Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
6 787.79 PTS
-3.97 %
6 740.50
-4.58 %
SBF 120 PTS
5 257.43
-3.99 %
DAX PTS
15 011.13
-3.8 %
Dow Jones PTS
33 257.73
-2.94 %
13 876.75
-3.89 %
1.131
-0.24 %

Pré-ouverture Paris : hésitations à l'approche des 7.100 pts

| Boursier | 631 | 4.50 par 2 internautes

L'heure de la consolidation ?

Pré-ouverture Paris : hésitations à l'approche des 7.100 pts
Credits Reuters

Les places européennes sont attendues en repli léger avant bourse ce lundi, dans un marché calme en raison de l'absence de nombreux opérateurs en cette période des fêtes de fin d'année. Le CAC 40 est anticipé en retrait de 0,2%, tandis que le DAX allemand affiche une consolidation comparable. L'Euro Stoxx 50 fléchit aussi de 0,2%. Le FTSE londonien est fermé ce lundi, mais terminait la semaine dernière au plus haut de 22 mois. Hong Kong et Sydney sont aussi fermés.

Wall Street, qui était fermé vendredi pour la veille de Noël, est orienté pratiquement stable avant bourse ce lundi, avec un Dow Jones marginalement dans le rouge et un S&P 500 inchangé, contre une légère hausse sur le Nasdaq. La Bourse de New York avait signé jeudi une 3e séance consécutive de hausse, l'indice S&P 500 terminant même sur un nouveau record, à la veille d'un week-end de trois jours. Les investisseurs avaient été soulagés par des nouvelles rassurantes concernant le variant Omicron, et saluaient par ailleurs une amélioration du moral des ménages américains en décembre, malgré la forte inflation. A la clôture, le Dow Jones avait avancé de 0,55% à 35.950 points, tandis que l'indice large S&P 500 avait gagné 0,62% à 4.725 pts, effaçant son record du 10 décembre à 4.712 pts. Le Nasdaq Composite, riche en valeurs technologiques et biotechs, avait progressé de 0,85% à 15.653 pts.

Le Nikkei a terminé ce matin en baisse de 0,37%. Les Bourses de Chine continentale évoluent aussi en baisse, le SSE abandonnant 0,06%. La Banque populaire de Chine a pourtant promis de promouvoir un développement sain du marché immobilier...

Sur le marché des changes, l'euro est presque stable à 1,1322$. Les cours du brut reculent. Le baril de Brent abandonne 0,3% à 75,5$ et celui du brut léger américain (WTI) rend 1,3% à 72,8$.

Les compagnies aériennes américaines ont annulé hier, pour le troisième jour d'affilée, environ un millier de vols. Les transporteurs aériens ont annulé dimanche 1.001 vols intérieurs et internationaux, un peu plus que le jour de Noël, selon des données du site de suivi des vols FlightAware.com. La propagation du variant Omicron bouleverse les plans de voyage de vacances, car les exigences d'isolement obligent davantage de pilotes et de membres d'équipage à se mettre en quarantaine. Selon FlightAware, la série de jours d'annulations massives s'est donc poursuivie.

Les nouvelles infections au Covid-19 ont dépassé les 197 000 aux États-Unis la veille de Noël et ont augmenté de 65% au cours des quinze derniers jours, bien que les hospitalisations n'aient augmenté que de 10% en comparaison et restent bien en deçà des vagues précédentes, note le New York Times. Ces chiffres accréditent la thèse d'un variant Omicron certes extrêmement contagieux, mais moins virulent que ses tristes prédécesseurs.

Une étude britannique préliminaire a montré que les personnes infectées par le variant étaient 50 à 70% moins susceptibles de se retrouver à l'hôpital, indique CNBC. Cependant, les responsables de la santé mettent en garde contre tout faux espoir, alors qu'Omicron semble être plus doux, mais qu'un volume d'infections très élevé, qu'un taux de vaccination américain de seulement 62% et que des pénuries de personnel pourraient encore voir les hôpitaux submergés. Cette dynamique se joue au Royaume-Uni, où les hospitalisations à Londres ont augmenté de 92% par rapport à la semaine précédente. Le Premier ministre Boris Johnson décidera ce lundi s'il faut resserrer les restrictions à temps pour le réveillon du Jour de l'An, mais il pourrait choisir de s'appuyer sur des orientations plutôt que sur de nouvelles lois, relate The Times. Plusieurs pays d'Europe ont mis en place des restrictions de distanciation sociale, mais beaucoup résistent jusqu'à présent aux confinements économiquement destructeurs.

Les valeurs

Groupe Gorgé confirme avoir remis une offre indicative non engageante pour le rachat de la société iXblue, dont les activités dans le maritime, la défense, l'hydrographie et les drones sont complémentaires de celles de sa filiale ECA Group, spécialiste dans le domaine de la robotique autonome. Les deux entreprises collaborent depuis plusieurs années, notamment sur le programme Belgo-Néeerlandais. Un rapprochement "serait susceptible de générer des synergies très importantes", estime Groupe Gorgé, qui n'aurait pas recours à une augmentation de capital pour réaliser cette opération.

L'acquisition serait réalisée par une société holding nouvellement créée, qui détiendrait également ECA après apport du Groupe Gorge et qui disposerait de fonds apportés par un investisseur et par de la dette. Les valeurs d'entreprise de ECA et iXblue retenues dans ce projet étant comparables, le Groupe Gorgé serait significativement majoritaire aux côtés de cet investisseur financier et du management.

