5 340.05 PTS
-0.32 %
5 327.0
-0.42 %
SBF 120 PTS
4 254.24
-0.46 %
DAX PTS
13 064.50
-0.03 %
Dowjones PTS
24 621.54
+0.46 %
6 428.44
+0.60 %
Nikkei PTS
22 553.22
-0.62 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Ouverture Paris : petit rebond

| Boursier | 344 | Aucun vote sur cette news

Alors que les volumes d'échanges restent encore faibles en bourse de Paris après la baisse d'hier de plus de 1%, l'heure est à un petit...

Ouverture Paris : petit rebond
Credits Reuters

LA TENDANCE

Alors que les volumes d'échanges restent encore faibles en bourse de Paris après la baisse d'hier de plus de 1%, l'heure est à un petit rebond ce mercredi matin de 0,2% à 5.184 pts. Wall Street s'est finalement affiché en ordre dispersé hier soir en clôture, après une belle série de publications trimestrielles marquée par les annonces de Netflix qui vient de publier ses derniers résultats meilleurs que prévu, de quoi s'offrir un rebond sur le Nasdaq de 13,5% !
Goldman Sachs et Bank of America ont également présenté leurs comptes, mais avec nettement moins de succès...

WALL STREET

Le DJIA a perdu 0,25% à 21.575 pts, le Nasdaq progresse de 0,47% à 6.344 pts et le S&P500 est stable à 2.459 pts.
Les difficultés que rencontrent Donald Trump à mettre en place ses réformes perturbent par ailleurs les marchés, alors que le projet républicain de réforme du système de santé US a rencontré un nouvel échec hier après la défection de deux sénateurs de la majorité...

ECO ET DEVISES

D'après un rapport gouvernemental aux Etats-Unis, les prix à l'import et à l'export pour le mois de juin 2017 ont reculé de -0,2% en comparaison du mois antérieur. Le consensus était de -0,2% pour l'import et de stable pour l'export. En comparaison du mois de juin 2016, les prix à l'import grimpent de +1,5% et les prix à l'export progressent de +0,6%.
L'indice du marché immobilier américain pour le mois de juillet 2017, mesuré par la National Association of Home Builders, est ressorti à 64, contre un consensus de place de 68 et un niveau de 67 pour le mois antérieur.

Du côté du pétrole, le baril WTI remonte sur les 46,30$ et 48,75$ le Brent. Sur les devises, l'euro reste ferme à 1,1535/$ face au dollar, au plus haut depuis le début 2015 en attendant les annonces de la BCE jeudi. L'or grimpe à 1240$ l'once.

VALEURS EN HAUSSE

* Spineway : Le titre pointe en forte hausse de 13% ce mercredi à 4 euros, alors que la société a enregistré une amélioration continue de ses ventes sur le 2ème trimestre. Elles s'inscrivent à 2,9 millions d'euros (+118%). Elles portent le chiffre d'affaires du 1er semestre 2017 à 6,01 ME, soit une croissance de +146% par rapport au 1er semestre 2016.
Portzamparc parle d'une "excellente publication" qui le conforte dans son opinion 'Acheter'... La modification de ses prévisions conduit à une révision en hausse de l'objectif de cours à 5,2 euros contre 3,8 euros précédemment.

* Ubisoft : +5%. Le chiffre d'affaires du premier trimestre 2017-18 d'Ubisoft s'élève à 202,1 ME, en hausse de 45,2% et de 45,7% à taux de change constants par rapport aux 139,1 ME réalisés au premier trimestre 2016-17.
Les revenus sont nettement supérieurs à l'objectif qui était fixé à environ 170 ME.
Le chiffre d'affaires du deuxième trimestre 2017-18 est attendu aux alentours de 190 ME, en hausse de 34,0% par rapport au deuxième trimestre 2016-17. Le trimestre sera principalement marqué par les lancements de Mario + Rabbids Kingdom Battle, la troisième saison de For Honor et l'expansion Tom Clancy's Rainbow Six Siege Hong Kong.
Ubisoft confirme ses objectifs pour l'exercice 2017-18 avec un chiffre d'affaires d'environ 1.700 ME et un résultat opérationnel non-IFRS d'environ 270 ME.
Pour l'exercice 2018-19, le chiffre d'affaires est prévu autour de 2.100 ME avec un résultat opérationnel non-IFRS d'environ 440 ME.
"La capacité grandissante d'Ubisoft à engager les joueurs dans la durée, couplée à cette force créative unique, accroît notre confiance dans nos objectifs 2017-18 et 2018-19 et sera un moteur majeur de création de valeur pour les années à venir", commente Yves Guillemot, Président Directeur Général d'Ubisoft.

* CGG : +1%. Le groupe annonce ce jour avoir été sélectionné par Petrobras pour le traitement-imagerie de la plus grande étude sismique fond de mer jamais acquise à partir de nodes. Cette étude sismique 3D fond de mer d`une couverture totale de 2180 km2 dans le bassin de Santos dans les eaux profondes du Brésil sera enregistrée par Seabed Geosolutions, la joint-venture de CGG avec Fugro. L'ensemble des données seront traitées dans le centre de traitement-imagerie CGG de Rio de Janeiro, un centre établi de longue date et qui dispose aujourd`hui de la plus grande expertise et de la plus grande capacité de calcul dans la région.

* STM: +2% avec Rallye, Engie

* Aubay : +1% après les comptes avec Michelin, SEB, SoiTec

* Réalités : +0,6%. La société a publié les chiffres de son activité du premier semestre 2017, marqué par une nouvelle augmentation de ses ventes (+6% par rapport au S1 2016), et surtout une accélération de la réitération des actes authentiques chez les notaires.
Réalités a validé la maîtrise foncière de terrains lui permettant de construire plus de 50.000 m(2) de surface plancher, soit environ 805 logements et un volume d'affaires potentiel de 133,2 ME HT. Réalités précise que les premières opérations développées par l'agence de Paris représentent 125 logements, soit 25,2 ME HT (NB : lot moyen à 202 KE vs 140 KE constatés en 2016 sur le territoire historique).
Réalités est en ligne avec ses objectifs annuels de développement fixés à 1500 logements, qui représentent un volume d'affaires supérieur à 220 ME HT. Une production également conforme aux exigences de qualité réaffirmées lors des dernières présentations (emplacement du projet, commercialité des logements, rentabilité économique de l'opération).
Réalités a enregistré 551 réservations sur les six premiers mois de l'année, contre 528 sur le premier semestre 2016. Cela représente un volume d'affaires de 75,6 ME HT, soit une augmentation de 5,7% comparé au premier semestre 2016 (71,5 ME HT). Parmi ces ventes, il est à noter que celles en diffus réalisées par REALITES IMMOBILIER, filiale dédiée à la commercialisation, progressent de 17,2% en passant de 338 ventes au S1 2016 à 396 au S1 2017.
Au 30 juin 2017, l'offre commerciale s'établit à 542 logements, représentant 88,4 ME HT. Seuls 23 logements sont livrés et invendus (4,2% de l'offre).
L'objectif de 1500 ventes annuelles à moyen terme est confirmé...

VALEURS EN BAISSE

* Axway : -20%. A périmètre taux de change constants, le chiffre d'affaire du 1er semestre 2017 s'établit à 142,8 millions d'euros. Il recule de 6% en organique (-1,3% en données publiées). Bien que le groupe confirme la bonne progression de son activité Cloud durant le 1er semestre 2017 à 17,2 ME, il été confronté au 2e trimestre à une baisse persistante de ses revenus de licences, en continuité de la tendance observée sur les 3 premiers mois de l'année. Sur le semestre, ils tombent à 25 ME (37,5 ME en 2016 ; -33,3%).
Le recul global du chiffre d'affaires résulte de retards dans les prises de commandes de licences, auxquels s'ajoute un effet défavorable de la base de comparaison avec 2016. Dans le même temps, la transition du modèle économique de la société vers le Cloud se poursuit. L'intégration des récentes acquisitions effectuées pour développer cette activité a largement mobilisé l'entreprise durant les 6 derniers mois.
En conséquence du retard de licences, et donc du revenu global sur le 1er semestre 2017, la société estime que son taux de Résultat Opérationnel d'Activité devrait se situer entre 3% et 5% du chiffre d'affaires pour le semestre.
Axway conduit actuellement une phase de requalification de la perspective annuelle. Toutefois, le retard cumulé de licences depuis le début de l'année parait difficile à rattraper au cours du second semestre. "Prenant en compte l'acquisition effectuée en début d'année, ces éléments conduisent à rendre plus risquée la capacité de la société à maintenir le taux de ROA de l'année 2017 au même niveau que celui de 2016", explique le management.
Axway fournira une analyse détaillée de ses perspectives à la publication des résultats semestriels, le 26 juillet 2017 (après clôture de la bourse).
Une conférence destinée aux analystes sera organisée le jeudi 27 juillet 2017 à 14h30 (nouvel horaire) au Cloud Business Center à Paris) et une webconference en direct à la même heure.

