5 349.30 PTS
-0.15 %
5 355.0
+0.10 %
SBF 120 PTS
4 267.01
-0.16 %
DAX PTS
13 103.56
+0.27 %
Dowjones PTS
24 651.74
+0.58 %
6 466.32
+1.20 %
Nikkei PTS
22 553.22
-
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Préouverture Paris : Altice a toujours faim d'Amérique

| Boursier | 391 | Aucun vote sur cette news

Les marchés sont attendus hésitants à l'ouverture...

Préouverture Paris : Altice a toujours faim d'Amérique
Credits Reuters

LA TENDANCE

Les marchés américains sont restés stoïques hier, malgré les phrases va-t-en-guerre que s'échangent depuis 48 heures Washington et Pyongyang. C'est le signe que les investisseurs pensent que la guerre en restera au stade des mots, la Corée du Nord ayant trouvé en Donald Trump un excellent compagnon de jeu, toujours prompt à dégainer une formule choc. En Europe, les financiers sont un peu plus prudents et les indicateurs avancés restent hésitants ce matin, même si la baisse enregistrée hier a entraîné un décalage de performances avec Wall Street.

L'actualité des sociétés est dominée par les rumeurs d'intérêt d'Altice pour Charter Communications, ou quand le petit poucet cherche à croque l'ogre. Glencore a déçu tandis que les commissaires aux comptes de Toshiba ont émis un avis négatif sur le contrôle interne de la société.

WALL STREET

L'escalade verbale entre les Etats-Unis et la Corée du Nord a rendu les investisseurs prudents, même s'ils ont bien mieux tenu le choc à Wall Street qu'en Europe. Le Dow Jones a cédé 0,17% à 22.048 points, le S&P-500 a abandonné 0,04% à 2.474 points et le Nasdaq Composite -0,28% à 6.352 points. Disney et Netflix ont baissé après que premier eut signifié qu'il se passerait à terme des services du second. Office Depot s'est effondré après des comptes très inférieurs aux attentes.

ECO ET DEVISES

En Europe, la production industrielle et manufacturière française de juin (08h45) sera suivie de la balance commerciale britannique de juin et de la production industrielle britannique de juin (10h30). Aux Etats-Unis, les inscriptions hebdomadaires au chômage et l'indice des prix à la production (14h30) précèderont la balance budgétaire américaine (20h00).

La parité euro / dollar atteint 1,1734 ce matin. Le baril de Brent se négocie 52,73$ et le WTI 49,71$ pour l'échéance d'octobre. L'once d'or se traite 1.276$ (+0,03%).

VALEURS A SUIVRE

* ArcelorMittal : le groupe pourrait enchérir pour reprendre certains actifs sidérurgiques mis en vente en Inde. C'est en tout cas ce que révèle le quotidien 'Business Standard', qui a appris qu'une équipe de conseillers des vendeurs s'était déplacée à Londres le mois dernier pour évoquer le sujet avec le numéro un mondial de l'acier, conseillé par Citibank. La banque centrale indienne a dressé une liste de créanciers sous procédure collective, dont cinq font partie du secteur sidérurgique.

* Altice : qui a dit qu'il ne se passait rien autour du 15 août en bourse ? Pas CNBC en tout cas, qui a révélé qu'Altice planche sur une offre de rachat de Charter Communications, le second cablôpérateur américain. Le marché est sceptique car cela reviendrait pour le petit poucet à croquer un géant. Mais l'annonce a agité les deux titres hier.

* SFR : Altice a franchi au forceps le cap des 95% de détention de sa filiale SFR, après la signature de plusieurs accords par voie d'échange contre des actions ordinaires A d'Altice. L'actionnaire possède désormais 95,9% du capital et des droits de vote et peut lancer une procédure de retrait obligatoire. Celle-ci sera déposée en septembre, au prix de 34,50 euros par action.

* Rothschild : la banque a dégagé, au premier trimestre de son exercice d'une durée exceptionnelle de de 9 mois, des revenus en hausse de 5% à 409 ME, portés par l'activité de Banque privée et gestion d'actifs, avec l'intégration de la banque Martin Maurel. Rothschild s'attend pour l'exercice 2017 à une activité de Conseil financier dont les revenus seront légèrement inférieurs à ceux de l'année dernière, qui avait connu des records.

* Chiffre d'affaires / Résultats : CIS, Claranova...

* Analystes :

- RBC relève de 73 à 90 euros son objectif de cours sur Vinci, en passant de performance sectorielle à "surperformance".

- AlphaValue relève de 83,10 et 84,90 euros son objectif de cours sur Dassault Systèmes, mais reste à "alléger".

* En Bref :

- JCDecaux remporte le contrat de concession publicitaire du métro de Sao Paulo.

- Les actionnaires de Fedon ont accepté le départ d'Euronext Paris.

- Eurofins Scientific rachète deux laboratoires japonais.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 15/12/2017

La procédure de désintéressement s'est close le 14 décembre

Publié le 15/12/2017

Avec la nomination de Marie-Christine Levet le Conseil d'administration de SoLocal Group "marque la volonté d'accélérer le développement de SoLocal Group sur le digital"...

Publié le 15/12/2017

La société française de reciblage publicitaire Criteo a plongé de 27% en trois séances sur le Nasdaq. La société est plombé par la nouvelle politique anti-cookies d'Apple.

Publié le 15/12/2017

Le Conseil d'administration de Fnac Darty est présidé par Jacques Veyrat...

CONTENUS SPONSORISÉS