTI 58,28$. L'once d'or se traite 1.244$ (+0,18%).

VALEURS A SUIVRE

* Unibail-Rodamco : le géant européen des centres commerciaux se sentait à l'étroit sur le vieux continent. Il brigue désormais le titre de numéro un mondial des centres commerciaux, avec le rachat de l'australien Westfield Corporation, présent aux Antipodes mais surtout au Royaume-Uni et aux Etats-Unis. Une opération concertée qui a reçu le soutien unanime des organes sociaux des deux groupes et qui valorise Westfield 24,7 Mds$.

* Total : la major et Santos ont accepté de financer en totalité une étude sismique 3D pour Melbana Energy, sur le permis WA-488-P, qui contient le gisement Beehive, dans l'offshore australien. En échange, le Français et l'Australien disposent d'une option exerçable ensemble ou individuellement pour prendre un intérêt de 80% dans le permis, l'un des sites les plus prometteurs du pays.

* Schneider Electric : le groupe organise ce mardi une journée investisseurs dédiée au numérique. L'occasion pour le management de réitérer son objectif d'une croissance organique de son chiffre d'affaires comprise entre +3% et +6% en moyenne au travers du cycle économique.

* Sanofi : la FDA a autorisé la commercialisation de l'insuline lispro injectable Admelog, qui sera disponible en flacon et en stylo prérempli SoloStar, le modèle de stylo à insuline jetable le plus utilisé aux États-Unis.

* Gemalto : Atos a proposé un rachat, en numéraire, pour 46 euros par action, dividende attaché, représentant une valeur totale des fonds propres d'environ 4,3 milliards d'euros. Ce projet qui se veut "amical" (mais non sollicité) doit servir de base à une entrée en négociations. Le conseil de Gemalto étudie l'offre et y répondra d'ici au 15 décembre.

* Vallourec : le groupe envisage de vendre ses produits de forage (Drilling Products) à l'américain National Oilwell Varco, qui lui a fait une offre à 63 M$. Le périmètre comprend environ 600 salariés en Amérique du Nord, au Moyen-Orient, aux Pays-Bas, et en France (une usine à Aulnoye-Aymeries). Les sites produits de forage de Cosne sur Loire et de Tarbes feront l'objet d'une démarche de cession parallèle.

* Altice : le conseil d'administration a décidé de mettre en oeuvre l'autorisation d'annulation de titres autodétenus conférée par la dernière assemblée générale. La société va ainsi annuler 416.00.000 actions de classe A et 1.307.716 actions de classe B.

* Compagnie des Alpes : le groupe a amélioré sa rentabilité au terme de l'exercice écoulé. Mais la fermeture des Grévin de Séoul et Prague, dont les performances sont éloignées des attentes, a dégradé le résultat net.

* Chiffres d'affaires / résultats publiés : néant.

* Analystes :

- AlphaValue relève de 56,80 à 57,20 euros son objectif de cours sur Euronext, en restant à accumuler.

- Barclays relève son objectif de cours de 55 à 58 euros sur Euronext, en restant à "surpondérer".

- Barclays entame le suivi de Klépierre à "surpondérer" en visant 42 euros.

* En Bref :

- Intrasense signe un partenariat commercial avec l'Université de médecine de Rotterdam.

- Esker signe avec Eurotunnel.

- Maurel et Prom se refinance et décale ses premières échéances de deux ans.

- Stryker monte à 92,19% du capital de Vexim grâce à l'OPA.

- Bon début de campagne 2017-2018 pour KKO International.

- JCDecaux va gérer les vélos de Nantes Métropole.

- ESI Group embauche une DRH.

- Précliniques prometteurs pour Neovacs dans le diabète de type 1.

- Invibes signe une première campagne au format Play S avec Microsoft.

- Une nomination chez Voltalia.

- Theraclion vend ses premiers Echopulse en Russie et en Europe de l'Est.

- Fitch va cesser de noter la dette de Casino.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

NOUVEAUTÉ - Bourse Direct lance ses Webinaires

Trader sur Indices, Matières Premières, Devises...
Lundi 2 octobre de 12h00 à 13h00

Les Produits de rendement : découvrir un nouveau support d'investissement
Jeudi 11 octobre de 12h30 à 13h00

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 25/09/2018

Le titre pointe en queue de SRD...

Publié le 25/09/2018

Benjamin Smith, le nouveau directeur général d'Air France-KLM, serait pressenti pour être également nommé jeudi 27 septembre, en conseil d'administration, directeur général d'Air France.…

Publié le 25/09/2018

La filiale Baikowski vise la bourse

Publié le 25/09/2018

Dans des volumes soutenus, Recylex flambe de 13% à 7,7 euros après avoir obtenu l'accord de l'ensemble des partenaires financiers concernés pour...

Publié le 25/09/2018

Antalis plonge de 9% à 1,24 euro dans les premiers échanges, sanctionné après son avertissement sur résultats...