* Orpea : -2%. Au 1er semestre 2017, le chiffre d'affaires d'Orpea a atteint 1, 526 MdE, en croissance de +10,5%, dépassant ainsi en seulement 6 mois, le chiffre d'affaires annuel de 2012. La croissance organique est solide à +5,5%.
Après les récentes acquisitions d'Anavita en Tchéquie et de Dr. Dr. Wagner en Autriche, Orpea poursuit activement ses développements sélectifs et ses créations d'établissements dans ses 10 pays d'implantation et bientôt dans de nouvelles zones géographiques.
Fort de la solide performance de ce 1er semestre, Orpea confirme avec une grande confiance l'objectif annuel d'un chiffre d'affaires supérieur à 3,125 MdsE (+10% par rapport à 2016).

* GL events : -1%. Au 30 juin 2017, le chiffre d'affaires de GL events s'élève à 496,1 ME en croissance de 1,2% par rapport au 1er semestre 2016 et de -1,2% en organique.
Ces données intégrent un effet de base défavorable lié au calendrier des évènements de 2016 qui cumulait notamment les Jeux Olympiques de Rio, l'Euro 2016 et les premiers préparatifs de la COP 22.
La société indique que le compte de résultat consolidé à fin juin 2017 fera apparaître une augmentation des différents niveaux de rentabilité EBITDA, résultat opérationnel courant et RNPG supérieure à 15% par rapport au 1er semestre 2016.
Les ratios d'endettement net sur fonds propres et d'endettement net sur EBITDA seront en amélioration par rapport au 30 juin 2016, sachant qu'ils se situent historiquement toujours à un point plus haut à cette date...

* LNA : -1%. Sur le 2e trimestre de l'exercice 2017, le chiffre d'affaires Exploitation de Le Noble Age progresse à nouveau de 4,6 millions d'euros, par rapport à la même période en 2016, pour s'établir à 102,8 ME. Cette hausse de 4,7% résulte d'une croissance organique de +4,5% et d'une croissance externe de +0,2%.
Le chiffre d'affaires cumulé au 1er semestre s'élève à 203,7 ME, en progression de +5,2%, grâce à une composante organique soutenue de +5%.
Notamment, l'activité des maisons de retraite médicalisées en Long Séjour s'établit à 63,7ME au 2e trimestre et à 124,1ME sur 6 mois. Elle est portée par une croissance organique en accélération de +5,6% sur le T2 (+4,5% au T1) et de +0% sur le semestre. Cette croissance trouve son origine sur l'ensemble des métiers du secteur. Sur le semestre, le chiffre d'affaires Immobilier est de 38,6 ME, conforme au plan de livraison des établissements.

