5 450.48 PTS
+0.00 %
5 451.50
+0.16 %
SBF 120 PTS
4 367.37
-
DAX PTS
12 834.11
-
Dowjones PTS
24 987.47
-0.41 %
7 251.41
+0.00 %
Nikkei PTS
22 587.41
-0.41 %

Ouverture Paris : Vivendi recherché !

| Boursier | 567 | Aucun vote sur cette news

Vivendi et Gemalto : deux titres en vue en ce début de séance, mais pour des raisons différentes : le titre du premier progresse de plus...

Ouverture Paris : Vivendi recherché !
Credits Reuters

LA TENDANCE

Vivendi et Gemalto : deux titres en vue en ce début de séance, mais pour des raisons différentes : le titre du premier progresse de plus de 5% suite à une publication semestrielle saluée par les intervenants, alors qu'à l'inverse, Gemalto subit un recul de plus de 4% après avoir confirmé les données déjà annoncées en juillet, avertissement à la clef. Le titre de Gemalto se retrouve en sens opposé du CAC40 qui avance de 0,60% après la première demi-heure de cotations, à 5.120 points. Autre publication d'importance ce matin, celle d'Iliad, maison-mère de Free, dont le titre progresse. Cette première séance du mois de septembre sera marquée par une importante série d'indicateurs macroéconomiques, avec en point d'orgue les chiffres de l'emploi du mois écoulé aux Etats-Unis, un baromètre toujours scruté de près par les investisseurs.

WALL STREET

Wall Street a progressé jeudi soir, toujours proche de ses sommets historiques, malgré les tensions géopolitiques et les conséquences d'Harvey au Texas. Le DJIA prend 0,33% à 21.965 pts, alors que le Nasdaq avance de 0,95% à 6.429 pts. Le S&P500 s'accorde 0,57% à 2.472 pts. La perspective d'une nouvelle hausse des taux aux Etats-Unis semble désormais plus éloignée que prévu, d'autant que les conséquences économiques de l'ouragan seront lourdes à digérer.

ECO ET DEVISES

En Europe, les indices PMI manufacturier d'août sont attendus en France (09h50), Allemagne (9h55), zone euro (10h00) et Royaume-Uni (10h30). Aux Etats-Unis, c'est l'embouteillage avec le rapport mensuel sur la situation de l'emploi (14h30), l'indice Markit PMI manufacturier (15h45), l'indice ISM manufacturier, les dépenses de construction et l'indice du sentiment des consommateurs de l'Université du Michigan (16h00).

La parité euro / dollar atteint 1,1902 ce matin. Le baril de Brent se négocie 52,74$ et le WTI 46,95$. L'once d'or se traite 1.320$ (-0,1%).

VALEURS EN HAUSSE

* PSA Peugeot (+1,25% à 17,96 Euros) : la vigueur du marché français ne s'est pas démentie au cours du mois d'août, une période traditionnellement calme pour les transactions dans le secteur. Le Comité des constructeurs français d'automobiles a annoncé ce matin que 130.820 véhicules légers neufs (voitures particulières et utilitaires légers) ont été immatriculés lors du mois écoulé, soit une progression de 10,48% par rapport au même mois de 2016. PSA et Renault font mieux que la moyenne.

* Vivendi (+5,30% à 20,30 Euros) : le bénéfice ajusté a progressé de 12% à 320 ME au premier semestre, hors éléments exceptionnels. Le groupe table sur une augmentation de plus de 5% du chiffre d'affaires hors Havas et sur un résultat opérationnel ajusté en progression de l'ordre de 25% hors Havas. Canal+ devrait générer 350 ME d'Ebita sur l'année.

* Alstom (+0,75% à 30,10 Euros) : serait allié à Kawasaki Heavy pour le gros contrat mis en jeu par l'autorité en charge des transports new-yorkais pour renouveler son matériel roulant. On parle d'un bon millier de rames de métro, pour un total de l'ordre de 3,2 milliards de dollars. Bombardier, en consortium avec le chinois CRRC, a concédé en début de semaine ne plus être dans la course.

* Airbus (+1,90% à 71,93 Euros) : c'est une belle consécration puisque l'industriel va faire son entrée dans le STOXX Europe 50, l'indice des plus grandes entreprises européennes, aux dépens de l'opérateur britannique BT. Le changement sera effectif le 18 septembre prochain.

* AccorHotels (stable à 38,90 Euros) : la société a confirmé hier soir les informations de 'Challenges' selon lesquelles la patronne d'HotelServices pour la France et la Suisse allait quitter son poste fin septembre. Sophie Etchandy-Stabile est également membre du comité exécutif du groupe hôtelier.

* Iliad (+1,35% à 219,85 Euros) : les résultats semestriels sont en hausse, malgré les investissements consentis pour lancer l'activité en Italie. Le groupe recrute toujours bien dans le mobile, mais le fixe ralentit au second trimestre sur fond de guerre des tarifs. Les objectifs de long terme sont réitérés.

VALEURS EN BAISSE

* Gemalto (-3% à 44,03 Euros) : le groupe, dont le titre a perdu près de 20% en six mois à cause de plusieurs avertissements, a dévoilé ce matin ses résultats semestriels, après en avoir déjà donné la teneur en juillet. L'entreprise est frappée de plein fouet par le ralentissement de ses activités historiques, les cartes SIM et le paiement, qui pèse sur les résultats. Les objectifs revus en baisse il y a un mois ont été réitérés.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 19/06/2018

    Communiqué de presse Source: Sanofi (EURONEXT: SAN) (NYSE: SNY)   Sanofi finalise l'acquisition d'Ablynx à la suite de…

Publié le 19/06/2018

20 actions existantes donneront droit à l'attribution gratuite d'1 BSA donnant le droit de souscrire 1 action Vergnet au prix de 1,75 euro par action...

Publié le 18/06/2018

Assemblée générale convoquée...

Publié le 18/06/2018

Retour d'Assemblée générale Futuren...

Publié le 18/06/2018

Naissance de 2 nouvelles sociétés -Business Solutions Italia & Business Remote Solutions Italia- pour un partenariat assorti d'un contrat de 30 ME sur 5 ans...