5 526.51 PTS
+0.58 %
5 533.5
+0.75 %
SBF 120 PTS
4 420.31
+0.58 %
DAX PTS
13 434.45
+1.15 %
Dowjones PTS
26 071.72
+0.21 %
6 834.33
+0.34 %
Nikkei PTS
23 808.06
+0.19 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Ouverture Paris : une réforme fiscale américaine déjà dans les cours

| Boursier | 622 | Aucun vote sur cette news

Anticipée par les marchés, intégrée dans les cours à Wall Street, la réforme fiscale de Trump faisant passer le taux d'impôts à 21%, est...

Ouverture Paris : une réforme fiscale américaine déjà dans les cours
Credits Reuters

LA TENDANCE

Anticipée par les marchés, intégrée dans les cours à Wall Street, la réforme fiscale de Trump faisant passer le taux d'impôt des entreprises américaines à 21%, est en passe d'être enfin votée. Elle doit leur apporter quelques points de bénéfices supplémentaires. La Chambre des représentants, doit voter à nouveau aujourd'hui, après avoir déjà adopté le texte. De son côté, malgré une majorité plus fragile, le Sénat a aussi voté en faveur de la réforme. Wall Street a baissé hier à la clôture, vendant la nouvelle. A Paris, le CAC40 qui est repassé sous les 5.400 points, a débuté dans le rouge, à 5.375 points (-0,15%), comme si ce niveau symbolique des 5.400 points dans le viseur de la fin d'année, satisfaisait finalement les investisseurs qui ne trouvent plus de carburant pour aller plus haut.

WALL STREET

Comme le recommande un des plus célèbres adages boursiers, il faut "acheter la rumeur" puis "vendre la nouvelle". Wall Street a appliqué ce principe mardi, en cédant (modestement) du terrain, alors que la réforme fiscale tant attendue est proche de la signature par le président Donald Trump. A la clôture, les trois principaux indices, qui avaient signé lundi des records historiques, ont marqué le pas. Le Dow Jones a reculé de 0,15% à 24.754 points, tandis que l'indice large S&P 500 a fléchi de 0,32% à 2.681 pts et que le Nasdaq composite, riche en valeurs technologiques et biotechnologiques, a lâché 0,44% à 6.963 pts.

ECO ET DEVISES

Les chiffres de l'immobilier ancien aux Etats-Unis (16h00) et le rapport hebdomadaire américain concernant les stocks pétroliers domestiques (16h30) sont les deux événements du jour.

La parité euro / dollar atteint 1,1843 ce matin. Le baril de Brent se négocie 63,87$ et le WTI 57,69$. L'once d'or se traite 1.264$ (+0,2%).

VALEURS EN HAUSSE

* Engie (+0,20% à 14,54 Euros) : la rumeur tend à se confirmer. L'énergéticien fait partie de l'un des consortiums qui se sont positionnés pour le rachat des gazoducs du brésilien Petrobras (TAG). Les actifs pourraient être valorisés entre 5 et 7 Mds$.

* Crédit Agricole (+0,30% à 14,31 Euros) : clap de fin pour le dividende majoré. L'EBA a considéré qu'il s'agissait là d'une "distribution préférentielle" non conforme au règlement. La banque réfléchit à une alternative. Le dividende majoré n'a concerné l'année dernière que 6% des actions, pour un coût de 10 ME.

* TechnipFMC (+0,95% à 24,28 Euros) : le groupe franco-américain a été retenu par VNG Norge pour le projet Fenja, en Mer de Norvège. Il s'agit d'un contrat "iEPCI", c'est-à-dire un contrat intégré comprenant l'ingénierie, la fourniture des équipements, la construction et l'installation. C'est le premier contrat EPCI intégré "majeur" remporté par l'entreprise, signale le management, c'est-à-dire que l'accord porte sur un montant non révélé mais dépassant 250 M$.

* Europcar (+0,25% à 10,02 Euros) : le rachat de Goldcar, la plus importante société de location de véhicules low-cost en Europe, est bouclé. Le prix payé, 550 ME, correspond à un multiple de sept fois l'Ebitda après intégration des 30 ME de synergies anticipées par l'acquéreur, dont le plein effet est attendu en 2020.

* Latécoère (+0,55% à 5,53 Euros) : la société a obtenu un financement de 55 ME de la Banque européenne d'investissement, pour financer sa transformation dans le cadre du plan 2020. Parallèlement, le groupe réaménage la structure de son endettement au travers la renégociation de son programme d'affacturage et le remboursement de son crédit syndiqué.

VALEURS EN BAISSE

* Iliad (-3% à 193,60 Euros) : Free pourrait attendre le second trimestre 2018, sans doute le mois d'avril, pour se lancer sur le marché italien, a révélé Bloomberg. Xavier Niel et son équipe entretiennent, savamment, le suspense, pour désorganiser la concurrence sur un marché où l'opérateur aura plus de mal à tailler des croupières à ses concurrents qu'en France.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 19/01/2018

Dominique Carouge exerçait depuis le 1er janvier 2016 les responsabilités de Directeur Financier Adjoint et de Responsable des Opérations financières et du Contrôle...

Publié le 19/01/2018

COMMUNIQUE DE PRESSE                                                            Paris, le 19 janvier…

Publié le 19/01/2018

    EXEL Industries Société Anonyme au capital de 16 969 750 EUR Siège Social : 54, rue Marcel Paul 51206 Epernay Cedex RCS Epernay n° B 095 550 356…

Publié le 19/01/2018

Une fois converties en actions ordinaires, ces ADP seront admises à la négociation sur le marché Euronext Growth...

Publié le 19/01/2018

Visiativ a finalisé le rachat par Alliativ, société holding détenue par les deux fondateurs dirigeants Laurent Fiard et Christian Donzel, des 450 660 ADP 2012 (Action à Dividende Prioritaire)…

CONTENUS SPONSORISÉS