Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
7 065.39 PTS
+2.91 %
7 069.5
+3.03 %
SBF 120 PTS
5 479.61
+2.7 %
DAX PTS
15 813.94
+2.82 %
Dow Jones PTS
35 708.53
+1.37 %
16 323.58
+3.01 %
1.125
-0.31 %

Ouverture Paris : OVH et Elior en vue!

| Boursier | 843 | Aucun vote sur cette news

Un rebond s'engage ce matin (+0,50% à 7...

Ouverture Paris : OVH et Elior en vue!
Credits Reuters

LA TENDANCE

Un rebond s'engage ce matin (+0,50% à 7.082 points peu avant 9h30) après quatre séances consécutives de baisse! Le marché parisien avait sans doute besoin de cette respiration après un parcours remarquable (14 hausses en 15 séances) l'ayant porté sur des records historiques : 7.183,08 points en séance et 7.156,85 points en clôture. Mais l'heure semble donc au rebond...

Après un début de semaine marqué à la fois par la reconduction de Jerome Powell à la présidence de la Réserve fédérale et par la dégradation de la situation sanitaire en Europe, les marchés vont pouvoir évaluer plus précisément l'évolution de la conjoncture et l'impact des tensions sur les chaînes d'approvisionnement : en effet la séance sera animée par les enquêtes de l'Insee en France et de l'Ifo en Allemagne sur le climat des affaires, puis par une série d'indicateurs américains, certains étant avancés à la veille de la fête de Thanksgiving: deuxième estimation du produit intérieur brut du troisième trimestre, les statistiques mensuelles des revenus et dépenses des ménages et les chiffres hebdomadaires des inscriptions au chômage.

WALL STREET

La Bourse de New York a fini en ordre dispersé mardi soir, les investisseurs s'inquiétant d'une nouvelle poussée des taux d'intérêts, ce qui a pesé sur les secteurs les plus fortement valorisés en Bourse, à commencer par les technologiques. Les marchés estiment que l'inflation forcera la Fed et d'autres banques centrales à relever leurs taux directeurs en 2022 pour juguler la hausse des prix. Pour l'instant, l'annonce mardi d'un déblocage des réserves de pétrole des Etats-Unis a échoué à faire baisser les cours du pétrole, renforçant les prévisions inflationnistes.

Les indices ont cependant amélioré leurs performances dans la dernière heure de cotation. A la clôture, le Dow Jones a gagné 0,55% à 35.813 points, soutenu par les pétrolières et les financières, tandis que l'indice large S&P 500 a pris 0,17% à 4.690 pts. Le Nasdaq Composite, riche en valeurs technologiques et biotechs, a cédé 0,5% à 15.775 pts après avoir perdu plus de 1,2% plus tôt en séance.

ECO ET DEVISES

Le climat des affaires s'améliore de nouveau. L'indicateur qui le synthétise, calculé par l'Insee à partir des réponses des chefs d'entreprise des principaux secteurs d'activité marchands, gagne deux points en novembre. À 114, il dépasse son niveau de juin, déjà très élevé et ressort supérieur aux attentes du marché (112). Il demeure donc largement au-dessus de sa valeur d'avant la crise sanitaire (106) et à plus forte raison de sa moyenne de longue période (100). Cette nouvelle amélioration du climat des affaires tient principalement à la hausse des soldes d'opinion concernant l'activité et les effectifs passés dans les services, ainsi qu'à l'amélioration des carnets de commande étrangers dans l'industrie.

Etats-Unis :
- Inscriptions hebdomadaires au chômage. (14h30)
- Commandes de biens durables. (14h30)
- PIB préliminaire américain du troisième trimestre. (14h30)
- Stocks de grossistes. (14h30)
- Indice final du sentiment des consommateurs américains mesuré par l'Université du Michigan. (16h00)
- Ventes de logements neufs. (16h00)
- Revenus et dépenses des ménages. (16h00)
- Minutes du FOMC (Fed). (20h00)

Europe :
- Indice Ifo allemand du climat des affaires. (10h30)

La parité euro / dollar atteint 1,1248$ ce matin. Le baril de Brent se négocie 82,31$. L'once d'or se traite 1.804$.

VALEURS EN HAUSSE

OVH (+3,60% à 20,72 Euros) fait l'objet ce matin de plusieurs recommandations de brokers. De sources de marché, JP Morgan débute son suivi à 'surpondérer' avec une cible de 25 euros. Morgan Stanley, pour sa part, initie sa recommandation à 'pondération en ligne' avec un objectif de cours de 21,5 euros. L'incontournable Goldman Sachs affiche de son côté un premier conseil 'neutre' et un cours-cible de 24 euros. Credit Suisse, plus ambitieux, entame son suivi à 'surperformance' avec une cible de 27 euros.