Ipsen. Par courriers reçus le 24 décembre 2021 par l'AMF, le fonds britannique Parvus Asset Management Europe Limited (Londres), agissant pour le compte de clients et de fonds dont il assure la gestion, a déclaré avoir franchi en hausse, le 21 décembre 2021, le seuil de 5% du capital de la société Ipsen et détenir, pour le compte desdits clients et fonds, 4 199 384 actions Ipsen représentant autant de droits de vote, soit 5,01% du capital et 3,18% des droits de vote. Ce franchissement de seuil résulte d'une acquisition d'actions sur le marché.

ABC arbitrage a été informée par Aubepar Industries SE de la signature d'un mandat de cession indépendant. Ce mandat a pour objet la cession de 105.418 titres ABC arbitrage dans le carnet d'ordres central du marché et/ou par de blocs d'actions en dehors du carnet d'ordres central du marché. Cette quantité correspond à 1,2% de la détention actuelle d'Aubepar Industries SE et à moins de 0,2% du capital d'ABC arbitrage. Un prix minimum de 7,15 euros a été fixé pour cette opération. Après la totalité de cette cession, toutes choses égales par ailleurs, Aubepar Industries SE détiendra 14,1% du capital d'ABC arbitrage.

ST Dupont. Au 30 septembre 2021, le chiffre d'affaires produits de ST Dupont s'établit à 15 millions d'euros, en croissance de 23% sur les 6 premiers mois de l'exercice (12,2 ME au 30 septembre 2020). Les ventes reprennent partiellement après une période fortement pénalisée par la crise sanitaire mondiale (en particulier en Asie) et par les mesures de confinement prises par les Etats.

Le taux de marge brute s'améliore de +11,1 points, s'établissant à 52,8%. Pour soutenir l'activité durant les 6 premiers mois de l'exercice précédent, marqués par la pandémie, le groupe avait accordé des remises commerciales importantes, résultant sur une marge brute de 41,8%. Le résultat opérationnel reste négatif sur le 1er semestre, à -1,6 ME (-3,5 ME au 30 septembre 2020), soit une amélioration de 1,9 ME d'une période à l'autre grâce à la reprise d'activité.

Europlasma. Suite à une information parue dans la presse régionale, Europlasma précise que le groupe "évalue constamment les opportunités d'accélérer son développement et de renforcer ses expertises". Ces opportunités peuvent impliquer des discussions avec des cibles ou partenaires potentiels, ce qui est notamment le cas avec la société Luxfer. "A ce stade, aucune information ne peut être donnée quant à l'issue potentielle de ces discussions. Si cette situation devait évoluer, Europlasma informerait ses actionnaires ainsi que le marché en temps utiles", précise l'entreprise girondine... La presse régionale, évoquant le projet de reprise des activités de Luxfer, sur un nouveau site à Cébazat (Puy-de-Dôme), a évoqué un échec des négociations alors que celles-ci auraient été sur le point d'être bouclées.

Orange. Après la période de négociations exclusives qui s'est ouverte le 22 novembre dernier et suite à l'avis conforme du conseil d'administration d'Enodia, Orange Belgium et Nethys ont signé ce jour un accord pour l'acquisition par Orange Belgium de 75% moins une action de VOO SA. La transaction se fait sur la base d'une valeur d'entreprise de 1,8 MdE pour 100% du capital. Cette acquisition représente une avancée majeure dans la stratégie convergente nationale d'Orange Belgium et permettra d'accroître les investissements et la concurrence dans le secteur des télécommunications au profit des clients et de la compétitivité des régions wallonne et bruxelloise.

Adthink a mis en place un financement de 3 ME. Genomic Vision tire deux tranches d'obligations pour 2 ME.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
2 avis
Note moyenne : 4.50
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

Plus que quelques jours pour bénéficier de notre offre Assurance vie

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 31 janvier 2021 inclus.

Je profite de l'offre

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

UNE OFFRE EXCLUSIVE EN FRANCE AVEC

Grâce à un partenariat exclusif en France avec Morgan Stanley, Bourse Direct propose, à ses clients et en exclusivité, la plus large gamme de produits de bourse jamais présentée jusqu'ici sur le marché français.

» Découvrir

PRODUITS A EFFET DE LEVIER PRESENTANT UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL EN COURS DE VIE ET A L'ECHEANCE.
Produits à destination d'investisseurs avertis disposant des connaissances et de l'expérience nécessaires pour évaluer les avantages et les risques. Consultez la rubrique “facteurs de risques”.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 24/01/2022

Bigben confirme ses objectifs annuels

Publié le 24/01/2022

La séance boursière de lundi a été particulièrement mouvementée pour Orpea, en raison d’un livre dénonçant les pratiques de l’exploitant d’Ehpad et de cliniques spécialisées. Si cet…

Publié le 24/01/2022

Lumibird, spécialiste des technologies laser, a enregistré une croissance de 28% de son chiffre d’affaires consolidé publié sur l’année 2021, à 162,5 millions d'euros. Sa croissance s'est…

Publié le 24/01/2022

Conformément aux accords signés en 2017 dans le cadre du co-développement de l’opération Quai 8.2, Icade et Covivio ont procédé au débouclage, le 18 janvier 2022, de l’opération par…

Publié le 24/01/2022

Conformément aux accords signés en 2017 dans le cadre du co-développement de l'opération Quai 8...

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne