Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
6 200.55 PTS
-2.4 %
6 218.00
-2.1 %
SBF 120 PTS
4 837.72
-2.1 %
DAX PTS
13 726.43
-2.01 %
Dow Jones PTS
31 490.07
-3.57 %
11 928.31
-5.06 %
1.049
+0.25 %

Ouverture Paris : Rexel, Sartorius et Verallia recherchés !

| Boursier | 894 | Aucun vote sur cette news

Le marché parisien demeure bien disposé ce matin, progressant de 0,75% à 6...

Ouverture Paris : Rexel, Sartorius et Verallia recherchés !
Credits Reuters

LA TENDANCE

Le marché parisien demeure bien disposé ce matin, progressant de 0,75% à 6.670 points, dans la foulée du gain d'hier (+1,38%) et alors que Tokyo vient de prendre 1,23%.

Le Livre beige de la Fed a confirmé mercredi que les entreprises restaient confrontés à une inflation élevée et à des pénuries de main d'oeuvre et Mary Daly, la présidente de l'antenne de San Francisco, a jugé "solides" les arguments en faveur d'une hausse de taux d'un demi-point le 4 mai.

La séance du jour sera animée par les chiffres définitifs de l'inflation en zone euro et par des interventions de Jerome Powell, le président de la Fed, et Christine Lagarde, son homologue de la Banque centrale européenne, à l'occasion des réunions de printemps du FMI et de la Banque mondiale.

Côté résultats, de nombreux groupes se sont pliés à l'exercice de la publication du premier trimestre depuis la clôture d'hier. Et la tendance est très favorable. La plupart des titres concernés progressent nettement, hormis Carrefour, l'exception du jour.

WALL STREET

Après le vif rebond de la veille, la cote américaine s'est montrée plus hésitante ce mercredi dans un marché coupé en deux avec un secteur technologique sous pression. Fait du jour, la déception Netflix (-35%) a plombé les valeurs du compartiment streaming. Le groupe média a fait part de la première perte d'abonnés en une décennie, signalant les "vents contraires" du partage de mot de passe, de la concurrence agressive, de la macro et de facteurs indépendants de sa volonté, y compris l'adoption de la télévision connectée...

Le Dow Jones a gagné 0,71% à 35.160 pts, le S&P 500 termine en repli de 0,06% à 4.459 pts, mais le Nasdaq cède 1,22% à 13.453 pts. Sur le Nymex, le baril de brut WTI hésite à 102,40$. L'indice dollar cède 0,6% face à un panier de devises avec un euro à 1,0850/$. Le bitcoin pointe à 41.425$. Sur le marché obligataire, légèrement accalmie ce jour avec un rendement du T-Bond à 10 ans en retrait sous les 2,90%. Rappelons que les rendements à 10 ans ont déjà presque doublé cette année, se heurtant au niveau de 3% depuis hier...

ECO ET DEVISES

Le climat des affaires se dégrade légèrement en France en avril. L'indicateur qui le synthétise, calculé par l'Insee à partir des réponses des chefs d'entreprise des principaux secteurs d'activité marchands, perd un point. À 106, il reste néanmoins au-dessus de sa moyenne de longue période (100). Cette dégradation du climat des affaires résulte notamment de la détérioration de la situation conjoncturelle dans le commerce de détail. Le consensus était positionné à 105.

Etats-Unis :
- Inscriptions hebdomadaires au chômage. (14h30)
- Indice manufacturier de la Fed de Philadelphie. (14h30)
- Indice des indicateurs avancés du Conference Board. (16h00)

Europe :
- Indice final européen des prix à la consommation. (11h00)

La parité euro / dollar atteint 1,0855$ ce matin. Le baril de Brent se négocie 108,36$. L'once d'or se traite 1.953$.