Elior Group (+6,40% à 6,46 Euros) publie ses résultats non audités de l'exercice fiscal 2020-2021 clos au 30 septembre 2021. Le Chiffre d'affaires du 4ème trimestre est équivalent à 85% de celui du 4ème trimestre 2018-2019 (pré-Covid), soit un net rebond comparé aux 73-74% des 3 premiers trimestres de l'exercice. Le Chiffre d'affaires annuel s'inscrit à 3,69 MdsE, contre 3,97 MdsE en 2019-2020, soit une contraction organique limitée à 5,3%. L'EBITA ajusté est de -64 ME, soit une légère amélioration, à comparer aux -69 ME de l'an dernier, reflétant la stricte maîtrise des coûts opérationnels. Le free cash-flow ressort à + 13 ME, contre -15 ME l'an passé.

Valneva (+0,30% à 20,40 Euros) a signé un accord d'achat anticipé avec la Commission européenne (EC) pour la fourniture d'un maximum de 60 millions de doses de VLA2001, son candidat vaccin inactivé contre la COVID-19, pendant une période de 2 ans. Cet accord fait suite à l'annonce du 10 novembre concernant l'approbation de l'accord par l'EC. Selon les termes de l'accord, suite à la revue finale des quantités requises par chacun des Etats membres de l'Union européenne, Valneva prévoit de fournir 24,3 millions de doses au cours des 2e et 3e trimestres de 2022, sous réserve de l'approbation réglementaire de l'Agence européenne des médicaments (EMA). L'EC a la possibilité d'augmenter cette commande ferme initiale pour atteindre un total de 60 millions de doses, avec livraison des doses supplémentaires en 2023.

VALEURS EN BAISSE

Casino (-3% à 20,12 Euros) : a mené avec succès l'opération de refinancement de sa dette lancée le 16 novembre 2021, qui comprend un abondement de son prêt à terme (Term Loan B) de maturité août 2025 aux mêmes conditions (taux d'intérêt Euribor +4%) pour un montant de 425 millions d'euros, au-delà de la cible de 400 millions d'euros initialement visée, à un prix d'émission de 99,25% du nominal. Cet abondement porte le nominal du prêt à terme à 1 425 millions d'euros. L'opération comprend aussi le rachat et l'annulation de 105 millions d'euros d'obligations arrivant à maturité en janvier 2023 et mars 2024, soit la totalité des montants apportés à l'offre.

ILS ONT PUBLIÉ LEUR CHIFFRE D'AFFAIRES/RÉSULTATS...

Moulinvest, Freelance

LES DERNIÈRES "RECOS" D'ANALYSTES...

Berenberg conseille de conserver Ipsen en ciblant un cours de 93 euros.

Citigroup débute la couverture d'OVH à l'achat avec un cours cible de 28 euros, le Credit Suisse est à 'surperformance' en ciblant 27 euros et JP Morgan est à surpondérer (25 euros).

Liberum est à l'achat sur McPhy en ciblant un cours de 31,30 euros. Enfin, Goldman Sachs entame le suivi du dossier à "neutre" en visant 24 euros.

Oddo BHF repasse de 'surperformance' à 'neutre' sur Bic en ciblant un cours de 55,50 euros.

INFOS MARCHES

Vinci : mise en oeuvre du programme de rachat d'actions propres.

Bernard Loiseau : augmentation de capital réservée de 950 kE.

Crypto Blockchain Industries : veut déjà diviser son nominal par 10.

News Invest : retrait de la cote en vue.

EN BREF

Onxeo renforce son Conseil d'administration.

Eurobio Scientific prend une participation dans Usense.

Atari : investissement stratégique et vente de NFT.

SES-imagotag sélectionné par Free pour la digitalisation de ses magasins.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

UNE OFFRE EXCLUSIVE EN FRANCE AVEC

Grâce à un partenariat exclusif en France avec Morgan Stanley, Bourse Direct propose, à ses clients et en exclusivité, la plus large gamme de produits de bourse jamais présentée jusqu'ici sur le marché français.

» Découvrir

PRODUITS A EFFET DE LEVIER PRESENTANT UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL EN COURS DE VIE ET A L'ECHEANCE.
Produits à destination d'investisseurs avertis disposant des connaissances et de l'expérience nécessaires pour évaluer les avantages et les risques. Consultez la rubrique “facteurs de risques”.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 07/12/2021

Le Groupe ORPEA, un des principaux acteurs mondiaux de la prise en charge globale de la Dépendance (maisons de retraite, résidences services,...

Publié le 07/12/2021

Orange emprunte sur le marché obligataire 1 milliard d'euros à 12 ans avec un coupon de 0,625%...

Publié le 07/12/2021

GAUSSIN, pionnier du transport de marchandises et de personnes propre et intelligent, GAM QATAR et GWC (GWCS...

Publié le 07/12/2021

Atos a annoncé aujourd'hui un accord pour acquérir Cloudreach, une société de services multi-cloud spécialisée dans la migration et le développement...

Publié le 07/12/2021

L'entreprise, s'est jusqu'à présent principalement concentrée sur le développement de ses solutions logicielles N'Gage et Loamics...

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne