En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 919.02 PTS
+0.59 %
5 934.5
+0.86 %
SBF 120 PTS
4 655.99
+0.57 %
DAX PTS
13 282.72
+0.46 %
Dow Jones PTS
28 135.38
+0.01 %
8 487.71
+0.25 %
1.112
+0.06 %

Ouverture Paris : sans avancée commerciale, le CAC40 fait du surplace

| Boursier | 690 | Aucun vote sur cette news

Le CAC40 oscille ce matin autour de son point de clôture d'hier à 5...

Ouverture Paris : sans avancée commerciale, le CAC40 fait du surplace
Credits Reuters

LA TENDANCE

Le CAC40 oscille ce matin autour de son point de clôture d'hier à 5.924 points, sans grande conviction alors que ses homologues américains ont hier conclu de nouveaux records. L'interminable round de négociations entre la Chine et les Etats-Unis semble bon an mal an progresser dans le bon sens... Et il ne s'agit que du round numéro 1, la presse chinoise indiquant que les officiels du pays de Mao étaient prêts à en mener 3. Ce mardi, Liu He, s'est entretenu par
téléphone avec le représentant américain au Commerce, Robert Lighthizer, et le secrétaire américain au Trésor, Steven Mnuchin.

Si un accord final semble peu évident à ce stade, l'optimisme grandit sur un accord partiel avant le 15 décembre, date à laquelle les droits de douane américains devraient entrer en vigueur. Certains évoquent un report de ceux-ci, une fois de plus, avec un accord début 2020...

Il n'empêche, la tendance positive des pourparlers font que les marchés veulent y croire et sont toujours aussi optimistes à l'image des trois indices américains qui ont inscrit de nouveaux records hier en clôture. A plus de 28.000 points pour le Dow Jones!

WALL STREET

La cote américaine a été animée par les grandes opérations de fusion-acquisition, dont l'achat de Tiffany (+6,2%) par LVMH (+2%) pour 16,2 milliards de dollars, et celui de TD Ameritrade (+7,5%) par Charles Schwab (+2,3%) pour 26 Mds$.

A la clôture, les trois principaux indices américains ont fini sur de nouveaux records historiques. Le Dow Jones a gagné 0,68% à 28.066 points, tandis que l'indice large S&P 500 a progressé de 0,75% à 3.133 pts et que le Nasdaq Composite, riche en valeurs technologiques, a bondi de 1,32%, à 8.632 pts.

ECO ET DEVISES

Etats-Unis :
- Balance du commerce international de biens. (14h30)
- Indice S&P Corelogic Case-Shiller des prix de l'immobilier. (15h00)
- Indice des prix de l'immobilier de la Federal Housing Finance Agency (FHFA). (15h00)
- Ventes de logements neufs. (16h00)
- Indice de confiance des consommateurs du Conference Board. (16h00)
- Indice manufacturier de la Fed de Richmond. (16h00)

Allemagne :

Selon le baromètre GfK, l'indice du moral des consommateurs allemands à l'approche du mois de décembre 2019 est ressorti à 9,7, en ligne avec le consensus de place, contre 9,6 un mois auparavant. Le sous-indice des attentes des ménages a vivement progressé selon l'institut, du fait surtout des signes d'amélioration sur le front commercial. Les perspectives en termes d'évolution de revenus se sont aussi bonifiées. Il s'agit donc d'un signal plutôt positif pour l'économie allemande dans son ensemble, qui pourrait bénéficier du soutien de la consommation à l'approche des fêtes de fin d'année.

L'once de métal jaune s'échange à 1.458$. De son côté, la parité euro / dollar atteint 1,1013$ ce matin. Le baril de Brent se négocie 63,57$.

VALEURS EN HAUSSE

Faurecia (+3,20% à 48,71 Euros) confirme l'ensemble de ses objectifs financiers pour 2019 et annonce aujourd'hui ses objectifs financiers pour 2022 : avec un carnet de prises de commandes record estimé à 68 milliards d'euros pour les trois exercices 2017, 2018 et 2019, la croissance annuelle moyenne des ventes de Faurecia devrait être supérieure à 5% entre 2019 et 2022 pour atteindre plus de 20,5 milliards d'euros en 2022. Sur la même période, les trois activités historiques devraient enregistrer un taux de croissance annuel moyen supérieur à 4 % (CAGR de plus de 6 % pour l'activité Interiors en incluant le projet d'acquisition de SAS) et Faurecia Clarion Electronics devrait doubler ses ventes publiées. La marge opérationnelle devrait atteindre 8% des ventes en 2022 (contre un objectif confirmé d'au moins 7% en 2019). Cette augmentation sera réalisée grâce au levier opérationnel sur les ventes et à des initiatives majeures du Groupe, parmi lesquelles la transformation digitale et l'accélération de l'innovation dans les nouveaux périmètres de technologies. La marge opérationnelle sera en hausse dans toutes les activités. Le cash-flow net devrait atteindre 4% des ventes d'ici 2022 grâce au programme "Convert2Cash". La stratégie d'allocation de la trésorerie restera centrée sur des acquisitions "bolt-on" et une juste rémunération des actionnaires.

Poxel (+3,40% à 7,83 Euros) S.A. annonce aujourd'hui des premiers résultats positifs de la période d'extension de 36 semaines en ouvert de l'étude de phase III TIMES 3 sur l'Imeglimine dans le traitement du diabète de type 2 au Japon.