* Carrefour : -0,2%. Le distributeur annonce qu'Atacadão S.A., la société mère de toutes les activités du Groupe Carrefour au Brésil, a arrêté un prix de 15 R$ par action pour son introduction en bourse.
Ce prix a été fixé après la clôture du processus de construction du livre d'ordres. Sur la base de ce prix, le placement primaire de l'offre atteindra 3,1 MdsR$ (0,8 MdsE), impliquant une valorisation des fonds propres de Grupo Carrefour Brasil au moment de l'introduction en bourse, après augmentation de capital, de 29,7 MdsR$ (8,1 MdsE).
Le prospectus final brésilien de l'IPO sera déposé ce jour auprès de la Commission des Valeurs Mobilières brésilienne (CVM).
L'introduction en bourse consiste en une offre primaire de 205.882.353 actions émises par Grupo Carrefour Brasil et une offre secondaire de 34.461.489 et 56.800.000 actions de Grupo Carrefour Brasil cédées par Carrefour et par Península, respectivement.
En outre, Carrefour a accordé une option aux banques brésiliennes participant à l'offre afin de placer 44.571.576 actions supplémentaires détenues par Carrefour afin de couvrir le cas échéant les allocations excédentaires. Cette option pourra être exercée jusqu'à 30 jours après le début de la cotation des actions de Grupo Carrefour Brasil à la bourse de São Paulo (Option de surallocation secondaire).
La cotation des actions de Grupo Carrefour Brasil devrait débuter le 20 juillet 2017 sur la bourse de São Paulo, et les actions seront négociées sous le code "CRFB3". Le règlement-livraison des actions devrait intervenir le 24 juillet 2017, sous réserve des conditions de réalisation habituelles.
Après réalisation de l'introduction en bourse et de l'option d'achat dont dispose Península pour acquérir auprès de Carrefour 71.003.063 actions de Grupo Carrefour Brasil, Carrefour détiendra une participation de 73,53% dans Grupo Carrefour Brasil, Península en détiendra 11,47% et le flottant de Grupo Carrefour Brasil sera de 15%. Si l'Option de surallocation secondaire est pleinement exercée, et après le transfert des actions relatives à l'option d'achat de Península, Carrefour détiendra 71,28% de Grupo Carrefour Brasil, Península en détiendra 11,47% et le flottant de Grupo Carrefour Brasil sera de 17,25%.
Les actions de Grupo Carrefour Brasil détenues par Carrefour et Península seront soumises aux engagements d'incessibilité usuels conformes à la règlementation du Novo Mercado et aux pratiques de marché.

* UV Germi : La société spécialisée dans la conception, la fabrication et la commercialisation d'appareils utilisant la technologie des rayons ultraviolets (UV) à des fins de dépollution de l'eau, de l'air et des surfaces a annoncé le succès de son introduction en bourse sur le marché Euronext Growth (Code ISIN : FR0011898584 / Mnémonique : ALUVI) avec une levée de près de 6 millions d'euros.
Le Conseil d'administration a décidé la mise en oeuvre intégrale de la clause d'extension et constaté l'exercice intégral de l'Option de Surallocation.
Le prix de l'offre est de 5,43 euros par action. Ce prix fait ressortir une capitalisation boursière d'environ 14 millions d'euros post augmentation de capital pour un nombre total de titres de 2.575.246. La part de flottant au sein du capital de UV GERMI s'établira à 51,91%
L'offre clôturée le 17 juillet a bénéficié d'une solide demande tant de la part des investisseurs que des particuliers. La demande dans le placement global (PG) s'établit à 635.824 titres. L'offre à prix ouvert (OPO) destinée aux investisseurs individuels a été souscrite plus de 5 fois, avec un demande de 505.086 titres. Au total, 1.102.084 titres ont été émis, permettant la réalisation d'une augmentation de capital de près de 6 ME (prime d'émission incluse).
"Grâce à cette levée de fonds, l'ambition d'UV Germi va se concrétiser, à savoir, déployer sa technologie sur les marchés de l'eau, de l'air et des surfaces, et accélérer sa croissance à l'international. Le développement de notre laboratoire nous permettra d'intensifier nos recherches afin d'assurer toujours plus de solutions innovantes pour la dépollution de notre espace. Les technologies d'aujourd'hui doivent nous permettre de construire le monde de demain", déclare André Bordas, Président Directeur Général d'UV Germi.
Le début des négociations des actions UV Germi sur le marché Euronext Growth est fixé au 21 juillet.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 15/12/2017

EDF progresse de 0,3% à 10,505 euros. L’électricien a confirmé son objectif d'Ebitda 2017 malgré une production nucléaire plus faible que prévu. Le groupe entend toujours dégager un Ebitda…

Publié le 15/12/2017

Barrière en vue

Publié le 15/12/2017

Information réglementée - Informations privilégiées - 15 décembre 2017 - 16h45 CET   LE PRÉSENT COMMUNIQUÉ NE DOIT PAS ÊTRE PUBLIÉ, DISTRIBUÉ OU DIFFUSÉ,…

Publié le 15/12/2017

Après la forte hausse du titre

Publié le 15/12/2017

bioMérieux a un nouveau patron...

CONTENUS SPONSORISÉS