En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 690.78 PTS
+0.56 %
5 654.50
+0.07 %
SBF 120 PTS
4 485.48
+0.47 %
DAX PTS
12 468.01
+0.08 %
Dowjones PTS
26 935.07
-0.59 %
7 823.55
-0.99 %
1.102
+0.01 %

Ouverture Paris : tout bon pour Bouygues ! Pernod Ricard et Eiffage aussi recherchés

| Boursier | 485 | Aucun vote sur cette news

e CAC40 rejoint les 5...

Ouverture Paris : tout bon pour Bouygues ! Pernod Ricard et Eiffage aussi recherchés
Credits Reuters

LA TENDANCE

Le CAC40 rejoint les 5.400 points ce matin! progressant de 0,60% à l'approche de 9h30 et ce malgré de premiers échanges hésitants et dans le rouge... Les investisseurs semblent retrouver le sourire, alors que les craintes d'une récession mondiale et les inquiétudes liées aux tensions commerciales et au Brexit, sont toujours tenaces ! Boris Johnson a fait des siennes hier, avec sa volonté de suspendre le Parlement plus longtemps qu'habituellement, ce qui renforcerait l'hypothèse d'un Brexit en mode "hard". La date du 31 octobre, de sortie programmée de la Grande Bretagne de l'UE, constituera une nouvelle échéance forte pour les marchés.

On prendra connaissance aujourd'hui de l'estimation finale du PIB américain pour le 2ème trimestre. Très attendue, elle permettra de mesurer si les craintes de décrochage de la première économie mondiale se vérifient. Lors de sa première mouture, l'expansion du Produit Intérieur Brut des Etats-Unis s'est établie à 2,1%, contre 3,1% au premier trimestre... De quoi jauger des conséquences du conflit commercial Chine/Etats-Unis... A ce stade, pas un investisseur ne se risquera à miser sur une résolution du conflit commercial dans l'immédiat... Depuis plus d'un an, la relation entre les deux premières puissances économiques de la planète passe par des hauts et des bas et les marchés doivent se résoudre à cette incertitude.

Le PIB français a lui été révisé à la hausse! A +0,3%. Côté valeurs, Bouygues est le gagnant du jour avec plus de 5% de hausse suite à ses chiffres semestriels encourageants. Pernod Ricard, et Eiffage voient aussi leurs comptes annuels et semestriels salués par des hausses, plus modestes cependant. Le premier annonce en outre le rachat du propriétaire du bourbon Jefferson's.

WALL STREET

Après un début de séance difficile, Wall Street a mis de côté les mauvaises nouvelles mercredi et termine dans le vert. Les sujets d'inquiétude ne manquent pourtant pas : la guerre commerciale reste bien sûr au coeur des préoccupations, en l'absence d'avancée notable dans les négociations entre Pékin et Washington depuis l'escalade de tensions de la semaine dernière. L'inversion de la courbe des taux aux Etats-Unis, qui se traduit par un rendement des emprunts d'Etat à 10 ans inférieur à celui d'échéances plus courtes comme le 2 ans, s'est accentuée mercredi, faisant craindre une récession... Enfin le Royaume-Uni revient au centre de l'actualité, avec les craintes d'un Brexit dur. Les marchés ont toutefois bénéficié de la vigueur du secteur pétrolier, dopé par la hausse des cours du brut, et du rebond des valeurs financières.

A la clôture, le Dow Jones a gagné 1,00% à 26.036 points ; le S&P500, plus large, avance de 0,65% à 2.888 points. Le Nasdaq s'adjuge 0,38% à 7.859 points.

ECO ET DEVISES

Bonne nouvelle pour l'économie française. L'Insee a revu à la hausse son estimation initiale pour le deuxième trimestre 2019, puisque le produit intérieur brut a finalement progressé au même rythme qu'au trimestre précédent, soit +0,3%.

Deuxième bonne nouvelle de la journée pour l'économie française. Après la révision à la hausse du PIB au deuxième trimestre, les dépenses de consommation des ménages ont rebondi de 0,4% en juillet après avoir reculé de 0,2% le mois précédent. Le consensus tablait sur une progression de 0,3%. Cette hausse s'explique notamment par la consommation en biens fabriqués (+0,6%), précise l'Insee.

Etats-Unis :
- PIB préliminaire du second trimestre aux Etats-Unis. (14h30)
- Balance du commerce international de biens. (14h30)
- Inscriptions hebdomadaires au chômage. (14h30)
- Promesses de ventes de logements. (16h00)

Europe :
- Chiffres de l'emploi en Allemagne. (09h55)

L'once de métal jaune s'échange à 1.532$. De son côté, la parité euro / dollar atteint 1,1087$ ce matin. Le baril de Brent se négocie 60,02$.