Cap Gemini (+0,30% à 109,10 Euros) : Paul Hermelin persiste et signe. Comme il l'a répété à plusieurs reprises, le PDG du géant européen des services informatiques ne relèvera pas son offre de 14 euros par titre sur Altran. Et ce malgré les multiples appels du fonds activiste Elliott qui estime que l'offre de rachat amicale dévoilée en juin par Capgemini sous-évalue Altran. "Il ne changera pas", a assuré Paul Hermelin à Reuters. "J'ai lu le troisième trimestre d'Altran. Je n'ai rien vu qui me pousse à relever le cours". Capgemini a fixé à 50,1% le seuil à partir duquel l'opération sera considérée comme réussie. "Nous sommes prêts à vivre et à travailler avec des minoritaires. Et nous disons que, à plus de 90%, la création de valeur est possible avec deux sociétés cotées côte à côte", a assuré Paul Hermelin, qui s'est dit "assez confiant" dans les chances de réussite de l'opération.

Bigben Interactive (+1,85% à 14,22 Euros) : Le résultat opérationnel courant (ROC), qui tient compte de dotations aux amortissements en hausse (+3,5 ME sur la période) consécutives au nombre croissant de sorties de jeux vidéo, ressort en nette progression de 53,7% à 13,4 ME, soit une marge de 10,5% en hausse de 2,3 points. Après imputation des éléments non récurrents, principalement composés de charges liées à des plans d'attribution gratuite d'actions, le résultat opérationnel atteint 11,9 ME. Le résultat net, après une charge financière nette de 1 ME et l'imputation de l'impôt sur les résultats, s'établit au 1er semestre 2019/20 à 8,3 ME (6,6% du CA), en hausse de 35,9%.

Trigano (+7,40% à 86,75 Euros a vu son bénéfice opérationnel courant reculer à 210,4 millions d'euros (-8,5%), soit une marge de 9% contre 9,9% en 2018-2019). Le bénéfice net s'établit à 167,5 ME contre 187,2 ME en 2017-2018 (-10,5%). Il sera proposé à l'Assemblée Générale du 7 janvier 2020 le maintien d'un dividende de 2 euros par action.

Rallye (+1% à 7,21 Euros) / Foncière Euris / Finatis vont rester sous la protection de la justice pendant six mois supplémentaires. Les sociétés d'investissement de Jean-Charles Naouri ont obtenu la prolongation, jusqu'au 23 mai, de leur placement sous procédure de sauvegarde.

Carrefour (+0,20% à 15,61 Euros) et Fnac Darty (+0,65% à 49,44 Euros) sont en discussions avancées en vue d'un déploiement d'une trentaine de shop-in-shops, sous contrat d'exploitation exclusive, au sein des hypermarchés Carrefour en France sous l'enseigne Darty.

VALEURS EN BAISSE

Arkema (-0,40% à 95 Euros) a réalisé le placement d'une émission obligataire à échéance 10 ans portant un coupon annuel de 0,75%. Cette opération permet au groupe de refinancer son émission obligataire senior de 480 millions d'euros à 3,85% arrivant à échéance en avril 2020 en profitant de conditions de marché particulièrement favorables.

EDF (-0,30% à 9,15 Euros) : a l'intention de procéder à une nouvelle émission d'obligations hybrides libellées en euros et de lancer une offre de rachat sur plusieurs souches d'obligations hybrides existantes.

CHIFFRE D'AFFAIRES-RÉSULTATS

Generix Group

ANALYSTES

Citi repasse à l'achat sur Orange.

Berenberg conserve Air Liquide.

EN BREF

OL Groupe : discussions exclusives en vue de l'acquisition du Reign FC.

Orange : lancement d'Orange Bank en Espagne !

DNXCorp : ouverture de l'offre partielle de rachat.

Crédit Agricole CIB boucle la cession de 6% de la Banque Saudi Fransi.

SuperSonic Imagine : réouverture de l'OPA initiée par Hologic.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

BOURSE DIRECT HORIZON

Découvrez le nouveau contrat d'assurance vie de Bourse Direct

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 31 décembre 2019 inclus, avec un versement initial investi à 20% minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte non garantis en capital.

Je profite de l'offre

PRIMÉ MEILLEUR NOUVEAU CONTRAT D’ASSURANCE VIE

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 13/12/2019

Deux des principaux actionnaires de PSA Groupe, la famille Peugeot et la banque publique BPI, auraient demandé des assurances sur la gouvernance du nouvel ensemble en cas de départ de Carlos…

Publié le 13/12/2019

Deux des principaux actionnaires de PSA Groupe, la famille Peugeot et la banque publique BPI, auraient demandé des assurances sur la gouvernance du nouvel ensemble en cas de départ de Carlos…

Publié le 13/12/2019

Au cours du 1er semestre de l'exercice 2019/2020, les discussions engagées avec les créanciers du Groupe afin de restructurer les dettes se sont poursuivies, avec différentes avancées positives...

Publié le 13/12/2019

L'action Digigram est sur un dernier cours de 0,61 euro...

Publié le 13/12/2019

Depuis le début de l'année, le trafic de Paris Aéroport est en progression de +2,8% avec un total de 99,9 millions de passagers...