5 349.30 PTS
-0.15 %
5 355.0
+0.10 %
SBF 120 PTS
4 267.01
-0.16 %
DAX PTS
13 103.56
+0.27 %
Dowjones PTS
24 651.74
+0.58 %
6 466.32
+1.20 %
Nikkei PTS
22 553.22
-
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Ouverture Paris : plus de catalyseur à la hausse

| Boursier | 282 | Aucun vote sur cette news

Les investisseurs ne trouvent plus de catalyseurs à la hausse sur le CAC40 qui stagne désormais depuis plusieurs séances, sous les 5...

Ouverture Paris : plus de catalyseur à la hausse
Credits Reuters

LA TENDANCE

Les investisseurs ne trouvent plus de catalyseurs à la hausse sur le CAC40 qui stagne désormais depuis plusieurs séances, sous les 5.200 points. Ce matin, l'indice parisien cède 0,30% à 5.135 points à l'approche de 9h30. A l'origine de l'inquiétude des investisseurs : la volonté des banques centrales de réduire la voilure quant à la liquidité diffusée sur les marchés. Les investisseurs commencent peut-être à intégrer que Fed et la BCE semblent sur la même longueur d'ondes pour réduire, chacune à leur rythme, le soutien à l'économie né de la crise financière. Un élément pourrait faire évoluer la tendance : à 14h30, la publication des données mensuelles de l'emploi aux Etats-Unis. Côté valeurs, Carrefour, subit de nets dégagements suite à la publication de ses ventes du second trimestre et alors que débute, légèrement dans le vert, la cotation de sa filiale foncière Carmila.

WALL STREET

Wall Street s'est orienté en nette baisse jeudi, les investisseurs s'inquiétant de la fin programmée des politiques monétaires ultra-accommodantes dans le monde, après de nouveaux signes en provenance de la BCE et de la Fed. Le pétrole a légèrement rebondi après une nette baisse des stocks hebdomadaires de brut aux Etats-Unis. Les "technos" ont une nouvelle fois été attaquées, tandis que les bancaires et les pétrolières n'ont pas profité des hausses des taux et du pétrole. Jeudi soir, l'indice Dow Jones a terminé en baisse de 0,74% à 21.320 points, tandis que le S&P 500 a cédé 0,91% à 2.409 pts, et que le Nasdaq composite, riche en valeurs technologiques et biotechnologiques, a chuté de 1% à 6.089 pts.

ECO ET DEVISES

Repli du déficit commercial en mai. Grâce à une nette hausse des exportations (+4,3%), le déficit commercial de la France s'est contracté sur un mois de 5,6 milliards d'euros à 4,9 MdsE. Le consensus tablait sur un déficit de 5,1 MdsE. Selon les Douanes, "le déficit, tout en restant élevé, se réduit donc sensiblement" par rapport à son niveau d'avril, qui a été revu en légère hausse à 5,6 MdsE contre 5,5 MdsE en première estimation. Les importations ont augmenté de 2,2% en mai.

Aux Etats-Unis, les investisseurs tourneront leur regard vers le rapport mensuel sur la situation de l'emploi (14h30).

La parité euro / dollar atteint 1,1414 ce matin. Le baril de Brent se négocie 47,54$ et le WTI 45,16$ pour l'échéance de septembre. L'once d'or se traite 1.221$ (-0,3%).

VALEURS EN HAUSSE

* Airbus (+0,01% à 74,16 Euros) : le Salon du Bourget a permis d'étoffer, un peu, le carnet de commandes 2017, un millésime qui s'annonce faible compte tenu de l'absence de lancement majeur d'appareil. Sur les six premiers mois de l'année, les commandes fermes atteignent 203 unités nettes, soit 248 commandes et 45 annulations. Les livraisons ont dans le même temps atteint 306 avions.

* Renault (+0,50% à 81,50 Euros) : l'Alliance Renault Nissan a annoncé ce matin dans un communiqué que le montant de ses synergies a progressé de 16% en 2016, par rapport à 2015. La valeur des synergies annualisées a ainsi atteint 5 milliards d'euros, après 4,3 MdsE en 2015. Le PDG de l'alliance, Carlos Ghosn, a estimé que les deux constructeurs étaient en bonne voie pour atteindre l'objectif de synergies fixé pour 2018 doit, soit 5,5 MdsE, avant même de prendre en compte la contribution de Mitsubishi, le nouveau partenaire de l'Alliance.

* Axa (+0,45% à 24,92 Euros) : l'assureur pourrait céder sa division de gestion de fortune à Hong Kong, Swiss Privilege, a appris Bloomberg. La filiale pourrait rapporter 400 M$.

VALEURS EN BAISSE

* Carrefour (-2,80% à 21,69 Euros) : la croissance a accéléré au second trimestre, avec un volume d'affaires sous enseignes avec essence de 26,3 MdsE, en hausse de 5,2% en données brutes. A magasins comparables hors essence et calendaire, les ventes sont en hausse de 2,8% au second trimestre et de 2,1% sur le semestre. En revanche, la croissance a été acquise au prix fort, a laissé entendre le directeur financier en conférence de présentation. Le consensus de résultats a été tiré vers le bas.

Publicis (-1,95% à 65,11 Euros) : fait les frais d'une note d'Exane BNP Paribas qui a dégradé de "surperformance" à "neutre" sa recommandation sur le dossier tout en réduisant son objectif de cours de 75 à 69 euros.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 15/12/2017

La procédure de désintéressement s'est close le 14 décembre

Publié le 15/12/2017

Avec la nomination de Marie-Christine Levet le Conseil d'administration de SoLocal Group "marque la volonté d'accélérer le développement de SoLocal Group sur le digital"...

Publié le 15/12/2017

La société française de reciblage publicitaire Criteo a plongé de 27% en trois séances sur le Nasdaq. La société est plombé par la nouvelle politique anti-cookies d'Apple.

Publié le 15/12/2017

Le Conseil d'administration de Fnac Darty est présidé par Jacques Veyrat...

CONTENUS SPONSORISÉS