VALEURS A SUIVRE

Pernod Ricard (+1% à 168,37 Euros) : Le ROC 2018/19 s'élève à 2,58 MdsE, avec une croissance interne de +8,7% et faciale de +9,5%. Le taux de marge opérationnelle hors effets périmètre et change est en hausse de +74pdb (+108pdb en facial en raison d'un effet change favorable de +25 MEUR). La croissance interne du ROC à +8,7% atteint son plus haut niveau depuis l'exercice 2011/12. Le résultat net courant part du Groupe s'élève à 1.65 MdE, en croissance faciale de +9,5% par rapport à 2017/18. Le résultat net part du Groupe s'élève à 1,46 MdE, -8% en facial par rapport à 2017/18. Cette baisse est due à des éléments exceptionnels en 2018/19 et une base de comparaison défavorable.

En outre, Pernod Ricard et Castle Brands, coté sur le NYSE, annoncent aujourd'hui la conclusion d'un accord définitif portant sur l'acquisition par Pernod Ricard, à travers une de ses filiales, de 100 % des actions ordinaires de Castle Brands en circulation. Cette acquisition, qui valorise Castle Brands à 1,27 $ par action, soit un montant global d'environ 223 M$, fera l'objet d'une offre publique d'achat.

Orange (+0,50% à 13,65 Euros) : emprunte sur le marché obligataire 2,5 milliards d'euros sur 3 tranches : 750 millions d'euros à 7 ans avec un coupon de 0,0%, 1 MdsE à 13 ans avec un coupon de 0,5% et 750 ME à 30 ans avec un coupon de 1,375%.

Bouygues (+5,60% à 34,42 Euros) : le résultat net part du Groupe s'élève à 225 ME, en recul de 36 ME sur un an, en raison notamment de la diminution de la contribution d'Alstom (33 ME au premier semestre 2019 contre 73 ME au premier semestre 2018). Bouygues confirme tabler, en 2019, sur une amélioration de la profitabilité du Groupe avec l'atteinte d'un cash-flow libre de 300 millions d'euros chez Bouygues Telecom. D'ici deux ans, le management réitère également son objectif d'un cash-flow libre après BFR2 de 1 milliard d'euros grâce à la contribution des trois activités.

Eiffage (+1,60% à 92,44 Euros) ! Le résultat opérationnel courant du groupe s'établit à 836 millions d'euros, en progression de 3,7% (+16,2% dans les Travaux pour un chiffre d'affaires en croissance de 14%). Le résultat net semestriel part du groupe augmente de 34% à 290 millions d'euros.

Eurofins (+2% à 382,40 Euros) : a vu son Ebitda ajusté progresser de 29,5% au premier semestre, à 415 ME, pour un chiffre d'affaires en hausse de 24,3% à 2,168 MdsE. La marge d'Ebitda ajusté s'améliore ainsi de 70 points de base à 19,1%. Le bénéfice net ajusté atteint 156,9 ME contre 155,9 ME un an auparavant alors que le résultat net ressort à 58,9 ME contre 91,1 ME.

Sanofi (+1,10% à 78,30 Euros) : Un juge américain a rendu mercredi un arrêt favorable à Sanofi et Regeneron, qui commercialisent ensemble l'anti-cholestérol Praluent, en invalidant des décisions prises en première instance qui considéraient comme valides des brevets détenus par Amgen sur son Repatha.

VALEURS EN BAISSE

ID Logistics (-2,80% à 168 Euros) réalise un chiffre d'affaires de 744,5 millions d'euros en augmentation de +9,4% et de +10,9% à taux de change constant. En France, le chiffre d'affaires s'établit à 349,0 ME en progression de +5,6% par rapport au 1er semestre 2018. A l'international, le chiffre d'affaires s'établit à 395,5 ME en hausse de +13,1% par rapport au 1er semestre 2018. Le groupe enregistre une nouvelle amélioration de sa rentabilité opérationnelle. Le résultat opérationnel courant ressort au 30 juin 2019 à 19,5 ME, soit une marge opérationnelle de 2,6% en progression de +31% par rapport au 30 juin 2018. Le résultat net semestriel ressort en légère diminution à 6,6 ME (7,4 ME au 1er semestre 2018). Il intègre un effet défavorable de -1,6 ME dû à l'application de la nouvelle norme comptable IFRS 16. Retraité de ce montant, il ressortirait à 8,2 ME, en hausse de +10,8%.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE DE BOURSE

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 23 septembre 2019

CODE OFFRE : RENTREE19

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : RENTREE19 lors de votre ouverture de compte.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 20/09/2019

Ipsen présentera de nouvelles données dans le cadre de la 13e conférence annuelle de l'International Liver Cancer Association (ILCA 2019)...

Publié le 20/09/2019

Advicenne, une société pharmaceutique spécialisée dans le développement et la commercialisation de traitements innovants pour maladies orphelines,...

Publié le 20/09/2019

Au 1er semestre 2019, Alpha MOS a réalisé un chiffre d'affaires consolidé de 2...

Publié le 20/09/2019

Les Nouveaux Constructeurs communique aujourd'hui ses résultats du 1er semestre 2019...

Publié le 20/09/2019

Advicenne a annoncé l'acceptation de huit posters portant sur son produit phare pour la présentation lors des conférences internationales de référence dans le domaine de la néphrologie au cours…