5 420.58 PTS
+1.33 %
5 415.0
+1.37 %
SBF 120 PTS
4 324.40
+1.35 %
DAX PTS
13 312.30
+1.59 %
Dowjones PTS
24 798.50
+0.60 %
6 517.57
+0.79 %
Nikkei PTS
22 901.77
-
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Ouverture Paris : toujours en baisse

| Boursier | 325 | Aucun vote sur cette news

Incapable de poursuivre son rebond de jeudi qui intervenait après 8 baisses consécutives, le CAC40 a rechuté vendredi et baisse à nouveau...

Ouverture Paris : toujours en baisse
Credits Reuters

LA TENDANCE

Incapable de poursuivre son rebond de jeudi qui intervenait après 8 baisses consécutives, le CAC40 a rechuté vendredi et baisse à nouveau ce lundi, cédant 0,15% à 5.310 points. On dénombre à peine deux séances haussières sur douze jours de bourse en novembre. La semaine qui débute sera tronquée pour Wall Street, avec le pont de Thanksgiving. Et elle débute par une inquiétude conséquence de l'échec d'Angela Merkel à former une coalition de gouvernement. Côté valeurs, des rebonds se matérialisent chez des titres ayant souffert comme Altice et DBV, alors qu'à l'inverse, Elior poursuit sa chute entamée vendredi.

WALL STREET

Le rebond de jeudi ne s'est pas prolongé à Wall Street, où les principaux indices ont fini la semaine en légère baisse. Après l'adoption, jeudi, par la Chambre des représentants du projet de réforme fiscale, les investisseurs s'interrogent sur la suite du calendrier, alors que la réforme doit encore franchir l'étape du Sénat, plus réticent. Les cours du pétrole ont rebondi de plus de 2%, mais le dollar est reparti à la baisse. Sur le front économique, les chiffres du logement aux Etats-Unis ont positivement surpris. A la clôture, l'indice Dow Jones a cédé vendredi 0,43% à 23.358 points, tandis que l'indice large S&P 500 a lâché 0,26% à 2.578 pts, et que le Nasdaq composite, riche en valeurs technologiques et biotechnologiques, a fléchi de 0,15%, finissant à 6.782 pts, au lendemain d'un nouveau record historique. Sur l'ensemble de la semaine, le Dow Jones et le S&P 500 ont reculé respectivement de 0,27% et de 0,15% (leur 2ème recul hebdomadaire d'affilée), tandis le Nasdaq est parvenu à se maintenir dans le vert avec un gain de 0,47% en 5 séances.

ECO ET DEVISES

A suivre, l'indice des indicateurs avancés du Conference Board américain (16h00), pas grand-chose à se mettre sous la dent aujourd'hui.

La parité euro / dollar atteint 1,1809 ce matin. Le baril de Brent se négocie 61,19$ et le WTI 55,30$. L'once d'or se traite 1.282$ (+0,3%).

VALEURS EN HAUSSE

* Vinci (+0,05% à 84,89 Euros) : l'augmentation des péages d'autoroutes avait été contenue en 2016 et 2017. Au 1er février 2018, la hausse sera de 1,03% à 2,04% selon les concessionnaires et les travaux engagés sur les axes autoroutiers, selon 'Le JDD'. Une évolution qui concerne les sociétés cotées Eiffage et Vinci.

* Altice (+5,15% à 8,51 Euros) : un air de déjà-vu. Le groupe est confronté depuis le 3 novembre dernier au cercle vicieux du doute sur sa solidité financière, qui a divisé par deux son cours de bourse en onze séances à peine. Cette nuit, il a tenté de combattre les dernières rumeurs, en démentant notamment envisager une augmentation de capital.

* DBV Technologies (+7,50% à 41,13 Euros) : après les résultats décevants de l'étude pivotale de phase III PEPITES testant Viaskin Peanut chez les enfants de 4 à 11 ans allergiques à l'arachide, DBV Technologies a révélé ce matin ceux de REALISE, qui sont conformes aux attentes et qui serviront à appuyer les discussions avec la FDA pour la mise sur le marché.

VALEURS EN BAISSE

* Elior (-4,20% à 19,31 Euros) : continue sa baisse après son effondrement de -18% vendredi consécutif à l'avertissement sur résultat annoncé avant l'ouverture.

* Natixis (-1,60% à 6,42 Euros) : la banque a engagé ce week-end un troisième plan stratégique, celui de la maturité, après avoir redressé l'activité lors du premier et assuré la transformation au cours du second. A l'horizon 2020, il vise notamment une rentabilité des capitaux qui devrait se situer dans la fourchette 13 à 14,5%. Sur la période, 3 à 4 MdsE seront distribués aux actionnaires.

* Groupe Eurotunnel (-0,40% à 10,90 Euros) : adieu Eurotunnel, bonjour Getlink. Le groupe change de nom, même s'il conserve les marques commerciales Eurotunnel, Eurotunnel Le Shuttle et Eurotunnel Le Shuttle Freight, Europorte, ElecLink et CIFFCO.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 18/12/2017

Un voyage immersif unique à chaque trajet grâce à l'intégration des données de navigation en temps réel...

Publié le 18/12/2017

La décision même de privatiser ADP n'est pas prise, a indiqué une source gouvernementale à l'agence 'Reuters'.

Publié le 18/12/2017

En 2017, Cibox a renforcé ses positions sur ses marchés stratégiques

Publié le 18/12/2017

  Paris, le 18 décembre 2017, 20h   Transfert du contrat de liquidité de la société KEPLER CHEUVREUX à PORTZAMPARC Société de Bourse     AdUX (Code ISIN : FR0012821890…

Publié le 18/12/2017

OneOS6 gère des services physiques ou virtuels, voix et données, en fournissant à la fois des PNF...

CONTENUS SPONSORISÉS