VALEURS EN HAUSSE

Edenred (+1,35% à 49,92 Euros) a enregistré au premier trimestre une croissance soutenue de son chiffre d'affaires, qui témoigne de la pertinence de sa stratégie d'innovation digitale et de ses succès commerciaux avec un chiffre d'affaires opérationnel en progression de +17,3% en données publiées (+15,3% en données comparables) par rapport au premier trimestre 2021, à 426 millions d'euros. La croissance organique de l'activité est à deux chiffres dans toutes les zones géographiques et dans les deux principales lignes de métier. Portés par un fort volume d'activité et la hausse des taux d'intérêt dans certaines régions, les autres revenus progressent de près de 30%, passant de 10 à 13 millions d'euros. A l'arrivée, le revenu total est de 439 millions d'euros, en croissance de +17,6% en données publiées (+15,7% en données comparables).

Rexel (+4,30% à 20,32 Euros) : Les ventes du groupe sont de 4.377,4 ME au T1, en hausse de +16% à jours constants avec des tendances positives dans toutes les géographies, confirmant la demande croissante de produits électriques et le rôle clé des distributeurs dans la transition énergétique. La croissance reste soutenue à la fois par la hausse des volumes (contribution de 283 bps) et par celle des prix de vente (contribution de 405 bps sur les câbles et de 910bps sur les produits hors-câbles). "L'impact des reports de prix devrait cependant s'atténuer au cours des prochains trimestres en raison d'effets de base plus difficiles pour les produits câbles et hors-câbles" selon la direction.

Sartorius Stedim Biotech (+3,20% à 352,90 Euros) dévoile un chiffre d'affaires en progression de 27,6 % à taux de change constant à 862 millions d'euros. Ces performances ont été portées par une solide croissance organique à travers l'ensemble du portefeuille, les acquisitions ayant contribué à près de 2 points de pourcentage de cette hausse. Face à la croissance du chiffre d'affaires, l'EBITDA courant a bondi de 31,1 % pour s'établir à 304 millions d'euros au cours du premier trimestre. La marge correspondante est restée largement stable à 35,2 % (trimestre de l'exercice précédent : 35,4 %) malgré l'impact des effets de change négatifs. Le résultat net courant a progressé de 34,4 % à 203 millions d'euros et le résultat net courant par action s'élève à 2,21 euros (trimestre de l'exercice précédent : 1,64 euro).

Getlink (+1,20% à 17,49 Euros) publie une hausse de 46% de son chiffre d'affaires au premier trimestre grâce à l'allégement des restrictions sanitaires, à 227,8 millions d'euros. Le trafic sous la Manche s'est redressé de façon spectaculaire grâce à la levée des restrictions imposées aux voyageurs, le trafic passagers ayant affiché un bond de 154% en glissement annuel sur la période allant de janvier à mars. Le trafic camions a quant à lui grimpé de 23%. "Le fort rebond des trafics passagers et les niveaux atteints aux vacances de Pâques montrent que nos clients étaient impatients de reprendre leurs voyages", a commenté le directeur général Yann Leriche dans un communiqué.

LISI (+2% à 20,55 Euros) a réalisé un chiffre d'affaires de 342,4 ME au 1er trimestre 2022, en progression de 10,7% par rapport à 2021. LISI AEROSPACE : +20,5%, croissance soutenue depuis le S2 2021, portée par la hausse du carnet de commandes de la division ainsi que par la hausse du dollar. LISI AUTOMOTIVE : +0,6%, gains de parts de marché dans un contexte toujours perturbé par la pénurie mondiale de composants électroniques chez l'ensemble des constructeurs et équipementiers, LISI MEDICAL : +12%, progression des ventes portée par la hausse de la demande. A périmètre constant et retraité de l'effet des devises, le chiffre d'affaires est en hausse de 5,5% sur les trois premiers mois de l'année.

Verallia (+11,60% à 25,88 Euros) annonce une forte hausse de son chiffre d'affaires au T1 2022 à 750 ME, soit +24% (+23,9% à taux de change et périmètre constants). L'EBITDA ajusté ressort en hausse à 183 ME par rapport à 152 ME au T1 2021. La Marge d'EBITDA ajusté est à 24,4%, en léger recul par rapport au T1 2021 à 25,1%. La direction souligne la baisse du ratio d'endettement net à 1,7x l'EBITDA ajusté des 12 derniers mois, contre 2,1x au 31 mars 2021 et 1,9x au 31 décembre 2021.

VALEURS EN BAISSE

Groupe Crit (-1,85% à 63,60 Euros) : Le chiffre d'affaires du premier trimestre 2022 est ressorti à 523,5 ME en hausse de 19,7%. A périmètre et change constants, la croissance ressort en hausse de 18,4%. En France, l'amélioration continue de l'activité se confirme avec un chiffre d'affaires trimestriel de 393,4 ME, en croissance de 19,3%. Les activités internationales (près de 25% de l'activité totale) participent également à cette croissance avec une hausse de 15,9% à périmètre et change constants.

Carrefour (-2% à 19,95 Euros) : Sur le T1 2022, la progression du chiffre d'affaires est de 9% en données publiées, incluant la hausse des ventes d'essence et un effet de change favorable. La croissance est de +3,4% en données comparables. On constate ainsi la poursuite des gains de parts de marché dans les principaux pays du groupe, notamment en France, en Espagne et au Brésil. En France, Carrefour surperforme le marché avec un chiffre d'affaires stable en Like For Like, après une forte croissance de +3,5% LFL au T1 l'an dernier.

ILS ONT PUBLIÉ LEUR CHIFFRE D'AFFAIRES/RÉSULTATS...

Mercialys, Voltalia, Maurel & Prom, Groupe SFPI, Financière et Immobilière de l'Etang de Berre et de la Méditerranée, Altheora, Foncière 7 Investissement, Hitechpros, Invibes Advertising, DMS Group, Visiativ, Cabasse, Grolleau, SergeFerrari Group, Courtois, Drone Volt, GenSight

LES DERNIÈRES "RECOS" D'ANALYSTES...

HSBC a relevé sa recommandation à "acheter" contre "conserver" sur TotalEnergies.

INFOS MARCHÉS

Atari : L'AG approuve le transfert sur Euronext Growth.

EN BREF

Verimatrix retenu par Megacable pour renforcer sa sécurité.

Theraclion : déjà 1 000 patients traités avec Sonovein.

2CRSI : partenariat de distribution pour l'Amérique du Nord.

Medesis Pharma : des résultats positifs avec le candidat-médicament NanoManganèse.

Biosynex a pris 23,31% du capital de Primadiag.

Alstom : contrat de 700 ME pour 100 tramways à Melbourne.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Pour toute 1ère ouverture de compte avant le 31 mai 2022

CODE OFFRE : INVESTIR22

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : INVESTIR22 lors de votre ouverture de compte.

UNE OFFRE EXCLUSIVE EN FRANCE AVEC

Grâce à un partenariat exclusif en France avec Morgan Stanley, Bourse Direct propose, à ses clients et en exclusivité, la plus large gamme de produits de bourse jamais présentée jusqu'ici sur le marché français.

» Découvrir

PRODUITS A EFFET DE LEVIER PRESENTANT UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL EN COURS DE VIE ET A L'ECHEANCE.
Produits à destination d'investisseurs avertis disposant des connaissances et de l'expérience nécessaires pour évaluer les avantages et les risques. Consultez la rubrique “facteurs de risques”.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 19/05/2022

Mais l'impact de cette opération est faible...

Publié le 19/05/2022

Derichebourg tombe à la dernier place du SBF 120, avec un repli de 9,6% à 7,96 euros, après avoir annoncé accroître sa participation au capital d'Elior. En hausse en début de matinée, le titre…

Publié le 19/05/2022

IAG opte pour le 737 Max de Boeing...

Publié le 19/05/2022

HiPay a dévoilé un chiffre d’affaires en croissance de 2%, à 13,6 millions d’euros au premier trimestre pour un volume de paiements en croissance de 13% à 1,8 milliard d’euros. " La baisse…

Publié le 19/05/2022

Latécoère a annoncé mercredi soir la finalisation de l’acquisition de Malaga Aerospace, Defense & Electronics Systems (MADES). Cette acquisition avait été annoncée en décembre dernier. Elle…

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne